Sciences et technologiesProgrammer une ouverture de porte avec systeme sur piles

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4

Message non lupar elephant » 03/12/15, 15:47

Obamot a dit:

J'en ai deux de chez Lidl.... Et je serais curieux de savoir comme tu l'as branchée (j'ai jamais pu)!


Tout dépend du modèle de vanne thermostatique en place. J'ai eu de la chance, je n'ai même pas dû utiliser les adaptateurs .
En fait, il y a l'équivalent en vente sur la Boutique:

https://www.econologie.com/shop/vanne-th ... p-509.html

Sorry, Christophe de n'avoir pas d'abord pensé à regarder. :oops:

Simplino: bravo pour la qualité de tes interventions.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be

Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1682
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 119

Message non lupar grelinette » 04/12/15, 16:28

Bon... le débat est intéressant bien qu'il parte dans tous les sens !
mais merci encore pour vos idées et interventions qui font avancer le projet.

Je reviens sur la partie programmation de l'heure d'ouverture, et j'en profite pour préciser qu'une fermeture n'est pas utile.

C'est à l'image des distributeurs de bonbons, chocolats et autres biscuits qu'on trouve dans les lieux publics : il faut libérer ou faire tomber l'aliment depuis un casier, glissière ou autre, et on n'a rien à re-déclencher ou refermer derrière. Ca simplifie quand même pas mal la partie électronique et mécanique.

Pour résumer, nous avons donc 3 propositions simples et à priori opérationnelles (avec plus ou moins de bricolage et à valider pour certaines) pour déclencher une ouverture.

Elles ont chacune l'avantage recherché d'être Compacte et Autonome :

1°) Le programmateur digital 220 hebdomadaire à piles :
Image
Ok, SI la programmation est simple et adaptée à l'usage voulu (au moins 3 départs/jour), et qu'il est possible de relayer une basse tension pendant qq secondes pour actionner un petit accessoire électrique (electro-aimant, serrure élec., moteur, etc...)

2°) La vanne thermostatique électronique programmable USB :
Image
Idem que pour 1), avec un petit plus car il y a déjà une action mécanique pouvant déclencher une ouverture ou un contact.

Si j'ai bien compris (merci simplino pour tes précisions), un micromoteur fait sortir avec une certaine force, un pointeau d'environ 4 à 5 mm : à priori c'est suffisant pour actionner une ouverture, ou un contacteur qui va alimenter la serrure électriq., l'électro-aimant ou le moteur d'ouverture.
Reste donc surtout à vérifier si la programmation permet au moins 2 déclenchements/Jour.

Et je précise aussi que la programmation doit être à la portée de "la ménagère, plutôt de la fermière, âgée de 7 à 77 ans, et qui n'a pas plus de connaissance en électronique que d'ordinateur portable dans sa salopette" ! :mrgreen: Pour reprendre Léonardo : "La sophistication suprême, c'est la SIMPLICITE".

3°) Le programmateur d'arrosage autonome à piles :

Il n'est pas parfait car sa programmation, (donc celle des ouvertures) se fait de façon relative à l'heure de la programmation. Mais son prix et son fonctionnement me semblent particulièrement bien adaptés et il y a de nombreux modèles.
Image

J'en ai vu un dernièrement chez un voisin qui l'utilise depuis des années et il ne change les piles (2x1,5v) qu'une fois par an : sa fiabilité semble donc très correcte.

J'ai essayé de bloquer la petite bille percée qui tourne (vanne), et à priori le couple est largement suffisant car je n'arrive pas à stopper la rotation de la vanne sphérique avec les doigts (c'est surement grâce aux micro-engrenages actionnés par le petit moteur).

Il faut trouver maintenant le mécanisme qui va déclencher la ou les ouvertures successives à partir d'1/4 de tour, mais ça ne devrait pas être trop complexe, d'autant plus que l'axe (la bille) ne tourne que dans un sens !

Un simple cordon qui s'enroule un peu plus à chaque déclenchement devrait suffire.

Voilà donc l'idée de distributeur de foin automatique qui me vient suite à tous nos échanges :

Une caisse en bois avec de larges ouvertures superposées sur un côté. Le dessus est un couvercle bien fermé qui s'ouvre pour déposer les patelles de foin sur des plans inclinés glissants. Les tranches viendront en butée contre la paroi.
Image

A l'intérieur, les rations sont prêtes à glisser au fur et à mesure que les portes vont s'ouvrir (de celle du bas à celle du haut).
Les ouvertures se font grâce à l'enroulement d'un câble qui tire sur les loquets successifs.
Image

Reste à parfaire le système de loquets successifs pour qu'ils soient costauds et faciles à débloquer.

J'attends vos remarques avec impatience avant de sortir la perceuse, la scie et le tournevis !...
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1893
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 82

Message non lupar Gaston » 04/12/15, 16:47

Connaissant un peu certains chevaux, il me semble que le mécanisme devrait être à l'intérieur de la "caisse".
Sinon, le câble et les loquets ne résisteront pas longtemps...

Comment prévois-tu le remplissage ? Les plans inclinés sont articulés ou démontables :?:
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1682
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 119

Message non lupar grelinette » 04/12/15, 17:11

Gaston a écrit :Connaissant un peu certains chevaux, il me semble que le mécanisme devrait être à l'intérieur de la "caisse".
Sinon, le câble et les loquets ne résisteront pas longtemps...

Tout le mécanisme est à l'intérieur ! Il y a juste le principe du loquet à perfectionner pour que rien ne dépasse à l'extérieur, mais c'est assez simple à imaginer.
Je compte faire un prototype ce week-end avec des grosses planches de coffrage. Ce sera assez solide pour résister aux assauts éventuels des chevaux et de leurs dents. Au pire j'enduis les planches d'un produit répulsif.

Comment prévois-tu le remplissage ? Les plans inclinés sont articulés ou démontables :?:

Sur le dessus du coffret il y a un couvercle avec grosses charnières (intérieures) d'un coté et fermetures de l'autre.
En ouvrant le couvercle on a accès à l'intérieur et les plans inclinés sont aussi simplement fixés que des étagères penchées qui pevent s'enlever.

En revanche, là où je n'ai pas encore la solution, c'est le système d'enroulement du câble qui va relever chaque loquet intérieur. En fait, en écrivant ma réponse, j'ai un début de solution : le câble tire sur le loquet et le débloque, puis le câble se décroche de façon à ce que le loquet suivant soit prêt à s'ouvrir (celui du plan juste au dessus, et bis répétita pour les suivants). Faut quand même que l'accrochage sur câble à chaque loquet ne soit pas trop compliqué...

Dernier point à mettre au point : lorsque tous les loquets sont ouverts, il faut que l'enroulement du câble s'arrête sinon cela va forcer sur l'axe enrouleur et casser le mécanisme.

Je vois un avantage supplémentaire avec ce système de plans inclinés superposés, c'est qu'on est pas limité en nombre. D'ailleurs je compte faire des sorte de casiers empilables.
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7822
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 642

Message non lupar Ahmed » 04/12/15, 19:19

Tu peux imaginer une boule en bout de câble; elle vient successivement (il faut adapter la longueur d'entraînement de chaque séquence) déplacer une tige, selon le principe des pièges-cage et une fin de course désactive l'ensemble du mécanisme en coupant l'alimentation électrique.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49284
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 776

Message non lupar Christophe » 05/12/15, 00:22

grelinette a écrit :Bon... le débat est intéressant bien qu'il parte dans tous les sens !
mais merci encore pour vos idées et interventions qui font avancer le projet.


Hé bien qu'intéressant, je pense qu'il part bien trop dans tous les sens et je pense qu'à force de trop vouloir récupérer tu vas finir par faire un bricolage à la fiabilité douteuse...

Déjà pourquoi foutre en l'air une vanne thermostatique électronique neuve à 30€ alors qu'une solution plus simple, plus fiable et moins chère existe?

La solution que je propose (et je viens de mettre ces 2 produits "spécialement pour toi" sur la boutique...)

a) Relais temporisé basse tension relais 16A / 240V AC (mais qui peut le plus peut le moins):

Image

Prêt à l'emploi: https://www.econologie.com/shop/relais-t ... p-656.html 24.50 €

Version en kit à souder: https://www.econologie.com/shop/relais-t ... p-655.html 17.50 €

Pour avoir un ordre d'idée des prix, j'ai acheté un équivalent chez Legrand il y a des années et je l'avais payé près de 90€ (à monter sur rail DIN 1 module et donc alimenté à 100% en 240V)

b) Gâche 12 ou 24V à trouver sur ebay ou autre... 10 € ?

c) Le tout alimentés par une ou 2 vieilles batteries 12V (2 pour faire du 24V pour le besoin de la gâche)...

Si tu as un accès secteur une petite alimentation 12V ou 24V serait parfaite pour éviter d'avoir à recharger les batteries...moins de 20€...

Le tout: moins de 50€, 1 à 2h de montage et c'est parti pour des années...
Dernière édition par Christophe le 05/12/15, 00:27, édité 1 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49284
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 776

Message non lupar Christophe » 05/12/15, 00:26

Une autre alternative intéressante serait de trouver un système 100% mécanique (mais tu devras tout de même trouver une source d'énergie...)...styles des inventions d'Emett Brown :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4575
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 341
Contact :

Message non lupar izentrop » 05/12/15, 01:27

Bonsoir,
Je recommence mon message perdu.
Si ton programmateur permets de fermer un contact avec une durée inférieure au temps nécessaire à la libération d'une ration, je te propose un système qui me parait simple.
Le coffre à 3 compartiments verticaux devra être au dessus du parc des chevaux et hors portée (au dessus de l'auge par exemple).
Au lieu de loquets, une planche sur rail de tiroir ou autre.
Sur cette planche, 4 bossages destinés à ouvrir un contact fin de course de ce type Image
Electriquement, ce contact est cablé en // de celui du programmateur.
La planche est reliée à l'axe du moteur par une cordelette.

Fonctionnement:
A l'heure prévue, le programmateur ferme sont contact et démarre le moteur, le fin de course est libéré, son contact se ferme et maintien le fonctionnement du moteur jusqu'au prochain bossage.
Le contact du programmateur devra s'être ouvert avant sinon les trois compartiments s'ouvreront.

J'ai fait un gribouillage que j'espère suffisamment clair Image

Le relais temporisé conviendrait mais ne permet pas plusieurs programmations successives ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49284
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 776

Message non lupar Christophe » 05/12/15, 01:50

Ah oui j'ai zappé cette précision du cahier des charges...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1682
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 119

Message non lupar grelinette » 05/12/15, 10:20

Bonjour Christophe, bonjour à tous

La nuit porte conseils !...

Christophe a écrit :
grelinette a écrit :Bon... le débat est intéressant bien qu'il parte dans tous les sens !
mais merci encore pour vos idées et interventions qui font avancer le projet.

Hé bien qu'intéressant, je pense qu'il part bien trop dans tous les sens et je pense qu'à force de trop vouloir récupérer tu vas finir par faire un bricolage à la fiabilité douteuse...

Pour l'instant c'est l'échange d'idées qui fait avancer ce projet, et même si elles ne sont pas toutes facilement adaptables au projet, la synergie est motivante et excite l'imagination... et ça me plait bien comme cheminement !

Déjà pourquoi foutre en l'air une vanne thermostatique électronique neuve à 30€ alors qu'une solution plus simple, plus fiable et moins chère existe?

Détourner un objet usuel comme cette vanne ou une serrure élec. pour un prototype me parait intéressant parce que ce sont des produits finis et fiables, pratiques et bien conçus (pour le vulgum pecus), il s'en vend donc beaucoup et les prix chutes.

Je ne l'ai pas encore essayé mais la vanne électrostatique est très compacte avec tout en 1 : Programmateur + Piles + Mécanisme facile et exploiter. En plus c'est un objet conçu pour s'adapter sur un matériel (radiateur avec filetage normalisé) qui ne la prévoyait pas ; intrinsèquement il a la qualité d'être "souple" et modulable.

Maintenant comme je l'ai déjà dit, faut voir si toutes ses fonctions correspondent aux attentes, et si son utilisation ne nécessite pas l'ajout d'autres accessoires chers et ou bricolages compliqués à rajouter.

La solution que je propose (et je viens de mettre ces 2 produits "spécialement pour toi" sur la boutique...)

Ton geste m'honore ! Image
J'avoue que je suis prudent pour les bricolages électroniques. En l'occurrence je n'arrive pas encore à projeter l'utilisation de ce relai temporisé et voir comment l'insérer dans le système et avec quels autres accessoires.
J'ai aussi des questions très pragmatiques :
- Comment se programme-t-il ? la programmation est-elle faisable simplement en quelques secondes, le soir, sous la pluie, avec des gants, et une frontale sur le front ? (ce que permet le prog d'arrosage ! :mrgreen: , ou même le programmateur digital hebdomadaire à piles... mais il ferme un circuit en 220v).

izentrop a écrit :Si ton programmateur permets de fermer un contact avec une durée inférieure au temps nécessaire à la libération d'une ration, je te propose un système qui me parait simple.
Le coffre à 3 compartiments verticaux devra être au dessus du parc des chevaux et hors portée (au dessus de l'auge par exemple).
Au lieu de loquets, une planche sur rail de tiroir ou autre.
Sur cette planche, 4 bossages destinés à ouvrir un contact fin de course de ce type Image
Electriquement, ce contact est cablé en // de celui du programmateur.
La planche est reliée à l'axe du moteur par une cordelette.

Fonctionnement:
A l'heure prévue, le programmateur ferme sont contact et démarre le moteur, le fin de course est libéré, son contact se ferme et maintien le fonctionnement du moteur jusqu'au prochain bossage.
Le contact du programmateur devra s'être ouvert avant sinon les trois compartiments s'ouvreront.

J'avais pensé qu'un petit contacteur comme celui là est intéressant (j'en ai récupéré un). Si je comprends bien ton idée, le contacteur s'actionne afin de cours-circuiter le programmateur, et s'ouvre par une butée (ou un évidement) sur le rail.
Je pense que ce montage nécessite un réglage avec une synchronisation et une précision difficiles à atteindre avec les matériels utilisés, et je crains que cette solution manque de fiabilité avec un usage répété.

Ceci dit, ton idée de casiers verticaux est très intéressante !...
Il suffit de les intégrer dans un caisson avec un seul plan incliné placé dessous pour délivrer la ration de foin à l'extérieur du caisson. L'ouverture peut se faire par une sorte de volet roulant qui libère un après l'autre chaque casier de nourriture.
C'est une solution que je vais creuser en détail car elle semble avoir bien des avantages.


Pour revenir aux casiers empilés (si je laisse la solution d'Izentrop de côté pour l'instant) , la question d' "ouvertures successives synchronisées" est cruciale, d'autant plus, comme je l'indiquais dans un commentaire précédent, que l'idéal serait que les caissons soient indépendants et autonomes : on empile le nombre de caissons nécessaires au nombre de repas ; 1,2,3, 4, ... etc.

Bref, il serait très pratique et astucieux que le système pour gérer les ouvertures successives (mécanique ou électronique) s'enclenche par simple emboitement du caisson, sans avoir besoin de brancher des fils ou rallonger une tringle ou une cordelette...

Y a donc encore du grain à moudre pour trouver le mécanisme !... et
je retourne donc à ma table de travail (d'autant plus que ce matin il pleut !).



NB: Au fait, comme c'est le week-end et que j'ai des heures de sommeil à récupérer, j'ai anticipé le repas des chevaux pour ce matin. Hier soir, je suis allé accrocher un sac big-bag plein de foin dans un arbre du parc des chevaux avec une longue ficelle (100m) du sac jusqu'à la fenêtre de ma salle de bain. Ce matin, à l'aube, et avec la tête dans le pâté, j'ai simplement tiré sur la ficelle et le sac s'est renversé pour livrer le repas aux chevaux ! :cheesy:
Certes, ils ont été effrayés quelques secondes quand le foin est tombé lourdement de l'arbre, mais la faim a pris le dessus et ils ont commencé à manger... et moi je suis allé me recoucher !...
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"


Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité