Sciences et technologiesProgrammer une ouverture de porte avec systeme sur piles

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2992
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 41

Message non lupar Macro » 02/12/15, 15:59

combien de ration de foin comptes tu stocker pour leur metre a disposition? 2 pour une journée ou pour plusieurs jours.Pour ce qui est de la programation horaire c'est assez facile sur piles par contre trouver un actionneur capable de leur distribuer 10kg de foin il va te falloir un beau paquet de piles...le plus malin serait que le cheval actionne lui meme son nourrisseur quand on lui autorise et ca je pense qu'il en est capable sur un simple signal (sonore ou visuel) ...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...

Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4

Message non lupar elephant » 02/12/15, 16:59

J'ai chez moi une vanne thermostatique programmable Silvercrest que j'ai payée 20 euros chez Liedl.
Honeywell en vend à 50 euros, voire moins.
Ces trucs sont équipés d'une démultiplication assez impressionnante pour une course de 2 ou 3 mm
Serait-ce suffisant ?
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 02/12/15, 17:13

J'en ai deux de chez Lidl.... Et je serais curieux de savoir comme tu l'as branchée (j'ai jamais pu)!

:cheesy: assez nul en plomberie, je sais

Image
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1590
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 90

Message non lupar grelinette » 02/12/15, 20:34

Macro a écrit :combien de ration de foin comptes tu stocker pour leur metre a disposition? 2 pour une journée ou pour plusieurs jours.

Ce serait déjà bien de pouvoir gérer une journée, donc 2 repas, voire 3 : 1 le matin, 1 à midi, 1 le soir (7h,13h,19h).

Pour ce qui est de la programation horaire c'est assez facile sur piles par contre trouver un actionneur capable de leur distribuer 10kg de foin il va te falloir un beau paquet de piles...

Pas forcément, car le principe serait de d'ouvrir successivement un compartiment qui libère la ration de foin (ex. sur une glissière). Le programmateur débloque un loquet ou une serrure qui fait glisser le foin, le poids de la ration importe donc peu.

le plus malin serait que le cheval actionne lui meme son nourrisseur quand on lui autorise et ca je pense qu'il en est capable sur un simple signal (sonore ou visuel) ...

C'est une idée assez simple à mettre en oeuvre et dresser un cheval pour ça est assez simple (vive Pavlov !)
En revanche, le risque c'est qu'un cheval plus malin actionne le système par gourmandise., et de toute façon il faut un système utilisable tout de suite sans passer par une phase de dressage qui peut être + ou - longue.
(Sans compter que si je veux reproduire le principe pour mes lapins et mes poules, c'est pas gagner : je ne maitrise encore pas le dressage de la poule et du lapin !...)

elephant a écrit :J'ai chez moi une vanne thermostatique programmable Silvercrest que j'ai payée 20 euros chez Liedl.
Honeywell en vend à 50 euros, voire moins.
Ces trucs sont équipés d'une démultiplication assez impressionnante pour une course de 2 ou 3 mm
Serait-ce suffisant ?

Si au niveau de la tension c'est gérable, pourquoi pas. Mais 2 à 3 mm c'est peu, mais si le système de programmation est intéressant, ça peut permettre de faire un contact qui actionne un moteur, comme par ex. l'idée de Flytox de moteur d'essui-glace.

En fait, quand on regard chaque élément de la chaine (programmateur, serrure, loquet, moteur, relai, etc...) on peut trouver des pièces pas chères mais qui oblige à en ajouter une autre qui complique, fragilise l'ensemble, et alourdit le prix.

Je viens de regarder les vanne thermostatique programmable chez C....d (3 pour 34,99€). C'est un matériel qui semble très intéressant et économique mais quel est le principe ?
La vanne s'ouvre ou se ferme à des t° paramétrées (la notice parle de t° mini/maxi), ou à des plages horaires paramétrées ?
Je comprends pas bien comment le système gère la t° et les créneaux horaires. Qui connait et peut m'expliquer ?
Dernière édition par grelinette le 02/12/15, 20:48, édité 1 fois.
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7470
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 576

Message non lupar Ahmed » 02/12/15, 20:44

Sans compter que si je veux reproduire le principe pour mes lapins et mes poules, c'est pas gagné : je ne maîtrise encore pas le dressage de la poule et du lapin !...

Les chevaux, poules et lapins partagent un trait commun: une connexion directe entre l'estomac et le cerveau! :P
Donc, ce ne devrait pas être si difficile.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
simplino
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 143
Inscription : 22/11/15, 18:28

Message non lupar simplino » 03/12/15, 00:05

Le programmateur vendu sans vanne se connecte sur les vannes M30 1,5 mm de radiateurs avec un pointeau de course 4,5mm !!
https://www.econologie.com/shop/vanne-th ... p-509.html

ll comporte un micromoteur pour ouvrir ou fermer le pointeau.

Ce programmateur pas cher est difficilement modifiable pour commander autre chose car il commande et régule en fonction de la température et des conditions qu'on choisit de jour de nuit, des heures, des vacances et même hors gel !!

Il faut prendre un programmateur simple comme pour arrosage qui avec interface simple que j'ai mise 4 pages avant (deux transistors avec délai court et relai ) en commandera un petit moteur ou une gâche à la place de la vanne, elle supprimée.
Une difficulté est qu'il donne deux impulsions, une ouverture et l'autre fermeture un peu différente, alors non utilisée.

Sinon il y a plein de pic picaxe pas chers et faciles, avec servo moteur, télécommande, affichage, même pour robots qui peuvent être programmés comme on veut voir sur SPAM
0 x
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1855
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 32

Message non lupar Forhorse » 03/12/15, 07:03

J'aurais le temps je bricolerais un petit montage à base de PIC 12Fxxx qui piloterais un moteur d'essuie glace.
Mais faut pas compter sur moi avant noël... 2025 :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2992
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 41

Message non lupar Macro » 03/12/15, 09:35

Ce type de programateur
https://www.econologie.com/shop/programm ... p-280.html

Ferait l'affaire avec une petite modification.

Quand il est actif il alume une led . Il suffit donc de recuperer la tension sur la led et de la relayer pour lui faire actionner ce que tu veux avec la source d'energie qui va bien pour ton actioneur...Il faut que je regarde car j'en avais un dans mon atelier dont la partie prise rotative 220V etait HS mais la partie electronique OK (mais je l'ai eut en main il y a deux semaine lors d'un grand menage et il ya de fortes chances qu'il ai volé a la dechetterie).

Par contre pour l'actioneur qui va ouvrir la gache c'est sur qu'il va falloir une source d'energie plus importante que les 2 piles de 1.5V qui alimentent l'horloge... Surtout si tu veux une gache capable de resister aux assauts de nenuphar...

Par contre il ne sera capable d'ouvrir qu'une seule gache donc il t'en faudrait 1 par bac a foin

Pour ton actionneur d'ouverture de coffre je te propose de faire dans la recup automobile 2 type de vehicules que je connais, assez facilement trouvables en casse, disposent d'ouverture( ouverture pas deverouillage) du coffre ar electrique puissant .Le chrysler voyager (de 1991 a 1996) et l'alfa 156 sw . Tu fabriques un couvercle costaud pour tes pallocs poussé par un verin de coffre des memes autos au declenchement de la gache ca fait cloc et le verin ouvre le coffre...Nenuphar devrait aprendre trés vite a identifier le cloc anonciateur de sa pitance...Par contre il te faudra une batterrie 12V capable d'actionner le dispositif de deverouillage(j'ai sous la main une batterrie plomb de defibrilateur perimée qui doit pouvoir faire l'affaire).
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1855
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 32

Message non lupar Forhorse » 03/12/15, 13:07

J'ai déjà eu ce genre de programmateur en main, effectivement la partie horloge est souvent alimentée par des piles, par contre sur le modèle que j'avais la fameuse led rouge qui s'allume quand la prise est active ne s'allume qu'avec la présence du secteur 230V, quand le programmateur est uniquement sur pile, cette led ne s'allume pas (économie des piles)
Est-ce que c'est possible de modifier le circuit pour récupérer l'info sans que le secteur soit présent ? j'en sais rien mais je n'en mettrais pas ma main à couper.

Même si j'ai pas trop le temps, ce genre de petit projet m'inspire pas mal. Je comptais justement me remettre à l'électronique.
Vu mes connaissance ça ne sera certainement pas un truc ultra basse conso qui marche sur pile, mais s'il faut une batterie 12V pour alimenter l'actionneur ça ne devrait pas être trop gênant.

Reste à trouver une interface de programmation simple, peut gourmande en énergie et pas chère.
J'y ai un peu réfléchi ce matin, et je verrais bien un truc genre deux boutons ("prog" et "start") et une led.
a la mise sous tension le montage attend qu'on lui indique le nombre d'heure pour la temporisation, on reglerais ceci avec le bouton prog en appuyant autant de fois que d'heure dont on a besoin => par exemple il est 21h30 et on veut que le foin soit distribué le lendemain matin vers 7h00, on appuie donc 9 ou 10 fois sur le bouton "prog", le tempo prendra fin soit vers 6h30 soit vers 7h30 (vu l'application on est pas à la minute... mes chevaux ne mangent jamais pile poils à la même heure et ne s'en portent pas plus mal)
puis on valide avec le bouton start : la led clignote alors le même nombre d'appuis pour confirmer la bonne prise en compte de la programmation.
si en cours de temporisation on veut savoir combien de temps il reste (ou pour verifier que le montage est toujours en vie) on appuie alors sur un des deux bouton et la led clignote un nombre de fois qui correspond au nombres d'heures restant avant la fin de la temporisation.
Une fois la temporisation écoulée, le montage active un relais pendant un temps restant à définir (nécessaire à l'actionneur pour effectuer l'action voulue)
puis se remet en mode "programmation" pour que l'on règle une nouvelle temporisation (puise de toutes façons il faudra bien aussi recharger en foin)

Si on a besoin de faire plusieurs distributions, c'est possible aussi, soit via la même sortie plusieurs fois (avec une durée entre chaque distribution programmable à chaque fois ou une réglée une fois pour toutes) soit via plusieurs sorties si nécessaires.

A voir si la philosophie de mon montage convient, sinon faut définir un cahier des charges précis.
0 x
Avatar de l’utilisateur
simplino
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 143
Inscription : 22/11/15, 18:28

Message non lupar simplino » 03/12/15, 14:58

simplino a écrit :Pour répondre rien n'empêche de faire simple avec même le signal impulsion courte sur bobine d'un programmateur d'arrosage.
Une difficulté est que les électrovannes d'arrosage sont très astucieuses avec une réaction en retour de la pression d'eau pour maintenir ouvert sans courant électrique, après très peu de force venant par l'impulsion très courte de l'électroaimant, (moins de la seconde mais d'environ 6 à 8 Volts et pas de 1Volt, vu sur voltmètre trop lent pour suivre et à mesurer qu'avec un oscilloscope ).

Une gâche de porte avec électroaimant demande nettement plus d'énergie 0,5A et 8 à 12V DC et donc même avec un relai comme 5V on doit amplifier fortement astucieusement pour donner le courant et la tension nécessaire pour commander le relai.

Un transistor de puissance ordinaire MOSFET suffit pour la gâche directement sans relai

Cependant il faut comprendre un peu comment cela marche, sinon des échecs car il faut savoir ce que demande la gâche ( tension, courant et durée de l'impulsion au moins ne ordre de grandeur, typique 12V 0,5V et une à deux secondes, probablement ), et il faut savoir ce que donne sur sa bobine le programmateur d'arrosage pour le dériver sur la commande de gâche transitoire (ce qui nécessite un oscilloscope si pas de chance avec une impulsion trop courte de commande ).


Forhorse est prié de lire avec soin avant de sortir une réaction non réfléchie !!
L'interface ne donne pas le délai sur un jour, mais juste les quelques secondes pour faire tourner un moteur ou une gâche !!

Le programamteur de Grelinette donne un impulsion utilisable pour commander pendant un délai de quelques secondes avec cette interface indiquée ci dessus.
Les transistors 2N2222 coupés au repos ne consomme presque rien (encore moins avec MOSFET simple) bien moins que le programmateur.
"
grelinette a écrit :Dernière solution, laquelle à priori bien que pas idéale marchera sans aucun doute. J'ai un programmateur mécanique très basique et mécanique comme celui-là :
Image
Tout est mécanique : à l'heure indiquée un petit moteur fait tourner une vanne sphérique, donc très simple à transformer en loquet. Le seul hic c'est que la programmation se fait en aveugle de façon relative par rapport à l'heure où on le met en marche : on programme une durée et une fréquence, par ne heure précise.


Ce programmateur de Grelinette, comme tous les autres d'arrosage sur pile du commerce, délivre uns impulsion courte sur la vanne qui ouvre puis ferme plus tard.
En envoyant cette impulsion à la place de l'interrupteur de délai, dans le bon sens et la bonne résistance en série on déclenche en sortie de l'interface une impulsion de quelques secondes pour déclencher un relai, ou faire tourner un moteur mis à la place de la lampe en n'oubliant pas la diode en inverse pour éviter les surtensions de coupure sur self (100V et plus qui tue le transistor ) !!

simplino a écrit :Image
Pour allonger un peu l'impulsion ce montage est simple pour donner une impulsion assez longue en choisissant bien la capacité quelques microFarads avec le relai et diode à la place de la lampe
Image

http://www.sonelec-musique.com/images2/ ... s_000a.gif

et avec plein d'autres montages interfaces un peu plus complexes utilisables :
http://www.sonelec-musique.com/electron ... teurs.html




C'est le plus simple, avec un peu de compréhension, cela marchera sans user la pile au repos ( transistor coupé off ne consommant que très peu, fuite moins du micro-Ampère )
Dernière édition par simplino le 03/12/15, 15:51, édité 2 fois.
0 x


Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité