Paradoxe d'Olbers, pourquoi la nuit est...noire

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
nlc
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2751
Inscription : 10/11/05, 14:39
Localisation : Nantes




par nlc » 29/06/12, 21:43

sen-no-sen a écrit :Le Big bang était constitué d'énergie,à un volume théoriquement nulle et à une température infini (j'insiste sur le théoriquement,car en réalité il y a eu certainement une limite).


On est bien d'accord, mais s'il y a une limite, qu'y a t-il derrière, c'est bien ça la question, et c'est bien cette notion qui donne le vertige !!

sen-no-sen a écrit :Pour être au milieu de quelque chose il faut un espace préalable...qui n'existait pas!


C'est bien le souci, comment est-il possible que rien n'existe, et que subitement, tout se mette à exister....


sen-no-sen a écrit :
Bah si au départ l'univers était concentré en un point infiniment dense et chaud, pourquoi s'est-il subitement mis en expansion ?


Cela on l'ignore encore,pourquoi un volcan explose?


Ta comparaison avec le volcan ne me semble pas géniale, si le volcan explose, on sait pourquoi, surpression !

sen-no-sen a écrit :Il faut savoir de quoi on parle,qu'est ce que le temps?
Le temps a t'il toujours existé?
Le temps aurait il eu des phases d'accélération voir de ralentissement?
La notion de début et de fin nécessite du temps,hors si on admet que le temps est apparut à un moment 0,il ne peut y avoir de "avant", a moins d'invoqué un pré-temps, ou un a-temps,une sorte d'éternité qui échappe à tout calcul.


A mon sens le temps a forcément toujours existé puisque sinon nous n'en serions jamais arrivé là !! Car s'il n'y a pas de temps, le temps n'a aucune raison de se mettre à démarrer à un moment précis. C'est presque aussi paradoxal et fascinant que le fait que l'infini puisse exister.

sen-no-sen a écrit :Le fait qu'il y est eu un univers en contraction n'invalide pas le fait que notre univers actuel soi en expansion pour autant.
Ne possédant pas toute les donnés,on ne sait pas si cela est possible ou pas.


En tout cas, je crois vraiment avoir lu quelque part que contre toute attente l'expansion de l'univers s'accélérait, comment est-ce possible puisque ça contredit le principe même de la gravité et de l'attraction mutuelle des masses ?
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6834
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 720




par sen-no-sen » 30/06/12, 12:11

nlc a écrit :

sen-no-sen a écrit :Cela on l'ignore encore,pourquoi un volcan explose?

Ta comparaison avec le volcan ne me semble pas géniale, si le volcan explose, on sait pourquoi, surpression !


Le volcan explose suite a une surpression,ok, mais causé par quoi?

:arrow: Les gaz suite a de fortes températures, elles mêmes causés par la dégradations de radio-éléments et des frottement dans la croute terrestre etc... si tu remonte le plus loin possible tu arrive...au big bang.
Le but de la science étant d'aller toujours plus loin, la limite ultime est pour le moment le big bang.
Tout comme pour les éruption volcanique ou l'on pensait autrefois qu'il s'agissait de colère divine,la science a trouvé des explications, on finira peut être un jour par trouver une explication au big bang.



A mon sens le temps a forcément toujours existé puisque sinon nous n'en serions jamais arrivé là !! Car s'il n'y a pas de temps, le temps n'a aucune raison de se mettre à démarrer à un moment précis. C'est presque aussi paradoxal et fascinant que le fait que l'infini puisse exister.


Comme dit plus haut, ne pas dire toujours ou jamais!
Peut tu me donner la définition du mot toujours? De quoi dépend le terme toujours?
Pense tu que le temps est absolu?


En tout cas, je crois vraiment avoir lu quelque part que contre toute attente l'expansion de l'univers s'accélérait, comment est-ce possible puisque ça contredit le principe même de la gravité et de l'attraction mutuelle des masses ?


Ce que tu as lu est tout a fait juste, l'Univers est bien en expansion, on parle à terme de "Big Rip" (grand déchirement) comme possible finalité de l'univers.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
nlc
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2751
Inscription : 10/11/05, 14:39
Localisation : Nantes




par nlc » 30/06/12, 15:03

sen-no-sen a écrit :on finira peut être un jour par trouver une explication au big bang.


Ou pas :lol:

sen-no-sen a écrit :Comme dit plus haut, ne pas dire toujours ou jamais!
Peut tu me donner la définition du mot toujours? De quoi dépend le terme toujours?
Pense tu que le temps est absolu?


Le temps c'est subjectif, mais s'il y a un point de départ du temps, comment a été lancé le chrono ? A mon sens le paradoxe c'est que s'il n'y avait pas de temps, il n'y a donc pas pu y avoir de point de départ au temps !!

sen-no-sen a écrit :Ce que tu as lu est tout a fait juste, l'Univers est bien en expansion, on parle à terme de "Big Rip" (grand déchirement) comme possible finalité de l'univers.


Oui il est en expansion, ça on le sait depuis longtemps, mais la nouveauté que j'ai lu c'est que l'expansion s'accélère plutôt que de ralentir.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6834
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 720




par sen-no-sen » 30/06/12, 18:57

nlc a écrit :
sen-no-sen a écrit :on finira peut être un jour par trouver une explication au big bang.


Ou pas :lol:


Ou pas en effet! :lol:

Le temps c'est subjectif, mais s'il y a un point de départ du temps, comment a été lancé le chrono ? A mon sens le paradoxe c'est que s'il n'y avait pas de temps, il n'y a donc pas pu y avoir de point de départ au temps !!


C'est en effet la théorie du paradoxe de Zénon, plus on se rapproche du "moment zéro",plus celui ci "s'échappe" sans jamais pouvoir être atteint, c'est une théorie défendu par Thibault Damour et Marc Henneaux.

Le temps n'est pas une donné subjective pour autant,Einstein à démontré la notion d'espace-temps et l'influence que la gravité a sur celui ci.
Par exemple le temps ne "s'écoule" pas de la même façon au niveau de la mer ou au sommet d'une montagne( les écarts sont bien évidemment imperceptibles à l’échelle de temps humaine).
Néanmoins dans une logique d'Univers bloc, le temps n'existe pas de la façon dont on pourrait le penser selon notre logique quotidienne...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6834
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 720




par sen-no-sen » 02/07/12, 10:35

Une vidéo-conférence a voir absolument sur le...Temps:

Les deux intervenants: Etienne Klein et Marc Lachièze-Rey:

http://www.cea.fr/recherche_fondamentale/le_temps_entre_realite_et_illusion
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Avatar de l’utilisateur
nlc
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2751
Inscription : 10/11/05, 14:39
Localisation : Nantes




par nlc » 02/07/12, 10:46

J'essaye de regarder ça ce soir, pour l'instant......pas le temps !! :lol:
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités