Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Sciences et technologiesNegationnisme scientifique: du dogmatisme?

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5473
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 196

Message non lupar sen-no-sen » 10/12/15, 18:47

janic a écrit : Et toi de tourner en rond ! Tu t’attardes à des points particuliers pour ne pas répondre à d’autres fondamentaux.


L’hôpital qui tire au bazooka sur la charité! :lol:
Quelque soi le sujet tu esquive systématiquement les questions qui te sont posé en répondant à coté...
Je te parle du SIDA tu me parle de l'AZT,de quoi parlons nous,de l'un ou de l'autre?
Cela serait comme de parler de maladie cardiaque et du médiator.
Hors ta position n'est pas clair,tu n'expose jamais le fond de ta pensée histoire de pouvoir faire un pas de coté en cas de manque d'argument.

Donc réponds moi clairement: quel est la cause du SIDA?


Cà c'est de la psychologie de comptoir!
L’empoisonnement, lui, somatise tout le monde; donc stress + empoisonnement, les chances de s’en tirer sont minces, voire nulles.


Encore une fois de quoi parlons nous?
Tu parle de poison,lesquels?
Dans quels types de pathologies?


En moins d’une année, à partir de conseils d’hygiène de vie, elle a commencé à marcher, à parler à la grande surprise du toubib, du Kiné, de la famille. La chose était d’autant plus difficile que si le père y était favorable, la mère était opposée par principe et c’était un jeu du chat et de la souris.


J'aimerais bien que tu m'expose tes très obscurs conseil d'hygiène de vie?
Je veut une liste très détaillé.
Tu pourras d'ailleurs la transmettre au victime du SIDA pour les guérir...
Je t'invite notamment a t'inscrire sur un forum d'aide aux malades et à prouver aux corps médicale l'erreur dans lequel il s’empêtre...
A t'écouter tout les habitants de notre pays serait dans l'erreur,mangerait n'importe quoi,fumerait,se droguerait,ne ferais pas de sport...sauf Janic... :frown:
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5618
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 57

Message non lupar janic » 10/12/15, 20:40

sen no sen
janic a écrit:
Et toi de tourner en rond ! Tu t’attardes à des points particuliers pour ne pas répondre à d’autres fondamentaux.

L’hôpital qui tire au bazooka sur la charité!

Je suis ton exemple, oh sensei !
Quelque soi le sujet tu esquive systématiquement les questions qui te sont posé en répondant à coté...
et toi tu n’y répond pas, c’est la bombe atomique pour tuer un moustique. Avec ce genre de gentillesse ça ne fait pas avancer le schmilblick !
Je te parle du SIDA tu me parle de l'AZT,de quoi parlons nous,de l'un ou de l'autre?

Je cite uniquement. Ce n’est pas moi qui ait fait le lien mais les promoteurs de ce type de thérapie avant la trithérapie à peine moins toxique.
Cela serait comme de parler de maladie cardiaque et du médiator.

Pas vraiment, le médiator n’a jamais été proposé comme traitement aux maladies cardiaques alors que l’AZT a été utilisé pour traiter les malades du SIDA.
Hors ta position n'est pas clair, tu n'expose jamais le fond de ta pensée histoire de pouvoir faire un pas de coté en cas de manque d'argument.
Donc réponds moi clairement: quel est la cause du SIDA? .

Les scientifiques, selon leurs convictions y ont déjà répondu, remonte le cours de l’histoire qui a mené à ce type de désignation. Moi, je ne suis pas l’inventeur de ce concept. (c'est expliqué dans les vidéos indiquées)
Personnellement j’ai dit et répété que des ID( immuno déficiences), il y en a pour de nombreuses raisons exposées dans ces documents dont la plus simple est la grossesse par exemple qui fait, quelques fois, fondre le taux de T CD4 au niveau des supposés sidéens. Donc le A (je le souligne encore une fois) n’est supposé acquis que par rapport à ce taux de T CD4 chez les proSIDA, pas les autres.

Citation:
Cà c'est de la psychologie de comptoir!
L’empoisonnement, lui, somatise tout le monde; donc stress + empoisonnement, les chances de s’en tirer sont minces, voire nulles.
Encore une fois de quoi parlons nous?
Tu parle de poison,lesquels?
AZT ! Trithérapies ! La tête de mort sur le flacon n’est pas là pour faire joli !Tu es sur de bien suivre le cours de nos discussions ?
Dans quels types de pathologies?
Le VIH/SIDA puisqu’il est utilisé d'abord seul, puis associé au autres drogues. (relis les documents proposés)

Citation:
En moins d’une année, à partir de conseils d’hygiène de vie, elle a commencé à marcher, à parler à la grande surprise du toubib, du Kiné, de la famille. La chose était d’autant plus difficile que si le père y était favorable, la mère était opposée par principe et c’était un jeu du chat et de la souris.
J'aimerais bien que tu m'expose tes très obscurs conseil d'hygiène de vie?
Pas question ! C’est top secret ! Sinon étudies l’hygiénisme, il y répond en grande partie! Ou la médecine ortho moléculaire de Obamot, c'est assez proche!
Tu pourras d'ailleurs la transmettre au victime du SIDA pour les guérir...
Ils s’en ficheraient comme de leur première couche culotte ! Il faut prendre d’abord conscience de l’inutilité et la dangerosité des traitements actuels AVANT d’opérer un changement et, par expérience, (pas pour le SIDA, je n’en connais aucun) je sais que c’est exceptionnel même au seuil de la mort !
Je t'invite notamment a t'inscrire sur un forum d'aide aux malades et à prouver aux corps médicale l'erreur dans lequel il s’empêtre...
Encore un rêve utopique ! Si ces malades veulent au minimum se renseigner (même pas faire) internet peut leur fournir tous les renseignements dont ils ont besoin... mais le système les tient bien emprisonnés dans sa toile et c'est pas facile d'en sortir!
A t'écouter tout les habitants de notre pays serait dans l'erreur,mangerait n'importe quoi,fumerait,se droguerait,ne ferais pas de sport...sauf Janic...

La majorité des français, mangent ce qu’ils trouvent au super marché et donc n’importe quoi parce qu’ils n’ont soit pas le choix, soit ne veulent pas changer. Les fumeurs je m’en suis occupé quelques années et ceux qui veulent arrêter le peuvent aisément, mais pas avec des patchs ou des cigarettes bidons qui les maintiennent sous dépendance (le business là encore); la drogue est distribuée par les pharmacies (les médicaments sont classifiés officiellement comme des drogues, dont l’alcool sous toutes ses formes) et le sport quand je vois les salles se désertifier (quelque sport ou plutôt activités physiques que ce soit) et les rues quasiment vides de marcheurs, joggeurs ou autres, ce n’est pas mieux. (sauf dans les villes moyennes ou importantes qu’il faut relativiser au nombre d’habitants.)
Pour moi, mon genre de vie me favorise et donc me permet de faire ce que d’autres ne peuvent plus depuis longtemps.
Comme tu es pratiquant d’Aïkido, tu connais la forme physique nécessaire et les septuagénaires, octogénaires, n’y sont pas foules mais craignent plutôt une rupture osseuse… l’ostéoporose, ou sont rhumatisants, arthrosiques, diabétiques, etc… (nous avons un cinquantenaire arthrosique, ancien karatéka qui ne peut faire de déplacements à genoux, alors dans 20 ans...?)
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5473
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 196

Message non lupar sen-no-sen » 10/12/15, 21:02

janic a écrit :
Pas vraiment, le médiator n’a jamais été proposé comme traitement aux maladies cardiaques alors que l’AZT a été utilisé pour traiter les malades du SIDA.


De mémoire le médiator était prescrit contre le diabète type 2 ce qui par extension le classait dans les médicaments contre les troubles cardio-vasculaire(sic).


Personnellement j’ai dit et répété que des ID( immuno déficiences), il y en a pour de nombreuses raisons exposées dans ces documents dont la plus simple est la grossesse par exemple qui fait, quelques fois, fondre le taux de T CD4 au niveau des supposés sidéens.

Oui enfin confondre grossesse et SIDA c'est y aller un peu fort!
La baisse des lymphocytes T4 peut être causé par tout un tas de raisons(prise de corticoïde,problème rénaux,malnutrition),mais il faudrait arrêter de prendre les médecins pour des "quiches" car c'est un sujet très bien maitriser.
La malnutrition,ou l'insuffisance rénale ne provoque pas de lymphomes ou syndrome de Kaposi....


AZT ! Trithérapies ! La tête de mort sur le flacon n’est pas là pour faire joli !Tu es sur de bien suivre le cours de nos discussions ?

Les premières personnes atteinte du dit virus ne prenaient pas de l'AZT,car ce dernier n'existait pas,il fut mis en service a la fin des années 80,ce qui exclu de fait cette substance comme responsable de l'épidémie.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5618
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 57

Message non lupar janic » 11/12/15, 09:49

sen no sen
janic a écrit:
Pas vraiment, le médiator n’a jamais été proposé comme traitement aux maladies cardiaques alors que l’AZT a été utilisé pour traiter les malades du SIDA.
De mémoire le médiator était prescrit contre le diabète type 2 ce qui par extension le classait dans les médicaments contre les troubles cardio-vasculaire(sic).
Il y a moult médocs aux actions multiples. Une utilisation hors du champ de l’utilisation prévue par le fabriquant et de l’AMM se fait sous la responsabilité des prescripteurs médicaux et des utilisateurs. Donc le Médiator devait être utilisé comme adjuvant au diabète, lequel diabète joue évidemment dans les maladies cardiovasculaires, mais la prescription n’était pas prévue dans cet objectif. D’où son détournement comme coupe faim réduisant ainsi la consommation alimentaire nécessaire contre ce diabète.

Citation:
Personnellement j’ai dit et répété que des ID( immuno déficiences), il y en a pour de nombreuses raisons exposées dans ces documents dont la plus simple est la grossesse par exemple qui fait, quelques fois, fondre le taux de T CD4 au niveau des supposés sidéens.
Oui enfin confondre grossesse et SIDA c'est y aller un peu fort!
C’est pourtant ce qui est recensé parmi les 29 cas induisant une baisse significative des T CD4 indicateurs du supposé SIDA
La baisse des lymphocytes T4 peut être causé par tout un tas de raisons(prise de corticoïde,problème rénaux,malnutrition),mais il faudrait arrêter de prendre les médecins pour des "quiches" car c'est un sujet très bien maitriser.
C’est surtout les prendre pour des mal informés car si d’autres pathologies ne sont pas décelées, c’est ce taux qui est pris en référence du SIDA.
La malnutrition,ou l'insuffisance rénale ne provoque pas de lymphomes ou syndrome de Kaposi....
Le syndrome de Karposi est très spécifique et ne touchait que les drogués particulièrement consommateurs de poppers. Mais les dits SIDA ne concernent pas seulement ce syndrome, mais des tas des personnes non consommatrices mais pouvant avoir une baisse du système immunitaire, même passagère. Lis les témoignages ! Les tests faits dans la rue ne font pas dans le détail, même avec un questionnaire non spécifique (donc anti médical) et l'analyse qui en est faite reste que la probabilité de SIDA est importante (revidéo indiquée) et des contrôles successifs peuvent indiquer des positifs et des négatifs successifs. A qui et quoi se fier?
Or la malnutrition, une caractéristique dramatique de certains pays, fait baisser le taux de CD4 et donc se trouve classée de type SIDA en réalité ID seulement, mais la psychose et la confusion sont volontairement, ou pas, maintenus entre ID et VIH/SIDA. (par ailleurs, les enquêtes ont montré que des maladies habituellement cataloguées depuis longtemps se sont trouvées volontairement re-cataloguées SIDA car seule cette pathologie déclarée permettait d’avoir des subventions. Et donc ces faux SIDA ont augmenté les statistiques. Le cercle vicieux en question) Or une simple baisse immunitaire par malnutrition disparait avec une bonne nutrition et une hygiène comme de l’eau potable n’engendrant pas des dysenteries par exemple et donc là aussi et encore baisse du système immunitaire.

Citation:
AZT ! Trithérapies ! La tête de mort sur le flacon n’est pas là pour faire joli !Tu es sur de bien suivre le cours de nos discussions ?
Les premières personnes atteinte du dit virus ne prenaient pas de l'AZT, car ce dernier n'existait pas,il fut mis en service a la fin des années 80,ce qui exclu de fait cette substance comme responsable de l'épidémie.
Il n’y avait pas d’épidémie de SIDA, ni de virus reconnu (hormis Montagnier et Gallo) mais de nombreux syndrömes liés aux consommations de substances agressant l’organisme et diminuant le système immunitaire particulièrement dans les communautés Gay. C’est de l’histoire qu’il faut replacer dans l’ordre. Gallo n’avait pas encore inventé son test Elisa et seuls des mesures de laboratoires pouvaient déterminer cette baisse immunitaire qui (étant donné le coup de chaque analyse) était hors de portée financière des individus touchés. L’AZT intervient en 1987 pour écouler de vieux stocks inutilisés à défaut d’avoir un médoc spécifique pour lutter contre ces « épidémies » apparentes, ne touchant pas les individus sains.
http://www.sidasante.com/azt/aztindex.htm
https://fr.wikipedia.org/wiki/Zidovudine
Son défaut, considéré comme une qualité en l’occurrence, fut de faire remonter le taux de CD4 et donc de donner l’apparence de lutter contre le SIDA (en partie logique), mais avec cette confusion entre SIDA et VIH. (La prise d’aspirine ayant le même effet de faire remonter ce taux, mais sans les risques toxicologiques de l’AZT). La trithérapie, moins agressive que l’AZT seul, mais encore toxique, à fait diminuer les cas liés uniquement à cet AZT et donc donnant l’apparence de faire diminuer les SIDA et, de fait, lutter efficacement contre ce VIH supposé être la cause de tout. Le SIDA disparaitra en même temps (et non à cause) des poisons administrés aux « malades ». D’où le rôle majeur, essentiel, de l’hygiène de vie qui exclue tout produit agressif pour l’organisme : « primum no nocere » d’Hippocrate.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 787
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 29

Message non lupar Exnihiloest » 11/12/15, 16:29

Christophe a écrit :N'importe quoi les gars!! Nier la réalité du changement climatique et du SIDA c'est comme nier la Shoah !

Redescendez sur Terre!!! :shock:
Et faites gaffe à vos propos sur ce forum !!

Exnihiloest a écrit :Ce serait plutôt le contraire.
Et puis le CO2 fait reverdir la planète. Dans les zones difficiles pour la végétation, un peu plus ou un peu moins de CO2 fait la différence.


N'importe quoi!!!


Nier que les plantes utilisent le CO2 et qu'un plus grand pourcentage de CO2 dans l'air favorise leur croissance, c'est ça le négationnisme, et il n'est pas scientifique celui-là, ce serait plutôt celui d'une écologie mal maîtrisée.

"La concentration actuelle de CO2 dans l'atmosphère terrestre est de presque 390 parties par million (ppm). Il a été démontré par pratiquement des milliers d'expériences que l’ajout d’encore 300 ppm de CO2 dans l'air augmentera considérablement la croissance ou la production de biomasse de presque toutes les plantes. Cette stimulation de la croissance se produit parce que le CO2 est l'une des deux matières premières (l’autre étant l'eau) qui sont nécessaires pour la photosynthèse. Ainsi, le CO2 est effectivement la "nourriture" qui soutient la quasi-totalité des plantes terrestres et marines. Et plus elles "mangent" de CO2 (absorbé de l'air ou de l'eau), mieux elles grandissent".
CO2 is Green

(Ce qui ne veut pas dire que le changement de niveau de CO2 ne va pas influencer d'autres facteurs des plantes, par ex. la fixation de minéraux par les plantes qui nous nourrissent, et en positif ou négatif).
0 x

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 787
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 29

Message non lupar Exnihiloest » 11/12/15, 17:02

sen-no-sen a écrit :
Exnihiloest a écrit :L'option 4) : l'évidence de quoique ce soit n'est pas apportée.
Autrement dit, on ne peut rien conclure des données et modèles actuels.

Si je résume,tu botte en touche le temps de voir quel modèle va gagner?


Il n'y a pas à botter en touche. Quand une science n'est pas mâture, il faut savoir le reconnaître, c'est tout.
En physique, les limites sont connues. Les physiciens savent qu'ils ont un problème avec la matière noire, l'énergie sombre, que MQ et relativité générale sont incompatibles etc etc... Mais chez les climatologues, rien tout ça. Ces messieurs, d'une prétention inouïe, font des prédictions à la Nostradamus sur des décennies, avec des modèles douteux qu'ils paramètrent à la petite semaine, quand leur "science" est loin, même très loin, d'être suffisamment solide pour être pertinente. La climatologie est aujourd'hui à la science du climat, pas loin de ce que l'alchimie était à la chimie.

Mais dès lors comment affirmer que le GIEC se trompe? :frown:

Nul besoin. "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve". Tout élément probant présenté à l'encontre de leurs affirmations, c'est juste une cerise sur le gâteau.

En somme quelque soit l'issue,les mesures de réductions s'impose quelque soit le cas...

A condition de savoir lesquelles.


Le 5ème rapport du GIEC montre comment les variations naturelles, comme celles du Soleil, peuvent expliquer les variations de températures constatées dans le passé. Mais depuis 1950, le réchauffement constaté est explicable principalement du fait des activités humaines.

Image
http://leclimatchange.fr/questions-reponses/

C'est en 2007 que j'ai commencé à douter des prévisions et des compétences du GIEC, suite à différentes publications de physiciens démontrant comment les climatologues font des erreurs grossières et sont ignorants de la thermodynamique. J'ai vu depuis que ce n'est pas seulement la thermodynamique, mais même les lois de Newton, que les climatologues ne maîtrisent pas. Comme j'ai en plus vu leurs tricheries et leurs manipulations quand les mails piratés du GIEC ont été révélés, que les données brutes sont corrigées avant traitement, et que de plus leurs travaux sont publiés sans aucune contre-expertise par des équipes indépendantes, j'ai désormais suffisamment d'éléments factuels pour ne plus considèrer le GIEC comme un organisme scientifique, mais un organisme politique, et je ne leur accorde plus aucune crédibilité.

...le dégagement de gigatonne de méthane dans l'atmosphère en quelque années ,résultante de la fonte du permafrost, peut entrainer un effet boule de neige entrainant une augmentation des températures de façon extrêmement brusque,et cela le GIEC ne le prend pas suffisamment en considération...


"peut entrainer un effet boule de neige entrainant une augmentation des températures de façon extrêmement brusque...". Pure spéculation, surtout si même le GIEC ne le prend pas en considération alors que ce serait le cas s'il y avait de ce côté-là la moindre brise qui soufflerait dans leur sens..
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 787
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 29

Message non lupar Exnihiloest » 11/12/15, 17:22

Obamot a écrit :...
Exnihiloest veut dire de SES connaissances rudimentaires, hein! ...

Je conseille au lecteur de lire plutôt Exnihiloest dans le texte, plutôt que ce qu'en traduit Obamot. Car entre ce qu'Exnihiloest dit, et ce qu'Obamot en comprend, tripatouille, veut faire dire ou régurgite, c'est devenu tellement simpliste et biaisé que c'en est gênant pour ce dernier. :cheesy:
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5473
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 196

Message non lupar sen-no-sen » 11/12/15, 17:39

Exnihiloest a écrit :Nul besoin. "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve". Tout élément probant présenté à l'encontre de leurs affirmations, c'est juste une cerise sur le gâteau.



Inexact,les modèles climatiques sont autre chose que la vie après la mort ou l'existence de dieu,utilisé le retournement de la charge de la preuve comme tu le fait ici n'est pas valable.


C'est en 2007 que j'ai commencé à douter des prévisions et des compétences du GIEC, suite à différentes publications de physiciens démontrant comment les climatologues font des erreurs grossières et sont ignorants de la thermodynamique.


C'est une accusation disproportionné,le climat est entièrement axé sur la thermodynamique,affirmé que les climatologues seraient des "buses" n'a guère de sens.
De plus tu instruit le dossier uniquement a charge,je pourrait te répondre que nombre de physiciens valident entièrement la thèse du RCA.
Comme déjà dit il y a un large consensus sur la question.

"peut entrainer un effet boule de neige entrainant une augmentation des températures de façon extrêmement brusque...". Pure spéculation, surtout si même le GIEC ne le prend pas en considération alors que ce serait le cas s'il y avait de ce côté-là la moindre brise qui soufflerait dans leur sens..


Il n'y aucune spéculation la dedans,à moins que tu ne considère les chimistes à leurs tours comme des incompétents?
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 63

Message non lupar Obamot » 11/12/15, 18:24

Exnihiloest a écrit :
Obamot a écrit :...
Exnihiloest veut dire de SES connaissances rudimentaires, hein! ...

Je conseille au lecteur de lire plutôt Exnihiloest dans le texte [..] Car entre ce qu'Exnihiloest dit, et ce qu'Obamot en comprend,


Au lieu de jouer à qui a la plus grosse, il te suffit de lire ce que les autres disent de TES propos:

sen-no-sen a écrit :— Inexact, [...]
— Comme tu le fais ici n'est pas valable [...]
— Tu instruis le dossier uniquement a charge [...]
— C'est une accusation disproportionnée [...]
— à moins que tu ne considère les chimistes à leur tour comme des incompétents? [...]
— Il n'y a aucune spéculation là-dedans

janic a écrit :
Exnihiloest a écrit :
janic a écrit :tu as raison sur le principe, mais qui établit, selon quels critères partagés par tous, tel point de vue, peuvent être considérés comme faux ou inexact?
Ainsi: quel est le faux entre nos deux avis exprimés...
Si l'on ne peut pas se mettre d'accord, alors c'est que chacun est persuadé qu'il a raison. Dans ce cas à chacun de décider pour lui de ce qui est faux ou pas.
— C’est pourtant ce qui tu as exprimé ci-dessus [...]

— On peut donc estimer individuellement que quelque chose est faux à la seule condition d’en apporter la démonstration et non pas supposer que…. ! [...]
— où sont les documents rectificatifs des personnes concernées ? Absentes ! [...]
— établit, selon quels critères [...]
— quel est le faux entre nos deux avis exprimés, mon avis n'étant que celui exprimé par des scientifiques de très haut niveau [...]
— il y a un fossé entre se tromper et mentir


T'es encore là? Y'a pas que le ridicule qui ne tue pas Image Image
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5618
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 57

Message non lupar janic » 12/12/15, 09:55

sen no sen bonjour
comme tu semblais t'étonner que les mots SIDA et VIH soient accolés voilà ce qu'en dit ce site
https://www.sida-info-service.org/?Kit- ... -infection
Le sida, c’est quoi ?
Le sida (Syndrome d’Immuno Déficience Acquise) est dû au VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine). Lorsque ce virus pénètre dans le corps, il détruit certaines cellules (les CD4) qui coordonnent l’immunité, c’est-à-dire les défenses de l’organisme contre les microbes. Lorsque le nombre de ces cellules diminue, l’immunité devient moins efficace. Des maladies graves, les "maladies opportunistes", peuvent alors se développer. Lorsqu’une personne a une ou plusieurs maladies de ce type, on dit qu’elle a le sida.
Pour en savoir plus
Qu’est-ce qu’être séropositif-ve ?
Quand on a été infecté par le VIH, on est séropositif au VIH. Le seul moyen de savoir si on est porteur du VIH est de faire un test de dépistage du VIH/sida.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Recherches populaires