Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Sciences et technologiesNegationnisme scientifique: du dogmatisme?

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5633
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 228

Message non lupar sen-no-sen » 09/12/15, 11:14

janic a écrit :
Comme pour n’importe quel porteur sain ! Cela ne répond pas au pourquoi ces porteurs sont sains et pas d’autres ainsi que le remarque ton site INSERM cité. D’où l’utilité d’une bonne hygiène de vie préventive et curative.


L'hygiène de vie est secondaire,dans toute les épidémies(même l'Ebola) il existe des populations développant des résistances.
On retrouve la même chose chez toute les formes de vie,c'est l'un des moteur principale de la sélection naturelle.


Ce n’est pas du miracle, mais probablement de ces faux positifs qui sont plus nombreux que certains le croient.


Il existe effectivement des erreurs de diagnostic,mais ma remarque fait état de personne malade et sévèrement touché qui guérissent spontanément(cancer,leucémie,maladie neurodégénératives etc..).


On retrouve ce même type de discours avec les vaccins auxquels sont attribués des succès là où tel vaccin est obligatoire, et donc généralisé, et les pays de même niveau sanitaire où les résultats sont semblables sans vaccins.


lesquels?

Toujours la même chose, c’est supposé être consécutif à la prise précédente d’anti rétrovirus, mais n’envisage en aucune façon que sans ces anti le résultat eut été le même.


Ben voyons encore en plein négationnisme,les faits ne sont jamais les faits,c'est donc ton ultime moyen de défense?
Désolé mais les chiffres invalide complétement tes dires...


En 2013, 575 résultats de test séropositifs au VIH ont été déclarés en Suisse. Il s’agissait de 125 nouvelles infections ayant eu lieu en 2013 et de 450 cas plus anciens, mais diagnostiqués en 2013. Par rapport à l’année précédente, le nombre de nouvelles infections a augmenté de près de 28%. En comparaison à long terme, le nombre est en fort recul. Notamment grâce aux succès de la recherche, dont l’Etude suisse de cohorte VIH, le nombre de décès dus au sida a également fortement diminué.

On dispose actuellement de quelque 30 médicaments contre le sida, reposant sur 25 substances actives et sept procédés d’action différents. Les multithérapies contre le VIH introduites en 1996 et appelées HAART (Highly Active Antiretroviral Therapy ou thérapie antirétrovirale hautement active) permettent de ralentir la prolifération du virus dans l’organisme, de soulager les symptômes dus à l’infection, de freiner la progression de la maladie et de réduire le risque de transmission. Les médicaments antirétroviraux et un suivi médical qualifié permettent de réduire fortement le risque de transmission du virus d’une femme enceinte séropositive à l’enfant à naître.

Grâce à ces progrès et aux multithérapies, les personnes séropositives au VIH peuvent mener une vie presque normale et leur espérance de vie a nettement augmenté ces dernières années. Au début des années 1990, 50% des patients séropositifs mouraient encore dans les dix ans. Aujourd’hui, ces patients ont une espérance de vie quasiment normale. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) estime que la Suisse compte actuellement entre 22 000 et 29 000 personnes vivant avec le VIH.

http://www.interpharma.ch/fr/faits-et-statistiques/2675-succes-enregistres-grace-aux-nouveaux-traitements-antisida
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6092
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 73

Message non lupar janic » 09/12/15, 13:13

sen no sen
janic a écrit:
Comme pour n’importe quel porteur sain ! Cela ne répond pas au pourquoi ces porteurs sont sains et pas d’autres ainsi que le remarque ton site INSERM cité. D’où l’utilité d’une bonne hygiène de vie préventive et curative.
L'hygiène de vie est secondaire,dans toute les épidémies(même l'Ebola) il existe des populations développant des résistances.

Et cette résistance est favorisée par une meilleure hygiène de vie, c’est le chien qui se court après la queue !
Citation:
On retrouve ce même type de discours avec les vaccins auxquels sont attribués des succès là où tel vaccin est obligatoire, et donc généralisé, et les pays de même niveau sanitaire où les résultats sont semblables sans vaccins
.lesquels?

Là, il faudrait que tu lises les ouvrages consacrés au sujet qui présentent des tableaux (officiels) comparatifs (voir la bibliographie des ligues pour la liberté vaccinale)
1971-1972
L'Angleterre, les USA et le Canada cessent d'imposer ou de conseiller la vaccination antivariolique.
Mais M. PONIATOWSKI, ministre, renforce les amendes (décret du 27/05/1973) qui deviennent 200 fois plus fortes.

16.03.2010
Depuis ce mercredi et l’acquittement d’un jeune couple de Lessinois au tribunal de Tournai, le vaccin contre la poliomyélite n’est plus obligatoire en Belgique.

La décision rendue, ce mercredi midi, par le tribunal de Tournai implique que le vaccin contre la poliomyélite n’est plus obligatoire en Belgique. Pour rappel, la justice reprochait à un couple lessinois de ne pas avoir fait vacciner leur enfant contre la polio. Le couple a été acquitté ce mercredi, ce qui a pour conséquence directe d’annuler la loi de 1966. Désormais, c’est la loi de 2002 qui prévaudra. Celle-ci donne le droit aux patients de se faire vacciner ou non. La décision rendue par le tribunal de Tournai pourrait également avoir des répercussions en France, désormais seul pays où le vaccin est obligatoire.

Vaccins obligatoires : et chez nos voisins ?
En matière de vaccination, les parents européens d'enfants en bas âge ne sont pas logés à la même enseigne. En France, les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (le fameux DTP) sont tous les trois obligatoires sur le nourrisson, à partir de l'âge de deux mois. Avec l'Italie, qui impose, elle, de se plier au vaccin contre l'hépatite B depuis 1991, la France est le seul pays à conserver le caractère obligatoire de ces injections. Quant à la Belgique, elle a annulé l'obligation du vaccin contre la polio en 2011,

http://initiativecitoyenne.be/2015/08/u ... lique.html
Citation:
Toujours la même chose, c’est supposé être consécutif à la prise précédente d’anti rétrovirus, mais n’envisage en aucune façon que sans ces anti le résultat eut été le même.
Ben voyons encore en plein négationnisme,les faits ne sont jamais les faits,c'est donc ton ultime moyen de défense?
Comparé à ton négationnisme aussi où les faits ne sont jamais les faits, ça fait rengaine !
Désolé mais les chiffres invalide complétement tes dires...
TES chiffres, fournis par des lobbies , mais il y en a d’autres qui sont indépendants des lobbies imposant leurs désidérata aux gouvernants.
Citation:
En 2013, 575 résultats de test séropositifs au VIH ont été déclarés en Suisse. …….L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) estime que la Suisse compte actuellement entre 22 000 et 29 000 personnes vivant avec le VIH.
http://www.interpharma.ch/fr/faits-et-s ... s-antisida
Et pub gratuite pour le lobby pharmaceutique. Les raisons de ces chiffres ont été indiquées précédemment, mais si tu ne veux pas les consulter, c’est ton choix ! Ces tests considérés comme sans valeurs par le CDC ! Le SIDA c’est un énorme business qui se chiffre en dizaines ; centaines de milliards, ce n’est pas bigpharma qui va s’en plaindre car l’argent n’a pas d’odeur. (bénéfices distribués aux actionnaires de 3.5 à 4.4 milliards d’Euros par Sanofi pasteur) Sanofi pasteur
Très rentable, elle a en 2014 distribué 4,39 milliards d'euros de dividendes à ses actionnaires (13% du CA ou 91% de la R&D) sur un résultat net de 6,85 milliards d'euros (20% du CA)3. Deuxième capitalisation boursière de la bourse de Paris2, elle pesait en septembre 10,90% dans l'indice CAC 409
. wikipedia
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5633
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 228

Message non lupar sen-no-sen » 09/12/15, 13:51

janic a écrit :Et cette résistance est favorisée par une meilleure hygiène de vie, c’est le chien qui se court après la queue !


C'est avant tout une question d'héritage génétique,l'hygiène de vie est le cas échéant importante mais subsidiaire.


Là, il faudrait que tu lises les ouvrages consacrés au sujet qui présentent des tableaux (officiels) comparatifs (voir la bibliographie des ligues pour la liberté vaccinale)


L'arrêt de la vaccination (pour quelque maladies) dans différents pays est à mettre en rapport avec la disparition pure et simple de certaine maladie.
En France par ex on continue à vacciner contre la polio,certain médecins considèrent que cela n'est plus nécessaire.
Il faut opérer une distinction entre efficacité des vaccins face à une maladie et le bénéfice risque de la vaccinations face à des maladies quasiment disparues.


TES chiffres, fournis par des lobbies , mais il y en a d’autres qui sont indépendants des lobbies imposant leurs désidérata aux gouvernants.


Et bien donne les moi.



Les raisons de ces chiffres ont été indiquées précédemment, mais si tu ne veux pas les consulter, c’est ton choix !


Désolé mais les chiffres(précisément lesquels?)auquel tu fait référence ne peuvent pas expliquer la baisse de la mortalité chez les personnes atteinte du SIDA.
Si il n'y a pas de VIH,comment expliquer que des anti-rétroviraux fonctionnent?

Tu n'as toujours pas démontré que le retour a une bonne hygiène de vie aurait guéris des patients.
J'attends toujours les témoignages,les liens,les sources...

:frown:
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6092
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 73

Message non lupar janic » 09/12/15, 14:42

sen no sen
janic a écrit:
Et cette résistance est favorisée par une meilleure hygiène de vie, c’est le chien qui se court après la queue !
C'est avant tout une question d'héritage génétique,l'hygiène de vie est le cas échéant IMPORTANTE mais subsidiaire.
Elémentaire mon cher Watson. C’est comme dire que le carburant mis dans le moteur est moins important que le moteur, mais le mauvais carburant mettra en panne le meilleur des moteurs !
Citation:
Là, il faudrait que tu lises les ouvrages consacrés au sujet qui présentent des tableaux (officiels) comparatifs (voir la bibliographie des ligues pour la liberté vaccinale)
L'arrêt de la vaccination (pour quelque maladies) dans différents pays est à mettre en rapport avec la disparition pure et simple de certaine maladie.
C’est bien là que le bât blesse justement. Ces chiffres et graphiques (officiels) montrent tous des courbes descendantes bien avant les vaccins typique de chaque pathologie et soulignent donc que les vaccins n’y sont pour rien, sinon provoquer des pathologies supplémentaires. C’est d’ailleurs pourquoi , progressivement les pays ont cessé d’en faire l’obligation (alors que certains pensent que la non obligation signifie interdiction, ce qui est faux) sauf la France avec son DTP.
En France par ex on continue à vacciner contre la polio,certain médecins considèrent que cela n'est plus nécessaire.
Il faut opérer une distinction entre efficacité des vaccins face à une maladie et le bénéfice risque de la vaccinations face à des maladies quasiment disparues.
Les pédiatres classiques ont fini par obtenir que le vaccin BCG ne soit plus imposé (même pas les ligues pour la liberté vaccinale) C’est valable pour les trois, pas seulement le polio. Diphtérie ? Disparues en France
La maladie a régressé de façon spectaculaire dans tous les pays d’Europe, après 1950, de façon constante, que l’on ait vacciné beaucoup ou pas du tout. (source : Rendu, R., « Résultats comparés de la vaccination et de la non vaccination dans la lutte contre la diphtérie », Journal de la Médecine de Lyon, n°819, 1954.) Tétanos ? quasi inexistant et frappant quasi uniquement les vieillards et comme le vaccin ne protège pas sur une longue durée, ce vaccin n’a aucune utilité réelle ! Polio ? Quasiment disparue aussi ! L’abolition des frontières, les passages incessants d'un pays à l’autre, rendent impossible toute protection nationale. Or, selon les autorités, que tu aimes à citer, pour qu’une protection soit efficace il faut une couverture d’au moins 80%, ce qui est impossible à obtenir (sauf localement dans certaines circonstances) d’où l’échec de la vaccination antivariolique reconnue par l’OMS.
Citation:
TES chiffres, fournis par des lobbies , mais il y en a d’autres qui sont indépendants des lobbies imposant leurs désidérata aux gouvernants.
Et bien donne les moi.

http://www.sidasante.com/azt/statistiqu ... suisse.htm
Citation:
Les raisons de ces chiffres ont été indiquées précédemment, mais si tu ne veux pas les consulter, c’est ton choix !
Désolé mais les chiffres(précisément lesquels?)auquel tu fait référence ne peuvent pas expliquer la baisse de la mortalité chez les personnes atteinte du SIDA.
Explications données ici une nouvelle fois
http://www.sidasante.com/azt/aztindex.htm
Si il n'y a pas de VIH,comment expliquer que des anti-rétroviraux fonctionnent?
Rebelotte voir au dessus et dans la vidéo citée. On confond l’action d’anti rétrovirus dont la toxicité est certaine avec sa diminution progressive qui a effectivement provoqué moins de pathologies et donc de décès. (voir tableaux de la suisse). La diminution d’un produit toxique aux effets supposés (médiator par exemple) puis sa suppression se traduit systématiquement par une diminution des pathologies concernées, comme d’autres, provoquées par ces produits.
Tu n'as toujours pas démontré que le retour a une bonne hygiène de vie aurait guéris des patients.

Le 30 novembre 2004, la BBC Two, a diffusé un documentaire appelé « Guinéa Pig Kids » (Enfants cobayes) rapporté par la revue Réalités et vaccinations.
Jamie Doran, reporter à BBC Two, a interviewé de nombreux parents et proches et a réussi à obtenir quelques dossiers médicaux qui prouvent sans équivoque la participation active des enfants à ces essais.
Un peu plus tôt l’article disait p.24
Fondé en 1987 pour recueillir des enfants pauvres issus de mères toxicomanes, il (l’ICC) est devenu, en 1992, un centre d’expériences sur des orphelins séropositifs au VIH. Il est indirectement sponsorisé par l’Institut National de la Santé et par des compagnies pharmaceutiques…
Jusque là rien d’anormal, ne s’agit-il pas d’aider des enfants atteints de cette sale maladie à s’en sortir. Sauf que l’enquête à débouché sur quelque chose de moins noble.
Cette infirmière (Jacklyn Hoerger) a travaillé pour l’ICC au début des années 90. En 1996, elle s’est engagée dans un processus d’adoption de deux enfants séropositifs…elle leur administra les posologies prescrites « à la lettre » pendant environ un an et fut amenée à constater la dégradation de l’état de santé des deux fillettes. C’est alors qu’elle décida d’effectuer des recherches sur les drogues anti-rétrovirales et de consulter de nombreux spécialistes, puis forte de ces renseignements, elle a commis le crime impardonnable de retirer les drogues aux enfants, ce qui a immédiatement amélioré leur santé et a transformer leur angoisse en joie de vivre…Le centre d’aide à l’enfance retira les enfants à leur mère adoptive et les renvoya dans un home d’accueil.
Et plus loin p.28
Mona Newberg, enseignante dans les écoles publiques de New York, titulaire d’une maîtrise d’éducation …a réussi de soustraire Sean à l’ICC. Il avait trois ans et prenait de l’AZT depuis l’age de 5 mois. Depuis 2 ans il était nourri grâce à un tube relié à son estomac…l’enfant était toujours fiévreux, souvent comateux et ne pouvait rester debout plus de 10 minutes. C’est alors que Mona décida de supprimer toutes les drogues. En deux mois, Sean récupéra des forces, put jouer avec d’autres enfants et reprit de l’appétit. Mona le faisait suivre par un naturopathe. Des représentants de l’ACC l’obligèrent à consulter le Dr Howard à l’hôpital Beth Israël. Ce dernier ordonna alors que l’enfant soit soigné par un nouveau « médicament miracle » La Nevirapine. La santé de Sean se détériora rapidement …au point qu’il fut hospitalisé 6 mois plus tard. Lorsque Mona put enfin le ramener à la maison, elle arrêta toute prise médicament. A nouveau le santé de l’enfant s’améliora
Alors que Mona venait de récupérer Sean, les médecins ont décidé de mettre sa fille Dana sous drogues, bien qu’elle ne manifestât aucun signe de maladie…Depuis son adoption, elle ne prenait pas de médicaments, n’était jamais malade…deux mois plus tard l’enfant avait mal au dos et à la tête, au point qu’il fallut l’emmener au service d’urgence de Beth Israel…L’ACS retira Dana de la garde de sa mère et la confia à l’ICC. En novembre 2004, Dana, alors âgée de 16 ans est toujours cloîtrée au centre. Depuis son enfance Sean est sous drogues anti-sida. Il a 13 ans pèse 22 kg et mesure à peine plus d’un mètre vingt. Le film a permis de découvrir que ce centre n’est pas le seul qui fonctionne de cette manière.
Les journaux anglais ont largement couvert l’information, mais en France les médias ne se sont pas attardés sur ces horreurs…p.30
L’article cite encore le travail du père Angelo d’Agostino
Ainsi le père Angelo d’Agostino, qui a fondé au Kenya un hospice pour orphelins considérés comme positifs. Sans prise de médicaments, il a opéré de véritables résurrections chez des enfants seulement avec une alimentation saine et une bonne hygiène.
Il en est de même pour l’extraordinaire travail effectué par l’association « Partage-Tanzanie » qui a constaté sur le terrain que les enfants malades guérissent indistinctement qu’ils soient séropositifs ou séronégatifs, à partir du moment ou ils sont correctement nourris et soignés. Dans les cas d’immunodéficience sérieuse, les médecins traitent les maladies opportunistes et les diverses infections et restaurent l’immunité par une alimentation équilibrée et des compléments vitaminiques. Les résultats sont spectaculaires. Parmi les 4000 orphelins de Partage-Tanzanie, la mortalité est d’environ un tiers de la mortalité infantile nationale et le quart de la mortalité infantile régionale. p.26
Et plus loin p.33/34
Christina Maggiore découvrit en 1992 qu’elle était séropositive et son médecin lui expliqua qu’elle devait se préparer à mourir. Lorsqu’elle apprit que les traitements pouvaient la rendre malade…elle préféra des thérapies naturelles qui se sont révélées très efficaces car, quelques mois plus tard elle était en grande forme
La revue cite aussi Liam Scheff de l’Observer qui a repris cette enquête où elle raconte :
Je m’approche d’un des enfants en chaise roulante, un garçon d’environ 12 ans. Son visage a quelque chose d’étrange, ses yeux sont trop espacés et son crane a une forme bizarre, un peu aplatie. Son torse et ses membres sont légèrement tordus, ils paraissent minuscules et fragiles. C’est ce qui arrive aux bébés traités à l’AZT. …un garçon avec des béquilles essaye de danser au rythme de la musique. Ses jambes se balancent sous lui tandis que ses pieds forment des angles incongrus avec le sol…p.33

Mais comme tu refuses de les consulter par principe, alors à quoi bon en rajouter !
J'attends toujours les témoignages,les liens,les sources...
Déjà cités, il suffit de vouloir les lire ! Mais tu ne vas pas les trouver, encore une fois, dans les statistiques officielles qui refusent de le reconnaitre. Laissons le temps au temps qui finira par dévoiler le scandale de ce pseudo VIH/SIDA. (sauf chez ceux qui continueront de se voiler la face ...comme d'habitude!)
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 64

Message non lupar Obamot » 09/12/15, 15:46

sen-no-sen a écrit :Si il n'y a pas de VIH,comment expliquer que des anti-rétroviraux fonctionnent?

J'émets quelque hypothèses si on part du point de vue que le VIH est un poison/virus (définition de virus = poison).

Rappelons-nous trois choses:
— les virus sont assez facile à désactiver avec des UV, ceux qui avaient été exposés longuement au Soleil lors de la grippe espagnol ne sont pas morts.
— comme ce sont des poisons, comme les venins c'est une affaire de récepteurs. Mettez un inhibiteur sur les récepteurs ad hoc, la place étant déjà prise par ce dernier, le poison ne peut plus s'y fixer (on éteint l'incendie, mais le feu couve toujours);
— la question centrale est la perte de l'imperméabilité de la membrane cellulaire. Si elle arrive à être percée, le virus est dans la place. Rétablissez cette imperméabilité, le virus reste dehors.

Il faut donc deux choses, réduire la quantité de poison (charge virale = taux d'empoisonnement).
Corriger l'alimentation et l'hygiène de vie pour que l'imperméabilité de la membrane cellulaire se rétablisse. (En gros, car on le sait, ça n'implique pas que ça, il faut retrouver un bon mental, rétablir les différents équilibres, faire du sport pour bien métaboliser, retrouver le bonheur et être optimiste etc...)

Les anti-rétroviraux ne fonctionnent pas en tant que traitement mais en tant que soin ponctuels (même si on appelle ça un traitement). Ils auto-entretiennent l'état malade sans rien changer. Pire, se sont des "perturbateurs" puisqu'ils ont cette fonction inhibitrice... Trouves un inhibiteur naturel à la maladie fera le même effet sans effet secondaire. Mais comme quand tu appelles la caserne des pompiers tant que tu n'auras pas supprimé soit carburant soit comburant, l'incendie/infection couvera toujours...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5633
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 228

Message non lupar sen-no-sen » 09/12/15, 15:56

janic a écrit :Elémentaire mon cher Watson. C’est comme dire que le carburant mis dans le moteur est moins important que le moteur, mais le mauvais carburant mettra en panne le meilleur des moteurs !


C'est comme ne rien dire, car ta comparaison ne représente pas la réalité.
Ici on ne parle pas de sport et de nutrition,mais de défenses immunitaires,hors ce qui est remarqué dans l'histoire,c'est qu'un certain nombres d'individus sont protégés contre des maladies suite à des particularité génétique (voir épigénétique?),indépendamment d'une bonne ou mauvaise hygiène de vie.



Ces chiffres et graphiques (officiels) montrent tous des courbes descendantes bien avant les vaccins typique de chaque pathologie et soulignent donc que les vaccins n’y sont pour rien, sinon provoquer des pathologies supplémentaires. C’est d’ailleurs pourquoi , progressivement les pays ont cessé d’en faire l’obligation (alors que certains pensent que la non obligation signifie interdiction, ce qui est faux) sauf la France avec son DTP.


Tout cela est très affirmatif!
Prenons l'exemple de la rougeole aux États-Unis:


Image

La polio au USA:
Image

La diphtérie:
Image

Comment explique tu cela?

L'explication de la baisse de mortalité/morbidité chez les patients atteints du SIDA présenter ici:http://www.sidasante.com/azt/aztindex.htm sont peu concluante...je cite:


"Les trithérapies sont simplement d'anciens médicaments mis sous d'autres noms. La réalité, c'est que ce sont en fait principalement des médicaments avec effets de type corticothérapies, mais qui peuvent, s'ils sont trop fortement dosés, avoir des effets de type antibiotique."
Cela n'explique en rien de l'efficacité du traitement...je ne parle même pas du site "Et si tout ce que vous avez appris à propos du $IDA était faux ?

Découvrez ce que les officiels du SIDA et les médias veulent vous cacher..."


Pour le reste:
Ainsi le père Angelo d’Agostino, qui a fondé au Kenya un hospice pour orphelins considérés comme positifs. Sans prise de médicaments, il a opéré de véritables résurrections chez des enfants seulement avec une alimentation saine et une bonne hygiène.
Il en est de même pour l’extraordinaire travail effectué par l’association « Partage-Tanzanie » qui a constaté sur le terrain que les enfants malades guérissent indistinctement qu’ils soient séropositifs ou séronégatifs, à partir du moment ou ils sont correctement nourris et soignés. Dans les cas d’immunodéficience sérieuse, les médecins traitent les maladies opportunistes et les diverses infections et restaurent l’immunité par une alimentation équilibrée et des compléments vitaminiques. Les résultats sont spectaculaires. Parmi les 4000 orphelins de Partage-Tanzanie, la mortalité est d’environ un tiers de la mortalité infantile nationale et le quart de la mortalité infantile régionale


La encore il s'agit de témoignage gratuit,aucune preuve n'est apporté,il suffirait en somme de compléments vitaminiques et d'une alimentation équilibrés pour guérir...va expliquer cela a un malade atteint du SIDA...c'est prendre quelque peu les gens pour des idiots.
Tu pense sérieusement qu'en France aucune personnes atteintes de la maladie n'a pas essayé des compléments vitaminique,l'alimentation équilibré, le yoga?

Tu n'as pas l'air d'opérer de quelconque distinction entre la médecine et ses avancés et la récupération économique qui en est faite,en somme tout ce qui est officiel est faux, peu importe sont contenu et ses preuves,les médias nous mentent avec la complicités des politiques etc..etc..au final seul une bonne hygiène de vie nous permettrait de garantir la santé et si quelqu'un tombe malade,c'est simple,c'est qu'il n'a pas fait ce qu'il fallait! :lol:
En somme tu voudrait rétablir la sélection naturelle?
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6092
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 73

Message non lupar janic » 10/12/15, 10:22

sen no sen bonjour
Réponse à la seconde partie, la première sur les vaccins étant sur le sujet vaccination
L'explication de la baisse de mortalité/morbidité chez les patients atteints du SIDA présenter ici:http://www.sidasante.com/azt/aztindex.htm sont peu concluante...je cite:

"Les trithérapies sont simplement d'anciens médicaments mis sous d'autres noms. La réalité, c'est que ce sont en fait principalement des médicaments avec effets de type corticothérapies, mais qui peuvent, s'ils sont trop fortement dosés, avoir des effets de type antibiotique."
Cela n'explique en rien de l'efficacité du traitement...je ne parle même pas du site "Et si tout ce que vous avez appris à propos du $IDA était faux ? Découvrez ce que les officiels du SIDA et les médias veulent vous cacher..."
C’est évident ! Si les contestataires de tout système se faisaient les promoteurs de ce qu’ils critiquent, autant renvoyer directement au système lui-même. A-t-on jamais vu la gauche faire la promotion de la droite ou l'inverse en politique? Élémentaire, encore une fois, mon cher Watson !
Pour le reste:
Citation:
Ainsi le père Angelo d’Agostino, qui a fondé au Kenya un hospice pour orphelins considérés comme positifs. Sans prise de médicaments, il a opéré de véritables résurrections chez des enfants seulement avec une alimentation saine et une bonne hygiène.
Il en est de même pour l’extraordinaire travail effectué par l’association « Partage-Tanzanie » qui a constaté sur le terrain que les enfants malades guérissent indistinctement qu’ils soient séropositifs ou séronégatifs, à partir du moment ou ils sont correctement nourris et soignés. Dans les cas d’immunodéficience sérieuse, les médecins traitent les maladies opportunistes et les diverses infections et restaurent l’immunité par une alimentation équilibrée et des compléments vitaminiques. Les résultats sont spectaculaires. Parmi les 4000 orphelins de Partage-Tanzanie, la mortalité est d’environ un tiers de la mortalité infantile nationale et le quart de la mortalité infantile régionale
La encore il s'agit de témoignage gratuit, aucune preuve n'est apporté, il suffirait en somme de compléments vitaminiques et d'une alimentation équilibrés pour guérir...va expliquer cela a un malade atteint du SIDA...c'est prendre quelque peu les gens pour des idiots.
La preuve se trouve dans la différence entre l’état de santé précédent et après prise en main, comme pour n’importe quel thérapie! Y compris la méchante allopathie.

Maintenant »guérissent indistinctement qu’ils soient séropositifs ou séronégatif »
Evidemment, ce n’est pas comme l’allopathie qui vise une pathologie particulière indépendamment du reste ; donc : « à partir du moment ou ils sont correctement nourris et soignés »Oui!
C’est surtout les prendre pour des idiots que de leur faire croire qu’ils ont une pathologie qui n’existe pas !
Tu pense sérieusement qu'en France aucune personnes atteintes de la maladie n'a pas essayé des compléments vitaminique,l'alimentation équilibré, le yoga?

Ecoutes, lis, ce que Obamot a écrit ! Les personnes auxquelles on annonce un SIDA vivent un stress intense et leur peur panique leur fait accepter n’importe quelle prescription venant de leur toubib habituel, lui-même conditionné par la pub faite au sujet. Alors se tourner vers des compléments passe par une remise en cause du système pour son inefficacité et ça marche, mais c’est rare tant les gens sont soumis au politiquement/médialement correct. Lis les témoignages vécus… EUX !
Tu n'as pas l'air d'opérer de quelconque distinction entre la médecine et ses avancés et la récupération économique qui en est faite, en somme tout ce qui est officiel est faux, peu importe sont contenu et ses preuves, les médias nous mentent avec la complicités des politiques etc..etc..
Ouvres les yeux et les oreilles! Pourquoi a-t-on interdit (en principe) les liens entre labos et "scientifiques " aux ordres? A défaut de pouvoir le faire pour les médias! Ce sont ces mêmes médias qui lorsque des scandales ne peuvent plus être cachés s’en font les annonceurs au grand public. Ces médias sont financièrement dépendants de leurs annonceurs et on ne tue pas la poule aux œufs d’or. (à de très rares exceptions, mais alors ils ne font pas partie des grands )
Donc toujours dans la même confusion ! La médecine d’école suit une voie qu’elle croit être la bonne et c’est son droit. Mais la médecine ne se limite pas à cet aspect, d’autres thérapies toutes aussi efficaces, voire plus, existent et la liberté de conscience ne peut limiter les individus à se soumettre aux lobbies de big pharma.
Au final seul une bonne hygiène de vie nous permettrait de garantir la santé et si quelqu'un tombe malade, c'est simple, c'est qu'il n'a pas fait ce qu'il fallait!
En gros, c’est bien ça à condition de ne pas se tromper sur son sens. Si une personne fume et fait un cancer du poumon, de la bouche, de la vessie, etc…ce n’est pas la faute du voisin. L’alcool de même. Les drogues aussi. Le diabète, le cholestérol et autres ce ne sont pas les autres qui en sont la cause. Donc chacun est bien responsable de ses actes et choix de vie!
En somme tu voudrait rétablir la sélection naturelle?
Elle se fait sans demander l’avis de qui que ce soit et la médecine d’école ne l’empêche pas, tout au plus prolonge-t-elle de quelques années (mais à quel prix de souffrances) mais l’inéluctable est derrière !
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5633
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 228

Message non lupar sen-no-sen » 10/12/15, 13:02

janic a écrit :C’est surtout les prendre pour des idiots que de leur faire croire qu’ils ont une pathologie qui n’existe pas !


Je résume:
On touche donc le fond du problème:le SIDA n'existe pas.
Au début l'on parle de la négation de causalité entre VIH/SIDA,maintenant c'est plus direct,le SIDA est une invention des laboratoire pharmaceutique pour vendre des médocs,c'est donc un complot et un complot mondiale...en somme le SIDA n'est que la conséquence d'une mauvaise hygiène de vie,c'est très fort!

Il serait bien que tu expose directement ton point de vu,plutôt que de le sous entendre en faisant un pas en avant et deux pas en arrière. :frown:



Les personnes auxquelles on annonce un SIDA vivent un stress intense et leur peur panique leur fait accepter n’importe quelle prescription venant de leur toubib habituel, lui-même conditionné par la pub faite au sujet. Alors se tourner vers des compléments passe par une remise en cause du système pour son inefficacité et ça marche, mais c’est rare tant les gens sont soumis au politiquement/médialement correct. Lis les témoignages vécus…


Ce point de vu est très parcellaire et très occidentale.
Le simple effet nocebo ne peut pas causer la mort d'une personne via un type de pathologies particulières.
La psychologie de chacun étant différente,les maux qui peuvent découler d'une annonce traumatisante peuvent être très diverses en fonction des individus,cela ne peut donc expliquer la convergence d'effet pathologique lié a cette maladie
On ne somatisent pas tous de la même manière...car nous n'avons pas tous les mêmes vies...


Mais la médecine ne se limite pas à cet aspect, d’autres thérapies toutes aussi efficaces, voire plus, existent et la liberté de conscience ne peut limiter les individus à se soumettre aux lobbies de big pharma.


Exemple de la Suisse qui est a la fois un grand vendeur de médicaments et un grands utilisateur de guérisseurs...

En gros, c’est bien ça à condition de ne pas se tromper sur son sens. Si une personne fume et fait un cancer du poumon, de la bouche, de la vessie, etc…ce n’est pas la faute du voisin. L’alcool de même. Les drogues aussi. Le diabète, le cholestérol et autres ce ne sont pas les autres qui en sont la cause. Donc chacun est bien responsable de ses actes et choix de vie!


Tu as le dons pour dire des évidences!

Ton point de vu reflète toutefois un simplisme totale,tu crois que la seule hygiène de vie permettrait de garantir la bonne santé?
Essaie donc de faire tenir un tabouret sur un pied! :lol:
C'est encore un point de vue très occidentale.
La santé n'est pas qu'une affaire d'hygiène de vie,mais de mentale,de rapport à la société,d'environnement,de génétique,d'épigénétique et de statistique!
Nombre de rescapés de camps de la mort ou de conflit ont survécus -et très vieux- malgré des conditions de vie exécrables.
Par contre je connais des sportifs,non fumeur,mangeant bio qui sont morts en peu de temps,sans que la médecine ne puissent expliquer leurs disparitions via un lien de causalité quelconque.

Si l'hygiène de vie est la condition de base à une bonne santé,elle ne peut être considéré comme solution a tout les problèmes,car nombre d'entre eux sont d'origine assez obscurs.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6092
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 73

Message non lupar janic » 10/12/15, 16:29

sen no sen
janic a écrit:
C’est surtout les prendre pour des idiots que de leur faire croire qu’ils ont une pathologie qui n’existe pas !
Je résume:
On touche donc le fond du problème:le SIDA n'existe pas.

Arrête de faire l’âne pour avoir du son . Des systèmes immunitaires déficients, il y en a en pagaille, mais ne sont pas désignés sous le terme de SIDA rattaché au VIH, ce sont des ID uniquement.
Au début l'on parle de la négation de causalité entre VIH/SIDA,maintenant c'est plus direct,le SIDA est une invention des laboratoire pharmaceutique pour vendre des médocs,c'est donc un complot et un complot mondiale...en somme le SIDA n'est que la conséquence d'une mauvaise hygiène de vie,c'est très fort!

N’importe quoi ! Tu te montes ton cinéma en faisant fi de tout ce qui a été dit et écrit depuis le début de la polémique ; mais si ça te fait prendre ton pied avec ça : bon plaisir !
Il serait bien que tu expose directement ton point de vu,plutôt que de le sous entendre en faisant un pas en avant et deux pas en arrière.
Et toi de tourner en rond ! Tu t’attardes à des points particuliers pour ne pas répondre à d’autres fondamentaux.
Ensuite ce n'est pas MON point de vue, mais celui de scientifiques de très haut niveau qui ont pris position, eux!
Citation:
Les personnes auxquelles on annonce un SIDA vivent un stress intense et leur peur panique leur fait accepter n’importe quelle prescription venant de leur toubib habituel, lui-même conditionné par la pub faite au sujet. Alors se tourner vers des compléments passe par une remise en cause du système pour son inefficacité et ça marche, mais c’est rare tant les gens sont soumis au politiquement/médialement correct. Lis les témoignages vécus…
Ce point de vu est très parcellaire et très occidentale.
Le simple effet nocebo ne peut pas causer la mort d'une personne via un type de pathologies particulières.
Non, mais l’intoxication par des poisons comme l’AZT et ses successeurs : oui ! Tu ne veux donc toujours pas lire les témoignages vécus !
La psychologie de chacun étant différente,les maux qui peuvent découler d'une annonce traumatisante peuvent être très diverses en fonction des individus,cela ne peut donc expliquer la convergence d'effet pathologique lié a cette maladie
On ne somatisent pas tous de la même manière...car nous n'avons pas tous les mêmes vies...
Cà c'est de la psychologie de comptoir!
L’empoisonnement, lui, somatise tout le monde; donc stress + empoisonnement, les chances de s’en tirer sont minces, voire nulles.
Citation:
Mais la médecine ne se limite pas à cet aspect, d’autres thérapies toutes aussi efficaces, voire plus, existent et la liberté de conscience ne peut limiter les individus à se soumettre aux lobbies de big pharma.
Exemple de la Suisse qui est a la fois un grand vendeur de médicaments et un grands utilisateur de guérisseurs...
Ca montre que Pasteur n’est pas leur gloire nationale et qu’ils sont ouverts à ce qui peut soulager ou guérir les malades. Notre médecine d'école subventionnée par les lobbies de big pharma devrait en prendre de la graine
Citation:
En gros, c’est bien ça à condition de ne pas se tromper sur son sens. Si une personne fume et fait un cancer du poumon, de la bouche, de la vessie, etc…ce n’est pas la faute du voisin. L’alcool de même. Les drogues aussi. Le diabète, le cholestérol et autres ce ne sont pas les autres qui en sont la cause. Donc chacun est bien responsable de ses actes et choix de vie!
Tu as le dons pour dire des évidences!
Tu a le don pour poser des questions inutiles quand la réponse va de soi.
Ton point de vu reflète toutefois un simplisme totale,tu crois que la seule hygiène de vie permettrait de garantir la bonne santé?
Essaie donc de faire tenir un tabouret sur un pied!
Il suffit d’enfoncer celui-ci dans le sol ! A question idiote réponse idiote. Cet aspect à déjà été vu et revu, mais comme tu nies le troisième pied, tu n’es pas plus avancé avec deux pieds seulement.
C'est encore un point de vue très occidentale.
La santé n'est pas qu'une affaire d'hygiène de vie,mais de mentale,de rapport à la société,d'environnement,de génétique,d'épigénétique et de statistique!
C’est ça va dire à un cancéreux en fin de vie que ce n’est qu’une question de statistique, d'épigénétique, avec ça il va guérir assurément !Ou bien que c'est l'annonce de sa mort assurée.
Nombre de rescapés de camps de la mort ou de conflit ont survécus -et très vieux- malgré des conditions de vie exécrables.
Ce qui montre que la machine humaine a été bien créée pour résister à des conditions extrêmes, mais le nombre qui y a laissé sa vie est bien plus nombreux et &avec un peu de nourriture saine et de condition de vie adéquate, la plupart serait resté en vie. Tu pourrais même y ajouter que les cancers y étaient quasi inconnus comme quoi vivre dans un camps de concentration éviterait les cancers. Bonjour la logique à trois balles !
Par contre je connais des sportifs,non fumeur,mangeant bio qui sont morts en peu de temps,sans que la médecine ne puissent expliquer leurs disparitions via un lien de causalité quelconque.
DES? Et pourtant il y en a forcément un comme s’être mis tardivement à une hygiène de vie qui ne peut compenser le passé, il ne faut pas rêver ! J’en ai aussi connu de ces résistants des derniers jours qui voudraient avoir le beurre et l’argent du beurre.
Si l'hygiène de vie est la condition de base à une bonne santé, elle ne peut être considéré comme solution a tout les problèmes, car nombre d'entre eux sont d'origine assez obscurs.
Qui a dit qu’elle était la solution à TOUS les problèmes ? Toi ! Si elle en réglait ne serait-ce que la moitié en préservant le système immunitaire des nombreuses agressions que nous, et le système moderne, lui faisons subir, ça ne serait déjà pas mal !

J’ai déjà cité le cas d’une enfant asphyxiée à la naissance et qui marquait un énorme retard de croissance, de ce fait, et à 8 ans elle ne marchait toujours pas, malgré toubib, kinés et autres, ne parlait pas, faisait des crises régulières de convulsions . En moins d’une année, à partir de conseils d’hygiène de vie, elle a commencé à marcher, à parler à la grande surprise du toubib, du Kiné, de la famille. La chose était d’autant plus difficile que si le père y était favorable, la mère était opposée par principe et c’était un jeu du chat et de la souris. Mais la progression rapide de la petite était telle et si rapide qu’elle a fini par s’y rallier progressivement, ce qui a encore accéléré la « résurrection » de leur enfant.
Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres vécus personnellement ou par témoignages.
Ce qui nous différencie, c'est que tu es dans un discours d'école et moi (et d'autres) dans la réalité de l'expérience vécue.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 64

Message non lupar Obamot » 10/12/15, 18:32

sen-no-sen a écrit :
janic a écrit :Mais la médecine ne se limite pas à cet aspect, d’autres thérapies toutes aussi efficaces, voire plus, existent et la liberté de conscience ne peut limiter les individus à se soumettre aux lobbies de big pharma.


Exemple de la Suisse qui est a la fois un grand vendeur de médicaments et un grands utilisateur de guérisseurs...

C'est vrai, de même qu'il y a des médecins et même hôpitaux universitaires, autant que pour l'homéopathie (médecins FTMH dûment certifiés qui la pratiquent).

A la limite qu'est-ce qu'on s'en fout de ce qu'il y a dans l'arsenal thérapeutique, c'est le résultat qui compte.

Supprimer l'homéopathie serait un hérésie d'ailleurs, >30% de résultats positifs, et ce serait d'ailleurs renier la pointe de la technologie médicale certifiée scientifiquement que de s'en passer.
Totalement idiot. (Je n'interviens pas dans le fil dédié tellement ça m'énerve: Ôooooooooooooooomh !) :cheesy:
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu


Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités