Sciences et technologiesMoustique OGM, le fiasco! Jouer avec l'ADN c'est pas facile!

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50102
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 899

Moustique OGM, le fiasco! Jouer avec l'ADN c'est pas facile!

Message non lupar Christophe » 18/09/19, 18:59

Un "bel" exemple d'expérience OGM qui tourne au fiasco. L'homme est encore loin d'être aussi "bon" que la nature...et dans l'expérience suivante, c'est pas fini AMHA...

Jouer au petit sorcier de la génétique, c'est pas bien!

Une expérience génétique sur des moustiques visant à freiner leur reproduction vire presque au drame

Une expérience génétique visant à réduire une population de moustiques ne s’est pas déroulée comme prévu, laissant les scientifiques confus quant aux conséquences. Au départ, tout semblait facile : il s’agissait de modifier génétiquement des moustiques mâles en utilisant la technique d’édition génique CRISPR, pour que leur progéniture ne soit pas viable (et décède immédiatement). Ces derniers ont été introduits dans la nature pour que la “maladie” se propage à l’état sauvage (accouplement avec des moustiques non modifiés), avant d’observer le déclin de la population de moustiques. Mais malheureusement, il y a eu un imprévu conséquent.

La population de moustiques visée était celle de Jacobina, au Brésil. Selon une étude publiée la semaine dernière dans la revue Nature – Scientific Reports, suite à l’introduction des moustiques génétiquement modifiés et après qu’ils se soient mêlés à la population sauvage, le nombre de moustiques avait bel et bien diminué drastiquement pendant une brève période.

Mais selon New Atlas, seulement 18 mois plus tard, la population a immédiatement rebondi, avec la naissance d’hybrides génétiques viables (ce qui n’était pas prévu). Et ce n’est pas tout : les hybrides pourraient être encore plus résistants aux futures tentatives visant à réduire leur nombre…

Une problématique de taille, et incertaine

Les moustiques capables de transmettre des maladies dangereuses telles que Zika, la dengue et le paludisme se propagent plus que jamais, notamment à cause du changement climatique. Pour les combattre, les scientifiques ont parfois essayé de modifier la génétique des insectes, afin qu’ils ne puissent pas se reproduire.

« L’affirmation était que les gènes de la souche modifiée n’entreraient pas dans la population, car la progéniture mourrait », a déclaré à New Atlas Jeffrey Powell, chercheur à l’Université Yale (États-Unis). « Mais ce n’est évidemment pas ce qui s’est passé. D’autres moustiques hybrides sont nés ».

Les moustiques sauvages se sont accouplés à la population victime de la modification génétique et ont créé un nouveau type d’hybride génétique, plus robuste que le type sauvage initial, alors que la progéniture était sensée mourrir rapidement. Le problème majeur est que la descendance pourrait à son tour donner lieu à une nouvelle variante inconnue.

Bien que les premiers hybrides ne soient pas intrinsèquement dangereux — ou du moins pas davantage, les scientifiques responsables du projet affirment ne pas pouvoir parfaitement prédire ce qui pourrait changer pour les générations futures. « Ce sont les futures retombées imprévues qui sont préoccupantes », a déclaré Powell.

Ces résultats soulignent l’importance de la mise en place d’un programme de surveillance génétique pendant ce type d’expérience, afin de prédire et gérer au mieux les retombées imprévues.


Source: https://www.nature.com/articles/s41598-019-49660-6
https://trustmyscience.com/experience-g ... tion-echec
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2056
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 133

Re: Moustique OGM, le fiasco! Jouer avec l'ADN c'est pas facile!

Message non lupar GuyGadebois » 18/09/19, 21:04

Une belle bande de c... comme pour le maïs et le reste.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50102
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 899

Re: Moustique OGM, le fiasco! Jouer avec l'ADN c'est pas facile!

Message non lupar Christophe » 18/09/19, 21:28

Sauf que le maïs ça ne donne pas des mutants incontrôlables...là on sait pas jusqu'où la mutation peut aller!

La moindre des choses aurait été de tester durant des mois "in vitro" avant de lâcher ces merdes dans la nature!

Mais que fait la Police génétique?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1909
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 47

Re: Moustique OGM, le fiasco! Jouer avec l'ADN c'est pas facile!

Message non lupar Forhorse » 18/09/19, 23:16

A parce que pour le maïs on sait ? Le pollen s'arrête sans doute à la limite de la parcelle où il est planté, comme le nuage de Tchernobyl à la frontière... :roll:
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4958
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 379
Contact :

Re: Moustique OGM, le fiasco! Jouer avec l'ADN c'est pas facile!

Message non lupar izentrop » 18/09/19, 23:58

la technique d’édition génique CRISPR n'est pas OGM et des mutations dans la nature, il y en a tout le temps, alors pas aussi dramatique que le réchauffement climatique.
Ni que les méthodes à grand renfort de pesticides ne sont pas plus efficaces à cause des mutations naturelles qui les rendent résistants.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2056
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 133

Re: Moustique OGM, le fiasco! Jouer avec l'ADN c'est pas facile!

Message non lupar GuyGadebois » 19/09/19, 10:40

Christophe a écrit :Sauf que le maïs ça ne donne pas des mutants incontrôlables...là on sait pas jusqu'où la mutation peut aller!

La moindre des choses aurait été de tester durant des mois "in vitro" avant de lâcher ces merdes dans la nature!

Mais que fait la Police génétique?

""Au vu des incidents qui se sont déjà produits aux Etats-Unis, où ils ont du mal à séparer ces bioréacteurs des OGM, on peut craindre que le maïs ne se transforme en poubelle de l'industrie pharmaceutique, au détriment de sa vocation alimentaire, s'alarme Mme Alvarez-Buylla. Que ferons-nous quand des anticoagulants arriveront dans la tortilla des Mexicains ?"
https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50102
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 899

Re: Moustique OGM, le fiasco! Jouer avec l'ADN c'est pas facile!

Message non lupar Christophe » 19/09/19, 11:17

Forhorse a écrit :A parce que pour le maïs on sait ? Le pollen s'arrête sans doute à la limite de la parcelle où il est planté, comme le nuage de Tchernobyl à la frontière... :roll:


Certes mais je ne me suis jamais fait piquer par du Maïs*...et le Maïs n'a qu'une génération par an: combien de générations pour les moustiques?

* sauf quand on fait des "100m Maïs torse nu" cela pique un peu quand même... :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4958
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 379
Contact :

Re: Moustique OGM, le fiasco! Jouer avec l'ADN c'est pas facile!

Message non lupar izentrop » 23/10/19, 23:13

Ce sont des résultats d'études mal interprétés, en réalité ça fonctionne très bien et évite d'utiliser des pesticides très destructeurs pour le reste de la biodiversité
C’est pour protéger des populations humaines contre des maladies graves que ces moustiques sont développés, et ce sont elles qui pâtissent avant tout des retards imposés à ces technologies. Ces nouvelles solutions ne sont pas parfaites et ne suffiront peut-être pas, mais c’est encore plus vrai pour les moyens mis en oeuvre jusqu’à maintenant.

En d’autres termes, le développement de ces techniques est un levier pour réduire l’usage massif d’insecticides dans la lutte contre les moustiques, et pour mieux protéger les populations menacées.

Bien sûr, tous les usages des modifications génétiques ne sont pas forcément vertueux, mais la défiance envers l’ensemble des usages possibles indistinctement et aveuglément est bloquant pour ceux qui s’avèrent prometteurs d’avancées sanitaires et environnementales majeures. Finalement, non seulement aucun risque sanitaire ou environnemental n’est identifié dans l’étude, mais sa publication (et sa réception par le public) va, elle, potentiellement avoir des conséquences négatives à cause de l’opposition qu’elle génère vis-à-vis de solutions intéressantes. https://theierecosmique.com/2019/10/21/ ... m-matadon/
Il faut lire le texte en entier pour comprendre cette conclusion.
1 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2056
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 133

Re: Moustique OGM, le fiasco! Jouer avec l'ADN c'est pas facile!

Message non lupar GuyGadebois » 24/10/19, 01:28

izentrop a écrit :Ce sont des résultats d'études mal interprétés, en réalité ça fonctionne très bien et évite d'utiliser des pesticides très destructeurs pour le reste de la biodiversité
C’est pour protéger des populations humaines contre des maladies graves que ces moustiques sont développés, et ce sont elles qui pâtissent avant tout des retards imposés à ces technologies. Ces nouvelles solutions ne sont pas parfaites et ne suffiront peut-être pas, mais c’est encore plus vrai pour les moyens mis en oeuvre jusqu’à maintenant.

En d’autres termes, le développement de ces techniques est un levier pour réduire l’usage massif d’insecticides dans la lutte contre les moustiques, et pour mieux protéger les populations menacées.

Bien sûr, tous les usages des modifications génétiques ne sont pas forcément vertueux, mais la défiance envers l’ensemble des usages possibles indistinctement et aveuglément est bloquant pour ceux qui s’avèrent prometteurs d’avancées sanitaires et environnementales majeures. Finalement, non seulement aucun risque sanitaire ou environnemental n’est identifié dans l’étude, mais sa publication (et sa réception par le public) va, elle, potentiellement avoir des conséquences négatives à cause de l’opposition qu’elle génère vis-à-vis de solutions intéressantes. https://theierecosmique.com/2019/10/21/ ... m-matadon/
Il faut lire le texte en entier pour comprendre cette conclusion.

C'est pas qu'il faille la comprendre, c'est plutôt qu'on doive l'accepter ou pas. Quand je lis ça...

" L’affirmation était que les gènes de la souche modifiée n’entreraient pas dans la population, car la progéniture mourrait », a déclaré à New Atlas Jeffrey Powell, chercheur à l’Université Yale (États-Unis). « Mais ce n’est évidemment pas ce qui s’est passé. D’autres moustiques hybrides sont nés".

Les moustiques sauvages se sont accouplés à la population victime de la modification génétique et ont créé un nouveau type d’hybride génétique, plus robuste que le type sauvage initial, alors que la progéniture était sensée mourir rapidement. Le problème majeur est que la descendance pourrait à son tour donner lieu à une nouvelle variante inconnue.

Bien que les premiers hybrides ne soient pas intrinsèquement dangereux — ou du moins pas davantage, les scientifiques responsables du projet affirment ne pas pouvoir parfaitement prédire ce qui pourrait changer pour les générations futures. « Ce sont les futures retombées imprévues qui sont préoccupantes », a déclaré Powell.

Ces résultats soulignent l’importance de la mise en place d’un programme de surveillance génétique pendant ce type d’expérience, afin de prédire et gérer au mieux les retombées imprévues."

...quand je lis ça, le "ce qu'il faut comprendre" devient d'un comique... enfin, tragi-comique. Je ne suis pas contre qu'ils fassent joujou avec le génome des moustiques en les rendant stériles ou impuissants pour éradiquer les épidémies, réguler les populations de ces insectes, économiser des pesticides, mais pas "à l'arrache", pas n'importe comment, pas comme ça. Lâcher dans la nature des organisme génétiquement modifiés comporte des risques non calculés, jamais réellement évalués qui pourraient être évités par des expériences plus poussées en laboratoire (dépenser plus de fric), sans risque de contamination créant des espèces hybrides dont on a aucune idée de comment elles vont évoluer.
Réintroduire les prédateurs naturels des moustiques (biomasse énorme) dans des environnements empoisonnés par les produits chimiques en cessant leur utilisation, serait à moyen terme beaucoup plus payant. Va savoir.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4958
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 379
Contact :

Re: Moustique OGM, le fiasco! Jouer avec l'ADN c'est pas facile!

Message non lupar izentrop » 24/10/19, 11:04

Jeffrey Powell ne représente pas la communauté scientifique, c'est juste un trublion que le presse mets en avant. Le problème est que ça mets des bâtons dans les roues des chercheurs qui travaillent sérieusement à faire progresser la connaissance.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités