Sciences et technologiesMachine Rotative à Piston Annulaire Tri Lobique

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 2

Message non lupar Cuicui » 03/03/11, 20:36

bigeasy a écrit :pour piloter les palettes dans la turbine rotative en remplacement de la came centrale il suffit d'aller dans la boite du "MECANO"
utiliser le système tel que le dessin les secteurs-piston sont remplacés par des bras dont les extrémités sont fixés au centre de chaque bielle du lozange
Image

Elégant !
0 x

Avatar de l’utilisateur
pascal HA PHAM
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1458
Inscription : 30/01/06, 14:56
Localisation : soleil
x 14

SYNTHESE

Message non lupar pascal HA PHAM » 04/03/11, 07:11

Cuicui a écrit :
bigeasy a écrit :pour piloter les palettes dans la turbine rotative en remplacement de la came centrale il suffit d'aller dans la boite du "MECANO"
utiliser le système tel que le dessin les secteurs-piston sont remplacés par des bras dont les extrémités sont fixés au centre de chaque bielle du lozange
Image

Elégant !


Bonjour,

Oui, tout à fait pour la boite de mécano : et ceci a été consigné dans le magnifique brevet N° FR 80 23 551 (dépôt du 03 11 1980)de Jean Pierre AMBERT ...c'est bien de le signaler ici, merci Bigeasy et Cuicui, j'ai par devers moi les études complètes de la géomètrie du MRDL réalisées par Jean Pierre à l'époque mais je ne puis les publier sans son accord implicite.

Avec mon ami Yves SAUGET nous avions planché sur la fameuse version 3 palettes sans savoir que Jean Pierre l'avait découverte avant nous, qu'importe cela n'empêche pas Yves de retravailler dessus et d'y apporter de la plus value supplémentaire :

Image

Image

voir le fil de discussion de Yves sur son "TURBICONE" et ces machines

https://www.econologie.com/forums/post195347.html#195347


SYNTHESE

Ce que j'ai cherché à faire avec mon concept à bielle BIPP RVCC ?, c'est avant tout proposer un concept qui puisse piloter de 1 à n palettes sans pour autant utiliser une double came centrale comme l'a montré bigeasy dans le joli éclaté plus haut.

En corrolaire, dans ce concept BIPP RVCC, plus il y a de palettes, plus mon villebrequin devra être long pour intégrer la largeur des 2 bielettes requises par palettes....le calcul mini du nb de palette est (2*n)-1 car la première des n palettes ne pourra comporter qu'une seule bielette, exactement placée dans l'axe mediant.

Ce concept est en permier dédié à une mise en ouevre non thermique.

Sauf utilisation d'une double came centrale, aucun concept de pilotage de palettes n'offre un contrôle parfait des amplitudes de palettes pour n différent de 4....maintenant c'est chose faite.

J'attend la publication du concept imaginé par Raymond en octobre 2010 : il semble qu'il ai trouvé une autre solution de pilotage rigoureux par pignons...

QUESTION :

"Raymond, est ce valable pour n palettes ou pour un nb figé à 4 ?....on est impatient de savoir !"

Je vous remet ici une synthèse d'ensemble des dessins principaux et animations du BIPP RVCC bout à bout (avec abrégé du brevet) :

ABREGE

L’invention est une machine de type turbine volumétrique permettant de convertir en énergie mécanique des flux naturels éoliens ou hydrauliques, elle accepte aussi une alimentation vapeur vive. Des aménagements permettent de l’utiliser en pompe, en compresseur, ou encore en moteur à combustion interne. Cette machine est intitulée « Turbine volumétrique à palettes pilotées par bielles centrifuges de liaison, munie d’un vilebrequin et d’un rotor support, lesquels sont coaxiaux et tournent en sens inverse », elle exploite les variations de volume crées par des palettes qui tournent et glissent via un rotor, au sein d’un stator de chambre de profil intérieur spécifique, suite à un pilotage réalisé par des bielles. La transmission du mouvement contre rotatif entre le vilebrequin et le rotor est assuré par trois engrenages coniques : un premier est solidaire du vilebrequin, un deuxième solidaire du rotor, le troisième assure la liaison contre rotative entre les deux premiers.


Figure pour l’abrégé : FIG.1


Image

Image

Image

animations :
Image
Image
Image
Image
Image

sans oublier les courbes de l'équation polaire qui vont avec :

Image

la génèse "matheuse" du concept BIPP RVCC :

GEOMETRIE DESCRIPTIVE ET ANALYTIQUE A LA BASE DE L’INVENTION

Base descriptive conceptuelle du mouvement générique figure N° 2 :
Une ligne brisée composée de 3 segments de longueurs fixes OA, AB, et BP est organisé et évolue autour d’un point de rotation O de la façon suivante :
- le premier segment OA tourne autour du point O
- le deuxième segment AB est articulé au premier segment en son extrémité A et son extrémité B tourne autour du point O, selon la même vitesse angulaire, mais en sens inverse en respectant un glissement radial suivant l’axe de la demi-droite de direction OB
- le troisième segment BP est articulé au deuxième segment en son extrémité B et son extrémité P tourne en respectant un alignement continu et parfait des trois points O, B et P.
La figure N° 2 montre deux positions angulaires des deux premiers segments de la ligne brisée ainsi décrite. L’ensemble des triangles représentés permet, par démonstration, d’établir une équation polaire afférente à la courbe d’évolution du point B dont la distance à O varie continuellement dans un intervalle de longueurs allant de (AB – OA) à (AB + OA)
Une nouvelle équation polaire caractérise l’ensemble des points de la courbe de révolution du point B, l’équation s’écrit : (AB) 2 = sin2(θ)*(OB-OA)2 + cos2(θ)*(OB+OA)2
Nota : (OA) et (AB) sont les paramètres fixes de cette équation polaire, laquelle peut aussi se traduite en une fonction de variable du type OB = f (θ), le segment BP n’est pas représenté sur la figure N° 2 afin de ne pas compliquer les dessins.

DEMONSTRATION, OBTENTION DE L’EQUATION POLAIRE

La figure N° 2 est encore en référence. : h = (OB + OD)* cos (θ),
v = (OB + OD)* sin (θ) – AD ; or OD = OA et AD = 2*OA (sin (θ)
donc : v = sin (θ) * (OB – OA)
considérons maintenant le triangle (A B C) :
(AB) 2 = ( AC) 2 + (BC) 2 avec h = (BC) et v = (AC)
on remplace alors AC et BC par les valeurs respectives de v et de h calculées plus haut:
(AB) 2 = (sin (θ) * (OB –OA)) 2 + ((OB + OD)* cos (θ)) 2; or OD = OA
au final: (AB) 2 = sin2(θ)*(OB-OA)2 + cos2(θ)*(OB+OA)2
Affectation des données théoriques de l’équation aux éléments physiques de la machine :
(AB) = longueur entre les deux articulations d’une bielle, (OB) = longueur polaire variable entre le centre O et la courbe polaire de révolution qui est imposée à l’articulation B (entre bielle
et palette), au cours d’une révolution complète, (OA) = rayon de révolution du (des) maneton de vilebrequin

son dessin "de démo" :

Image




un double clin d'oeuil :

Image

existe déja avec un bi cylindre normal :
Image

Image

comme le dit Orbes plus haut : "et pourtant elle (s) tourne"


A+

Pascal
Dernière édition par pascal HA PHAM le 07/03/11, 07:29, édité 2 fois.
0 x
All around my work, full vidéos on the web :
https://www.google.fr/webhp?source=sear ... 80&bih=672
Lefeuvre
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 79
Inscription : 06/08/10, 18:45
x 1

Message non lupar Lefeuvre » 04/03/11, 13:01

Remundo a écrit :
Pascal HA PHAM a écrit :il est important de rappeler que les tous premiers coups de crayon sur la cinématique BIPP RVCC ont été réalisés le 09 octobre 2010 en présence de Raymond lors de sa dernière visite dans le Perche : c'est donc très très récent.

En effet, et vous avez travaillé d'arrache-pied sur cette voie de l'embiellage.

J'avais pour ma part une autre voie de retenue des palettes : car le challenge était d'empêcher les forces centrifuges de faire frotter les pales sur le carter. Dans le prolongement des travaux de Jean Claude Lefeufre.

Et je ne puis dire ni si elle est meilleure, ni si elle est moins bonne que celle de l'embiellage... En tout cas elle comporte moins de pièces. Mais chuut. :P

En tout cas, Jean Claude a une longue avance avec son prototype fonctionnel :idea:


Merci encore Raymond de remettre en exergue mes "moteurs rotatifs"dans leur période opérationnelle et pour le compliment.
Cependant, j'espère ne pas faire ombre à vos bonnes volontés et réalisations, vous, Pascal et Yves et n'être plutôt qu'un stimulateur d'autant que j'ai grand respect et admiration pour tous ceux qui s'investissent, sans compter, dans la créativité même si les chances de retour et de succès peuvent, comme on le sait, demeurer bien souvent aléatoires.

Cordialement.
0 x
Dans le contexte des ressources de la planète épuisable à court terme je milite pour tous les procédés permettant de les économiser.
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8748
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 210

Message non lupar Remundo » 04/03/11, 13:23

@Pascal,

Pour mon système, on peut envisager n'importe quel nombre de palettes, mais certains nombres simplifient les choses :idea:

Je dois vous avouer que je ne m'y suis pas consacré longuement, ayant assuré la mise en route de centrales PV avec systèmes particuliers dont je parlerai prochainement.

De rien Jean Claude pour le petit rappel "multimédia" de vos travaux.

@+
0 x
ImageImageImage
tomsid
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 45
Inscription : 09/03/10, 19:46

Tne Jones engine

Message non lupar tomsid » 04/03/11, 14:55

The BIPP RVCC looks very good .

I have had a look to see if i can find any thing similar, from the past.

the nearest thing I can find is the Jones engine.

http://www.aqpl43.dsl.pipex.com/MUSEUM/ ... .htm#jones

This shows similar vanes driven by an excentric instead of a crank.
The mechanism was recently rediscovered by Bill Todd

Your engine should have less friction and be easyer to build.

good luck building it yours tomsid
0 x

Avatar de l’utilisateur
pascal HA PHAM
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1458
Inscription : 30/01/06, 14:56
Localisation : soleil
x 14

merci

Message non lupar pascal HA PHAM » 04/03/11, 15:01

Merci de vos com, Tomsid, Jean Claude et Raymond,

j'en profite pour vous mettre l'adresse du site web d'un grand inventeur outre atlantique Kerry Mcleans:

WEB site monoroue de Kerry Mcleans

http://www.mcleanmonocycle.com/Kerry_Mc ... cycle.html

son proto de 1971 ! VERY GREAT !

Image

vidéo mono roue à pédale en 2006 :

http://www.youtube.com/watch?v=Ui4kI-RHS1Q

Full respect for them !

a+

Pascal
0 x
All around my work, full vidéos on the web :

https://www.google.fr/webhp?source=sear ... 80&bih=672
tomsid
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 45
Inscription : 09/03/10, 19:46

Cardan+Franchot

Message non lupar tomsid » 05/03/11, 21:41

there is another example of a 'controlled vane' rotor

using a stright line motion inside the 'baffle ring'

the relative sizes of the coponents may need adjusting to make a working engine !

tom
Dernière édition par tomsid le 06/03/11, 12:02, édité 1 fois.
0 x
tomsid
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 45
Inscription : 09/03/10, 19:46

TSP rotor

Message non lupar tomsid » 06/03/11, 09:44

Image

this version has fixed centers for the vane drive

I think this is known as "Powerplus" circa 1925

tom
Dernière édition par tomsid le 06/03/11, 12:37, édité 1 fois.
0 x
tomsid
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 45
Inscription : 09/03/10, 19:46

TSP with 1 and 4 vanes

Message non lupar tomsid » 06/03/11, 11:51

Image

Image

the two obvious variations

tom
0 x
bigeasy
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 12
Inscription : 29/12/10, 12:12

Message non lupar bigeasy » 06/03/11, 21:12

bigeasy a écrit :Bonjour
Le principe du vilbrequin peut être conçu pour les systèmes à palette axiales
http://www.regtech.com/
voici un brevet montrant des palettes guidées avec des rouleaux et une came
WO200706211

Image

les ouvertures dans le rotor pour le passage des palettes fragilisent le rotor chaque segment du rotor entre les palettes est tenu uniquement au centre du rotor,c'est pour cela que la palette avec la queue le rotor conserve de la matière dans la partie centrale pour sa rigidité.
Salutation
René


Voici une video de ce brevet

http://www.youtube.com/watch?v=gDRhInj1 ... re=related

Image

et le site http://www.vengeancepower.com/

Le moteur à palette en pleine redécouverte 550cv!!
Les moyens pour ce développement sont à la hauteur, dommage que chez nous il n'est pas été perçu à ce niveau pour la turbine rotative de M. Lefeuvre.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités