Sciences et technologiesMachine Rotative à Piston Annulaire Tri Lobique

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9344
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 483

Message non lupar Remundo » 03/01/11, 13:19

Thank Andrew

English speaking people can read and write about the Stirling engine of Andrew here

Bye !
0 x
ImageImageImage

Lefeuvre
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 79
Inscription : 06/08/10, 18:45
x 1

Turbine radiale volumétrique.

Message non lupar Lefeuvre » 03/01/11, 19:05

Bonjour et meilleurs voeux à tous.

Merci encore pour les compliments sur ma Turbine à palettes commandées et à Pascal pour remettre en exergue le brevet de 1981 (déjà 30 années) qui n'a rien à voir avec les concepts simplifiés en bloc mécano-soudé de mes derniers prototypes montés sur cadre de moto bien que des variantes à faible consommation de carburant n'aient pas été fabriquées par faute de temps et d'énergie.
Ces variantes étant notamment (au choix) soit basées simultanément sur un taux de compression et de détente variable, soit exclusivement sur un taux de détente prolongée de plus de 200% par rapport au taux de détente normal qui en général reste identique au taux de compression sur les moteurs traditionnels; la détente prolongée permettant d'exploiter substantiellement les gaz encore comprimés et perdus à l'échappement.
Sur une Turbine à palettes, la détente est dite "prolongée" en ce que le volume de détente peut être multiplié par 3 par rapport au volume de compression. Bien sùr certains me diront que c'est tellement évident pour eux qu'ils l'avaient imaginé depuis longtemps. J'ai déjà eu dans le passé quelques remarques de ce type sur mes brevets et prototypes.
Ce que l'on peut retenir du brevet de 1981 c'est que, seuls, la solution d'agencement à l'intérieur du rotor (passage obligé du concept) et l'attelage des biellettes sur des extrémités de palettes exclusivement cylindriques et leur moyens de montage présentent un réel intérêt pour la compacité de façon à faciliter l'étanchéité des gaz, de l'huile, du refroidissement etc...
La configuration du concept à permis à la Turbine des régimes supérieurs à 4500t/mn sans broncher, qu'aucun compresseur à palettes de taille similaire ne peut atteindre et sans la moindre dégradation ou usure de la came, des galets, des biellettes, des axes, des extrémités cylindriques des palettes après plusieurs centaines d'heures de démonstrations.
Cependant, beaucoup d'améliorations du concept ne sont pas brevetées car la meilleure protection pour un inventeur qui souhaite valoriser et négocier ses créations, son travail est surtout de ne pas tout dévoiler aux pilleurs très spécialisés dans ce domaine car je suis peu enclin à faire le philanthrope à des firmes qui disposent de budgets colossaux car contrairement à ce qu'avait déclaré Pascal dans un message de juillet je ne recherche et n'ai besoin ni de sponsors, ni de mécènes pour autant qu'il ne m'est pas nécessaire de financer d'autres prototypes pour prouver leur réel fonctionnement et encore moins leur développement qui est ensuite l'affaire des industriels qui, certes, rechignent en général à accorder quelques kopecks au découvreur en échange de ses travaux, tradition Française oblige...
Si le prix du pétrole continue à flamber, peut-être qu'alors les industriels consentiront à une ouverture.
60 millions déjà engloutis dans le MCE5 alors qu'un ou 2 petits millions auraient déjà permis de réaliser quelque variantes de Turbines radiales beaucoup plus élaborées.
Les moteurs contemporains ont atteint leur limite de sophistication très coûteuse en énergie qui curieusement ne les fait pas encore sourciller: 16 soupapes, taux de compression variable, turbo à 2 étages etc... pour des profits ou bilans qui restent à démontrer.
Lorsque mon fils prendra la relève, peut-être consentiront-ils après encore quelques décennies à négocier les astuces qui permettent à un compresseur à palettes de fonctionner en moteur thermique.
Depuis près d'un siècle des centaines de millions de compresseurs et moteurs à palettes ont été fabriqués alors que les tentatives de les faire fonctionner en moteur thermique ont toutes échoué jusqu'à ce jour.
Certes que dans notre monde bouillonnant de technologies diverses, le fait que le mystère ne soit encore percé depuis 30 ans me laisse quelque peu pantois.

Bien cordialement.
0 x
Dans le contexte des ressources de la planète épuisable à court terme je milite pour tous les procédés permettant de les économiser.
Avatar de l’utilisateur
pascal HA PHAM
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1458
Inscription : 30/01/06, 14:56
Localisation : soleil
x 14

Re: Turbine radiale volumétrique.

Message non lupar pascal HA PHAM » 05/01/11, 08:04

Lefeuvre a écrit :Bonjour et meilleurs voeux à tous.

Ce que l'on peut retenir du brevet de 1981 c'est que, seuls, la solution d'agencement à l'intérieur du rotor (passage obligé du concept) et l'attelage des biellettes sur des extrémités de palettes exclusivement cylindriques et leur moyens de montage présentent un réel intérêt pour la compacité de façon à faciliter l'étanchéité des gaz, de l'huile, du refroidissement etc...Bien cordialement.



Bonjour,
merci jean Claude de tous ces commentaires techniques.
de mon côté je continue aussi mes recherches, y compris dans d'autres directions que les machines thermiques : turbine à vapeur, alimentée en gaz comprimé, fonctionnement en mode STIRLING.

Certes la compacité est à prendre en compte dans la conception d'un moteur....mais ce n'est pas une fin en soi (je veux plutôt dire "un argument prioritaire"..) et il ne faut surtout pas que cela en complique ou même en fragilise le fonctionnement : les moteurs thermiques actuellement les plus performants sont tous d'assez bonne envergure (le meilleur rendement connu semble avoir été atteint sur le SULZER diesel de 100 000 cv destiné aux bateaux (plus gros moteur au monde).

de mon modeste point de vue, la recherche de compacité ne s'argumente bien que pour les 2 roues et éventuellement les toutes petites voitures de ville.

sinon je poste ce que tu as vu sur le web concernant la CHINE et la gestion des brevets la bas :


Issu du blog de Jean Paul MARTIN :

............

25 mars 2010
Nouvelles contraintes légales en Chine
LA CHINE INCITE AU PREMIER DEPOT DE BREVET (PRIORITE) EN CHINE POUR DES INVENTIONS FAITES EN CHINE PAR DES ENTREPRISES ETRANGERES (*)
Nous reproduisons ci-dessous des extraits du document « La nouvelle loi chinoise » (de 2009) diffusé par l’INPI fin février 2010 sur son site Internet
Ce document analytique a été rédigé le 10 février 2010 à Pékin par les services de l’INPI en Chine : Service Economique de l’Ambassade de France en Chine

……….


« Désormais les nouvelles mesures légales contraignantes de l’article 20 de la nouvelle loi chinoise de 2009 vont obliger les groupes industriels étrangers à implanter en Chine des services de gestion de propriété industrielle qui devront rédiger les demandes de brevets relatives à des inventions réalisées en Chine, et déposer ces premières demandes en Chine…Tout en restreignant les possibilités de protéger ces inventions hors de Chine par l’examen de confidentialité imposé à certaines catégories d’inventions n’intéressant pas la Défense nationale…
Ces nouvelles mesures vont être combinées avec l’obligation légale nouvelle de rémunérer les inventeurs salariés du secteur privé chinois aussi bien que du secteur public à raison d’au moins 2% des revenus d’exploitation des inventions ou d’au moins 10% des redevances de licences…

Ainsi les organisations patronales françaises (MEDEF/CGPME) qui s’opposent avec acharnement à toute rémunération obligatoire des salariés- inventeurs du privé proportionnelle au chiffre d’affaire d’exploitation des inventions tout en défendant en revanche les avantages exorbitants des grands patrons (salaires pharaoniques, bonus et stock- options dépassant l'imagination), vont devoir assumer en Chine ces nouvelles rémunérations d’inventions proportionnelles qu’ils refusent en France, avec en plus des charges de gestion supplémentaires et l’obligation de déposer davantage de premières demandes de brevets en Chine !... »

L’article entier est disponible par le lien :

http://jeanpaulmartin.canalblog.com/arc ... 56298.html

A méditer !

A+

encore merci !
bien amicalement

Image

Tryphon tourne-pales
Dernière édition par pascal HA PHAM le 06/01/11, 09:55, édité 2 fois.
0 x
All around my work, full vidéos on the web :
https://www.google.fr/webhp?source=sear ... 80&bih=672
Lefeuvre
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 79
Inscription : 06/08/10, 18:45
x 1

Compacité du mécanisme de commande des pales de Turbine radi

Message non lupar Lefeuvre » 05/01/11, 12:46

Bonjour Pascal,

Je viens de lire ton message précédent où je découvre que tu n'as probablement pas perçu que la compacité à laquelle je fais allusion n'est pas la compacité globale de la turbine mais c'est plutôt le passage incontournable qui oblige à loger tout le mécanisme de commande des palettes au centre axial et radial du rotor.
C'est la compacité ou compactage déjà maintes fois explicitée.
D'ailleurs si la coupe longitudinale avait été montrée dans la page précédente la compréhension en serait plus aisée.
En fin ce que l'on peut retenir, c'est que sans palettes commandées
au centre on se retrouve dans l'impossibilité de:

réaliser l'étanchéité des faces axiales ( huile et gaz )

permettre intérieurement une circulation d'huile.

d'obtenir un minimum de cylindrée/masse-encombrement en raison d'une course des palettes qui deviendrait dérisoire si toutefois quelqu'un parvenait à réaliser un mécanisme de commandes des palettes externe au rotor mais avec les inconvénients sus-évoqués.

Merci pour ta pertinente remarque.

Cordialement à tous.
0 x
Dans le contexte des ressources de la planète épuisable à court terme je milite pour tous les procédés permettant de les économiser.
Avatar de l’utilisateur
pascal HA PHAM
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1458
Inscription : 30/01/06, 14:56
Localisation : soleil
x 14

Re: Compacité du mécanisme de commande des pales de Turbine

Message non lupar pascal HA PHAM » 06/01/11, 10:30

Lefeuvre a écrit :Bonjour Pascal,

En fin ce que l'on peut retenir, c'est que sans palettes commandées
au centre on se retrouve dans l'impossibilité de:

réaliser l'étanchéité des faces axiales ( huile et gaz )

permettre intérieurement une circulation d'huile.

d'obtenir un minimum de cylindrée/masse-encombrement en raison d'une course des palettes qui deviendrait dérisoire si toutefois quelqu'un parvenait à réaliser un mécanisme de commandes des palettes externe au rotor mais avec les inconvénients sus-évoqués.

Merci pour ta pertinente remarque.

Cordialement à tous.


bonjour Jean Claude,

j'ajoute à tes remarques concernant le thermique...les miennes concernant des alimentations en flux plus ou moins naturels (formatés ou non) :
sans mécanisme de pilotage de palettes on ne peut raisonnablement pas viser des machines de gros diamètre de rotor, ni acceptant de hautes vitesses de rotation.

et dans le registre des basses pression d'alimentation :
avec fluides compressibles (ou incompressibles), il faut impérativement, outre un grand diamètre de rotor pour obtenir un couple important en augmentant le rayon, une surface exposée à la faible pression la + importante possible (optimisation du dépassement de la palette en position complètement levée + largeur de palette maxi)....

comme tu le soulignes, la cinématique utilisée/retenue dans une configuration choisie sera jugée par ses aptitudes intrinsèques à gérer des amplitudes de déplacement radial importantes.

Un référentiels d'inspiration ?

l'exellent site Mathcurve avec des passages d'antologie sur les systèmes bielles manivelles etc les mvt plan / plan :

Image

magnifique !

Mathcurve ?

partie mouvements plan sur plan :
http://www.mathcurve.com/courbes2d/base ... plan.shtml
partie sytèmes bielles manivelles :
http://www.mathcurve.com/courbes2d/base ... elle.shtml

heu ....regardez aussi les courbes 3 barres : on ne sait jamais...cela peut servir un jour...

Image

A+

Pascal tournesol, alias loulou de cachabielle
0 x
All around my work, full vidéos on the web :

https://www.google.fr/webhp?source=sear ... 80&bih=672

Lefeuvre
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 79
Inscription : 06/08/10, 18:45
x 1

Mécanismes enbiellés.

Message non lupar Lefeuvre » 07/01/11, 16:47

Bien belles animations...

Pascal, j'observe que tu es très passionné par les courbes concoïdales, les hypocycloïdes, les hypotrochoïdes, les épitrochoïdes, etc...asservies de formules et équations complexes.
Peut-être souhaiterais-tu, avec les mécanismes embiellés, en faire un sujet didactique probablement pas évident pour le lecteurs lambda.

Par contre, je doute que ce soit une priorité pour innover le futur moteur susceptible de détrôner le bon vieux moteur alternatif dont la cinématique n'a jamais nécessité tout ces artifices géométriques.

Cordialement à tous.
0 x
Dans le contexte des ressources de la planète épuisable à court terme je milite pour tous les procédés permettant de les économiser.
Avatar de l’utilisateur
pascal HA PHAM
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1458
Inscription : 30/01/06, 14:56
Localisation : soleil
x 14

enregistrement nouveau brevet

Message non lupar pascal HA PHAM » 13/01/11, 07:26

Bonjour à tous,

merci Jean Claude de ces commentaires :

"loin de mes objectifs que de vouloir détrôner quoi que ce soit !"....
mais si tu parles de didactique, de nouvelles équations et de recherches passionnantes dans un contexte de travail collègial "les deux pieds les deux mains dans la bielle" et tuti quanti....je tends l'oreille, la plume et les neurones :

Ces derniers temps, l'objectif fût de poser un nouveau brevet après 3 mois de labeur ininterrompu.

C'est chose faite et je tenais à bien choisir le jour du dépôt : ce fût avant hier....le 11 01 2011.

Image


fichtre que Le titre est rigoureux !...alors j'ai pensé donner un nom de baptème plus fun à cette nouvelle chose :

moteur turbine "BIPP RVCC" =
turbine à BI elles de P ilotage de P alettes avec R otor et V ilebrequin C oaxiaux et C ontrerotatifs

concept aussi hérmétique que les calculs y sont sévères.

Il y a cependant nécessité de respecter le delais d'environ 15 jours avant que l'admistration de tutelle autorise la publication du contenu de ce nouveau brevet.

Je peux quand même dévoiler que tout tourne autour d'une équation polaire de type :

(AB) 2 = sin2(têta)*(OB-OA)2 + cos2(têta)*(OB+OA)2

"mais c'est quoi AB ? et OB ? et OA ?

hé hé !
patience !

Et à bientôt pour de nouvelles aventures.

Image

Pascal

édition par ex-océano 13/01/11-17:03 : Effacé les données personnelles (2ème prénoms, adresse, tél portable) sur l'image.
Dernière édition par pascal HA PHAM le 19/01/11, 11:34, édité 3 fois.
0 x
All around my work, full vidéos on the web :

https://www.google.fr/webhp?source=sear ... 80&bih=672
bigeasy
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 12
Inscription : 29/12/10, 12:12
Localisation : près du grand lac

Message non lupar bigeasy » 13/01/11, 18:02

Bonjour M. Lefeuvre
C'est toujours intéressant de retrouver des infos au sujet de votre moteur.
j'avais une question au sujet du rapport volumétrique, est-il possible d'obtenir un rapport de 9ou 10/1 avec votre géométrie?
J'avais vu un moteur similaire peut-être copié du votre avec 2X4 palettes c'est à dire 2 losanges de bielles qui pilote ces 8 palettes
et je ne retrouve plus sa source.
Pour moi je recherche un moteur de 125cv en tournant à 2600t/mn en direct pour alimenter l'hélice de mon autogire, votre moteur avec son faible poids corresponds à ce que je cherchais. Il va falloir que je fasse chauffer le tour et la fraiseuse pour en construire un modèle.
Le moteur installé actuellement fait 100cv pour 80 kg tout compris en ordre de marche.
Image
René
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9344
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 483

Message non lupar Remundo » 17/01/11, 14:26

Salut tout le monde,

Pascal, nous avons tous hâte de découvrir la machine BIPP RVCC 8)

@+
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
pascal HA PHAM
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1458
Inscription : 30/01/06, 14:56
Localisation : soleil
x 14

BIPP RVCC

Message non lupar pascal HA PHAM » 18/01/11, 07:17

bonjour à tous,
bonjour Raymond...

désolé pour cette attente imposée, mais déja il y a déja une semaine de passée. Je pense donc obtenir autorisation de divulguer d'ici une dizaine de jours mais pas avant.

Le brevet de BIPP RVCC va probablement se démarquer par rapports à mes précédentes productions : il comporte un très large paragraphe sur la géométrie descriptive et analytique de l'objet dont la fameuse équation polaire (nouvelle je pense...?) laquelle est à la base de la cinématique, en cela, le contenu dépasse donc, et largement, le cadre esthétique des choses.

Ce contenu de brevet devrait aussi permettre à un amateur averti de passer directement à l'usinage en commande numérique d'un profil intérieur de stator de chambre choisi via ses coordonnées polaires point par point au milième de millimètre (si besoin) et ce de façon quasi intantanée, peu importe les paramètres retenus pour l'organisation (la version) de la machine et la précision de pas angulaire voulue.

Voilà, c'est tout ce que je peut en dire pour le moment.

en arrière plan techno, une jolie animation colorée de turbine à gaz traditionnelle "non volumètrique" :

Image

Image

A+
0 x
All around my work, full vidéos on the web :

https://www.google.fr/webhp?source=sear ... 80&bih=672


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités