Sciences et technologiesMachine Rotative à Piston Annulaire Tri Lobique

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8493
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 141

Message non lupar Remundo » 19/10/07, 13:11

Bonjour à tous,

Parce que aucune turbine actuelle ne fonctionne avec des différences de pression si faibles...c'est tout...


C'est vrai...et ce n'est pas tout...

Il faut savoir que les turbines ont une plage de fonctionnement très réduite en terme de débit et pression de l'écoulement dont on souhaite extraire une énergie mécanique rotative. Si vous utilisez ces turbines en dehors de leur régime nominal de pression/débit, leur rendement s'effondre.

Pour des centrales nucléaires ou de la géothermie stabilisée par forage profond, cela ne pose pas beaucoup de problème car la vapeur est générée continûment et "juste ce qu'il faut" pour bien alimenter la turbine sur son point de fonctionnement optimal.

Mais pour la géothermie de surface, ce peut être très irrégulier... La machine de Pascal HA PHAM présente une efficacité quasi constante sur une plage de pression très large, et comme le dit Christophe, elle est capable de démarrer avec une pression très faible. Jamais je n'ai vu une machine démarrer à vide avec si peu de débit et de pression. Cela est dû à sa conception: la pression s'applique sur de larges surfaces éloignées du centre de rotation du piston trilobique, le couple de démarrage est donc fort avec peu de pression.

Par ailleurs, et c'est une autre des caractéristiques bluffantes de cette machine, il n'y a aucun point mort dans la rotation. C'est extrêmement rare. C'est à dire que quelle que soit la position initiale du piston, si vous soufflez, ça "démarre". Essayez de faire pareil avec un piston/bielle/manivelle au point mort bas... et même au point mort haut, vous la tête toute rouge très vite :D

Cette absence de point mort combinée à un fonctionnement sous faible pression confère une grande réactivité de la machine pour convertir les flux d'énergie naturels qui sont irréguliers (vent, court d'eau, source de vapeur géothermique de surface...), voire oscillants dans le cas des vagues.

Mais Eric DUPONT a raison aussi de souligner des applications sur les véhicules à air comprimé. D'un point de vue prototype, tout le monde convient que c'est plus facile à mettre en place qu'une usine au dessus d'un geyser :P

Mais je ne sais pas si les véhicules à air comprimé comme unique source d'énergie sont réellement une voie d'avenir... Il y aurait beaucoup à dire! Et MDI, sympathique société, a bien du mal avec ce choix technologique.

Les machines trilobiques ont beaucoup de qualités, (et certains défauts aussi, dont certains ont été corrigés sur les protos récents), mais les applications naturelles sur lesquelles travaille Pascal exploitent au mieux les qualités de ses machines.

Pour les applications à flux naturels irréguliers, je considère les machines trilobiques comme ayant un fort potentiel.

Maintenant, le développement à une échelle semi_industrielle de tout cela requiert beaucoup de temps... et d'argent.

A bientôt!
0 x
ImageImageImage

emlaurent
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 152
Inscription : 17/12/05, 00:42
Localisation : alsace

Message non lupar emlaurent » 19/10/07, 16:51

Eric DUPONT a écrit :dans l'association que je connais et qui aide a formaliser des projets pour creer une société anonyme, parmis les porteurs de projets il yen a un qui veut utiliser l'energie des vagues.il entend recevoir des aides de la comunauté economique europeene, tu peux participer a ses ateliers qui on lieu a paris.


Eric,

Peut-tu donner le nom de cette assoc et les coordonnées ?
ca peut surement en intéresser certains ici :D

Merci
Emmanuel
0 x
emlaurent
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 152
Inscription : 17/12/05, 00:42
Localisation : alsace

Message non lupar emlaurent » 19/10/07, 16:54

Remundo a écrit :La machine de Pascal HA PHAM présente une efficacité quasi constante sur une plage de pression très large,


Est-ce qu'il y a des calculs et/ou mesures pour valider ce genre d'affirmation ?

A+
0 x
Avatar de l’utilisateur
toto65
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 490
Inscription : 30/11/06, 20:01

Message non lupar toto65 » 19/10/07, 19:44

Super le M7!
Je trouve la solution de transmission très élégante.
Bravo :!:
0 x
Eric DUPONT
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 377
Inscription : 13/10/07, 23:11
x 12

Message non lupar Eric DUPONT » 19/10/07, 19:51

l'association a son site ici http://www.love-money.org/

c'est un concept qui marche puisque la société pour laquel je travaille a ete financé grace a ce concept. c'est un createur au chomage qui a reussi a reunir 150000 euro de capitaux en faisant appele a un epargne privé aupres d'une centaine d'actionaire.

pour en revenir au moteur trilobique un moteur a piston pourrait tout aussi bien avoir un couple elevé quelque soit la position du piston en remplacant la bielle par une cremaillere avec pour effet certain un changement brutal de sens pour le piston.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8493
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 141

Message non lupar Remundo » 19/10/07, 22:27

Bonsoir à tous,

Est-ce qu'il y a des calculs et/ou mesures pour valider ce genre d'affirmation ?


Cela est difficile de developper des calculs sur le forum... Mais je peux donner quelques idées sur lesquelles je pense que vous me rejoindrez...

La machine de Pascal est volumétrique, cela veut dire qu'elle exploite l'énergie de pression du fluide et pas son énergie cinétique. Et c'est ainsi que le moteur marche à n'importe qu'elle pression en maintenant sa vitesse de rotation raisonnable, c'est à dire suffisamment lente pour que le fluide ait bien le temps d'appuyer sur les pièces. La plage de pression est ainsi très large, disons de 0 à 10 Bar pour les protos actuels, et certainement bien mieux avec des machines plus perfectionnées. La plage de rotation est d'ores et déjà de qq tr/min à qq centaines de tour/min.

Il n'en va pas de même pour une turbine car les échanges d'énergie cinétique entre le fluide et la turbine demandent des vitesses relatives entre le fluide et les aubages très précises. Par ailleurs, les étages successifs d'aubage n'extraient l'énergie de pression qu'avec une pression d'entrée très précise: pas assez d'aubages donne une énergie perdue (le gaz "fout le camp"), trop d'aubages prélève aussi de l'énergie sur le rotor pour finir d'expulser le fluide. En fait, une turbine ne fonctionne à au moins 90% de son meilleur rendement que sur des variations de pression/vitesse d'entrée du fluide de +/- 10%.

Alors qu'une machine volumétrique garde 90% de son rendement pour des variations de pression/vitesse d'environ -50% à 300% de la pression nominale. Et la machine de Pascal descend même à presque - 100% par ses excellentes capacités à faible pression.


un moteur a piston pourrait tout aussi bien avoir un couple elevé quelque soit la position du piston en remplacant la bielle par une cremaillere avec pour effet certain un changement brutal de sens pour le piston.


Certes, mais un couple élevé sur un arbre en rotation... alternative ! Et qui pour être convertie en rotation continue nécessite une cinématique présentant des points morts, comme par exemple un mécanisme "4barres" à manivelle/balancier.

A moins d'utiliser d'astucieux systèmes d'embrayage à chaque changement de sens de rotation, mais là, on se rapproche du cauchemar mécanique: synchronisation et fiabilité bien difficiles à obtenir...

Bonsoir à tous, et allez les bleus malgré la branlée qu'on est entrain de se prendre :|
0 x
ImageImageImage
Eric DUPONT
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 377
Inscription : 13/10/07, 23:11
x 12

Message non lupar Eric DUPONT » 20/10/07, 13:01

oui mais quand me^me les sources d'energie ireguliere sont plutot rares, même une eolienne qui est une turbine arrive a fonctionner avec un bon rendement quelque soit la force du vent.

et quand a la géothermie je pensais que c'etait une energie tres stable, plus on creuse et plus il fait chaud.

faire une grosse machine pour recuperer l'energie des geysers me parret inaproprié.la machine doit pas marcher souvent.

non l'interet cest le moteur a air comprimé sans soupape bi etager, ca fait un moteur pas cher.

mais j'ai des doutes sur la rotation du "piston"avec les changement brutaux de directions et l'etancheité, bien sur avec des segments capourrait marcher.

non je crois que le point faible c'est le changement brutal de direction du piston lobique qui doit pas etre facil a gerer.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 20/10/07, 14:38

Eric DUPONT a écrit :non je crois que le point faible c'est le changement brutal de direction du piston lobique qui doit pas etre facil a gerer.

En cas de rotation rapide, un revêtement élastique du piston et de l'intérieur de l'enveloppe pourrait permettre au piston de "rebondir" à chaque changement de direction en récupérant une grande partie de l'énergie cynétique. L'énergie perdue est de toute façon bien moindre qu'en cas d'un mouvement alternatif piston-cylindre.
0 x
Eric DUPONT
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 377
Inscription : 13/10/07, 23:11
x 12

Message non lupar Eric DUPONT » 20/10/07, 16:02

http://eric8.courseapied.net/billet.php?idbillet=4174

en attendant voila quelques performances du moteur que je fabrique.

pour le dessin je viens de telecharger la verssion gratuite de google scetchup.

mais j'arrive pas a mettre la cotation en francais
0 x
Avatar de l’utilisateur
toto65
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 490
Inscription : 30/11/06, 20:01

Message non lupar toto65 » 20/10/07, 16:47

Lorsque tu es dans sketchup
tu vas dans window (entre tools et google) puis => preferences=>template=> milimeter.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité