Le projet Starlink pourrait détruire la couche d'ozone...(entre autres)

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 62217
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 3429

Le projet Starlink pourrait détruire la couche d'ozone...(entre autres)




par Christophe » 02/07/21, 15:25

A prendre avec des pincettes...car la source est Futura Science et Céline Deluzarche (la "journaliste" tarée de FS... :mrgreen: )

Elon Musk va-t-il tous nous tuer ? Le titre serait racoleur, et pourtant… L’humain est très fort pour nier sa capacité à détruire la planète. Une étude parue dans Scientific Reports estime que les 12.000 satellites de Starlink vont entraîner la dispersion de 2 tonnes de matériaux dans la haute atmosphère chaque jour, dont de l’aluminium principalement.

Aaron Boley, professeur agrégé d'astronomie et d'astrophysique à l'Université de la Colombie-Britannique, est particulièrement inquiet. Pour cause, il s’agit là d’une expérience à ciel ouvert, sans aucun contrôle, menée par une entreprise privée dans un but capitaliste, le tout pour confirmer les rêves technocrate d’un riche un peu mégalo. Par ailleurs, "les émissions engendrées par le lancement de 1.000 fusées suborbitales par an pourrait réduire de 5 à 6 % la densité de l'ozone dans les hautes latitudes” met en garde le chercheur. Deux problèmes planétaires pour le prix d'un.

En deux ans seulement, le nombre de satellites actifs et défunts dans la basse atmosphère a augmenté de plus de 50%, pour atteindre environ les 5.000 unités en 2021. SpaceX, à lui seul, va en ajouter 11.000 autres et a déjà déposé une demande d'autorisation pour... 30.000 nouveaux lancements. 30.000 ! Tout ça pourquoi ? Avoir internet haut débit au fin fond de l'Amazonie ou sur son Yacht privé ? Quel intérêt s'il n'y a, en définitive, plus de planète où vivre ?

Mais Elon Musk est perçu comme un véritable intouchable, un héro incompris des temps modernes…




https://www.futura-sciences.com/science ... one-92167/

Euh 2 tonnes chaque jour sur 12 000 satellites c'est 170 gr par jour par unités, soit 62 kg par an...cela me semble énorme...ils fondent les satellites de Musk ou quoi ?
0 x

Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6373
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 1703

Re: Le projet Starlink pourrait détruire la couche d'ozone...(entre autres)




par GuyGadeboisLeRetour » 02/07/21, 15:40

Et voilà où on en est. Les écologistes intégristes s'élèvent encore contre le progrès de l'humanité en nous promettant le désastre, la débâcle et que l'humanité va se précipiter dans une espèce de fin du monde totalement fantasmée. <<< à la "manière de". :mrgreen:
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 18602
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 2089

Re: Le projet Starlink pourrait détruire la couche d'ozone...(entre autres)




par Obamot » 03/07/21, 09:26

C’est quoi “Elon Musk”? Le nouveau parfum de Céline? :cheesy:
0 x
Fans-Club des “marrant(e)s”: ABC2019, Izentrop, Sicetaitsimple (dit Kiki), Pedrodelavega (Ex PB2488). (aussi connu sous “le mur des c_ns”)
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1019
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 146

Re: Le projet Starlink pourrait détruire la couche d'ozone...(entre autres)




par dede2002 » 04/07/21, 13:57

Christophe a écrit :
Euh 2 tonnes chaque jour sur 12 000 satellites c'est 170 gr par jour par unités, soit 62 kg par an...cela me semble énorme...ils fondent les satellites de Musk ou quoi ?


Il y a aussi les moteurs des fusées, et qui sait combien de temps ils durent ces dizaines de milliers de satellites?
C'est peut-être des satellites jetables...?
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8441
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 681
Contact :

Re: Le projet Starlink pourrait détruire la couche d'ozone...(entre autres)




par izentrop » 04/07/21, 15:12

dede2002 a écrit :
Christophe a écrit :Euh 2 tonnes chaque jour sur 12 000 satellites c'est 170 gr par jour par unités, soit 62 kg par an...cela me semble énorme...ils fondent les satellites de Musk ou quoi ?
Il y a aussi les moteurs des fusées, et ...
C'est peut-être des satellites jetables...?
C'est dans l'étude
La disparition des composants du satellite lors de la rentrée dans l’appareil pose un problème différent, car aucun de ces éléments ne disparaît réellement. Les satellites Starlink ont une masse sèche d’environ 260 kg; 12 000 satellites totaliseront 3100 tonnes. Un cycle de 5 ans verrait en moyenne près de 2 tonnes réinfiltrer dans l’atmosphère terrestre par jour. Bien que faible par rapport aux 54 tonnes quotidiennes de masse météoroïde24, les satellites sont principalement en aluminium; la plupart des météoroïdes, en revanche, contiennent moins de 1% Al en masse25. Ainsi, en fonction du temps de séjour dans l’atmosphère des matériaux provenant de satellites rentrés, chaque méga-constellation produira des particules fines qui pourraient largement dépasser les formes naturelles de dépôt atmosphérique d’aluminium à haute altitude, en particulier si le nombre total de satellites envisagés est lancé. Les dépôts anthropiques d’aluminium dans l’atmosphère ont longtemps été proposés dans le contexte de la géo-ingénierie comme moyen de modifier l’albédo terrestre26. Ces propositions ont été scientifiquement controversées et les expériences contrôlées ont rencontré une opposition substantielle27. Les méga-constellations commenceront ce processus comme une expérience incontrôlée28.
qui sait combien de temps ils durent ces dizaines de milliers de satellites?
Tout dépends de l'altitude au départ
Les contributions Starlink sont données en fonction des altitudes déposées et approuvées par la FCC (335,9, 340,8, 345,6, 550, 1110, 1130, 1275 et 1325 km) et des numéros correspondants (2493, 2478, 2547, 1584, 1600, 400, 375, 450). La constellation OneWeb est supposée être composée de 6372 satellites à 1200 km (tel que déposé). Il convient de reconnaître qu’il s’agit d’un processus continu et que d’autres modifications des orbites et des numéros des satellites pourraient être déposées. Comme indiqué dans le texte principal, SpaceX a déjà déposé 30 000 satellites supplémentaires. Il cherche également à abaisser les 1000 km de coquilles à la région de 500 à 600 km43. https://www.nature.com/articles/s41598-021-89909-7
quelques années à 600 km.
un siècle à 800 km (c'est l'orbite des satellites de télédétection, comme la famille Spot).
plusieurs siècles à 1 000 km (ce sont les orbites des constellations des satellites de télécommunications, comme Globalstar et Iridium). https://fr.wikipedia.org/wiki/Satellite ... A9e_de_vie
1 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités