Sciences et technologiesLaver (sous vide) à l'eau dégazée

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1095
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 120

Laver (sous vide) à l'eau dégazée

Message non lupar phil53 » 01/06/19, 00:02

Je viens de découvrir cette innovation.
En avez vous entendu parler?
Y a t il des avis sur l'avenir de cette technique qui me semble prometteuse?

Texte ci-après issu de
https://www.okpal.com/laver-a-l-eau-deg ... 4VAxkFeM#/

Les lessives présentent un double inconvénient : être à la fois polluantes pour les eaux, et parfois allergisantes. Des recherches sont menées pour trouver des techniques de lavage du linge sans lessive. Nous avons testé une idée originale basée sur une découverte récente montrant que les ions hydroxyde, naturellement présents dans l’eau, peuvent jouer le rôle de tensioactifs, si l’on dégaze l’eau. Dans cette étude expérimentale, nous montrons que l’on peut laver du linge imprégné d’huile uniquement avec de l’eau, en la dégazant avec une pompe à vide ; le dégazage jouant la double fonction de désorption mécanique et de stabilisation de l’émulsion.
Nos dernières recherches nous ont permis de réussir à laver même à 40°C, ce qui nous était très difficile jusqu'alors. Pour ce faire, nous avons eu besoin d'une agitation mécanique plus importante, pour que l'huile puisse mieux se détacher du tissu pour ensuite être stabilisée dans l'eau.
Ce résultat semble très prometteur, puisqu'il pourrait nous permettre de laver tout type de tissu : coton, synthétique, laine, ...
1 x

Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1856
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 32

Re: Laver à l'eau dégazée

Message non lupar Forhorse » 01/06/19, 20:44

Le seul truc que je vois c'est qu'en baissant la pression avec la pompe à vide, on baisse aussi la température ébullition de l'eau. Quelle pression faut-il pour que de l'eau bout à 40°C ? (si c'est possible) je ne sais pas...
Mais a mon avis c'est la seule chose qui peut avoir un effet. Le principe de base de la lessive ou d'un savon c'est de faire des bulles, car c'est les bulles qui décollent la "crasse" et les germes. Donc l'ébullition de l'eau (a basse température du coup) a sans doute un effet proche des bulles de la lessive.
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2495
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 377

Re: Laver à l'eau dégazée

Message non lupar sicetaitsimple » 01/06/19, 20:52

Forhorse a écrit :Quelle pression faut-il pour que de l'eau bout à 40°C ? (si c'est possible) je ne sais pas...


Environ 75mbar.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4224
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 295
Contact :

Re: Laver à l'eau dégazée

Message non lupar izentrop » 02/06/19, 01:06

Après faut voir le cout de la pompe permettant de descendre à cette pression + l'énergie consommée pour un lavage, comparé au gain écologique
??
savoir-faire-un-tirage-au-vide_6.jpg
savoir-faire-un-tirage-au-vide_6.jpg (235.18 Kio) Consulté 313 fois

1 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Club CGénial
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 01/07/19, 15:11
x 1

Re: Laver à l'eau dégazée

Message non lupar Club CGénial » 02/07/19, 10:15

Bonjour les gens !
Nous sommes les jeunes de Civray qui sommes en train de travailler sur ce projet et nous trouvions intéressant d'échanger avec vous à ce propos !
Pour répondre à vos inquiétudes à propos de la pression, nous utilisons une pompe à vide dans notre prototype qui peut tirer jusqu'à -0.95 bar (0.05bar) ce qui, par correspondance avec la grille partagée par @izentrop nous permet de faire bouillir de l'eau à une température de moins de 40°C, ce qui est amplement suffisant étant donné que la majorité des lavages classiques sont effectués à +/- 60°C.
Le coût énergétique est une bonne problématique car il est vrai que l'on ajoute la rotation du tambour au tirage sous vide, ce qui implique forcément une plus grosse consommation d'énergie. Cependant, comme notre processus est très rapide, nous pouvons espérer des cycles de lavages d'environ 5 minutes par cycles pour 3 cycles, ce qui est beaucoup moins long qu'un lavage classique d'à peu près 2heures. Le coût énergétique est donc compensé par la rapidité de notre lavage.
C'est résultats seront bientôt confirmés par notre prototype, encore en construction.
Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas ! Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.
Merci de l'intérêt que vous portez à notre projet,
Les élèves du club CGénial du Lycée André Theuriet de Civray.
1 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48893
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 700

Re: Laver à l'eau dégazée

Message non lupar Christophe » 02/07/19, 11:09

Bienvenue à vous ici et bravo pour cette initiative scientifique comme j'aime!

Petite remarque pour izentrop: il y a surement moyen d'améliorer fortement le fonctionnement des brumisateur à évaporation en baissant (un peu car après c'est trop coûteux en énergie) la pression de brumisation... chauffage-isolation/avis-test-et-photos-ir-de-l-arctic-air-ultra-mini-climatisation-cube-a-evaporation-t16045.html

Cela devrait te faire plaisir non?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48893
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 700

Re: Laver à l'eau dégazée

Message non lupar Christophe » 02/07/19, 11:56

C'est toujours bien d'avoir les porteurs de projet directement sur le forum!

Club CGénial a écrit :(...)nous utilisons une pompe à vide dans notre prototype qui peut tirer jusqu'à -0.95 bar (0.05bar) ce qui, par correspondance avec la grille partagée par @izentrop nous permet de faire bouillir de l'eau à une température de moins de 40°C, ce qui est amplement suffisant étant donné que la majorité des lavages classiques sont effectués à +/- 60°C.


A quelle dépression exacte sont faits les cycles, la pression est-elle constante ou variable sur chaque cycle?

Club CGénial a écrit :Le coût énergétique est une bonne problématique car il est vrai que l'on ajoute la rotation du tambour au tirage sous vide, ce qui implique forcément une plus grosse consommation d'énergie. Cependant, comme notre processus est très rapide, nous pouvons espérer des cycles de lavages d'environ 5 minutes par cycles pour 3 cycles, ce qui est beaucoup moins long qu'un lavage classique d'à peu près 2heures. Le coût énergétique est donc compensé par la rapidité de notre lavage.
C'est résultats seront bientôt confirmés par notre prototype, encore en construction.


A combien s'élève la surconsommation énergétique? Je pense que 70 à 80% de l'énergie consommée par une machine classique est lié au chauffage de l'eau et pas à la mise en rotation (à vérifier).

Quelle capacité de lavage (kg de linge) pour quelle puissance (vide + mécanique) avez vous dimensionné sur le prototype?

En plus du surcoût énergétique lié au vide (de combien?), je vois 2 autres problèmes à résoudre:

- la RdM: à -0,95 bars soit -0,95 kg/cm² on a une force 9500 kg/m² (93 000 N) et Il est plus facile de concevoir des systèmes qui résistent à la pression qu'à la dépression (aussi car on utilise bien plus la pression que la dépression dans les systèmes...).

En MPa (N/mm²), valeur usuelle de la RdM, cela donne une valeur moins impressionnante de 0,09 MPa...donc finalement largement accessible, même avec un coef de sécurité de 10 on reste sous le 1 MPa...

La principale difficulté va être donc de contrer l’écrasement de la surface du "contenant" permettant un volume de lavage suffisant.

- étanchéité au vide et sa tenue dans le temps

Voilà pour commencer...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2495
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 377

Re: Laver à l'eau dégazée

Message non lupar sicetaitsimple » 02/07/19, 13:07

Christophe a écrit :Petite remarque pour izentrop: il y a surement moyen d'améliorer fortement le fonctionnement des brumisateur à évaporation en baissant (un peu car après c'est trop coûteux en énergie) la pression de brumisation... chauffage-isolation/avis-test-et-photos-ir-de-l-arctic-air-ultra-mini-climatisation-cube-a-evaporation-t16045.html


Euh, tu veux mettre sous vide (même modéré) un "cube" ouvert sur deux faces et dont le but est de faire passer le maximum d'air entre ces deux faces ( en le refroidissant au passage)? Ca me parait compliqué... :D
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48893
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 700

Re: Laver (sous vide) à l'eau dégazée

Message non lupar Christophe » 02/07/19, 13:26

Ah il y en a au moins un qui suit :)

Facile, cela fonctionnerait par cycle de pulsation évidement!

a) On met de l'eau liquide dans récipient à vide
b) On ferme les vannes "air et eau"
c) On pompe le vide, ça brumise
d) On ouvre à la pression atmosphérique et on souffle la brume assez vite en espérant que la brume ne condense pas aussitôt :mrgreen: !

Le tout pour 50€, c'est pas compliqué si? :mrgreen: :mrgreen:

Bon sans blague je pensais plutôt à créer un vide dynamique de type venturi...bernouilli et tout ça...évidement un gros vide dynamique demande un gros débit donc un gros bruit...mais une dépression de 0,1 voir 0,2 bars peut certainement largement doper l'évaporation!

Les fabricants de carburateurs connaissaient bien ça...mais c'est du passé!

Le déflecteur (voir photo) du modèle que j'ai sert à ça mais est euh...l'effet doit être minime?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2495
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 377

Re: Laver (sous vide) à l'eau dégazée

Message non lupar sicetaitsimple » 02/07/19, 14:13

Christophe a écrit :mais une dépression de 0,1 voir 0,2 bars peut certainement largement doper l'évaporation!


Je ne pense pas qu'il y ai besoin de doper l'évaporation. Même avec un média "rustique" comme celui que tu as présenté en photo, à mon avis (mais il faudrait que tu puisse mesurer l'humidité relative pour le confirmer), tu ne dois pas être très loin des 100% d'humidité à la sortie du cube.

Le principe est utilisé industriellement dans les pays chauds et secs pour améliorer les performances des turbines à gaz, pour refroidir l'air d'admission et donc maximiser le débit massique admis (taper "gas turbine evaporative cooler"). Là le problème c'est justement de ne pas en faire trop pour éviter l'entrainement de gouttelettes d'eau liquide préjudiciables aux premiers étages du compresseur.

Bon, on n'est peut-être pas sur le bon fil, nos sympathiques lycéens vont se demander où ils sont tombés!
1 x


Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités