A mort la mort, l'immortalité bientôt? (Laurent Alexandre)

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5066
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 541

Re: A mort la mort, l'immortalité bientôt? (Laurent Alexandre)




par moinsdewatt » 06/09/21, 00:03

Qui c'est ce gars la ?
0 x

Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6535
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 1774

Re: A mort la mort, l'immortalité bientôt? (Laurent Alexandre)




par GuyGadeboisLeRetour » 06/09/21, 00:07

moinsdewatt a écrit :Qui c'est ce gars la ?

Un con, mais il est dans l'autre camp que celui des cons que t'aimes. 8)
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4283
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 434

Re: A mort la mort, l'immortalité bientôt? (Laurent Alexandre)




par Macro » 06/09/21, 15:59

Christophe a écrit :
Pourquoi crois tu qu'on appelle croque mort un croque mort ? :mrgreen:
Certains se sont réveillé :D



L'histoire du croque mort malade qui ne pouvait pas se deplacer pour croquer l'orteil du defunté et qui a envoyé sa fille le remplacer….Et que le defunt cul de jatte c'était reveillé et que depuis on appelle ca les pompes funebres :cheesy: :cheesy: :cheesy:
1 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3981
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 288

Re: A mort la mort, l'immortalité bientôt? (Laurent Alexandre)




par Exnihiloest » 06/09/21, 22:41

sen-no-sen a écrit :
Ahmed a écrit :La diffusion de l'information joue un rôle important dans "l'emballement" de la machine, mais cela ne se conçoit pas hors d'un changement de religion: le positivisme des Lumières ne traduit que le passage à une nouvelle religion, le "progrès".

...
Ce développement technologique ce fait de concert avec l'apparition de l'économisme,ce dernier reléguant les autres religions au second plan.
...

Ce n'est pas ce qu'on constate. Les plus bigots des chrétiens sont aux USA, où la techno est florissante et l'économisme largement utilisé.
Chez les évangélistes, l'argent a été déclaré parfaitement compatible avec la religion. La question n'est donc pas celle d'un changement de religion.

Certes le progrès s'oppose à toutes les religions classiques. Mais il n'a rien à voir avec une nouvelle religion : pas de textes sacrés, pas de rites immuables, pas d'êtres surnaturels, sauf arguments tordus.
C'est que le concept de progrès est exactement à l'opposé de la pensée religieuse. Il est venu avec la formidable avancée des sciences depuis disons, Galilée, et de la technologie qui en est sortie. Le concept de progrès est la conséquence de la Renaissance : c'est à cette époque qu'en Europe l'homme a compris qu'il pouvait agir sur le monde sans s'en référer constamment à Dieu, et que les choses avait une explication autre que "les voies de dieu sont impénétrables". Dès que l'homme a pu prendre confiance en lui-même plutôt qu'en dieu, le progrès a été fulgurant.

De fil en aiguille, certains ont pensé que la science pourrait apporter le bonheur à l'humanité. Ceux-là n'ont pas l'esprit scientifique. Bien sûr que non, c'est une utopie. La science au contraire, affaiblit ces drogues qu'étaient les religions, et donc les gens ne peuvent plus se réconforter en pensant que "dieu leur rendra au centuple" ni se satisfaire d'une vie misérable en pensant qu'au jugement dernier "les premiers seront les derniers" et inversement. Mis à part ceux très atteints, après la mort, on sait que c'est terminé. Ca change radicalement de la tranquillité d'esprit des drogues religieuses. De plus le progrès, c'est le changement perpétuel, ce qui peut être déstabilisant.

Alors voulons-nous vivre tranquille sans trop nous poser de questions sauf celles qui ont déjà les réponses des religions, auquel cas on sera peut-être serein mais ignorant, sans maîtrise de notre vie, et reproduisant les comportements de nos aïeux, ou voulons-nous prendre le risque de compléter nos connaissances et d'utiliser le pouvoir qu'elles nous permettent sur nous-mêmes et sur le monde pour les façonner ? A chacun de voir.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 14487
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1360

Re: A mort la mort, l'immortalité bientôt? (Laurent Alexandre)




par janic » 07/09/21, 17:24

Chez les évangélistes, l'argent a été déclaré parfaitement compatible avec la religion. La question n'est donc pas celle d'un changement de religion.
Et l’imbécile de service qui en est resté aux images d’Epinal.
Chez les protestants dont se recommandent ensuite les évangelistes, toute peine mérite salaire, même façon amérique actuelle, c’est pourquoi dans toutes les sociétés et pas seulement occidentales, tout travail est rémunéré, ce qui ne pose aucun problème "religieux" au contraire!
Certes le progrès s'oppose à toutes les religions classiques. Mais il n'a rien à voir avec une nouvelle religion : pas de textes sacrés, pas de rites immuables, pas d'êtres surnaturels, sauf arguments tordus.
Oh, le gros naifs qui une fois de plus nous balance des images d’Epinal. Toutes les « religions » se distinguent des autres par des formes extérieures, mais le fond est le même : établir des liens entre l’individu et son milieu. Ainsi quand le matérialisme se substitue au spiritualisme, il n’innove rien, il ne fait que reproduire ce qui existe à sa sauce personnelle. Le dieu des autres religions devient le dieu argent et enrichissement personnel au détriment d’autrui, les rites se font dans les temples de la bourse 440 et compagnie, qui ruinent selon leur bon vouloir des sociétés, des familles entières au nom du dieu profit, le surnaturel devient les systèmes de communication par voies aériennes comme les êtres surnaturels d’avant et où les prophètes en tous genres faisaient la pluie et le beau temps, comme la télé et autres images pieuses,
Autres temps autres moyens , autres méthodes qui ne changent que dans le détail, l’apparence.
'est que le concept de progrès est exactement à l'opposé de la pensée religieuse. Il est venu avec la formidable avancée des sciences depuis disons, Galilée, et de la technologie qui en est sortie. Le concept de progrès est la conséquence de la Renaissance : c'est à cette époque qu'en Europe l'homme a compris qu'il pouvait agir sur le monde sans s'en référer constamment à Dieu, et que les choses avait une explication autre que "les voies de dieu sont impénétrables". Dès que l'homme a pu prendre confiance en lui-même plutôt qu'en dieu, le progrès a été fulgurant.
Aussi débile que précédemment ! Que d’images d’Epinal…ou images pieuses de la religion du matérialisme faussement appelée progrès ! (Les systèmes religieux non spirituels en soi, quand il y a du fric, des honneurs, de la puissance de domination à prendre, il y a toujours des amateurs, religion classique ou pas) ça c'est ton progrès darwinien écraser le plus faible, car il n'y a pas de dieu régulateur!
De fil en aiguille, certains ont pensé que la science pourrait apporter le bonheur à l'humanité. Ceux-là n'ont pas l'esprit scientifique. Bien sûr que non, c'est une utopie. La science au contraire, affaiblit ces drogues qu'étaient les religions, et donc les gens ne peuvent plus se réconforter en pensant que "dieu leur rendra au centuple" ni se satisfaire d'une vie misérable en pensant qu'au jugement dernier "les premiers seront les derniers" et inversement.
Incroyable cet esprit négationniste, c’est à sa manière un terreplatiste de la non religion., avec quelques siècles de retard sur la réalité. La science dont tu te recommandes est loin de ce que tu en dis. La plupart des scientifiques dont on se recommande encore étaient croyants, liant cause et effet, mais pas des naifs comme toi qui voit le monde à travers un optique déformant.
Mis à part ceux très atteints, après la mort, on sait que c'est terminé. Ca change radicalement de la tranquillité d'esprit des drogues religieuses. De plus le progrès, c'est le changement perpétuel, ce qui peut être déstabilisant.
Et allons y une couche d’images d’Epinal en plus.
Il n’y a pas de vraie science, sans spiritualité allant au-delà du perceptible, mais « évidemment" pour les individus limités intellectuellement et matériellement, le monde s’arrête au visible provisoire !
Alors voulons-nous vivre tranquille sans trop nous poser de questions sauf celles qui ont déjà les réponses des religions, auquel cas on sera peut-être serein mais ignorant, sans maîtrise de notre vie,
Autre illusion ! Que crois-tu maitriser de ta vie, demain tu t’étrangles avec une arrête et ta maîtrise tombe à l’eau, ou plutôt au cimetière et ta grande maîtrise fantasmée de la vie disparait fauchée en plein vol ! vanité !
et reproduisant les comportements de nos aïeux, ou voulons-nous prendre le risque de compléter nos connaissances et d'utiliser le pouvoir qu'elles nous permettent sur nous-mêmes et sur le monde pour les façonner ? A chacun de voir.
On voit où ça nous mène actuellement, beau bazar en perspective!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10161
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1342

Re: A mort la mort, l'immortalité bientôt? (Laurent Alexandre)




par Ahmed » 09/09/21, 10:04

Janic, la multiplicité des sectes religieuses, majoritairement protestantes, aux USA découle directement de leur processus colonisateur, puisque fuyant originellement la persécution.
Se trouvant en concurrence les unes par rapport aux autres, elles se comportent comme les autres entreprises et sont soumises aux mêmes besoins de "cash". Dès lors, il n'est pas étonnant que le consommateur américain trouve sur ce marché foisonnant un pack de croyances adapté à ses inclinations personnelles, bien consolantes et très consensuelles... De la sorte, les produits "spirituels" viennent soutenir de leurs justificatifs le fonctionnement d'institutions bien terrestres et permettre d'en supporter les vicissitudes sans broncher: belle exemple de complémentarité!
Toutes les sociétés humaines se prêtent à des croyances fétichistes; les plus récentes visaient le salut de l'âme, la nôtre ne fait pas exception, mais préfère révérer le marché et l'accumulation du capital; elles a ses temples et ses officiants et n'hésite pas à sacrifier ses membres au nouveau Moloch. Ici même, elle compte aussi ses thuriféraires qui défendent bec et ongle son idéologie...
Pour en revenir au sujet de ce fil, si le salut passé nécessitait un préalable trépas (condition assez aisée à remplir!), le nouveau ne s'en accommode que difficilement, puisqu'un processus accumulatif (se voulant) infini se place en contradiction avec la durée limitée de l'existence. Ceci étant aussi vrai plus généralement vis à vis de toutes les limites qui s'y opposeraient...
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3981
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 288

Re: A mort la mort, l'immortalité bientôt? (Laurent Alexandre)




par Exnihiloest » 09/09/21, 20:30

janic a écrit :
Chez les évangélistes, l'argent a été déclaré parfaitement compatible avec la religion. La question n'est donc pas celle d'un changement de religion.
Et l’imbécile de service qui en est resté aux images d’Epinal.
...


L'imbécile est plutôt celui qui charcute un texte pour y répondre, signe qu'il n'y a rien compris et est incapable d'exprimer sa propre pensée, s'il en a, et qui ponctue d'insultes tous ses pseudo-raisonnements, croyant que ça les rendra plus pertinents. C'est dire le niveau.
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6535
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 1774

Re: A mort la mort, l'immortalité bientôt? (Laurent Alexandre)




par GuyGadeboisLeRetour » 09/09/21, 20:51

Exnihiloest a écrit : C'est dire le niveau.

Toi, tu ériges le mépris au rang d'art majeur, tout crotté que tu es dans ton caniveau.
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3981
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 288

Re: A mort la mort, l'immortalité bientôt? (Laurent Alexandre)




par Exnihiloest » 09/09/21, 20:57

GuyGadeboisLeRetour a écrit :Toi, tu ériges le mépris au rang d'art majeur...


C'est très flatteur. Mais je ne méprise que les méprisables, ceux qui comme vous ou Janic, sont incapables du moindre propos sans diffamer ou injurier.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3981
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 288

Re: A mort la mort, l'immortalité bientôt? (Laurent Alexandre)




par Exnihiloest » 09/09/21, 20:57

Ahmed a écrit :...
Toutes les sociétés humaines se prêtent à des croyances fétichistes; les plus récentes visaient le salut de l'âme, la nôtre ne fait pas exception, mais préfère révérer le marché et l'accumulation du capital; elles a ses temples et ses officiants et n'hésite pas à sacrifier ses membres au nouveau Moloch. Ici même, elle compte aussi ses thuriféraires qui défendent bec et ongle son idéologie...

Rien à voir avec une religion. Toutes les religions sclérosent la société et enferment les gens dans un mode de pensée, des idées et des comportements immuables et définitifs.
Les sociétés libérales ont au contraire bouleversé les idées, de l'avortement au mariage pour tous. Elles ne sont pas figées. Les différences entre le 19ème et le 20ème siècle sont énormes, tandis qu'au moyen-âge chrétien, entre le 11ème et le 12ème siècle c'était toujours pareil.

Dans "libéral" il y a "liberté". C'est à cause de l'exercice de cette liberté que le système est dynamique. C'est d'ailleurs ce qui emmerde ses détracteurs, car pour faire tomber ce système et le contraindre, ils n'auront jamais pour seul moyen que la force d'une dictature. Ceci dit, ça peut arriver, et ça peut même arriver démocratiquement (Hitler est arrivé au pouvoir plébiscité).

Pour en revenir au sujet de ce fil, si le salut passé nécessitait un préalable trépas (condition assez aisée à remplir!), le nouveau ne s'en accommode que difficilement, puisqu'un processus accumulatif (se voulant) infini se place en contradiction avec la durée limitée de l'existence. Ceci étant aussi vrai plus généralement vis à vis de toutes les limites qui s'y opposeraient...


Cette contradiction peut être levée, rendons illimitée l'existence. Certes ce n'est pas demain la veille, mais ça se fera, puisque quasiment personne n'est satisfait de se savoir à durée limitée. Où, quand et comment, un lointain avenir le dira.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités