Vaccinations et santé...pour ou contre?

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).

vaccinations

pour
25
57%
contre
19
43%
 
Nombre total de votes : 44
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 15656
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1135

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?




par Obamot » 05/04/21, 08:50

Lã franchement tu déconnes Izy-go —> la sortie est par là —>[]

C’est le principe même de la vaccination, que de mettre des agents INFLAMMATOIRES déclencheur/s autre/s que le virus, pour provoquer une réaction.

Et sans déconner, le formaldéhyde, le mercure sont inoffensifs pour toi ? :cheesy: T’oublies le squalène...

Quand aux traces d’aluminium dans l’alimentation, tu oublies qu’en cas de vaccination, ce dernier (ainsi que les autres poisons) est injecté directement DERRIÈRE nos défenses immunitaires... Ça fait une énorme différence.
1 x
Liste d’ignorés: SicetaitSimple

Liste des “je l’aurais un jour, un jour je l’aurais”: Izentrop, Pedrodelavega, Sicetaitsimple.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11586
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 824

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?




par janic » 05/04/21, 10:06

pedrodelavega » 04/04/21, 20:29
janic a écrit :Hé, le soi disant satisticien, fais-nous une belle analyse du graf ci dessus
L'analyse était dans mon post dans lequel apparaissait ce graph ...
Ca?
Connaissez-vous cet argument antivax ?
Avant l'introduction du vaccin contre la rougeole dans les années 60, le nombre de morts de la rougeole était déjà proche du néant comparé aux niveaux historiques (graphe de gauche).
Étonnant, non ? Certainement la preuve que le vaccin contre la rougeole ne sert à rien ?
Ce que l'antivax ne vous montrera pas, c'est le graphe des cas de rougeoles dans le temps (droite), ces cas étant toujours aussi nombreux jusqu'à l'introduction du vaccin
Comment on explique tout ça ? Simple : nous avons été de plus en plus doués à empêcher les gens de mourir de la rougeole dans le temps, même sans vaccin. Bravo les hôpitaux !
En revanche, le nombre de cas ne baissant pas, le passage à l'hôpital, les souffrances des malades et les séquelles parfois graves continuaient.
Jusqu'à l'introduction du vaccin qui a mis fin à tout ça, libérant au passage des lits d'hôpitaux et permettant aux médecins de se soucier d'autres trucs
Certains antivax ne connaissent que le graphe de gauche. Ils sont ignorants.
D'autres connaissent bien celui de droite, mais ne changent pas leur attitude : ils sont dans le déni


C’est ça que tu appelles une analyse ? Ce n’est pas une analyse statistique, ce n’est qu’un point de vue, tout à fait normal d’ailleurs, mais ce n’est pas une analyse statistique. Tu peux faire mieux ! Le graph de droite montre LES cas, pas la gravité de ceux–ci, ces cas étant les déclarations faites par les médecins ayant reçu des rougeoleux en cabinet et la plupart des parents voient leur médecin pour toutes les maladies infantiles. Maintenant, un peu de lecture de ces stats de gauche, sur la mortalité d’abord , où la mortalité diminue régulièrement sans vaccins effectivement, quelles que soient les raisons ou moyens utilisés. Est-ce dû uniquement aux hôpitaux ? Manifestement non si l’on en croit les vaccinalistes honnêtes reconnaissant que les conditions de vie et d’hygiène en sont les principales raisons et que les vaccinations, comme le montre ta courbe étaient tombés d'env10.000 en pic en 1912/1922 à environ 300 décès en 1962 sans vaccins soit une baisse de 97%. Il est donc possible, mais non démontré, que les vaccins aient aidé à une baisse, non chiffrable, de ces derniers 3%.
Maintenant le graph de droite, où effectivement, il y a une baisse de cas drastique, par la vaccination ou autre facteur. Sachant que l’ensemble de ces cas n’étaient pas pour autant graves ainsi que le reconnaissent, là encore, des vaccinalistes.
Moi-même, étant enfant j’ai fait ma rougeole (comme mes frères et sœurs et les autres enfants à l’école) à la maison, bien au chaud et ça passait en quelques jours sans hospitalisations car cette maladie(comparée à d’autres) était considérée comme bénigne. Et, de mémoire je n'ai jamais entendu que des petits copains, à l'école, aient été hospitalises pour une rougeole, cela aurait nourri les conversations.

La rougeole est considérée comme une maladie bénigne. En réalité, cette maladie peut être à l'origine de nombreuses complications, parfois tardives, éventuellement très graves. La rougeole est une maladie virale extrêmement contagieuse, à transmission interhumaine. Ce n'est pas une maladie strictement infantile.

Mais le parents n'avaient pas peur d'être en contact direct avec leur enfant, les touchant pour les soigner, sans pour autant être contaminés.

Dans les pays développés la rougeole est perçue comme une maladie bénigne. Si c'est vrai pour les sujets présentant un état de santé général satisfaisant, il en va autrement pour les enfants vivant dans les pays en développement où ce virus reste une des plus importantes causes de mortalité infantile (164 000 décès en 2008).

https://www.msf.fr/actualites/rougeole- ... tue-encore

cette maladie infantile entre 6 et 9 ans s’est déplacée, avec la vaccination, vers des classes d’âge différents, plus jeunes et plus âgés où elle prend un caractère de gravité bien plus important et comme les adultes ne sont plus protégés par les anticorps de la mère, n’ayant plus été protégée elle même',des virus sauvages, ceux-ci sont d’autant plus virulents chez les adultes et les enfants plus jeunes, comme par le virus vaccinal s'étant réactivé
Donc diminution des morts sur le 3% restant et aggravation chez les plus jeunes et les plus âgés: qui a gagné au change?
Après cet unique graph américain on va passer aux graphs européens

https://www.infovaccin.fr/zoom_rougeole.html
excellente description de ce qu'est la rougeole pour ceux qui n'en ont jamais vue.

NB: le pseudo statisticien est subitement devenu muet, comme par hasard, chez tous les vantards narcissiques
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11586
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 824

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?




par janic » 05/04/21, 14:55

et pour nous mettre en chauffe, commençons par celui-là;

Capture.PNG
Capture.PNG (120.38 Kio) Consulté 166 fois


La diphtérie est une maladie pour laquelle on vaccine depuis des décennies, même si
les dates de démarrage des programmes vaccinaux varient beaucoup d’un pays à l’autre.
Le vaccin commença à être employé au 20ème siècle, dans les années 20. En France, pays
pionnier, il est obligatoire depuis 1938 et en Allemagne, pendant l’époque nazi et dans
les zones occupées on l’utilisa massivement pendant la seconde guerre mondiale. En
France on comptait quelques 15 000 cas annuels dans les années qui précédèrent la
guerre et pendant la guerre les cas furent multipliés par trois et les morts par deux. En
Allemagne le taux d’incidence en 1940 était de 12,4 pour 100 000. En Norvège en 1919
on comptait 17 000 cas et en 1939 environ 54 ; en 1908, il y eut 555 décès alors qu’en
1939 il n’y en eut que 2. Cependant, avec le décret rendant le vaccin obligatoire en 1941
(c’était une zone occupée par les allemands), en 1942 on enregistra 22 787 cas et près
de 700 décès.
En Espagne les registres signalent 60 000 cas au début du 20ème siècle et près de 5 000
décès. Concrètement, en 1901 on enregistra 6 299 décès, en 1936 (début de la guerre
civile) il y eut 1 100 morts, cependant en 1939 (fin de la guerre civile) on comptait
4 058 morts. Après les désastres de la guerre, en 1950 on a enregistre 297 décès et en
1964 seulement 81. Ainsi, pendant la période 1901-1964, le taux de mortalité par
diphtérie est descendu de 98,7% et le taux de morbidité de 97,2%.


La vaccination c'est comme les résistants de la dernière heure en 45: toujours prêts pour tirer les marrons du feu quand la guerre est finie
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11586
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 824

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?




par janic » 06/04/21, 09:55

Ouh, ouh, les GG ! Ils ont disparu d’un seul coup sans la ramener contrairement à leur habitude. C’est que je n’ai pas que ça à faire, moi ! Donc pour enfoncer le clou, un exemple de manipulation des stats par les agents infiltrés de BP d'infovac:
diphtérie infovac.PNG
diphtérie infovac.PNG (50.73 Kio) Consulté 124 fois


Un grand classique du genre et qu’y voyons nous ? Que selon, eux, la diphtérie n’existait pas avant 1945 ? Bizarre ! En fait si, mais pourquoi débuter ces courbes uniquement à partir de cette date ? En réalité, elle existait bien avant évidemment, mais indiquer les périodes précédentes n’auraient pas arrangé leurs petites magouilles. Ainsi (toujours selon les mêmes sources officielles) au début du 20°siècle, la moyenne des cas (pas de mortalité, puisqu’ils montrent seulement les cas), étaient en moyenne de 12.000 –avant 1927 (début de la vaccination facultative). De 1927 à 1938, (facultative) la moyenne monte à 20.000 malgré ou à cause de ces vaccins, (en Allemagne par exemple les cas sont passés de 30.000 en 1926 à 147.000 en 1937)
puis une explosions brutale qui fait monter ces cas à 45.500 entre 1940/1945. Là où ils commencent leur graphique. Bizarre une fois de plus !
et donc s'ensuit une chute brutale comme le montre leur graphique et qui sera attribué à la vaccination , évidemment! Sauf que dans le même temps, la même chute avait aussi lieu et de la même façon dans les populations non vaccinées. En clair :
soit la vaccination a favorisé (selon LEUR méthode de raisonnement) cette explosion et ils sont alors responsables de cette épidémie pendant la guerre et donc de tous les morts supplémentaires (estimés à 2 à 4 fois supérieurs aux périodes précédentes) dans chaque pays vacciné
ou bien de toute façon le vaccin n’a servi à rien puisque la même dégression est apparue chez les non vaccinés. Et ce, quels que soient les vaccins et les pays concernés, ce qu’on va voir au fur et à mesure.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11586
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 824

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?




par janic » 07/04/21, 08:19

ouh, ouh, les deux GG vous vous cachez où, la queue basse? merci d'apporter ainsi confirmation que tout votre baratin c'est du pipeau et du marketing pour vos employeurs BP!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11586
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 824

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?




par janic » 09/04/21, 11:20

Et un petit plus sur la diphtérie avant de passer aux autres maladies


En Australie, dès 1923, la diphtérie à baissé autant dans les populations vaccinées que les non vaccinées
En suisse le canton de genève vacciné en 1932 et sa morbidité a diminué considérablement, mais dans les 24 autres cantons de la même façon (donc aucun effet de groupe !)
En Hongrie Vaccination massive en 1928 avec baisse dans les 3-4 ans suivants, mais Budapest, non vacciné, à vu la même baisse aussi.
De même entre les Pays Bas et la Suède, la progression de la maladie à été la même chez les Pays Bas vaccinés et la Suède non vaccinée entre 1940 et 1944, pays voisins, ou encore en France dans des départements très vaccinés 47 à 95% et les voisins non ou peu vaccinés 1 à 8%, même hausse en même temps, même baisse aussi en même temps
A Berlin la baisse de mortalité chez les non vaccinés baisse de 74.8 à 1.9 pour 100.000 alors qu’elle ne baisse que de 10 en moyenne chez les vaccinés.
En Allemagne après la campagne intensive de vaccination en 1941 le nombre de décès avait augmenté de 17% et chez les vaccinés à Berlin . En 1942 le nombre de décès chez des enfants vaccinés à 80% sextuplât et dès son arrêt la nombre de cas passa de 153.335 à 20.905 et la mortalité de 6.280 à 533 de 1945 à 1952.
et les courbes sont les mêmes entre pays d'Europe vaccinés et non vaccinés.
Etc.. la liste est longue une fois de plus et toutes maladies infectieuses confondues :shock:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6844
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 305

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?




par ABC2019 » 09/04/21, 11:36

janic a écrit :Et un petit plus sur la diphtérie avant de passer aux autres maladies


En Australie, dès 1923, la diphtérie à baissé autant dans les populations vaccinées que les non vaccinées
En suisse le canton de genève vacciné en 1932 et sa morbidité a diminué considérablement, mais dans les 24 autres cantons de la même façon (donc aucun effet de groupe !)
En Hongrie Vaccination massive en 1928 avec baisse dans les 3-4 ans suivants, mais Budapest, non vacciné, à vu la même baisse aussi.
De même entre les Pays Bas et la Suède, la progression de la maladie à été la même chez les Pays Bas vaccinés et la Suède non vaccinée entre 1940 et 1944, pays voisins, ou encore en France dans des départements très vaccinés 47 à 95% et les voisins non ou peu vaccinés 1 à 8%, même hausse en même temps, même baisse aussi en même temps
A Berlin la baisse de mortalité chez les non vaccinés baisse de 74.8 à 1.9 pour 100.000 alors qu’elle ne baisse que de 10 en moyenne chez les vaccinés.
En Allemagne après la campagne intensive de vaccination en 1941 le nombre de décès avait augmenté de 17% et chez les vaccinés à Berlin . En 1942 le nombre de décès chez des enfants vaccinés à 80% sextuplât et dès son arrêt la nombre de cas passa de 153.335 à 20.905 et la mortalité de 6.280 à 533 de 1945 à 1952.
et les courbes sont les mêmes entre pays d'Europe vaccinés et non vaccinés.
Etc.. la liste est longue une fois de plus et toutes maladies infectieuses confondues :shock:


tu as des sources pour tout ça ?

parce que suivant l'adage, soit tu sources, soit tu te tais ...
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11586
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 824

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?




par janic » 09/04/21, 12:31

tu as des sources pour tout ça ?
parce que suivant l'adage, soit tu sources, soit tu te tais ...
bien sur que c'est sourcé!
Tiens donc tu te décides ...à répondre à coté. Commence donc par montrer ta science sur les graphiques officiels au dessus, tu n'y échapperas pas avec tes pirouettes habituelles!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6844
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 305

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?




par ABC2019 » 09/04/21, 12:42

janic a écrit :
tu as des sources pour tout ça ?
parce que suivant l'adage, soit tu sources, soit tu te tais ...
bien sur que c'est sourcé!

tu ne les as pas données, les sources. Donc pour le moment ce n'est pas sourcé.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11586
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 824

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?




par janic » 09/04/21, 12:55

pedroabc
tu ne les as pas données, les sources. Donc pour le moment ce n'est pas sourcé.
arrête la masturbation de tes rares neurones. Tu me demandes si c'est sourcé et je réponds que oui: point.
Commence donc par montrer ta science sur les graphiques officiels au dessus, tu n'y échapperas pas avec tes pirouettes habituelles! :arrowu: pour le reste on verra après!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré


Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 18 invités