Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxVaccinations et santé...pour ou contre?

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).

vaccinations

pour
21
54%
contre
18
46%
 
Nombre total de votes : 39
BaudouinLabrique
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 154
Inscription : 11/02/18, 18:17
Localisation : Hainaut (Beglique)
x 6
Contact :

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?

Message non lupar BaudouinLabrique » 19/02/18, 08:36

izentrop a écrit :
BaudouinLabrique a écrit :Je connais deux infirmières de homes avec derrière elle une longue carrière (qui ne e connaissant pas) et œuvrant dans des homes différents ; leur constat : les personnes âges vaccinées sont nettement plus atteintes de la grippe que les autres !
Ce qui montre d'une part que les vaccins ne sont pas efficace (cf. compte rendu du Sénat français en juin 2007)
et d'autre part, que la vaccination fragilise l'immunité au point de voir davantage de vaccinés tomber malades de la grippe !
Toujours cette manie de prendre l'expérience d'un quidam et d'en faire une généralité.

Ce n'est pas bêtement prendre l'expérience de quidam : le simple et seul fait de ce constat de plus de grippés chez les vaccinés de la grippe rend profondément stupide toute allégation d'une quelconque efficacité au vaccin !
izentrop a écrit :Qu'essaies-tu de démontrer avec ta désinformation permanente ?

C'est vous qui désinformez :voyez les sources scientifiques dans mon post précédent et notamment la méta-analyse diffusée dans le Official Year Books of the Commonwealth of Australia !
0 x
Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes (Bossuet)

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5482
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 55

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?

Message non lupar janic » 19/02/18, 08:54

Izentrop
Je ne cherche pas les chamailleries, seulement à ce que ce sujet ne soit pas squatté par la désinformation.

Elle est bien bonne celle-là ! :frown:
Remundo a écrit :
moi personnellement j'étais pour maintenir le DT-Polyo et ne pas rendre obligatoires les hexavalents, puis les 11-valents, surtout sur des tout petits bébés dont le système immunitaire est fragile.
Ok, rien empêche de penser ce qu'on pense, mais les organismes compétents sont unanimes.
Quels sont les organismes compétents ? Big pharma qui décide et impose les résultats de ses études que les gouvernements ne contrôlent pas, lesquels gouvernements ont été et sont encore influencés par des experts sous conflits d’intérêts des lobbies.
thibr »
personnellement je ne voudrai pas me retrouver dans la situation d'un parent qui perd son enfant faute de vaccination

Ta réaction est compréhensible car elle est conditionnée par cette peur que tu exprimes et le secret espoir que ces vaccinations soient utiles et efficaces (car le grand public n’a aucune compétence médicale la plupart du temps) jusqu’à ce que le parent en question se retrouve avec son gosse victime d’un ou plusieurs vaccins et à ce moment les parents se disent : « Ah, si j’avais su !» car les médecins se gardent bien de décrire la totalité des effets secondaires graves des vaccins et inscrits sur le produit, car disent-ils : « si je lisais les effets secondaires graves indiqués sur le vaccin, les parents refuseraient de faire vacciner leur bébé »
Remundo
beaucoup de maladies ont été éradiquées grâce aux vaccins
Ah, bon! Cites m'en une seule!
et permettent une meilleure santé globalement sur la population.
Malheureusement, ce n’est qu’un mantra répété à l’envie et qu’aucun parent n’a jamais vérifié se contentant de croire naïvement au discours des lobbies par gouvernements interposés. La carotte ou le bâton habituels !
ceux qui rejettent en bloc les vaccins ont aussi tort que ceux qui disent qu'ils ne présentent aucun danger.
C’est bien pourquoi les associations qui informent, sur les inconvénients,(puisque les gouvernements n’en présentent que les avantages) réclament le droit de conscience garanti par les lois générales des pays non totalitaires.
La vérité est entre les deux...
Il n’y a pas d’entre deux : ou tu es vacciné ou tu ne l’es pas ! Ou bien tu passes entre les risques et t’en sort indemne, ou tu morfles et tu regrettes d’être une victime de plus. Vois ce qui arrive aux jeunes filles victimes du Gardasil (et eux que je cites) et demain ce sera peut-être au tour de ta fille si tu en as une!
Ce qui est regrettable (mais je n’ai pas adhéré aux thèses sur les risques vaccinaux d’emblée) c’est le manque d’informations sur les risques graves qui ne sont pas indiqués aux parents.
ces polémiques interminables ont tendance à me désoler.
Parce que tu ne t’es pas (ou pas encore) trouvé dans la situation de victime (ou tes enfants, comme celles indiquées), parce que l’on t’a OBLIGE à pratiquer une technique dangereuse depuis ses origines pasteuriennes.
Heureusement que la plupart des enfants ne manifestent pas des signes graves immédiats, même si ceux-ci se manifestent plus tard et que les médecins (comme les parents) ne relient pas directement à l’acte médical pratiqué (exple l’alu qui se révèle des mois, voir des années après injection) c’est un des principaux constats faits en homéopathie d’ailleurs.
Ainsi lors des vaccinations au service militaire et sur les seuls moments où une petite partie de conscrits étaient vaccinés, (j’y étais présent, pas sur un on dit): deux fois de suite il y a eut un décès immédiatement après l’injection. Va dire ensuite aux parents que c’est pour la gloire de la France comme les quelques gars qui se font descendre actuellement ; mais eux ce sont des engagés volontaires, l’ayant décidé, malgré les risques possibles. Il en va autrement lorsqu’il s’agit d’une contrainte. Ces deux gars morts de leur vaccination, n’ont eut aucun droit à des funérailles avec tout le tintouin, mais ils ont été renvoyés très discrètement dans leurs foyers éplorés. Ca n’arrive pas qu’aux autres !
Maintenant si tu (les parents en général !) as bien étudié le sujet, ses avantages et inconvénients, alors et alors seulement la responsabilité de chacun se trouve engagée en toute conscience et connaissance de cause, ce qui n’est pas le cas actuellement pour la majorité des gens.
Et enfin: ce que les lobbies vaccinaux appellent des anti vaccins ne sont que des associations de victimes, niées et abandonnées à leur malheureux sort et qui se réunissent pour obtenir, très difficilement, cette reconnaissance de victime (la majeure partie étant des enfants).
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
BaudouinLabrique
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 154
Inscription : 11/02/18, 18:17
Localisation : Hainaut (Beglique)
x 6
Contact :

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?

Message non lupar BaudouinLabrique » 19/02/18, 09:05

Si personne ici n'est capable et pour cause, d'apporter quelque infime début de preuve concernant la prétendue efficacité des vaccins et notamment contre le grippe,
en revanche, comme le constate ci-après Sylvie Simon (multiples et confondantes preuves à l'appui),
"On a les preuves de l'inefficacité du vaccin contre la grippe".

Vaccins contre la grippe : mieux que je ne pourrais l’écrire, voici un extrait de l' article de Sylvie Simon (Magasine « Votre Santé » Novembre 2008 N°109)

« Depuis 1974, des centaines d'études ont confirmé l'inefficacité de ce vaccin. La plupart ont été publiées dans de prestigieux journaux comme The Lancet, le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), le Panorama du médecin, sans changer l'attitude figée des pouvoirs publics.

Au Japon, où la vaccination de masse contre la grippe pour les enfants des écoles a été rendue obligatoire en 1976, programme unique au monde qui devait supprimer toute épidémie de grippe, le pourcentage des personnes atteintes par la grippe est passé de 5 pour 100 000 à 60 pour 100 000. Ces chiffres montrent non seulement une absence totale d'effet protecteur de la vaccination, mais même un effet aggravant.

Dernièrement, s'est tenu à Rome un congrès international appelé "Projet Cochrane", afin de faire le point sur la vaccination contre la grippe depuis trente-sept ans. Dans le rapport qui regroupait 51 études sur 260 000 enfants, les chercheurs ont conclu qu'il n'existait pas la moindre preuve que la vaccination des enfants entre 6 et 23 mois ait une quelconque efficacité.

On a les preuves de l'inefficacité du vaccin contre la grippe.
Quant aux gens âgés, après avoir passé en revue 64 études, le groupe Cochrane a conclu qu'aucune étude ne permettait de constater l'efficacité du vaccin. (Cf. The Cochrane Database of Systematic Reviews, "Vaccines for preventing influenza" - 1-2006.)

Une autre étude, menée afin de déterminer si l'incidence de la grippe avait diminué dans l'Ontario après l'introduction d'une campagne d'immunisation gratuite pour 12 millions d'individus en 2000, et parue dans le journal médical américain Vaccine du 5 avril 2006, a abouti aux mêmes conclusions.

Tous les cas de grippe advenus entre 1990 et 2005 ont été évalués et le Dr Dianne Groll, qui a mené cette recherche à l'université d'Ottawa, a constaté que, lorsque la campagne a commencé en 1990, l'incidence s'élevait à 109 cas par 100 000 personnes. Or, après le début de la campagne, l'incidence était montée à 164 cas. Ainsi, en dépit de cette intense vaccination, l'influence de la maladie n'avait pas diminué, bien au contraire : "Cette campagne a coûté aux contribuables de l'Ontario plus de 200 millions de dollars, sans pour autant diminuer l'incidence de la maladie."
[Cf. les témoignages que j'ai donnés en ce sens des deux infirmières de homes]

En France, il est difficile d'évaluer le coût de nos campagnes de vaccinations antigrippales, mais il représente aussi une fortune, d'autant que les effets indésirables, qui coûtent très cher à l'Etat, ne sont pas négligeables.
»

Sylvie SIMON (Magasine « Votre Santé » Novembre 2008 N°109)

COMMENT LES PRO-VACCINS PARMI VOUS PEUVENT-ILS ENCORE PERSISTER DANS UN TEL DÉNI ?

Lire aussi Les 10 plus gros mensonges sur la vaccination de Sylvie Simon.
0 x
Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes (Bossuet)
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8147
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 90
Contact :

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?

Message non lupar Remundo » 19/02/18, 12:39

rassurez-vous, à part les 2 - 3 polémistes de service, personne ne lit ce fil.
1 x
ImageImageImage
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5482
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 55

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?

Message non lupar janic » 19/02/18, 13:04

rassurez-vous, à part les 2 - 3 polémistes de service, personne le lit ce fil.
si l'on en croit le décompte des "vus" cela se monte à plus de 90.000, tout de même et le mini sondage montre bien un avis très départagé, quasi 50/50.
Je suis donc en attente d'une révélation: 8)
Remundo
beaucoup de maladies ont été éradiquées grâce aux vaccins
Ah, bon! Cites m'en une seule!
:?:

PS: autant je suis agréablement surpris par ton esprit logique, comparatif, sur des éléments tangibles, contrôlables, concernant la mécanique,(c'était aussi mon métier) autant je suis surpris par cette non analyse dans ce domaine particulier de la santé, mais c'est peut-être parce que sujet ne t'intéresse pas! dans ce cas...il est compréhensible que tu ne lises pas ce fil! :roll:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8147
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 90
Contact :

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?

Message non lupar Remundo » 19/02/18, 13:10

je n'irai pas me faire soigner par des grands penseurs qui ne comprennent même pas que les vaccins ont sauvé d'innombrables vies...

comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas non plus béat devant l'excès de vaccination, c'est un problème de santé délicat. La protection du plus grand nombre entraine statistiquement des cas plus rares où la vaccination est néfaste.

et surtout je n'ai pas le temps comme vous de balancer des tartines à triple épaisseur et de revenir 100 fois sur le sujet...

ça me démange même de verrouiller temporairement ce fil, voyez-vous ? :roll: vous commencez tous à me saoûler là.
0 x
ImageImageImage
BaudouinLabrique
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 154
Inscription : 11/02/18, 18:17
Localisation : Hainaut (Beglique)
x 6
Contact :

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?

Message non lupar BaudouinLabrique » 19/02/18, 14:38

Remundo a écrit :ça me démange même de verrouiller temporairement ce fil, voyez-vous ? :roll: vous commencez tous à me saoûler là.
La censure (verrouillage du sujet) est certes une tentation facile, surtout quand on veut rester dans la pensée unique, dominante, le médicalement correct...

Serment d'Hippocrate, serment d’hypocrite en l'occurrence ?

« Je ne me rendrai coupable d'aucun mal ni d'aucune injustice » :
cette partie du serment d'Hippocrate est alors bafouée notamment en matière de vaccination, vu les effets secondaires parfois mortels, mais quel décideur politique s’en préoccupe-t-il vraiment, surtout qu'il bénéficie de l'assentiment de la majorité de la population, comme les moutons de Panurge ?

Les grands médias sont aux mains de grands groupes financiers et notamment pharmaceutiques et les moutons boivent leurs paroles :

Image

Je me suis toujours alors demandé comment les médecins pro-vaccins s'arrangent-ils avec leur conscience, vu qu'ils se sont pourtant engagés à respecter sans exception le serment d'Hippocrate !!!

Dans de telles conditions, comment se fait-il qu’on puisse mettre sur le marché, faire prescrire par le corps médical des substances aux effets “secondaires” qui parfois tuent et de tous jeunes enfants !

Peu de gens savent qu'Hippocrate disait :
« Que ton alimentation soit ton médicament »

Cependant, face à « l’industrie de la maladie » comme m’appelait déjà le célèbre microbiologiste, le Pr René Dubois, découvreur du premier antibiotique du nom « Une véritable industrie de la maladie » « N’est-ce pas illusoire de proclamer que l’état de santé actuel est le meilleur qui ait régné au cours de l’histoire, lorsqu’un nombre toujours croissant d’individus doit avoir recours aux drogues et au médecin pour affronter les problèmes de la vie quotidienne ? »( In Le mirage de la santé, p. 21)
Dernière édition par BaudouinLabrique le 19/02/18, 15:08, édité 1 fois.
0 x
Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes (Bossuet)
BaudouinLabrique
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 154
Inscription : 11/02/18, 18:17
Localisation : Hainaut (Beglique)
x 6
Contact :

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?

Message non lupar BaudouinLabrique » 19/02/18, 14:49

Remundo a écrit :je n'irai pas me faire soigner par des grands penseurs qui ne comprennent même pas que les vaccins ont sauvé d'innombrables vies....

Prouvez- le !

En revanche, comme démontré très largement, il y a des tonnes d'études qui montrent que les vaccins non seulement ne sont pas efficaces et pire qu'ils peuvent développer ce dont ils prétendaient prémunir !

On attend toujours la moindre petite étude qui prouve l'efficacité et d'un seul petit vaccin !

D'ailleurs Des scientifiques annoncent que les preuves du bien-fondé du vaccin contre la grippe sont partiales"
Dernière édition par BaudouinLabrique le 19/02/18, 15:06, édité 3 fois.
0 x
Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes (Bossuet)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5482
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 55

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?

Message non lupar janic » 19/02/18, 15:02

je n'irai pas me faire soigner par des grands penseurs qui ne comprennent même pas que les vaccins ont sauvé d'innombrables vies...
Que tu es dans l’incapacité,(puisque c'est improuvable même avec les documents officiels de l'INVS,) , de pouvoir en citer un seul cas !
On ne peut pour autant t’en vouloir ! Tant que la peur domine, la raison n’a plus cours :cry:
comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas non plus béat devant l'excès de vaccination, c'est un problème de santé délicat.
Délicat, c’est le moins qu’on puisse dire ! Il n’y a quasiment plus eut de rougeole mortelle cette dernière décennie, pas plus que de tuberculose, encore moins de tétanos et plus du tout de variole. La variole et le BCG ont été supprimés des obligations vu que cela ne touchait plus personne chez les français. Nos pays voisins ayant supprimé toute obligation ont fait le même constat ; malgré tout on vaccine nos bébés contre le tétanos qui n’est pas immunisant, (alors un vaccin encore moins) et pourtant et surtout pourquoi ? Parce que les gens ont peur étant donné les images qui leurs sont montrées de cas inexistants dans notre pays chez des bébés, etc…[*]
La protection du plus grand nombre entraine statistiquement des cas plus rares où la vaccination est néfaste.
Tiens donc ! C‘est un pur sophisme ! Consulte les graphiques depuis le début des statistiques disponibles et trouves-y un semblant de confirmation. Au contraire les taux ont augmentés au fur et à mesure que la vaccination s'imposait! Ce qui a fait diminuer les cas c'est la progression importante de l'hygiène, surtout dans les villes, et réduisant ainsi le nombre de pathologies liées comme la tuberculose, la découverte des antibiotiques et autres avancées médicales.
et surtout je n'ai pas le temps comme vous de balancer des tartines à triple épaisseur et de revenir 100 fois sur le sujet...
Dis toi alors que demain tu seras peut-être parmi ces familles de victimes et ton intérêt augmentera d’autant.
Si l’autisme continue d'augmenter de façon exponentielle, il est estimé qu’en 2032, à l’allure actuelle de progression, ce sera un autiste sur 2 suite aux vaccins, en particulier, et spécialement le ROR sur lequel un des plus haut fonctionnaire du CDC a reconnu avoir menti, triché, pour en cacher la réalité et pendant ce temps là, ça vaccine à tour de bras ! S’agit-il ici d’un de ces excès que tu indiques?
Plus encore! Nos lois protègent la population des viols et puni les contrevenants et toutes la population le comprend. Pour autant (et sans justifier pareil acte criminel)
çà reste extérieur, pas d'introduction dans le sang, mais, bizarrement là on blesse profondément un individu dans l'incapacité de se défendre, en l'empoisonnant, (comme les médecins nazis) et plus personne ne réagit et même trouve cela bien! Où est passée la conscience du bien comme du mal? A quoi a servi le procès de Nuremberg et des professions de foi du plus jamais çà?

[*]13 cas de 0 à 49 ans, incidence 0.03pm(et non pas de 10 en 10 ans) comme pour la suite
9 cas de 5 à 59 ans : 4 de 60 à 69 ans, etc... et sur 12 ans, donc à diviser par 12 pour obtenir le taux annuel. C'est ça des statistiques faussées (pas mensongère pour autant) pour un but bien précis: faire vacciner des bébés!
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr.. ... iologiques

a méditer aussi:"
Il existe en Norvège un important développement de la médecine alternative, qui est disponible dans tous les services publics municipaux, avec l’appui du Centre National de Recherche en Médecine Complémentaire et Alternative (sigle Norvégien:NAFKAM) qui possède son propre département au sein de la Faculté de Médecine de l’Université de Tromso. Il est animé par 21 personnes (12 chercheurs et 9 administratifs).

NAFKAM stimule, organise et coordonne la recherche norvégienne en Médecine Complémentaire et Alternative. Le centre développe la formation, les consultations, la coopération nationale et internationale (notamment avec la Chine) ainsi que l’information du public."
Comme en Suisse!
ce n'est pas pour demain en France!
Dernière édition par janic le 19/02/18, 15:22, édité 2 fois.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
BaudouinLabrique
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 154
Inscription : 11/02/18, 18:17
Localisation : Hainaut (Beglique)
x 6
Contact :

Re: Vaccinations et santé...pour ou contre?

Message non lupar BaudouinLabrique » 19/02/18, 15:15

janic a écrit :
je n'irai pas me faire soigner par des grands penseurs qui ne comprennent même pas que les vaccins ont sauvé d'innombrables vies...
Que tu es dans l’incapacité,(puisque c'est improuvable même avec les documents officiels de l'INVS,) , de pouvoir en citer un seul cas !

D’ailleurs comment les pro-vaccins expliquent-ils ce qui suit et qui se base sur des observations en béton :

1° Interpellant de constater que dans des pays comme la Norvège ou la vaccination n'est pas obligatoire (depuis 1995), il n'y a pas plus de malades que là où elle est obligatoire !

2° Accrochez-vous ! Pour la Norvège : "Globalement, un état de santé meilleur que celui des autres pays européens, à l’exception des maladies cardiovasculaires pour lesquelles la Norvège est mal placée. C’est probablement lié à des questions de nutrition."(Souce)
Rappel de ce que préconisait Hippocrate, considéré pourtant comme le père de la médecine (!) :"Que votre alimentation soit votre meilleur médicament.

Si cela n'est pas en soi un désaveu de la prétendue efficacité des vaccins comme légitimement d'un aveu de sa nocivité, que les partisans de la vaccination à tous crins m'expliquent alors cela !
0 x
Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes (Bossuet)


Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Recherches populaires