Si on parlait jus de fruits et santé?

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16190
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1972

Re: Si on parlait jus de fruits et santé?




par janic » 10/06/16, 18:12

(je dirais le L, mais on va peut-être me corriger)...
c'est exact, la majorité des déviations de la lumière polarisée est lévogyre, mais pas tous, alors que les produits de synthèse sont lévogyres et dextrogyres "par moitié"
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 69190
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 6545

Re: Si on parlait jus de fruits et santé?




par Christophe » 11/06/16, 12:41

Obamot a écrit :La congélation est sans aucun doute le meilleur moyen de conservation des jus. C'est celui qui perd le moins de nutriments.


Sauf que cette méthode n'est pas utilisée (du moins pour le grand public): un jus de fruit congelé cela s'appelle un sorbet :cheesy:

Sinon bonne remarque car nous n'avons pas parlé des pertes nutritives / méthodes de conversation / temps.

Il existe des courbes?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23119
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 3970

Re: Si on parlait jus de fruits et santé?




par Obamot » 11/06/16, 13:26

Dans toutes les réactions chimiques il y a différents paramètres — dont pratiquement dans tous les cas — la présence de dioxygène (ou d'eau qui en contient) et un des éléments clef est le changements de température (il y en a d'autres comme la pression atmosphérique, mais c'est ceux-là qui nous intéressent). Les changements de température, c'est là où il faut chercher bon nombre d'altérations.

La "courbe" à observer est donc celle de la montée en température (amha). Et mise en corrélation avec le taux de sucre (conservateur naturel). Donc une courbe serait difficile à faire puisque cela variera pour chaque aliment (et mode de conservation):

HISTOGRAMME01-LEGUMES.png
HISTOGRAMME01-LEGUMES.png (15.88 Kio) Consulté 2011 fois


La température, c'est ce qui "tue/altère" les éléments vivants et fragiles tels que les vitamines c'est cette montée en température qui est dommageable avec la présence de dioxygène (les autres éléments survivront). On pourrait faire des courbes de Gauss, mais du moment que l'on sait que c'est ça, la solution est à notre portée (puisque l'on sait ce qu'il vaudrait mieux faire ou ne pas faire...)

Le meilleur graphique étant celui qui nous montre qu'il NE FAUT PAS essayer de conserver, mais consommer frais (cf conserver frais):

HISTOGRAMME02-LEGUMES.png
HISTOGRAMME02-LEGUMES.png (27.51 Kio) Consulté 2011 fois


Source: http://www.newsline.fr/meilleurs-frais- ... imple-8760

Si on cuit des aliments saisis instantanément par la chaleur, les déperditions de vitamines sont assez faibles. Exemples la cuisson au woke ou à la vapeur dans une marmite: la température idéale étant de 95°C, c'est celle où l'on perd le moins. Il existe une marmite à vapeur qui auto-régule thermodynamiquement la cuisson à cette température, c'est la "Marmite de Marion" conçue scientifiquement pour ça. Là les aliments sont saisis sans montée en température, puisque la vapeur est forcément à la température d'ébullition... Donc le panier situé au-dessus est traversé par de la vapeur bouillante: c'est le principe.

Lors de la congélation, tous les processus chimiques sont ralentis par la baisse de la température. Lorsqu'elle atteint le seuil requis il y a explosion des cellules qui contiennent beaucoup d'eau, par dilatation, mais ça n'affecte que peu les nutriments. Lors de la décongélation, le processus de dégradation lors de la montée en température existe, mais il est presque complètement annihilé par le froid et de surcroit, la montée en température est très lente. Le taux de sucre n'a pas grande incidence sur la durée de conservation d'un produit congelé, c'est l'un des avantages supplémentaires.
1 x
Comedy-Club des “marrant(e)s”: ABC2019 (dit Bouzo) Exnihiloest (Blédina), Izentrop (misanthrope), Pedrodelavega (Ex PB2488)
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23119
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 3970

Re: Si on parlait jus de fruits et santé?




par Obamot » 11/06/16, 14:00

PS:

— Le premier tableau indique le pourcentage de perte en vitamine C par rapport à son taux de départ.
— Le deuxième tableau indique la part de vitamine C en grammes par kg.
► Afficher le texte
0 x
Comedy-Club des “marrant(e)s”: ABC2019 (dit Bouzo) Exnihiloest (Blédina), Izentrop (misanthrope), Pedrodelavega (Ex PB2488)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 69190
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 6545

Re: Si on parlait jus de fruits et santé?




par Christophe » 11/06/16, 14:53

Obamot a écrit :PS:

— Le premier tableau indique le pourcentage de perte en vitamine C par rapport à son taux de départ.
— Le deuxième tableau indique la part de vitamine C en grammes par kg.


Merci pour ces 2 diagrammes :) j'allais justement poser la question des ordonnées...

Dingue donc cette variété de comportement, d'après le 1er diagramme, certains légumes (on peut supposer que c'est la même chose pour les fruits) conservent mieux leur vitamine C à température ambiantes qu'au frigo...la nature est vraiment compliquée !! :shock:

Quid des autres vitamines? Je parie que c'est encore différent...

Bref, ce qu'il faut retenir est que le frais est mieux (forcément) et que la congélation est la meilleure des solutions de conservation d'un point de vue nutritif...

ps: on ne peux pas congeler des carottes? :mrgreen:
0 x

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23119
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 3970

Re: Si on parlait jus de fruits et santé?




par Obamot » 11/06/16, 15:22

Oui, il y a des vitamines qui tiennent mieux le choc. Pfff, les carottes t'en as toute l'année. Mais hé, la vitamine C tient à 95°C !!!
Si on remplace l'oxygène par du Co2 certains fruits (et/ou légumes) se conservent longtemps sans perdre beaucoup à temp. ad hoc, exemple les pommes, alors que mets une pomme au congel une fois décongelée elle est "cuite". Celle ayant été baigné dans le Co2 peut — une fois sortie — encore évoluer en maturité et est encore bien croquante.

Le mieux c'est le transat dans le jardin les doigts de pieds en éventail (avec la petite cuisine de plein-air) tu coupes/cuisine et manges sur place!

(et si tu peux une majorette en bikini qui te fait tes jus et tes petits plats in situ Image mébon, faut gérer :mrgreen: )



[mode joke "ON"]: le meilleur moyen de conserver patates carottes et autres racineux, n'est-il pas de les laisser en terre? Et tu ne les déterrerait qu'avant consommation? Ça ne marche que si ils sont en pleine maturité: là je garantis leur fraîcheur ^^ (mais en général les carottes/patates sont récoltées et stockée dans le Co2, car si on les laissait trop longtemps dans le sol elles germeraient.)
Dernière édition par Obamot le 11/06/16, 15:38, édité 1 fois.
0 x
Comedy-Club des “marrant(e)s”: ABC2019 (dit Bouzo) Exnihiloest (Blédina), Izentrop (misanthrope), Pedrodelavega (Ex PB2488)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 69190
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 6545

Re: Si on parlait jus de fruits et santé?




par Christophe » 11/06/16, 15:34

Pour la majorette, faudrait demander à la femme de Did67 ce qu'elle en pense :) Je pense qu'elle a les mensurations pour d'après ce que j'ai vu sur la vidéo :)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23119
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 3970

Re: Si on parlait jus de fruits et santé?




par Obamot » 11/06/16, 15:40

Le plus dur c'est d'amener la majorette à s'allonger sur ton transat, après le régime de santé est facile. :mrgreen:
Et si t'es au soleil tu produits de la vitamine D, donc tu peux te passer de carotte (ahaha)
0 x
Comedy-Club des “marrant(e)s”: ABC2019 (dit Bouzo) Exnihiloest (Blédina), Izentrop (misanthrope), Pedrodelavega (Ex PB2488)
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5111
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 550

Re: Si on parlait jus de fruits et santé?




par moinsdewatt » 30/05/19, 10:21

Jus de fruits : pourquoi il ne faut pas en abuser

24 mai 2019

A consommer avec modération : la consigne habituellement réservée à l'alcool peut aussi s'appliquer aux jus de fruits. Selon une récente étude américaine menée sur plus de 13.000 personnes, boire plus d'un verre de jus de fruit par jour serait mauvais pour la santé, et même au-delà engendrer un risque de mortalité plus élevé.

Pour beaucoup de Français, le jus de fruit du matin est incontournable pour démarrer la journée du bon pied. Mais d'après une étude américaine publiée le 17 mai dans la revue Jama Network Open, en boire plus d'un verre par jour peut nuire à la santé. Comme c'est le cas pour le soda. Pire : un risque de mortalité plus élevé à été observé chez les gros buveurs.


"Les jus de fruits sont encore perçus comme une option plus saine pour la santé" que certaines boissons avec du sucre ajouté, considèrent deux des scientifiques américains à l'origine de l'étude dans un article publié à propos de cette dernière. "Pourtant, ils contiennent souvent autant de sucres et de calories [que les boissons sucrées]".

Si le sucre des jus de fruits est naturel, les effets sur le corps sont sensiblement les mêmes qu'avec le sucre ajouté, précisent les auteurs de l'étude. En raison de l'absence de fibres, initialement contenues dans les fruits, le sucre est par ailleurs plus rapidement absorbé par l'organisme. Par exemple dans un jus de pomme, indique une diététicienne au New York Post, "il y a presque 30 grammes de sucre et aucune fibre, alors qu'une pomme contient deux fois moins de sucres et 3 à 4 grammes de fibres". Un trop plein de glucides déjà associé à un excès de cholestérol, au diabète et à l'obésité, d'autant que l'absence de fibres empêche le sentiment de satiété et pousse donc à consommer davantage de calories.

Selon cette étude, qui s'appuie sur des questionnaires remplis pendant 6 ans par plus de 13.000 Américains sur leurs habitudes alimentaires et mode de vie, consommer plus de 350 millilitres de boissons sucrées (soit deux grands verres), jus de fruits naturels compris, est associé à une augmentation de 11% de la mortalité. Si les travaux de ces chercheurs sont les premiers à se pencher sur le rapport entre la consommation de boissons sucrées et la mortalité, Santé Publique France n'a pas attendu leurs résultats pour recommander de "ne pas en consommer plus d’un verre par jour et de prendre alors plutôt un fruit pressé".


https://www.lci.fr/nutrition/jus-de-fru ... 21840.html

Ça me perturbe pas, je n'achète presque pas de jus de fruits.
Je mange les fruits directement.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16190
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1972

Re: Si on parlait jus de fruits et santé?




par janic » 30/05/19, 10:42

Ça me perturbe pas, je n'achète presque pas de jus de fruits.
Je mange les fruits directement.
c'est effectivement le mieux! Ce que ne précisent pas ces articles, ce sont les processus industriels qui servent à ces produits, tels le produits de conservation, indépendamment des produits chimiques de l'agriculture car, en effet, la plupart des gens épluchent leurs fruits avant de les consommer, ce qui n'est pas le cas des fruits pressés industriellement.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré


Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 20 invités