Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxSanté, les dangers réels du 5G?

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6371
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 445

Re: Santé, les dangers réels du 5G?

Message non lupar sen-no-sen » 14/01/20, 16:37

Exnihiloest a écrit :(...) Mais nous ne sommes plus à ces époques, et ne pas vivre en phase avec son époque, de mon point de vue, ce n'est plus vivre, ou en tout cas ne plus vivre "socialement" or l'homme est un animal social.


C'est bien là le nœud du problème.Vivre en phase avec sont époque suppose de se réadapter continuellement aux transformations,ce qui nécessite de dissiper toujours plus d'énergie.La 5G ne déroge pas à la règle,elle nécessite plus de moyen,consomme plus d'énergie et demandera à ses utilisateurs de se rééquiper directement(par l'achat de nouveau matériel pour être à la mode) ou indirectement(par l'achat de matériel pour ne pas subir l’obsolescence systémique).
Il s'agit typiquement de l'effet de la Reine Rouge,moteur de notre société techno-industrielle.Être en phase avec notre époque signifie une chose:il faut courir toujours plus vite pour rester en place.
Cela a pour conséquence inéluctable de laisser des gens sur le carreau...à fortiori à l'échelle internationale.

Si l'humanité veut éviter un désastre globale elle va devoir maitriser à minima les déterminismes qui l'afflige.

Si le porno n'est certes pas la panacée en matière d'activité humaine, chacun a le droit de faire ce choix, et ce choix n'est pas nouveau, ce n'est même pas un effet Internet. Les films porno sont apparus dès les tout débuts du cinéma. Avant existaient les images porno, les histoires porno, les chansons "gaillardes"... Je préfère de loin les libertins et les visionneurs occassionnels de porno, que les islamistes dont le seul bonheur apparent est l'espoir de la jihad, quand bien même les premiers auraient un impact plus important sur l'environnement.


Au delà de l'aspect morale le porno c'est comme indiqué ci dessus une consommation accrue d'énergie qui se chiffre de façon totalement déraisonnable au regard des "services rendus". La prostitution se développe largement dans les grandes villes,preuve que les pratiques en lignes ne change en rien l'impact sur le trafic d'être humain,bien au contraire puisqu'il existe en plus des pratiques à l'anciennes un nouveau marché du sexe en ligne...
Il est assez clair que dans quelques années les politiques dirigistes en place devront légiférer (afin de garantir l'approvisionnement énergétique) et interdire les sangsues énergétiques que représente les réseaux sociaux,le porno en ligne et les crypto-monnaies.

Quand tu dis "tout ce que nous gagnons d'un coté nous le perdons de l'autre", je pense que c'est faux. Je ne voudrais en aucun cas vivre par exemple au moyen-age où en tant que serf tu étais à la merci du bon vouloir du prince, tu bossais 12h/jour, tu étais un complet ignorant ne sachant pas même lire, ne connaissant rien du monde sauf ton pâtelin, perdant un enfant sur deux en bas âge, et à 40 ans tu étais mort. Nos contemporains de la civilisation occidentale actuelle ne connaissent pas leur bonheur et ne savent voir que leurs petits soucis de nantis dans leur cocon.


Comme déjà expliqué par ailleurs il s'agit là d'une analyse strictement anthropocentrique.
Le vivant ne se limite pas à l'humanité,et si il est indéniable que le progrès technique à permis d'améliorer nos conditions de vie,il ne faut pas omettre que ce "grand bond en avant" n'a été possible que par l’éradication de milliers d'espèces animales et végétales.
Il serait naïf de penser qu'a l'intérieur de la biosphère la disparition accéléré du vivant n'entraine pas à sont tour de grave déconvenues en matière humaine.
Malgré le déni de certain(hum...)il apparait clairement que la période de vache grasse vécu (très inégalement!) depuis la révolution industrielle va se payer très cher dans les décennies à venir et risque bien d'impacter le futur de nos lointains descendants.
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8419
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 148

Re: Santé, les dangers réels du 5G?

Message non lupar janic » 14/01/20, 18:19

Quand tu dis "tout ce que nous gagnons d'un coté nous le perdons de l'autre", je pense que c'est faux. Je ne voudrais en aucun cas vivre par exemple au moyen-age où en tant que serf tu étais à la merci du bon vouloir du prince, tu bossais 12h/jour, tu étais un complet ignorant ne sachant pas même lire, ne connaissant rien du monde sauf ton pâtelin, perdant un enfant sur deux en bas âge, et à 40 ans tu étais mort.
Ca c'est une belle image d'Epinal!
en tant que serf tu étais à la merci du bon vouloir du prince
et en tant qu'ouvrier soumis à des cadences élevées, qui doit faire2ou3 heures de transport pour aller au boulot, serrés comme des sardines dans le métro, respirant la pollution des voitures, des cheminées, des produits toxiques de son industrie, etc.. et dépendant du bon vouloir du patron: où est la différence sinon dans sa forme?
tu bossais 12h/jour
ca n'a que peu changé. Au début du 20° siècle, les enfants étaient encore des esclaves dès qu'ils commençaient à bosser, les femmes ne pouvaient avoir un compte personnel, ni voter (donc n'existant pas), pas mieux qu'au moyen âge.
tu étais un complet ignorant ne sachant pas même lire
mais connaissant le monde naturel les entourant pendant que les enfants des villes croyaient que les poissons panés étaient de vrais poissons, malgré qu'ils sachent lire et ils croyaient que les bébé venaient du fait de s'embrasser sur la bouche, ignorant tout de la sexualité, que les illettrés connaissaient parfaitement, eux.
ne connaissant rien du monde sauf ton pâtelin
ce qui était encore le cas il y a un demi siècle.
perdant un enfant sur deux en bas âge,
surtout dans les villes où les conditions sanitaires étaient déplorables, beaucoup moins dans les campagnes
et à 40 ans tu étais mort.
encore cette confusion entre moyenne et durée réelle. La vieillesse se retrouve dans tous les témoignages historiques avec des durées quasi équivalentes à actuellement. Consulte n'importe quel dictionnaire de noms propres.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8178
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 691

Re: Santé, les dangers réels du 5G?

Message non lupar Ahmed » 14/01/20, 18:49

Janic, tu écris:
et en tant qu'ouvrier soumis à des cadences élevées, qui doit faire 2 ou 3 heures de transport pour aller au boulot, serrés comme des sardines dans le métro, respirant la pollution des voitures, des cheminées, des produits toxiques de son industrie, etc.. et dépendant du bon vouloir du patron: où est la différence sinon dans sa forme?

Les paysans du moyen-âge (difficile de généraliser sur des temps si longs!) avaient des conditions de travail assez variables selon les lieux et les périodes, mais dans l'ensemble, si le labeur était dur pendant la période estivale, l'hiver était plus "cool". D'autre part les nombreuses fêtes religieuses chômées (supprimées par la Révolution pour la plupart) instauraient des poses festives...
À la fin de cette époque, la grande affaire du capitalisme anglais fut d'obliger les paysans à travailler plus qu'à ce qu'il étaient habitués (l'hiver ils s'occupaient à travailler la laine, en complément de leurs revenus)...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3447
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 502

Re: Santé, les dangers réels du 5G?

Message non lupar sicetaitsimple » 14/01/20, 18:53

Ahmed a écrit :l'hiver était plus "cool".


Ah oui, l'hiver devait certainement être beaucoup plus "cool" :mrgreen: !
1 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1649
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 86

Re: Santé, les dangers réels du 5G?

Message non lupar Exnihiloest » 14/01/20, 19:11

sen-no-sen a écrit :
Exnihiloest a écrit :(...) Mais nous ne sommes plus à ces époques, et ne pas vivre en phase avec son époque, de mon point de vue, ce n'est plus vivre, ou en tout cas ne plus vivre "socialement" or l'homme est un animal social.


C'est bien là le nœud du problème.Vivre en phase avec sont époque suppose de se réadapter continuellement aux transformations,ce qui nécessite de dissiper toujours plus d'énergie...

Quel est le problème ? L'évolution technologique alliée à l'écologie est là pour nous fournir une énergie propre. Dans quelques décennies, la fusion. On a largement de quoi tenir en pétrole ou autre jusqu'à cette échéance.
Il n'y a péril en la demeure que chez les activistes qui veulent nous le faire croire, car à cette échéance, leurs arguments seront obsolètes et ils le savent. Ils cherchent donc à précipiter les catastrophes pour écrouler le capitalisme et vivre le Grand Soir avant que toute l'économie et la techno ne reparte de plus belle, boostées par l'énergie à gogo (et ils ne se sont même pas rendu compte qu'ils ont déjà été récupérés par l'industrie dite verte, qui en fait ses choux gras).
0 x

dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 914
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 113

Re: Santé, les dangers réels du 5G?

Message non lupar dede2002 » 14/01/20, 19:28

Exnihiloest a écrit :.

C'est le principe de l'ignorance en guise de raison. C'est le principe de précaution mal compris, qui aurait empêché la diffusion de la pomme de terre au temps de Parmentier, de l'électricité à la fin du 19ème siècle, ou de la radio ou du téléphone au début du 20ème siècle.



On n'a pas la même ignorance qu'à l'époque...

La pomme de terre, l'électricité, la radio, le téléphone, la machine à laver, la voiture, voila des décennies qu'on s'en sert avec satisfaction.

Maintenant, "on" ne sait plus quoi inventer, alors "on" tente de modifier l'existant, en proposant de nouvelles technologies comme le téléphone numérique (pour changer toutes les installations qui pourtant donnaient satisfaction), le télé tnt (pour changer toutes les installations qui pourtant donnaient satisfaction), les voitures avec plein de gadgets (pour changer toutes les installations qui pourtant donnaient satisfaction), etc...

Comme disait l'autre, on mélange les choux avec les carottes, ce n'est pas parce qu'on n'a pas besoin de la 5G ou 6G qu'on devra forcément s'éclairer à la bougie!
Dernière édition par dede2002 le 14/01/20, 19:31, édité 1 fois.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1649
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 86

Re: Santé, les dangers réels du 5G?

Message non lupar Exnihiloest » 14/01/20, 19:30

Ahmed a écrit :...
Les paysans du moyen-âge (difficile de généraliser sur des temps si longs!) avaient des conditions de travail assez variables selon les lieux et les périodes, mais dans l'ensemble, si le labeur était dur pendant la période estivale, l'hiver était plus "cool". D'autre part les nombreuses fêtes religieuses chômées (supprimées par la Révolution pour la plupart) instauraient des poses festives...

Pas faux mais quand même très édulcoré. Les maladies n'étaient pas soignées correctement, une rage de dents était guérie à la tenaille, quand tu avais la moindre tare, loucher ou avoir un bec de lièvre, c'était pour la vie, avec les moqueries de l'éthique de l'époque, les enfants asthmatiques mourraient étouffés, les famines et les épidémies revenaient régulièrement, on mourrait de froid en masse dans les hivers particulièrement rudes, et surtout les paysans étaient tenus dans une ignorance crasse, ce qui facilitait leur manipulation par le clergé qui, en plus de la noblesse, vivait sur leur dos.
On a oublié aujourd'hui la souffrance physique. Je ne crois pas que beaucoup de nos bobos citadins d'aujourd'hui, adorateurs de la nature et nostalgiques du soi-disant bon vieux temps, tiendraient longtemps dans ce contexte.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8178
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 691

Re: Santé, les dangers réels du 5G?

Message non lupar Ahmed » 14/01/20, 19:47

En ce qui concerne la rage de dent ou les maladies, peu de différence entre paysans et seigneurs...
Quant à l'ignorance et à la manipulation qui en résultait, cela ne dépend pas tant que ça du niveau objectif (bien sûr, les manipulateurs ont changés!).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2156
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 134

Re: Santé, les dangers réels du 5G?

Message non lupar GuyGadebois » 14/01/20, 19:50

Ahmed a écrit :En ce qui concerne la rage de dent ou les maladies, peu de différence entre paysans et seigneurs...
Quant à l'ignorance et à la manipulation qui en résultait, cela ne dépend pas tant que ça du niveau objectif (bien sûr, les manipulateurs ont changés!).

Le monde que décrit Tryphon est exactement le même aujourd'hui (en pire). Tout dépend de l'endroit où on est né.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1649
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 86

Re: Santé, les dangers réels du 5G?

Message non lupar Exnihiloest » 14/01/20, 20:03

dede2002 a écrit :On n'a pas la même ignorance qu'à l'époque...

La pomme de terre, l'électricité, la radio, le téléphone, la machine à laver, la voiture, voila des décennies qu'on s'en sert avec satisfaction.

Pas clair. Bien sûr qu'on a du recul sur tout ça, mais pas au moment où tout cela a été introduit, c'est ce dont je parle. L'application du principe de précaution à cette époque aurait fait perdre des années de progrès pour rien.

Et aujourd'hui on n'est pas loin de la même ignorance qu'à l'époque sur beaucoup des choses nouvelles qui émergent (pas la 5G, les ondes électromagnétiques on connait bien, mais par exemple les nanoparticules). Qu'on teste avant de généraliser, ça se comprend, et c'est fait. Mais les risques imaginaires dont il est demandé par certains l'impossible preuve de non-existence est une dérive complète et souvent une instrumentalisation du principe de précaution, lequel ne devait traiter que des risques potentiels (c'est à dire ceux dont les connaissances scientifiques nous permettent d'en faire l'hypothèse).

...ce n'est pas parce qu'on n'a pas besoin de la 5G ou 6G qu'on devra forcément s'éclairer à la bougie!

Je ne vois pas pourquoi. Ta proposition signifie que chacun puisse vouloir conserver ceci ou cela de la technologie et faire interdire le reste. Ton décret est arbitraire. Alors comment va-t-on décider ce qu'on garde ou pas ?
On n'en a aucun besoin. Ceux qui repèrent les besoins à venir font les produits et les proposent. Si ce n'est pas un besoin, ça ne se vendra pas, quand bien même on ferait de la pub. Qui aujourd'hui achèterait un téléphone à fil avec son combiné à fil ?
Personne n'oblige personne à utiliser la 5G plutôt que la 2G, au moins jusqu'à ce que la 2G n'intéresse plus personne, car la 5G fait la même chose en mieux. Ces améliorations technologiques ne sont pas forcément à voir uniquement comme des couches en plus, mais aussi des couches à la place. Si avec un seul émetteur en 5G, on fait passer 8 fois plus de voies qu'en 4G (simple vue de l'esprit, je n'en sais rien dans ce cas précis), on fait une économie d'échelle. Quand on a de nouvelles technos, on a rarement intérêt à garder les vieilles, moins performantes, plus encombrantes, moindre rendement énergétique...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités