Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxMonsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2707
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 169

Monsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans

Message non lupar GuyGadebois » 13/02/20, 19:01

Un chercheur américain affirme que la société Monsanto était au courant du caractère cancérigène de son herbicide phare, le Roundup, depuis 1981 et qu’elle en a caché le danger. Pour Monsanto, « aucune preuve n’existe sur le fait que le glyphosate cause le cancer »


Un chercheur américain affirme que la société Monsanto était au courant du caractère cancérigène de son herbicide phare, le Roundup, depuis 1981 et qu’elle en a caché le danger. Pour Monsanto, « aucune preuve n’existe sur le fait que le glyphosate cause le cancer »

De nouvelles révélations pourraient venir écorner l’image du géant Monsanto, déjà aux prises avec de nombreux scandales.

En mars dernier, l’OMS a établi que le glyphosate, composant principal du désherbant RoundUp, était possiblement cancérigène. Cette décision avait rapidement été contestée par Monsanto, qui estime que les preuves étaient « insuffisantes ».

Quelques mois plus tard, en juin, la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a annoncé son intention d’interdire la vente du glyphosate en libre service. Là encore, Monsanto s’est indigné, se plaignant qu’aucune « raison légitime ne vienne justifier cette décision ».

Pourtant, l’entreprise pourrait connaître depuis de nombreuses années du risque de cancer lié à son désherbant.

Anthony Samsel, un chercheur américain issu du prestigieux Massachussets Institute of Technology de Cambridge, affirme avoir trouvé la preuve que la société Monsanto connaissait depuis 1981 les risques cancérigènes du glyphosate et en aurait caché l’existence.
Quelles sont les éléments de preuve ?

Le chercheur se serait procuré l’ensemble des travaux scientifiques réalisés par Monsanto entre 1970 et 1983 pour faire homologuer le RoundUp au près des autorités sanitaires. Toutes les recherches ont été commandées par l’entreprise à des laboratoires indépendants.

Parmi les milliers de pages, une étude constate que l’exposition prolongée de rats au glyphosate provoque des cancers (adénomes et carcinomes) de l’hypophyse (une glande du cerveau) des seins des femelles et des testicules des mâles.

D’après Anthony Samsel, Monsanto n’aurait jamais publié ces résultats mais les aurait remplacé par d’autres, antérieurs et sans lien direct. Par ailleurs, ces recherches n’ont jamais été publiées dans quelque revue scientifique que ce soit, ni transmises à l’EPA (l’agence américaine de protection de l’environnement).

Dans les recherches initiales, le risque de cancer aurait été clairement établi chez des rats exposés au glyphosate pendant 26 mois. Or, l’entreprise n’aurait publié que les résultats obtenus sur des rats exposés au glyphosate seulement 3 mois.

Enfin, l’ensemble des travaux aurait été classé "secret de fabrication", ce qui en garantissait la confidentialité.
Le glyphosate mis en cause à de nombreuses reprises

Anthony Samsel n’en est pas à ses premières recherches sur le glyphosate. Au mois de mars, avec sa consoeur Stephanie Seneff, il avait déjà publié dans la revue scientifique Entropy un article détaillant le résultat de leurs recherches sur les effets secondaires du glyphosate.

Les deux chercheurs affirment que la substance chimique pourrait être la cause de l’augmentation des cas d’autisme, de stérilité, d’obésité, de diabète, de maladies cardiaques et de la maladie d’Alzheimer dans le monde. Son absorption par l’organisme entraînerait en effet un dérèglement de nombreuses molécules et hormones, empêchant le corps de fonctionner normalement.

Par ailleurs, une étude publiée en mars 2015 dans le journal de la société états-unienne de microbiologie affirme que le glyphosate causerait une résistance aux antibiotiques. Son absorption pourrait diminuer l’efficacité des traitements prescrits aux patients souffrant de maladies parfois graves.

En novembre 2013, une étude publiée dans la revue interdisciplinaire de toxicologie établissait quant à elle le lien entre le glyphosate et l’intolérance au gluten, dont souffrent plus de 500 000 personnes en France aujourd’hui.

Malgré ces multiples études, Monsanto campe sur ses positions : « Tous les usages désignés du glyphosate sont sans danger pour la santé humaine et cela est confirmé par une des bases de données les plus importantes jamais compilée au monde sur la santé humaine pour un produit agricole », indique l’entreprise sur son site internet.
https://www.sudouest.fr/2015/07/16/le-r ... 80-706.php
https://cogiito.com/a-la-une/documents- ... ja-35-ans/
1 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2707
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 169

Re: Monsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans

Message non lupar GuyGadebois » 13/02/20, 20:28

En plus de ces joyeuseté, le glyphosate serait un des responsables de l'effondrement du système immunitaire des abeilles et des bourdons.

"Réputé inoffensif pour les animaux, il pourrait toutefois être à l’origine d’un appauvrissement du microbiote intestinal des abeilles, les rendant plus vulnérables aux infections et aux attaques bactériennes.
La question de la transposabilité de ce résultat aux hommes se pose légitimement."

https://www.futura-sciences.com/planete ... les-72983/
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2707
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 169

Re: Monsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans

Message non lupar GuyGadebois » 13/02/20, 20:36

Même aux "doses sûres" le glyphosate est toxique

Les résultats montrent que de nombreux paramètres biologiques ont été modifiés par l'absorption du glyphosate, la plupart étant liés au développement sexuel, à la génotoxicité et à l'altération du microbiome intestinal.

" Nos expériences chez les rats montrent que les individus dont les mères ont été exposées à des concentrations de glyphosate considérées comme sûres souffrent de dérèglement du microbiome intestinal, qui a des conséquences potentiellement dangereuses. Par ailleurs, l'exposition à la substance peut altérer le développement sexuel et favoriser l'apparition de tumeurs " a expliqué Daniele Mandriolo, coordinateur des recherches à l'institut Ramazzini, à Bologne, face aux eurodéputés le 16 mai 2018.

Les parents rats ont été exposés pendant trois mois à du glyphosate dilué dans de l'eau, alors que les jeunes rats n'ont pour leur part pas été mis en contact direct avec la substance. Pourtant, les chercheurs ont observé les effets non négligeable et potentiellement dangereux du glyphosate sur le biome intestinal de ces individus.

http://www.bioaddict.fr/article/pestici ... 013p1.html
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5157
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 389
Contact :

Re: Monsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans

Message non lupar izentrop » 13/02/20, 21:59

Tes liens ont l'air très sérieux :twisted:
GuyGadebois a écrit :En mars dernier, l’OMS a établi que le glyphosate, composant principal du désherbant RoundUp, était possiblement cancérigène.
De quelle année, parce que c'était le CIRC avec ses résultats controversés par l'immense majorité des agence scientifiques mondiales et entachées de conflits d'intérêt et d'irrégularités. https://actualite.housseniawriting.com/ ... ier-papers

Quand à ton américain Seneff Et Samsel Démystifiés Par L'équipage Seralini : https://www.acsh.org/news/2017/11/09/no ... crew-12126
Les pseudos "scientifiques" véreux ne sont même pas foutus de se soutenir :mrgreen:
Deux auteurs en particulier (Samsel et Seneff) ont publié une série de commentaires proposant que l'exposition à long terme au glyphosate est responsable de nombreuses maladies chroniques (dont les cancers, le diabète, les neuropathies, l'obésité, l'asthme, infections, ostéoporose, infertilité et malformations congénitales). Le but de cet examen est d'examiner la base probante de ces effets négatifs sur la santé et les mécanismes qui seraient à leur base. Nous avons constaté que ces auteurs utilisent de manière inappropriée une approche de raisonnement déductif basée sur le syllogisme. Nous avons constaté que leurs conclusions ne sont pas étayées par les preuves scientifiques disponibles. Ainsi, les mécanismes et la vaste gamme de conditions proposés pour résulter de la toxicité du glyphosate présentés par Samsel et Seneff dans leurs commentaires sont au mieux des théories, des spéculations non fondées ou tout simplement incorrectes. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5705608/


Tu ne sais pas détecter la malhonnêteté intellectuelle :|
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2707
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 169

Re: Monsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans

Message non lupar GuyGadebois » 13/02/20, 23:47

Et rien sur les dissimulations de Monsanto?
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5157
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 389
Contact :

Re: Monsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans

Message non lupar izentrop » 14/02/20, 00:16

Les brèves de comptoir ne m'intéressent pas.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2707
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 169

Re: Monsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans

Message non lupar GuyGadebois » 14/02/20, 03:13

izentrop a écrit :Les brèves de comptoir ne m'intéressent pas.

Tu leur préfères les dépliants de Monsanto.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)
ABC2019
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 355
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 10

Re: Monsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans

Message non lupar ABC2019 » 14/02/20, 07:03

si le glyphosate est jugé "possiblement" cancérigène, c'est bien que les preuves sont insuffisantes, parce que si elles étaient suffisantes, il serait jugé "certainement" cancérigène. Des preuves certaines que c'est possible, c'est une notion absurde.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8729
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 155

Re: Monsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans

Message non lupar janic » 14/02/20, 07:52

la plupart des gouvernements sont sous influence des lobbies, de toutes provenances, les pour comme les contre, et c'est le plus influent ou le plus fortuné qui l'emporte. Donc ces gouvernements qui sont, avant tout et surtout, des politiques attentifs à leurs électeurs et leurs réélections ne sont pas fiables puisque chaque gouvernement s'acharne à casser ce qui a été établi par le précédent de l'opposition.
Mais les ministères de la santé, eux, continuent d'être gouvernés par les mêmes lobbies, d'origine pharmaceutique que ce soit en santé humaine, animale ou végétale, lobbies qui disposent d'une armée de biologiste, chimiste, médias professionnels qui sont tous aux ordres....des donneurs d'ordres. Et d'où viennent-ils? De ces mêmes lobbies, c'est pourquoi on tourne en rond de cette façon là et les quelques voix qui s'élèvent se voient niées par ces détenteurs du pouvoir jusqu'à l'apparition de scandales particulièrement caché,s mais mis à jour par des minorités comme en France le Canard Enchainé et quelques autres.
Donc les Iz et autres, sont subrepticement introduits chez les perturbateurs ENDOCTRINIENS comme ce site et d'autres, afin de distiller leurs poisons psychologiques et leurs mensonges systématiques et dénigrer tout ce qui vient d'une origine non conformiste.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2707
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 169

Re: Monsanto est au courant du lien entre glyphosate et cancer depuis 35 ans

Message non lupar GuyGadebois » 14/02/20, 13:27

"Probablement" par le plus grand des hasard, toutes (ou presque) les victimes ayant gagné leur procès contre Monsanto souffraient du même cancer: un lymphome non-hodgkinien.
Pas du cancer du bras droit pour l'un ou du pouce du pied gauche pour l'autre, non, du même cancer.


Le glyphosate est l'herbicide à large spectre le plus utilisé au monde qui est présent dans le Roundup de Monsanto. L'exposition à cette molécule augmenterait de 40 % le risque de lymphome non hodgkinien, d'après une nouvelle étude américaine.

.....

Cette nouvelle recherche a été réalisée par des chercheurs de trois institutions américaines : les universités de Washington et de Californie (Berkeley), ainsi que l'Icahn School of Medicine de New York.
Les chercheurs ont réalisé une méta-analyse, c'est-à-dire une compilation d'études, qui a pris en compte les résultats récents sur les personnes les plus exposées au glyphosate. Ils se sont intéressés aux études parues entre 2001 et 2018, portant sur l'homme mais aussi sur l'animal. L'analyse incluait notamment les résultats de la cohorte AHS (Agricultural Health Study) mis à jour en 2018. Cette cohorte compte plus de 50.000 agriculteurs américains.

.....

Un lien entre glyphosate et lymphome non hodgkinien

Cette étude parue dans Mutation Research a montré que le lien entre le glyphosate et le lymphome non hodgkinien était plus fort que ce qui avait été annoncé précédemment. En se penchant sur les données des personnes les plus exposées au glyphosate, les auteurs ont trouvé que l'exposition au glyphosate augmente le risque de lymphome non hodgkinien de 41 %.

.....

Pour Rachel Schaffer, l'une des auteurs de l'article, « ces résultats sont conformes à une évaluation antérieure du Centre international de recherche sur le cancer, qui avait classé le glyphosate comme "cancérogène probable pour l'homme" en 2015. » Pour Lianne Sheppard, professeure à l'université de Washington, « notre analyse visait à apporter la meilleure réponse possible à la question de savoir si le glyphosate est cancérogène ou non. » Et sa réponse est claire : « À la suite de cette recherche, je suis encore plus convaincue que ça l'est. »

https://www.futura-sciences.com/sante/a ... ers-69297/
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)


Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités