Mon opération du "dos" (canal lombaire étroit)

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
phil59
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 537
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 83

Mon opération du "dos" (canal lombaire étroit)




par phil59 » 09/04/22, 16:09

Le but de ce post est juste d'informer, de rassurer, de préparer, etc, à une opération d'un canal lombaire, étroit ...

Je vais pas le faire dans l'ordre, je vais commencer par le retour à la maison, qu'il ne faut pas rater.

Pourquoi commencer par là, tout simplement, car, dans mon cas, c'était prévu de me faire opérer un vendredi, le samedi, "on me met debout", et le mardi je rendre à la maison.

C'est à peu près ce qui c'est passé, je vous rassure sur ce point.

Dans mon idée, si samedi debout, c'est que ça va commencer à aller, à peu près.

Mais être debout, ne veux pas dire à 100% autonome, dans son milieu de vie habituel.

A l'hôpital, on te montre comment t'assoir sur ton lit, te lever, te re assoir, te coucher.

Ne pas oublier que le lit là bas, il y a des moteurs pour le lever, le baisser. Un peu dûr du samedi au lundi à se mettre assis, plus facile de passer assis à debout, avec le lit réglable. Attention, il ne faut pas plier, il faut que le "bassin cou" reste bien droit, sans torsion ...

Tout ça se passe à peu près bien, avec des hauts, des bas.
Le kiné te fait marcher un peu, et là tu apprends qu'il ne faut absolument pas dépasser les 250m, en une seule fois, les 3-4 premières semaines, et bien sûr, surtout pas de voiture, strictement interdit, et d'ailleurs, tu rentres en couché, pour me pas mettre de "pression" sur la colonne ...

Le lundi, le kiné, te fait descendre un étage, et le remonter. Tout est ok.

Donc opération du vendredi, le samedi tu te laves et on t'aide, dans une bassine.

Le dimanche, on te met devant le lavabo tout seul.

N'ayant pas encore fait mon "caca journalier" (bon en étant à jeun du jeudi 23h, au samedi 8h, y'a pas grand chose à évacuer, mais l'envie se faisant un peu sentir ...), la cuvette WC étant juste à côté du lavabo, une belle poignée du côté opposé du lavabo, les toilettes pas trop basse, tu te dis, "j'vas en profiter" ....

Tout se passe bien, jusqu'au moment de prendre le PQ ... là ... tu te rends compte que .... n'ayant pas fait de greffe de bras de quelques cm, il te manque 1 petit cm pour t'essuyer correctement, efficacement....

Faut dire aussi, que les redons, normalement c'est une journée, et j'ai eu le déplaisir de les garder jusqu'au lundi matin .... et ça aide pas pour gagner les quelques mm manquant .... redons enlevés, le lundi après midi, c'est très juste, mais ça passe, pas de "rab", mais t'es content.

Donc mardi vers midi rentré à la maison... Là, il faut pouvoir s'assoir, aller au chiotte, se coucher.

Pour le couché, une chambre de dispo, lit assez haut, avec 2 matelas, et c'est impeccable ... dommage que je ne l'ai pas su au-paravent, j'aurai mis ce lit à côté de celui de mon épouse, on a largement la place ....

Pour s'assoir, mais surtout se relever après, une vieille chaise percée, un peu plus haute, et surtout 2 bras, elle restera à la table de cuisine.

Dans le salon, un vieux fauteuil voltaire, bras, un bon coussin

Pas question de s'assoir dans les fauteuils, car trop bas, trop mou

Pour les toilettes, un réhausseur de toilettes, et vous voilà paré

Tant que vous avez les redons, d'abord, allongé sur le dos, c'est un peu douloureux, et ça empêche de donner un peu d'ampleur aux mouvements ...

Libéré d'eux, c'est facilement 50% d'autonomie de récupérer ....

La suite à plus tard ....

compte rendu epure.jpg
compte rendu epure.jpg (430.38 Kio) Consulté 721 fois
1 x
Forum Econologie = cour de récréation en école maternelle.

phil59
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 537
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 83

Re: Mon opération du "dos" (canal lombaire étroit)




par phil59 » 09/04/22, 17:41

J'ai oublié de préciser ...

Pas le droit de pousser, tirer ....

De porter au max 5 kg, une bouteille d'eau, 1.5 kg étant l'optimum ....

Pas le droit de porter un chat un chien, un enfant ....

Grosso modo, c'est ça. Surtout pas se laisser tomber pour s'assoir, par exemple.

Alors, c'est quoi cette opération ....

Penser à un câble rouillé dans une gaine, et c'est à peu près ça.

Là, en fait, on t'enlève un bout d'os, et on dégage les différents conduits, gaines ...

Dans mon cas, c'était assez limité en taille, mais j'ai attendu beaucoup trop longtemps pour me faire opérer, et le chirurgien a beaucoup gratter pour dégager le tout, c'est en parti ce qui explique d'avoir gardé, je pense, les redons 3 jours ... beaucoup de sang, et saloperies partis ... genre 1 bon litre au total, à la limite, proche d'une transfusion ...

Pour ceux qui ont peur des redons, dans ce cas là, vous pouvez partir l'esprit tranquille. Un test PCR est 10 fois plus déplaisant que d'enlever ces redons, même 3 jours après. Franchement, j'ai pratiquement rien senti, si ce n'est qu'un "micro chatouillement " ... rien à voir avec celui, par exemple, suite à une fracture de rotule, 3 jours après ....

Mes douleurs "de dos" ont commencé en 2013, à devenir réelles.

Mais en même temps, j'avais des soucis de genoux, celui où la rotule avait été fracturée en 6, et je prenais tous les jours, plusieurs paracétamol, du voltarene tous les jours (tous les jours, et pas simplement une cure de 4 semaines par ci par là), et je disais avoir quelques douleurs de dos ...

Puis pour le genoux, après 3 injections "d'huile" dans le genou, enfin je pouvais redescendre les escaliers ... et là, j'ai arrêté ces médocs ...

Mais pour le dos de pire en pire ...

A tel point, qu'un matin de décembre 2014, très difficile de bouger, de s'habiller, j'irai au travail sans chaussettes, avec de vieux mocassins aux pieds ..
RDV dans la matinée chez le toubib, et là mon premier arrêt de travail pour mon employeur, premier après 14-15 ans ... cet arrêt durera plus de 5 mois.

Aucune position ne permettait d'avoir un soulagement, 24/24 ....

Au bout d'une petite quinzaine sans amélioration, je fais un scanner ...

On voit là un rétrécissement lombaire, mais pas hyper important, ne nécessitant pas d'opération à priori ...

JE parle, au toubib, douleur de dos, mais autres douleurs dans les jambes, mollets, que j'appelle douleurs "fantômes" car je sais ne rien avoir de spécial à ces endroits ...

Fin décembre 2014, 1ère infiltration dans la colonne sous scanner ...

Aucune amélioration, ne supportant plus, en plus des autres médocs, je commence le tramadol ... ça calme un peu, mais dose maximum très vite, 400 mg journalier ...
La douleur est très légèrement atténuée ....

Tout début février, re-infiltration ...

Très très légère amélioration .... J'en peux plus de la douleur ... mais de rare moment de répit dans certaines positions

Abandon du tramadol, quelques jours, pour passer au SKENAN (sulfate de morphine).

Je démarre avec du 10 mg, mais très insuffisant .... Je passe 2-3 jours à 6X30 mg par jour ....

La douleur est encore là, mais on va dire divisée par 2, à peu près, et le restant, ......... on s'en fout un peu ...

Après cette petite semaine, j'arrête le skenan, pour repasser au tramadol... Le répit a permis de faire diminuer l'intensité ressentie. JE parle de ressenti, car chacun aura des réactions différentes....

Mi mars, re infiltration, pas d'amélioration notable, juste peut être, très léger mieux, mais pas encore ça ...

Je demande au toubib un IRM, pour mieux voir ...

Et là, à l'IRM, on voit 2 hernies discales, dont une, assez méchante en L5-S1, il me semble. Je vois un chirurgien, et là, on retente une dernière infiltration, dans l'hernie la plus importante ... Fin avril.

Nette amélioration, pas top top, mais question tramadol, je peux descendre entre 200 et 300 mg, suivant les besoins ... (le reste du traitement, reste identique).

De décembre à fin février, j'aurai perdu 17 kg, en ne bougeant pratiquement pas, et en mangeant très bien ....

Vers la fin mai 2015, je reprendrai le travail, d'abord un mois à mi-temps, et normal après .... une petite année avec énormément de douleur ...

Mi 2016, j'arrivais à remarcher 10 km, en marche nordique ....

Au total j'aurai fait une petite dizaine d'infiltatration dans la colonne, jusqu'à début février 2022.
Généralement, ça me permettait, par la suite, à partir de mi 2016, parfois de ne plus prendre de tramadol, et beaucoup moins du reste ...

Parfois, je reprenais du skenan, une journée, pas plus, quand vraiment ça n'allait plus ...

La suite après ....
0 x
Forum Econologie = cour de récréation en école maternelle.
phil59
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 537
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 83

Re: Mon opération du "dos" (canal lombaire étroit)




par phil59 » 09/04/22, 18:22

Depuis fin 2014, c'était 2 séances de kiné par semaine.

Des exercices, bien sûr, mais surtout en massant, il enlève toutes les contractures, qui elles, quand tu as des pb, te multiplient la douleur par 100, par 1000.

Depuis quelques arrêts par ci, par là, parfois une semaine, parfois un mois ..
Bref vie professionnelle bien bouleversée ....

L'année dernière, pas de douleur à outrance, mais le corps refusait ...

IRM d'août 2021, montrait les hernies étaient bien résorbées, mais le canal lombaire était hyper étroit ....

Pas encore envie de faire l'opération ... une infiltration en novembre 2021, et une en février 2022, et rien ....

Je n'ai pas vraiment eu de douleur, contrairement à ce qu'on peut lire, à faire les infiltrations .... Le seul truc hyper chiant pour moi, était de rester sur le ventre, sans bouger, plusieurs minutes, le temps de caler le scanner au bon endroit ...
Ensuite, la personne arrive, positionne l'aiguille, t'enfonce l'aiguille, encore plus loin (oui c'est chiant de te dire ça, toi, t'attend que ça soit fini !), injecte un produit de contraste, il me semble, pour voir la diffusion, et ensuite t'injecte le produit.
Le produit, tu sens très légèrement, mais rien de terrible.
Pour dire, les 4 premières infiltrations, mon épouse me menait, et ramenait ...
Après, je les ai toutes faites en allant seul en voiture .... pas de pb, par contre, après, tu restes quelques jours sans sortir, pour mettre toues les chances de ton côté, le min du min, étant 48H ... Généralement, j'essayais toujours de faire un vendredi fin d'après midi, pour avoir le WE au mini, et prenais souvent le lundi mardi en CP.

Finalement, je vais voir le chir, car plus rien d'autres à faire ... Le gars, je sais pas ce qu'il vaut, mais, il t'explique bien, dessine bien ... !!!! :D :lol:

Que demander de plus ?

Vendredi 25 mars 2022 opération prévue.
Arrivée à 7h le matin, et finalement, je ne serai opéré que vers 14h.

Tu t'endors sur le dos, et tu te réveilles sur le dos.

L'opération a durée un peu plus longtemps que prévue .... mais moins de l'heure.

L'opération se fait, et toi tu es à genoux, grosso modo....

Alors les douleurs ? la suite parès ....
0 x
Forum Econologie = cour de récréation en école maternelle.
phil59
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 537
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 83

Re: Mon opération du "dos" (canal lombaire étroit)




par phil59 » 09/04/22, 22:11

Alors les douleurs ?

En remontant du bloc, pas trop de douleurs, y'a ce qu'il faut dans la perf pour calmer un max.

Par contre, on sent bien les redons, plus le plastique qui sort, dans le dos.

Dans la nuit on m'enlève la perf, en gardant le cathéter ...

Rester sur le dos, devient hyper inconfortable.

ON peut se tourner sur le flanc.

C'est déjà un peu mieux, après presque 10h sur le dos.

Petite douleur, mais ça devient "chiant".

Une fois que tu t'es tourné d'un côté, difficile de se remettre sur le dos, c'est inconfortable, quant à se tourner de l'autre côté, c'est impossible, pas assez de place.

C'est pourquoi je vous conseille en rentrant à la maison, un lit de 2 personnes en 140cm, c'est bien.

On vous donne ce qu'il faut en caché pour calmer une partie de la douleur, de l'inconfort....

Je ne suis pas partisan d'éliminer toute douleur, car après, on fait de conneries, on force un peu trop, et c'est pas bon.

On vous donne un dafalgan 1000, et vous souriez quand on vous dit que c'est un anti douleur .... Vouloir éteindre un incendie après une minute, avec un verre d'eau, c'est un peu juste .... mais bon, c'est pas non plus insupportable.

Mais, il manque un peu quand même. Je pense qu'on a peur que vous ayez des dépendances après ...

Quand on a maitrisé le skenan, quand on maitrise le skenan, c'est pas un vrai soucis. Le tout est d'être vigilant. Mais chacun ses limites, sa tolérance.

Donc beaucoup d'inconfort, et des vrai douleurs, qu'on pourrait mieux maitriser, mais pas insurmontable.
Mais de la douleur un peu pour rien.

Il est très important de ne pas laisser monter la douleur trop haut, c'est énormément long à faire redescendre après.

Je constate, même si la douleur n'a pas été entièrement prise en charge, c'était énormément moins douloureux que ce que j'avais vécu fin 2014 ...

Donc plutôt positif, sur l'opération.

Est ce une bonne solution ? je ne sais pas encore, même si 2 semaines après, je peux m'habiller entièrement seul, me débrouiller ... grosso modo, après la première semaine de l'opération, c'est pas trop mal. Pour l'instant, les lacets des chaussures impossibles, mais comme je ne sorts pas, c'est pas un pb.

J'avais oublié de préciser, que depuis 3 ans, j'ai presque la moitié du pied gauche où j'ai beaucoup moins de sensation, et depuis un an, des tas de micro mouvement, au niveau du mollet gauche, sans aucun arrêt,et depuis 3-6 mois, aussi du droit ...

Le premier jour après l'opération, je ressentais à peu près bien mon pieds gauche, mais ça n'a pas continuer ...
Peut être un peu mieux ... mais on verra avec le temps ...

Ce que j'espère, c'est retrouvé un peu plus de mobilité, car depuis quelques temps, 500 m devenaient hyper compliqué...
Eviter les "roulettes" tant que c'est possible.

Une quinzaine de jour après, c'est 3 dafalgan 1000 par jour, et un tramadol 100 lp à midi.

JE pense que dans une semaine, j'aurais arrêté le tramadol, ou diminuer.

J'ai un exellent kiné, je sais plus si j'ai dit, c'est celui que vous êtes content de voir avant la séance, durant la séance, vous le détester, voir vous le modissé, et à la fin, vous le vénérer ....

Voilà pour le plus gros, pas de quoi paniquer, c'est pas anodin, mais supportable sans gros souci.
0 x
Forum Econologie = cour de récréation en école maternelle.
phil59
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 537
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 83

Re: Mon opération du "dos" (canal lombaire étroit)




par phil59 » 09/04/22, 22:55

J'ai oublié de préciser, c'est debout, allongé, ou assis.

Mais assis, c'est forcément les pieds à plat, au sol, et surtout pas les jambes croisées.

Vous savez tout, si vous aviez un doute, j'espère vous avoir convaincu, si c'est nécessaire ....
0 x
Forum Econologie = cour de récréation en école maternelle.

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23136
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 3978

Re: Mon opération du "dos" (canal lombaire étroit)




par Obamot » 10/04/22, 18:38

Merci pour ce partage fouillé de retour d’expérience!

Ceci est certainement très efficace pour réduire l’anxiété de ceux qui passent pas là, alors FÉLICITATIONS...!
1 x
Comedy-Club des “marrant(e)s”: ABC2019 (dit Bouzo) Exnihiloest (Blédina), Izentrop (misanthrope), Pedrodelavega (Ex PB2488)
phil59
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 537
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 83

Re: Mon opération du "dos" (canal lombaire étroit)




par phil59 » 10/04/22, 19:45

Ce qu'il faut en retenir, c'est surtout, qu'avec le dos, faut pas rigoler, et faire le nécessaire avant que ça monte trop haut.

Je pense que si j'y avais mis plus d'attention en 2013, pris un peu de repos, voire quoi faire de suite, je n'aurai pas souffert aussi longtemps.

Je pense que l'opération était inéluctable, mais aurait pu être faite dans de meilleurs conditions.

Avec le covid, je ne pense pas que l'opération aurait pu se faire beaucoup plus tôt ...

Pour situer, j'ai un collègue, qui devait se faire opérer au niveau de l'oreille, pour une connerie, à titre préventif, pur éviter que ça ..... dégénère en autre chose de plus "méchant".

L'opération a été déprogrammée avec le premier confinement.

Il a été opéré un an plus tard ... malheureusement... il est décédé d'un cancer un peu peu avant noël 2021. Cancer au niveau du cerveau, où il devait avoir sa première opération.

C'est pas sûr non plus que ça l'aurait sauvé, mais bon ....
2 x
Forum Econologie = cour de récréation en école maternelle.
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23136
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 3978

Re: Mon opération du "dos" (canal lombaire étroit)




par Obamot » 10/04/22, 19:56

Je n’ose rien dire, ton témoignage est assez parlant et on ne peut pas rembobiner le film.

Ah si, je suis très content que ça aille mieux et que tu sois repassé par là.
0 x
Comedy-Club des “marrant(e)s”: ABC2019 (dit Bouzo) Exnihiloest (Blédina), Izentrop (misanthrope), Pedrodelavega (Ex PB2488)
phil59
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 537
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 83

Re: Mon opération du "dos" (canal lombaire étroit)




par phil59 » 14/04/22, 01:00

Alors, après 18 jours, hors mettre les lacets de godasses, tout roule à peu près, encore un peu difficile de "ramasser" un papier à terre.

Encore seul dans le lit, car il me faut un peu de place pour "tourner".
Mais désormais, je peux de me retrouver du côté gauche au côté droit, directement, sans passer par la position assise entre d'eux.

Hier, en sortant de la douche, j'ai une partie du pied gauche qui a dépassé du tapis, et s'est retrouvée sur le carrelage.
A la place de le ressentir 1-3 secondes après, ça a été presque immédiat, même si je ne suis pas encore totalement pleinement "sensationnel :lol: " au niveau du pied gauche.

Plus besoin du réhausseur sur les toilettes, et je peux m'assoir et me relever sur toute chaise classique.

Je peux dire donc que ça s'améliore.

"Les jambons" commencent aussi a bien s'assouplir, et je peux rester bien plus longtemps assis sans engourdissement.(après l'opération, muscles très crispés à ce niveau, peut être des "supports" durant l'opération).

Toujours pas remonté en voiture depuis, mardi je vais voir mon toubib, et ça sera ma première sortie en voiture, 25 jours après l'opération, et mercredi kiné.

C'était prévu au strict mini 3 semaines sans voiture, et entre 3 et 4 pour le kiné.

N'ayant pas de soucis apparent, n'ayant pas non plus de repère pour déterminer si c'est bon ou pas, ça sera kiné au bout 26 jours, presque 4 semaines....

J'ai voulu arrêter les codoliprane, mais c'était encore un peu trop tôt, mais 4X500 par jour, à la place de 6X500, mais je garde un dafalgan 1000 en plus, pour rester à 3g de paracétamol.

Avec ça, reste un minima de douleur pour éviter de faire des conneries, mais c'est très supportable.

Donc tout suit son cours sans pb, j'oubliais, les 3/4 des fils sont partis. La cicatrice est très correcte. Avec un peu de chance, demain matin, quand l'infirmière partira, je n'aurai plus de fils ....
2 x
Forum Econologie = cour de récréation en école maternelle.
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4771
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 707

Re: Mon opération du "dos" (canal lombaire étroit)




par Macro » 14/04/22, 19:16

Opéré 2 fois d'hernies discales. L4 l5 L5 s1.. À 30 ans... Aujourd'hui à 50...suis pourri d'arthrose.. Et diagnostiqué polyarthrite rhumatoïde... Suis pourri de douleurs parfois.... Innommables... Je me refuse à me gaver d'antalgique de façon continue... Mes médecins me traitent de dingue...
2 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 18 invités