Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLevothyrox et ses victimes

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5594
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 56

Levothyrox et ses victimes

Message non lupar janic » 12/05/18, 14:13

ce jour sur France 2 au 13h15
Un documentaire, enquête, sur les malades victimes de la nouvelle formule du Lévothyrox destiné à remplacer celle-ci ayant du lactose et qui arrive en fin de durée de son brevet en 2019 et qui deviendra un générique concurrençant la nouvelle formule et qui doit être remplacé par un nouveau brevet au coût bien plus rentable pour l'industriel.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2616
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 138
Contact :

Re: levothyrox et ses victimes

Message non lupar izentrop » 13/05/18, 00:54

Beaucoup de bruit pour une simple amélioration des excipients conservateurs, avec quelques lacunes dans la transmission des informations, il n'en faut pas plus pour engendrer la rumeur ... « corrélation n’est pas raison »

Explication ici http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2992
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5594
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 56

Re: levothyrox et ses victimes

Message non lupar janic » 13/05/18, 08:11

Beaucoup de bruit pour une simple amélioration des excipients conservateurs, avec quelques lacunes dans la transmission des informations, il n'en faut pas plus pour engendrer la rumeur ... « corrélation n’est pas raison »
surtout la perte d'un juteux business en vue! mais ce n'est qu'un passage car dès que l'Inde, le plus gros fabricant de générique, pourra le fabriquer dès 2019, les malades se tourneront vers ceux ci et la problème cessera de lui même.
Ensuite, mais ta notion d'amélioration doit effectivement être améliorée, une amélioration se traduit généralement par un mieux, pas par un pire. Enfin la rumeur ce sont des milliers de personne qui sont en souffrance, mais la souffrance des autres semble t'indifférer, sauf ta petite personne semble-t-il!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2616
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 138
Contact :

Re: levothyrox et ses victimes

Message non lupar izentrop » 13/05/18, 08:53

janic a écrit :Enfin la rumeur ce sont des milliers de personne qui sont en souffrance, mais la souffrance des autres semble t'indifférer, sauf ta petite personne semble-t-il!
Ben voyons ! Le truc classique pour ne pas perdre la face, accuser l'autre de malveillante, plutôt que d'admettre la réalité.

Un peu de réalisme, comme pour les électrosensibles permettrait de trouver la réelle origine de la souffrance de ces malades.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5594
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 56

Re: levothyrox et ses victimes

Message non lupar janic » 13/05/18, 09:23

janic a écrit :
Enfin la rumeur ce sont des milliers de personne qui sont en souffrance, mais la souffrance des autres semble t'indifférer, sauf ta petite personne semble-t-il!

Ben voyons ! Le truc classique pour ne pas perdre la face, accuser l'autre de malveillante, plutôt que d'admettre la réalité.

Qui parle de malveillance à part toi? La réalité ce n'est pas des zigotos qui sont cachés derrière un ordinateur, mais la réalité se trouve sur le terrain!
Un peu de réalisme, comme pour les électrosensibles permettrait de trouver la réelle origine de la souffrance de ces malades.
Le réalisme c'est toi qui en manque! Mais, pour aller dans ton sens en partie, ce sont effectivement les individus qui sont les plus sensibles qui réagissent, c'est élémentaire, mon cher...Izentrop!
Ce qui est bizarre, tout de même c'est que l'ancien produit soit disponible chez nos voisins, mais indisponible en France,(alors même qu'une usine de production de ces produits est en France) ne serait-ce que pour ces hypersensibles, c'est pourtant le rôle des autorités sanitaires que de veiller sur ces cas particuliers aussi.
On retrouve ici le même discours que sur l'aluminium dans les vaccins! En supposant que ce ne soit que concernant des hypersensibles, d'autres adjuvants suppriment tout risque pour toutes les populations y compris les hypersensibles. Il ne s'agit donc pas ici d'une impossibilité technique, mais d'une question de gros sous, comme d'habitude! Mais le surcout de soins nécessaires pour ces populations ne sort pas alors, de la poche des labos, mais de la SS, c'est à dire des poches de la communauté des cotisants, c'est du tout gagnant pour les labos!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2616
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 138
Contact :

Re: Levothyrox et ses victimes

Message non lupar izentrop » 13/05/18, 15:49

janic a écrit :Il ne s'agit donc pas ici d'une impossibilité technique, mais d'une question de gros sous, comme d'habitude!
Oui, pour le docu avide d'audimat que tu as cité, dont le but est de surfer sur la corde sensible, mais sans base scientifique ou en dénigrant cet aspect.

Une autre source sérieuse qui rappelle les mêmes éléments que l'AFIS
Le portail de pharmacovigilance de l’ANSM a joué son rôle : dès que les patients ont appris par la presse qu’ils leur était possible de déclarer leurs effets indésirable, le nombre de signalement a bondi : il a été multiplié par 80 en quelques jours et la part des signalements par les patients est passée de 5% en temps normal à plus de 90%. https://www.pourquoidocteur.fr/Articles ... xplication
Ce qui souligne bien le côté émotionnel de l'affaire :mrgreen:

Laissons ce coup d'épée dans l'eau retourner dans l'oubli. Les tribunaux ont des sujets plus sérieux qui attendent.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5594
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 56

Re: Levothyrox et ses victimes

Message non lupar janic » 14/05/18, 09:51

janic a écrit :Il ne s'agit donc pas ici d'une impossibilité technique, mais d'une question de gros sous, comme d'habitude!
Oui, pour le docu avide d'audimat que tu as cité, dont le but est de surfer sur la corde sensible, mais sans base scientifique ou en dénigrant cet aspect.

Si ce zigoto n’existait pas il faudrait l’inventer car en terme d’aneries à répétition, il fait fort.
Tous les docus sont avides d’audimat, qu’ils soient de ce genre ou pire quant ils sont dits officiels et pire encore venant du pseudo science qui se caractérise par ses braiements.
Une autre source sérieuse qui rappelle les mêmes éléments que l'AFIS

L'AFIS pas plus que ce site de pourquoi docteur n'a de valeur officielle! Or en terme de reconnaissance, par la loi, par les tribunaux, ces deux sites n'ont et n'auront aucune valeur de validité par leurs discours.
Le portail de pharmacovigilance de l’ANSM a joué son rôle : dès que les patients ont appris par la presse qu’ils leur était possible de déclarer leurs effets indésirable, le nombre de signalement a bondi : il a été multiplié par 80 en quelques jours et la part des signalements par les patients est passée de 5% en temps normal à plus de 90%.
https://www.pourquoidocteur.fr/Articles ... xplication
Ce qui souligne bien le côté émotionnel de l'affaire
Officiellement et c'est pareil pour tous les pays où les pharmaco vigilance existent, ce n'est qu'entre 1 et 10% que sont rapportés les effets secondaires graves et ces effets ne sont rapportés que par les médecins, lesquels en ont marre de toute la paperasse qu'on leur impose et ils ne veulent surtout pas d'ennuis pour avoir rapporté quelque chose qui leur vaudrait d'être soupçonné d'être anti labos ou anti vaccins quant ce sont eux qui ont des effets secondaires graves.(comme le cas Wakefield et heureusement que les tribunaux ont fini par lui donner raison.)
http://solidarites-sante.gouv.fr/actual ... othyroxine
Ca c'est bien plus sérieux et ce n'est pas le même discours que tes sites.
Quant à celle-là elle est bien bonne: "ont appris par la presse qu’ils leur était possible de " depuis quand des malades ont besoin des médias pour déclarer leurs effets secondaires dommageables? les médias ont juste servi à cristalliser une réalité diffuse.
Ensuite, des plaignants ont été déboutés devant les tribunaux pour manque de certificat médical mettant en cause le produit. Ils ne prennent donc pas partie sur une dimension scientifique, mais sur ce qui est légal ou pas, comme l’a remarqué la ministre.
Donc la belle affaire, la plupart des médecins, face à un produit nouveau sur le marché, ne peuvent affirmer quel tel ou tel symptôme marquant puisse être directement ou indirectement lié à ce produit. D’ailleurs, tous ceux qui voient leur médecin savent qu’à chaque nouveau médicament, le toubib leur dit que si ça ne va pas qu’ils viennent le lui dire ; en d’autres termes vous êtes les cobayes des labos.
Ce nouveau produit va donc peut être demander des années avant d’être réellement soupçonné de provoquer certains troubles spécifiques et d’autres années pour être reconnus officiellement ce qui peut demander des dizaines d’années selon l'opposition des labos, alors que l’ancienne formule est toujours sur le marché et que rien n’empêche de prescrire l’ancien plutôt que le nouveau… sauf raisons de rentabilité d’un nouveau brevet, lorsque l’autre arrive en fin de course en 2019.
Laissons ce coup d'épée dans l'eau retourner dans l'oubli. Les tribunaux ont des sujets plus sérieux qui attendent.
Te voilà devenu le conseillé des tribunaux et du gouvernement pour juger en leur lieu et place de ce qui ressort de leur activité ? Quelle modestie !
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Recherches populaires