Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLes dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5819
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 08/06/17, 20:06

La souffrance animale et la sensibilité végétale sont prise en compte depuis les débuts de la civilisation,pour preuve des religions comme le Jaïnisme ou le Bouddhisme,rien de nouveau sous le soleil.
Que les sciences contemporaines s'y intéresse récemment est une bonne chose,mais elles n'innovent pas c'est le moins que l'on puisse dire!

J’évoquais, évidemment notre culture occidentale et particulièrement celle de la France. La genèse va plus loin d ‘ailleurs que le végétarisme en donnant comme nourriture idéale, les fruits des arbres et des herbes exclusivement, pas les herbes elles mêmes, ce qui correspond tout à fait à l’anatomo physiologie humaine mise en avant par Cuvier !

Ce n’est pas en terme de culpabilisation qu’il faut envisager le problème (même si ça peut aider sur quelques personnes émotives), mais en terme de réflexion, d’études, d’expérimentation, de science aussi, donc de prise de conscience comme le fait, sous un certain angle, celle de l’écologie.

Toute réflexion faite sur le monde végétale, je ne pense pas que cela change grand chose au sort de nos haricots.

Ni des biftecks sur pattes ! C'est avant tout une question de prise de conscience, mais ça se faire rarement tout seul, donc il faut bien provoquer cette réflexion. Espérons que ces sujets puissent y être pour quelque chose, ajoutés au reste.
Sauf que l’éleveur en fait autant et le boucher de l’abattoir aussi ! Et c’est donner de ce fait raison à Exhiniloest et les autres qui ont manifesté leur opposition au VG, du moins actuellement !

Négation du réel!
pas clair!
mais quelle négation du réel ? Celui –ci se constate dans les assiettes de nos contemporains, VG ou pas !
Ou peut être es tu un transhumaniste voulant te "nourrir" exclusivement de kilowatt

Je me nourris de KW comme tous ceux qui utilisent ordinateur, téléphone, télévision, frigo et tout le reste, je n’en suis pas encore au tam tam et aux signaux de fumée non plus. :cheesy: :cheesy:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 787
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 29

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar Exnihiloest » 09/06/17, 14:22

janic a écrit :
janic a écrit :
a) Jamais personne, à ma connaissance, n’a contesté que les médicaments des laboratoires n’aient une quelconque inefficacité dans nombre de pathologies. Ce qui lui est reproché c’est sa toxicité...

Reprocher aux médicaments les raisons mêmes de leur efficacité n'a aucun sens.
au contraire!
Qui décrète que tel ou tel médicament n'est pas toxique? les fabricants eux mêmes, pas les malades qui ne sont considérés que comme les cobayes des industries chimiques.
Qui doit passer les protocoles de toxicité? les médocs chimiques des labos
qui décide que tel médoc est efficace? les labos.
Sur toute la chaine ce sont les labos qui décident de ce qui est "bon" et ce qui ne l'est pas.
Enfin les médecins auxquels n'est rien proposé d'autres que ces produits toxiques aux effets secondaires inévitables et dont une partie seulement d'entre eux sont répertoriés, par qui?: les labos.
la question que cela pose est: n'existe-t-il pas d'autres moyens que ces produits toxiques en question (comme en agriculture) avec une même efficacité et sans ses dangers? Les médecines traditionnelles d'autres pays le démontrent (quand big pharma ne vient pas envahir le marché avec ses produits toxiques aux effets secondaires inconnus dans ces pays) et que cette médecine traditionnelle doit ensuite compenser, quant elle le peut!
et le faire en plus en généralisant cette parfois nécessaire toxicité (par exemple celle des antibiotiques) à tous les médicaments, est un mensonge
pour décréter que telle chose est un mensonge encore faut-il en apporter la preuve, il ne suffit pas d'accuser dans le vide.
Evidemment, avec l'homéopathie, pas de toxicité, il n'y a pas de produit actif. Mais ça ne guérit pas, et en plus, ça trompe.
Cà, par exemple, c'est un mensonge, un vrai de vrai. Les exemples donnés pour l'Inde par exemple, les prescriptions des dizaines de milliers d'H. de part le monde, apportés à des millions malades revenus à la santé par ce mode de soins, indiquent le contraire.
Pour les antibiotiques, l'industrie chimique n'a fait qu'imiter ces produits naturels dont la toxicité (si toxicité il y a) n'est pas comparable à celle des labos puisque limités par la capacité d'ingestion par le malade éventuel, ce qui n'est pas le cas des antibiotiques des labos passant ces barrières de protection indispensables. Par ailleurs, ces produits miraculeux de big pharma ont provoqués des réactions organiques (dont les medias scientifiques ou pas,se sont faits échos) conduisant à une autorésistance à ces produits artificialisés comme les antimitotiques concernant les cancers et dont un cancérologue français réputé écrivait :
« 20 années après la date fixée et malgré les 40 milliards de dollars (200 milliards de francs) de dotations diverses injectées dans la recherche de chaque côté de l’Atlantique, il faut se rendre à l’évidence : non seulement la bataille n’est pas gagnée, mais d’une manière générale le cancer a plutôt tendance à progresser »
Il faisait 4 constats :
1°- Celui de la réalité :
« Dans les pays occidentaux, une personne sur deux est, ou sera, concernée par un cancer. Un français sur 4 en meurt. Demain, grâce au succès de la cardiologie, le cancer sera la première cause de la mortalité »
2°- Celui de l’échec :
« Malgré l’énormité des moyens engagés depuis 35 ans, dans les pays occidentaux, la lutte contre le cancer est un échec.
- Nous pouvons nous demander pourquoi nous ne sommes pas arrivés à un résultat plus probant, malgré ces années de recherche.
- Il faut se rendre à l’évidence : non seulement la bataille n’est pas gagnée, mais d’une manière générale le cancer a plutôt tendance à progresser.
3°- Celui des risques :
-L’efficacité de la chimiothérapie est limitée par la capacité des cellules tumorales à développer une résistance aux médicaments antimitotiques (qui empêchent la division cellulaire)…En outre une cellule rendue résistante à un antimitotique en particulier, peut le devenir du même coup, à plusieurs antimitotiques à la fois. C'est-à-dire que le cancer devient résistant même à des médicaments auxquels il n’a pas encore été confronté.
4°- Celui de l’incidence alimentaire :
-On constate cependant une grande variation d’incidence selon les pays et l’on conclut à l’influence des habitudes alimentaires.
-Le cancer du colon est fréquent chez les peuples dont l’alimentation est pauvre en fibres, beaucoup plus rare là où l’alimentation est riche en fibres comme au Japon…De nombreuses enquêtes sont en cours pour préciser les rapports entre régimes alimentaires et divers types de cancers »

Il y a 12 ans de cela et cela a empiré depuis comme prévu et les campagnes ( tardives) sur les antibiotiques c'est pas automatique cités corroborent les risques de cette forme de médecines artificielle. le monde entier n'a pas attendu ce développement de la chimie pour faire face à ses problèmes en tous genres, bien au contraire, c'est ce débordement tous azimuts de cette chimie qui pose problème.


Toujours la technique du pissenlit et de la dissection au mot à mot...
C'est même encore pire que ce que j'avais estimé : plus de 10 lignes pour chacune des miennes
Peux-tu résumer ta pensée, s'il y en a une là ?
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5819
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 09/06/17, 18:02

Toujours la technique du pissenlit et de la dissection au mot à mot...
et oui! La linguistique et la sémantique sont des sciences sans lesquelles tu ne pourrais même pas t'exprimer (je ne parle même pas de t'exprimerr correctement!)
C'est même encore pire que ce que j'avais estimé : plus de 10 lignes pour chacune des miennes
que veux tu, il y a des gens qui ont la comprenette difficile et avec lesquels il faut tout expliquer par le menu. Et même là, ils ne comprennent rien!
Peux-tu résumer ta pensée, s'il y en a une là ?
si tu ne comprends déjà pas de façon développée, tu ne comprendras pas plus en résumé.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2854
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 152
Contact :

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar izentrop » 09/06/17, 20:05

Exnihiloest a écrit :Toujours la technique du pissenlit et de la dissection au mot à mot...
Je ne connaissais pas l'expression, mais ça résume bien la situation.
Accumulation de pages sans intérêt puisque aucun enseignement n'est tiré, à quoi bon continuer à entretenir la machine ?
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5819
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 09/06/17, 20:20

Accumulation de pages sans intérêt puisque aucun enseignement n'est tiré, à quoi bon continuer à entretenir la machine ?
Sans intérêt pour toi, mais tu n'es représentatif que du duo ou trio que vous formez. Et les ignorants trouvent toujours ce qui les dépasse comme sans intérêt.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 787
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 29

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar Exnihiloest » 09/06/17, 20:48

janic a écrit :
Toujours la technique du pissenlit et de la dissection au mot à mot...
et oui! La linguistique et la sémantique sont des sciences sans lesquelles tu ne pourrais même pas t'exprimer (je ne parle même pas de t'exprimerr correctement!)
C'est même encore pire que ce que j'avais estimé : plus de 10 lignes pour chacune des miennes
que veux tu, il y a des gens qui ont la comprenette difficile et avec lesquels il faut tout expliquer par le menu. Et même là, ils ne comprennent rien!
Peux-tu résumer ta pensée, s'il y en a une là ?
si tu ne comprends déjà pas de façon développée, tu ne comprendras pas plus en résumé.

C'est que j'ai toujours eu du mal avec la bouillie pour chat et les cuistreries. Ton abord de la linguistique et de la sémantique est du même niveau que tes leçons de français que tu prétends enseigner à Ahmed, un grand moment de rigolade quand tu étalais doctement ton manque de maîtrise élémentaire des temps dans les propositions avec "si" ! :roll:
Tu connais Diafoirus ? C'est lui qui t'inspire ?
Image
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5819
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 10/06/17, 10:15

C'est que j'ai toujours eu du mal avec la bouillie pour chat et les cuistreries. Ton abord de la linguistique et de la sémantique est du même niveau que tes leçons de français que tu prétends enseigner à Ahmed, un grand moment de rigolade quand tu étalais doctement ton manque de maîtrise élémentaire des temps dans les propositions avec "si" !
que veux-tu si tu n'es pas doué pour comprendre ce que d'autres ont réussi à faire, il faut t'accepter tel que tu es!
S’il est un qui ne maitrise pas grand-chose, (et tu n’es pas le porte parole de Ahmed, c’est un grand garçon capable d’argumenter tout seul), c’est bien toi !
Tu connais Diafoirus ? C'est lui qui t'inspire ?

C’est toi donc qui m’inspire ! je ne m'en étais pas rendu compte: zut alors! :(
l'allopathie est la cause de la majorité des décès pour cause d'incapacité à résoudre des pathologies.
Oh le rigolo !
Tu veux dire que pour tous les décès que l’allopathie n’a pas pu résoudre, elle n’y était pour rien, ce n’était donc que le fruit du hasard ? C’est marrant c’est typiquement le discours de tout ce qui fait les scandales sanitaires : Servier pour son médiator, le vioox de Merck (40.000 morts), la thalidomide, le diéthylstilbestrol,, la méthaqualone, l’Isoméride,Pondéral, (amfépramone)Anorex°, Préfamone Chronules°, Ténuate Dospan°, Modératan°,(clobenzorex)Dinintel°, (fenproporex)Fenproporex action prolongée Deglaude°,(méfénorex), cholstat ou stator, Ximélagatran/Mélagatran, Acomplia (Rimonabant), Dextropropoxyphène (nom générique) , etc…

Le hasard a alors bon dos !
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
pedrodelavega
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 442
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 5

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar pedrodelavega » 10/06/17, 11:42

janic a écrit :
C'est même encore pire que ce que j'avais estimé : plus de 10 lignes pour chacune des miennes
que veux tu, il y a des gens qui ont la comprenette difficile et avec lesquels il faut tout expliquer par le menu. Et même là, ils ne comprennent rien!
C'est prévenant de ta part de prendre les interlocuteurs pour des neuneus mais je ne suis pas sûr que la longueur, la condescendance et la redondance d'un propos aide à sa compréhension...
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5819
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 10/06/17, 13:45

que veux tu, il y a des gens qui ont la comprenette difficile et avec lesquels il faut tout expliquer par le menu. Et même là, ils ne comprennent rien!

C'est prévenant de ta part de prendre les interlocuteurs pour des neuneus

je ne prend pas à priori, je laisse pour ce qu'ils sont, comme dans ton cas, quant au bout de tant d'explications, ils n'auront toujours rien compris au fonctionnement de l'H.
mais je ne suis pas sûr que la longueur, la condescendance et la redondance d'un propos aide à sa compréhension...

Bien sûr que la longueur n'est pas utile pour ceux qui comprennent rapidement, les autres il faut développer et répéter, répéter, répéter pour que ça s'imprime dans leur comprenette, comme à l'école pour l'apprentissage d'une nouvelle discipline, et comme tu as prouvé que tu n'avais qu'une notion "médiatique" de l'H, tout ton apprentissage est à faire (par quelqu'un connaissant vraiment ce sujet).
Pour la condescendance, tu es un modèle idéal! :evil: en t'attribuant des compétences médicales supérieures aux médecins H et en méprisant ceux-ci.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 787
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 29

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar Exnihiloest » 10/06/17, 16:21

janic a écrit :
que veux tu, il y a des gens qui ont la comprenette difficile et avec lesquels il faut tout expliquer par le menu. Et même là, ils ne comprennent rien!

C'est prévenant de ta part de prendre les interlocuteurs pour des neuneus

je ne prend pas à priori, je laisse pour ce qu'ils sont, comme dans ton cas, quant au bout de tant d'explications, ils n'auront toujours rien compris au fonctionnement de l'H.

Effet Dunning-Kruger :
1) La personne incompétente tend à surestimer son niveau de compétence
2) La personne incompétente ne parvient pas à reconnaître la compétence de ceux qui la possèdent véritablement
3) La personne incompétente ne parvient pas à se rendre compte de son degré d’incompétence
4) Si une formation de ces personnes mène à une amélioration significative de leur compétence, elles pourront alors reconnaître et accepter leurs lacunes antérieures

Point 1, 2, et 3 validés.
Quand abordes-tu le point 4 ?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

D'autres pages qui vont certainement vous intéresser: