Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLes dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6895
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 28/10/18, 08:07

Une fake news comme d'habitude qui donne l'impression d'une crédibilité à son ou ses auteurs et qui manifeste une ignorance totale de l'utilisation de l'homéopathie et surtout de vouloir appliquer les critères de l'allopathie à une science du soin complètement différente.
Veux-tu, encore une fois une analyse de ce genre de discours pour en démontrer l'incohérence?...Non comme d'habitude!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3965
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 264
Contact :

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar izentrop » 03/01/19, 23:30

En Espagne, le gouvernement s'est lancé dans une croisade sans précédent contre l'homéopathie. Il considère cette thérapie comme une pseudo-science.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6895
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 04/01/19, 08:16

Messagepar izentrop » 04/01/19, 00:30
En Espagne, le gouvernement s'est lancé dans une croisade sans précédent contre l'homéopathie. Il considère cette thérapie comme une pseudo-science
Ce n’est pas la première, ni la dernière fois que ces campagnes de dénigrement ont lieu depuis 200 ans et malgré les aboiements des chiens de garde de BP, la caravane de la vérité passe. L’Amérique est passée aussi par ces campagnes qui ont fait disparaitre de nombreux « homéopathes » et une fois épurée de ses scories, l’homéopathie est repartie de plus belle avec de nouveaux adaptes chez les médecins et la population qui ne se laissent pas bourrer le crâne par le marketing des labos.
Cette Amérique qui a subit les campagnes de la prohibition qui a fait un flop car il n’est rien de plus tentant que de transgresser les interdits.
Donc il y a d’un coté les universités sponsorisées financièrement pas les labos qui menacent de fermer le robinet de leur générosité désintéressée, évidemment, si ces universités continuent de soutenir leurs adversaires dans le lucratif business de la maladie. Il reste les universités privées et les universités des pays voisins où les études sont payantes et où BP n’est pas aussi influent.
Par ailleurs les adeptes de l’H se fourniront en médicaments chez les pays voisins, avec une perte sèche de chiffre d’affaire des pharmacies qui vendent des médicaments homéopathiques et ce n'est pas ce gouvernement, nostalgique du franquisme, qui payera la casse. On ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre en même temps.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 470
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 35

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar lilian07 » 04/01/19, 09:39

Pour ma part j'ai du mal avec le type de médecine H, je fais plus facilement confiance au type A.

Peut être à tord car c'est juste une vision de société capitaliste, doit on faire confiance en un état organisé avec ses enjeux financier et son mode de fonctionnement pseudo-scientifique (dirigé par des hommes) ou à la population qui fait des choix par ressenti ou vérification à petite échelle parfois individuelle.

J'aurai tendance à dire qu'il y a beaucoup de malades imaginaires et que parmi eux, l'H fonctionne à 100% et bien plus efficacement que le type A chimique et avec effet secondaire.

Mon père qui souffre d’algie vasculaire (migraine très très forte) à durant 40 ans essayé tout un tas de protocole (acupuncture, Homéopathie, guérisseurs....mais aussi traitement Allopathique lourd.....), rien n'y a fait jusqu'à l'arrivée des Triptans (type A). Il a trouvé simplement la vonne molécule qui lui calme la douleur mais ne fait pas disparaître le mal qui paraît être mécanique.

Tout ça pour dire qu'il faut certainement mettre du bon sens (sans lobbying) dans la médecine type A qui représente tout une organisation scientifique et technique industrielle pour poursuivre les énormes progrès réalisés et en devenir (génétique, IA, reconstitution 3D, opération par machine...) sans négliger la voie H (plus douce et plus à l'écoute des patiens...) qui s'insère très bien en amont de tout type de maladie tout en régulant les dérives de type sorcelleries....
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6895
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 04/01/19, 14:05

lilian
Tout ça pour dire qu'il faut certainement mettre du bon sens (sans lobbying) dans la médecine type A qui représente tout une organisation scientifique et technique industrielle pour poursuivre les énormes progrès réalisés et en devenir (génétique, IA, reconstitution 3D, opération par machine...) SANS NEGLIGER LA VOIE H (PLUS DOUCE ET PLUS A L'ECOUTE DES PATIENS...) QUI S'INSERE TRES BIEN EN AMONT DE TOUT TYPE DE MALADIE TOUT EN REGULANT LES DERIVES DE TYPE SORCELLERIES....
ce que tu as dit est plein de bon sens. je ne commente donc que ce point là.
L’H est considérée par l’A comme un simple placebo, sans principe actif donc ne peut en aucun cas être plus douce! Donc ou bien c’est une médecine à part entière ou bien c’est rien.
Plus à l’écoute des patients ? C’est considérer que les A. ne le sont pas, ce qui ne va pas leur plaire. En réalité les H posent plus de questions, très différentes de l’A, ce qui laisse une impression d’être plus à l’écoute.
Plus en amont ? Pas du tout, l’H n’est pas une médecine préventive, mais uniquement curative, donc obligatoirement en aval. La mauvaise compréhension du sujet vient du fait que certains « homéopathes » (sic) tendent à laisser une impression de prévention (par exemple les faux vaccins préventifs ou les antigrippes) qui ne concernent d’ailleurs pas les grippes elles mêmes mais des caractéristiques symptomatiques commune à tous les états grippaux. Exemple : oscillococcinum (à croire les anti H celle-ci se limiterait à ce seul produit)
Pour les dérives de type sorcellerie, il faut raison garder.
Ou bien c’est un médecin qui prescrit et sa formation médicale classique fait bien le distinguo entre le respect de la démarche scientifique et l’a peu près supposé par les anti.. Ne tombe pas dans le discours anti par principe de certains.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 470
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 35

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar lilian07 » 04/01/19, 19:42

Sur le principe de l'efficacité du type H, si il n'y a pas de principe significativement actif pourquoi devrait il se positionner en aval dans le traitement ?

Avec ma petite connaissance dans le domaine j'ai l'impression que le type H agit mieux sur les fausses pathologies (dans le sens des pathologies qui se guérissent naturellement avec l'aide de l'effet placebo...).
Dans ce cas l'A en cas d’inefficacité du type H (pathologie nécessitant une intervention mécanique ou d'agents extérieures) viendrait soutenir chimiquement le patient mais cette fois avec la violence du traitement ou de l'intervention (le mal est pire que le traitement).
Cela complexifierait probablement le suivi et nécessiterait que tout le monde (médecin-patients) acceptent ce type d'approche, ce qui me semble impossible.

Nous sommes dans une société organisée de type capitaliste c'est pourquoi seul un traitement très tardif prend le dessus sur tout autre type d'approche soit le type A. AMHA Le type H appartient aux connaisseurs ou aux personnes plus sensibles à l'approche douce tourné vers le naturel.

Quand à l'industrie pharmaceutique elle semble avoir une approche de type industrielle sans se soucier du patient mais en se souciant de "l'efficacité statistique" et d'une potentielle demande des patients.

A mon sens l'H n'existe qu'à cause de l'A très perfectible et qu'il y a bien du chemin à parcourir pour changer ce type d'approche.
C'est un peu comme la démocratie, c'est un moindre mal, une organisation par défaut moins pire que la dictature...

Je crois beaucoup à l'analyse par l'Intelligence Artificielle sur des données tangibles (imagerie, statistique...) et sur la base de donnée de traitement de patient (data computing...) qui pré-diagnostiquerait plus finement une pathologie.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1303
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 65

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar Exnihiloest » 04/01/19, 20:35

izentrop a écrit :En Espagne, le gouvernement s'est lancé dans une croisade sans précédent contre l'homéopathie. Il considère cette thérapie comme une pseudo-science.


Bravo l'Espagne !

Pourquoi les gens croient que ça marche ? http://www.charlatans.info/homeopathie2.shtml
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6895
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 04/01/19, 21:01

Bonne réflexion générale, mais avec ce même écueil que pose une méconnaissance profonde des possibilités et limites possible de l’H.
Donc je ne donne ici mon avis (largement exprimé depuis longtemps sur ce sujet) que sur la partie H.
sur le principe de l'efficacité du type H, si il n'y a pas de principe significativement actif pourquoi devrait il se positionner en aval dans le traitement ?
Idée fausse dès le départ. Qui se fait juge actuellement sur l’H ? Ceux qui n’en ont pas les compétences.
C’est comme si un mécanicien auto sur moteurs thermiques estimait que l’automobile à moteur électrique ne pouvait pas fonctionner parce que ces moteurs n’avaient ni pistons, ni bielles, ni vilebrequin et tous le reste,( qu’effectivement on ne va pas trouver sur un moteur électrique). Donc au thermicien le thermique, aux électriciens l’électrique, à chacun son métier. Quant aux utilisateurs, ils sont comme les conducteurs qui se contentent de mettre en route et de rouler sans se préoccuper de ce qu'il y a sous le capot.
Or effectivement sur les moteurs électriques il n’y a pas le principe actif (le carburant) que l’on a en thermique. Maintenant cela signifie-t-il qu’un moteur électrique (donc sans essence) puisse fonctionner ? Eh bien oui, n’en déplaise aux partisans du thermique.
L’H fonctionne aussi bien et même voire mieux que l’A quand c’est pratiqué par des professionnels compétents (ou l’électrique aussi bien voire mieux que le thermique pratiqué par des professionnels compétents aussi)
Donc ce sont les dominants sur le marché qui veulent discréditer la minorité ne correspondant pas à leurs critères. Et tu peux appliquer cela à tous corps de métiers.
Avec ma petite connaissance dans le domaine j'ai l'impression que le type H agit mieux sur les fausses pathologies (dans le sens des pathologies qui se guérissent naturellement avec l'aide de l'effet placebo...).
c'est déjà bien que tu cherches à mieux savoir dans ce domaine si décrié.
mais c'est aussi une autre idée fausse. L’H agit différemment que l’A sur le principe même.
L’A agit sur les pathologies déterminées par le corps médical. L’H agit sur l’individu ou holistique, pas directement sur une pathologie même, d’où la multitude de questions posées, absentes chez les A. D’où aussi le similinum individuel qui va différer d’un individu à un autre, même pour une pathologie commune.
Dans ce cas l'A en cas d’inefficacité du type H (pathologie nécessitant une intervention mécanique ou d'agents extérieures) viendrait soutenir chimiquement le patient mais cette fois avec la violence du traitement ou de l'intervention (le mal est pire que le traitement).
Là, tu soulignes effectivement les cas d’interventions mécaniques qui, quelques fois, nécessitent d’autres techniques de soins, mais la chirurgie n’est ni A ni H, pas plus que le moteur hydrogène, n’est le thermique ou l’électrique.
Pour les agents extérieurs, il faudrait préciser lesquels, il va de soi que si cet agent extérieur c’est un accident auto, une noyade ou une chute l’H n’est pas plus adaptée ou inadaptée qu’une autre méthode.
Cela complexifierait probablement le suivi et nécessiterait que tout le monde (médecin-patients) acceptent ce type d'approche, ce qui me semble impossible.
Au contraire, c’est plus que possible ! TOUS les médecins H sont diplômés en médecine conventionnelle donc connaissent autant les possibilités que les limites de cette formation. L’H c’est une spécialisation SUPPLEMENTAIRE, comme les autres, avec les mêmes connaissances sur les possibilités et limites de cette technique supplémentaire.
Le type H appartient aux connaisseurs ou aux personnes plus sensibles à l'approche douce tourné vers le naturel.
Pas nécessairement ! Bien des adeptes de l’H sont et restent indifférents aux autres thérapies douces en question ! D’ailleurs l’H, depuis ses débuts, à ma connaissance, ne prend pas en considération d’autres modes de soins car Hanneman était ce que l’on appellerait aujourd’hui un A et il ne remet pas en question celle-ci sinon sur les doses provoquant des effets secondaires trop dommageables par rapport aux pathologies à soigner. Il fut d’ailleurs le premier étonné que la diminution des doses ne réduisaient pas l’efficacité des remèdes utilisés.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 519
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 11

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar pedrodelavega » 04/01/19, 21:14

lilian07 a écrit :J'aurai tendance à dire qu'il y a beaucoup de malades imaginaires et que parmi eux, l'H fonctionne à 100% et bien plus efficacement que le type A chimique et avec effet secondaire.
L'homéopathie résumée en phrase, tout est dit! bravo!
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6895
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 05/01/19, 09:10

lilian07 a écrit :
J'aurai tendance à dire qu'il y a beaucoup de malades imaginaires et que parmi eux, l'H fonctionne à 100% et bien plus efficacement que le type A chimique et avec effet secondaire.

L'homéopathie résumée en phrase, tout est dit! bravo!
et l'A aussi du même coup attribuant une meilleure efficacité (100%)que les poisons chimiques . Il faut tout lire et ne pas te précipiter, monsieur le Zerro de l'H! :?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités