Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLes dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 787
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 29

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar Exnihiloest » 12/06/17, 21:40

Une nouvelle étude de biologistes de l'université de Birmingham (UK), dont George Bassel, montre que les graines seraient capables de « décider » le moment de leur germination. Elle relance le débat sur l’intelligence des plantes.

François Tardieu, directeur de recherches à l’Inra (Institut national de la recherche agronomique), est plus modéré. "Selon lui, la flore est bien dotée de multiples facultés que l’on pensait réservées au monde animal : « Les plantes sont pleines de capteurs, de groupes de cellules, qui perçoivent quelque chose et qui induisent ensuite une réaction, c’est la définition même de l’acclimatation », explique le scientifique." mais "une plante ne peut pas avoir d’intelligence et encore moins un cerveau !".
http://www.ouest-france.fr/leditionduso ... 284/page/7

Matière quand même à réfléchir pour le végétarien, dont on peut voir le refus de manger de la viande et l'acceptation de manger végétal, comme une forme de racisme envers certaines formes du vivant.
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5636
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 229

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar sen-no-sen » 12/06/17, 22:00

Exnihiloest a écrit :Matière quand même à réfléchir pour le végétarien, dont on peut voir le refus de manger de la viande et l'acceptation de manger végétal, comme une forme de racisme envers certaines formes du vivant.


Aucun spécisme la dedans,juste le choix du moindre mal...parce que, pour rappel....si on ne mange ni produits animaux ou végétaux c'est la mort....à moins d'être un adepte de l'inedie? :lol:
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6096
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 73

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 13/06/17, 08:57

Matière quand même à réfléchir pour le végétarien, dont on peut voir le refus de manger de la viande et l'acceptation de manger végétal, comme une forme de racisme envers certaines formes du vivant.
Encore un raisonnement à la noix! Le fait de manger de la viande (et je ne parle pas ici des VG de toutes sortes) relève de la physiologie et de l'anatomie, pas de sentimentalisme, ni d'indifférence au sort d'autrui. Les herbivores comme les carnivores, dans la nature, ne se livrent pas à des débats sans fin sur le bien ou le mal fondé de leurs mécanismes alimentaires, ils s'y soumettent tout simplement. L’humain, bien qu’étant aussi un animal sur le plan biologique, s’est écarté de ces mécanismes alimentaires pour diverses raisons culturelles, mais pour autant cela n’a en rien modifié ses mécanismes biologiques fondamentaux.
Après chacun en fait ce que bon lui semble, même si cela a des conséquences sur sa propre vie, puis celles des générations qui suivent. Nous prétendons à la liberté, il faut donc l’assumer jusqu’au bout ! 8)
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 787
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 29

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar Exnihiloest » 14/06/17, 15:22

janic a écrit :
Matière quand même à réfléchir pour le végétarien, dont on peut voir le refus de manger de la viande et l'acceptation de manger végétal, comme une forme de racisme envers certaines formes du vivant.
Encore un raisonnement à la noix! Le fait de manger de la viande (et je ne parle pas ici des VG de toutes sortes) relève de la physiologie et de l'anatomie, pas de sentimentalisme, ni d'indifférence au sort d'autrui. ...

N'importe quoi.
Toujours à asséner gratuitement des élucubrations sans la moindre démonstration ni lien au réel.
Rien de réfutable, c'est du vent.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6096
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 73

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 14/06/17, 17:17

N'importe quoi.
Toujours à asséner gratuitement des élucubrations sans la moindre démonstration ni lien au réel.
Rien de réfutable, c'est du vent.
un pompeur d'air qui parle du vent! :roll:
Les élucubrations en question sont un fait établi depuis Cuvier et largement confirmé depuis par les scientifiques anatomo-biologistes, qui ont classés les familles alimentaires dont les carnivores, les herbivores, les omnivores (et l'être humain n'en a aucune des caractéristiques), d'autres granivores ou fructivores, etc...mais ta manie de prendre tout ce qui n'est pas toi, pour des imbéciles, te ridiculise et tu ne t'en rends même pas compte.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

pedrodelavega
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 444
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 5

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar pedrodelavega » 16/06/17, 16:48

Le médecin en question est poursuivi, ainsi que les parents du petit garçon, pour homicide involontaire. Selon le quotidien régional italien Quotidiano.net, le docteur Mecozzi n'était d'ailleurs pas au clair avec l'Ordre des médecins de Pérouse. Il avait toujours refusé d'envoyer ses diplômes, malgré les réclamations de l'institution. Il serait aussi impliqué dans une affaire de secte selon le Corriere della Sera.
http://www.francetvinfo.fr/sante/soigne ... 17106.html
0 x
pedrodelavega
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 444
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 5

CANCER : SE CONTENTER DES THÉRAPIES "ALTERNATIVES" TUE

Message non lupar pedrodelavega » 26/09/17, 19:27

CANCER : SE CONTENTER DES THÉRAPIES "ALTERNATIVES" TUE
https://www.science-et-vie.com/article/ ... s-tue-9338

"Homéopathie, phytothérapie, sophrologie, acupuncture... ces thérapies, souvent qualifiées d'alternatives, ou complémentaires, ont le vent en poupe. Mais elles peuvent s'avérer dangereuses, si elles éloignent le patient des traitements conventionnels, rappellent des chercheurs de l'université Yale (Etats-Unis).

En analysant les données médicales de 840 patients atteints de cancer, ils ont pu calculer l'augmentation du risque de décès pour les 280 d'entre eux qui avaient refusé un traitement conventionnel (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie...) au profit de thérapies alternatives. Résultat : le risque de décès était multiplié par cinq en cas de cancer du sein, par quatre en cas de cancer du côlon et par deux en cas de cancer du poumon."
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6096
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 73

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 12/02/18, 13:19

Je l’avais loupée celle-là suite à mon interruption involontaire d’internet.
"Homéopathie, phytothérapie, sophrologie, acupuncture... ces thérapies, souvent qualifiées d'alternatives, ou complémentaires, ont le vent en poupe. Mais elles peuvent s'avérer dangereuses, si elles éloignent le patient des traitements conventionnels, rappellent des chercheurs de l'université Yale (Etats-Unis).
Cet article n’est pas complètement faux ! Malheureusement, cette attirance vers ces médecines alternatives, peut faire plus de mal que de bien à ces voies là. En effet, par expérience constatée, les malades se tournent vers d’autres moyens lorsque ceux-ci ont fait preuve de leur inefficacité et souvent, trop souvent, à un stade avancé de la maladie. Donc le manque, ici, c’est celui de plus de précisions, d’informations sur l’historique de ces malades.
Un autre aspect, et toujours le résultat de l’observation : nombre de personnes espère que si la magie thérapeutique d’un système n’a pas fonctionné, une autre fonctionnera mieux par une application passive de toute nouvelle thérapie, alors même que ces maladies ne sont que des effets générés par des causes particulières et chercher à faire disparaitre des effets (par toutes les thérapies confondues) sans s’attarder aux causes et donc changer celles-ci, cela conduit à un échec presqu’assuré comme le montrent les nombreux échecs de la médecine d’école, particulièrement dans les cas de cancers (1 échec sur 2) et donc cette étude.
En analysant les données médicales de 840 patients atteints de cancer, ils ont pu calculer l'augmentation du risque de décès pour les 280 d'entre eux qui avaient refusé un traitement conventionnel (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie...) au profit de thérapies alternatives.
J’ignore complètement comment les américains parviennent à faire ce genre de calcul ? En France, il existe 2 catégories (minimum) complètement opposées et dont je viens de faire mention. La première tient à la façon dont le système de gestion des maladies est conçu et qui consiste à attendre du toubib qu’il donne une médecine particulière et le malade fait de même pour d’autres thérapies : aucune autres implication personnelle comme en allopathie.
L’autre modèle lui est opposé ! La prise de conscience des défauts du système conduit d’abord et surtout, à tenter de modifier les causes possibles et probables du développement de cette pathologie : Mode de vie, milieu de vie, dimension psychologique du « malade »,etc…
Or souvent cette démarche reste intime, personnelle, donc non communiquée aux professionnels habituels de santé qui s’en moquent d’ailleurs ! Donc comment ces chercheurs auraient-ils, en France, communication de ce qui ne l’aurait pas été ?
Résultat : le risque de décès était multiplié par cinq en cas de cancer du sein, par quatre en cas de cancer du côlon et par deux en cas de cancer du poumon."
Même chose : cinq fois par rapport à qui ou quoi ? Je rappelle et cela a été vérifié par ailleurs, cette réflexion d’un chef de file en matière de VG : « je n’ai jamais constaté de cancer, pendant des décennies, chez ceux-qui appliquent le VG A NOTRE MANIERE ! » Or statistiquement, il y a 400.000 cancers constatés chaque année en France qui seront traités, soignés de façon classique(ce qui ne veut pas dire guéris) et la moitié en mourra ! Or il se dit qu’en France, 2% de la population serait VG (c’est à mon sens très, très, exagéré) ce qui donnerait plus d’un million d’individus tous âges et sexes confondus, c'est-à-dire que plus de 500.000 devraient être touchés et mourir du cancer et pourtant ces cas sont beaucoup plus rares qu’ailleurs (étude de l’AADDC) et inexistants, ou rarissimes, selon les moyens choisis et pratiqués ; tout comme on ne constate aucun cas d’autisme dans certaines communautés en Amérique et que cela explose ailleurs tout en en niant l'origine plus que probable.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6096
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 73

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar janic » 12/02/18, 18:40

j'ai mis en comparaison deux chiffres qui n'ont pas les mêmes bases. Donc je rectifie
Or il se dit qu’en France, 2% de la population serait VG (c’est à mon sens très, très, exagéré) ce qui donnerait plus d’un million d’individus tous âges et sexes confondus, c'est-à-dire que plus de 500.000 devraient être touchés et mourir du cancer
avec 1,3 millions de VG, c'est 0.6% qui devraient être, ANNUELLEMENT, frappés par les cancers, soit 7800 cas et donc une mortalité de 1/2 soit 3.900 cas. C'est celle-ci, ANNUELLEMENT, qui doit être prise en considération en terme de mortalité; chiffre invérifiable par manque d'enquête spécifique.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
brinbrin62
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 31
Inscription : 13/02/18, 17:08
Localisation : Boulogne/Mer
x 7

Re: Les dangers de l'homéopathie et des alternatives alimentaires

Message non lupar brinbrin62 » 13/02/18, 18:40

Bonjour à tous,

Difficile de reconcilier deux camps que tout oppose. entre les tenants du végémachin, de l'homéopathie et des pseudosciences d'un côté, et les tenants de la science de l'autre, les jets de cailloux ne sont pas loin.

Ca me rappelle de passionnants débats sur l'astrologie, la géobiologie, l'acupuncture, le moteur à eau et des trucs du genre. Les tenants de ces, disons, convictions sont animés par la foi, pas par la raison, et on en convaincra jamais un croyant en utilisant des arguments scientifiques. tout comme les créationistes aux USA, ils biaiseront des éléments scientifiques pour tenter d'étayer leur croyances.

Les pseudo-sicences pullulent dans l'écolosphère. La permaculture est d'essence new-age. Les références aux paganismes (la plupart fantasmés) ne sont jamais très loin. La déesse Gaïa contre l'objet scientifique "planète terre". Choisis ton camp, camarade !

Ce soir, boudin noir (pas bio) / purée de PdT (bio).

Amitiés, paix et amour, mais c'est sans illusions.

BB62
0 x
Paix, amour et équilibre NPK dans vos jardins.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité