Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLe régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17378
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7440

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques

Message non lupar Did67 » 12/04/16, 19:30

Did67 a écrit :
Les saucissons et autres "salaisons" à base de viande rouge sont "probables", ...


Je me cite pour me corriger : il s'agit des viandes (rouges ou non) transformées.

[Le Canard Enchainé appelle cela "Pan sur le bec" quand il écrit une connerie et doit se corriger !]
[Un comble, évidemment, quand on prétend apporter une précision !!! Donc Pan Pan !]
0 x

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11163
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 112

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques

Message non lupar Obamot » 12/04/16, 19:32

ahaha

wouaah, les navets c'est super bon (par ex. cuits à la vapeur un petit filet d'huile d'olive et très peu de sel de magnésium...)
en ce moment c'est souvent 2 salades par jour ^^
si tu bois beaucoup de jus d'orange tu peux être contrôlé positif à l'alcootest (ça veut bien dire ce que ça veut dire...et là où ça se passe!)
une fois nous avions bu 2 ou 3 bouteille de champ (ça fait vieux, et plus rien depuis) je me suis fait contrôler par les cognes, j'avais pour eux zéro pour mille: 20 minutes après, allez comprendre... (je ne bois pas d'alcool en principe)

au fait, quelle a été ta méthode pour perdre du poids, puisqu'on voit que pour toi ça a bien "fonctionné" ?

PS: un autre terme approprié à la place de "régime" c'est "bol alimentaire" que j'essaye d'utiliser à la place du vilain mot. Mais je ne veux pas t'influencer...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17378
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7440

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques

Message non lupar Did67 » 12/04/16, 19:41

Obamot a écrit :
wouaah, les navets c'est super bon.


Tout est super bon, quand on aime !

[mais il est exact que ceux de mon potager n'ont rien à voir avec ce qu'on achetait dans le commerce !]

J'avais, je pense de par mon éducation, un "registre" alimentaire très étroit et très carnivore. L'Alsace est hélas, très saucisses; Et mes parents, modestes agriculteurs, se nourrissait beaucoup des porcs qu'ils élevaient avec le "petit lait" (et les restes). Donc c'était porc à tous les étages. Sauf fête de famille, où on se payait le luxe du boeuf ! Dans ces années 50, le poisson n'était pas encore arrivé dans ce coin reculé (sauf sardines, harengs salés, rollmops...).

J'ai donc du faire de gros efforts question ré-éduquer mes goûts. Et cela se passe un peu comme un enfant : une cuillerée, une bouché pour goûter...

Je ne suis toujours pas facile. Même si j'ai bien évolué.

Par chance, tout ce qui est crû me convient : salades, choux haché, céleri, carottes (je vais finir cirrhosé !)... Et par extension, les légumes crus juste poêlés - un peu façon wok, en petits bouts, juste quelques minutes à la poêle. Encore croquants.

Je me suis rendu compte que j'avais une allergie contre les "bouillasses"...
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9319
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 178

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques

Message non lupar janic » 12/04/16, 21:03

Petite question, pour ma culture personelle - si cela ne "pollue" pas ce fil : quelle est la position des champignons (fungi) dans ton alimentation (ce sont les alcaloïdes qui m'y font penser) ?

Personnellement, je ne suis pas un fan des champignons, quels qu’ils soient, donc ils font partie de cette variété alimentaire indiquée, sans alcaloïdes, évidemment.
Donc cela rentre dans un "régime" VG ???

Je suis comme Obamot, le mot régime a, actuellement, un sens péjoratif et donc je ne m’en sert pas, lui préférant le terme mode alimentaire. Si ça rentre dans le mode alimentaire ? La question n’est pas évidente puisqu’elle dépend des choix, des raisons, de ce mode qui va selon les individus de la question de ne pas tuer les animaux par opposition à la violence en soi(les champignons n’étant pas considérés comme tels), aux raisons de santé sélectionnant les plus aptes à celle-ci. On peut donc dire qu’il y autant de mode Vg que de VG eux-mêmes mais avec des grandes lignes communes et qui vont donc distinguer les VG simples des VGL, des crudistes ,etc…

Alors, il n'est pas simple d'être.... raisonnable !

C’est « normal » ! l’arrêt d’un produit auquel on peut être gustativement attaché peu engendrer une frustration biologique d’abord (effet de manque comme, la cigarette ou l’alcool, le sure, le sel,etc…) mais au bout de quelque temps ce n’est plus le corps qui est concerné, mais « l’esprit » qui lui est bien plus longtemps en état de manque.

Et la chance d'avoir une famille qui me pousse. Une fille VG assez stricte. Une femme "légumivore" par goût.

Tu es donc dans un milieu favorable ce qui est rare.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17378
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7440

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques

Message non lupar Did67 » 13/04/16, 10:04

Obamot a écrit :au fait, quelle a été ta méthode pour perdre du poids...


Rien qui ne mérite une attention particulière. Mais je ne veux pas me dérober à la question :

a) fondamental : la chasse au sucre ; là, pour quelqu'un comme moi pour qui le sucré était un anti-stress, c'est assez dur ; donc contrôle volontaire strict à un (petit) dessert après le repas près

b) la chasse aux graisses cachées (de mauvaise qualité) : exit les patisseries industrielles, les "gâteaux" ; bien sûr, pas de plats préparés industriels ; reste une part raisonnable (1/8ème) de tarte faite par ma femme avec de l'huile avec nos fruits, par ex

c) rien entre les repas ; strictement

d) ne pas (ou rarement) se resservir

e) des légumes ; souvent, le soir, un très grand plat de salade (je mange un sladier de salade en fait), un peu de poisson, de la levure, beaucoup d'oignons / échalottes pour varier les goûts ; et avec une tranche de pain, que ça

f) des légumes secs (lentilles, pois chiches...)

g) du pain complet au levain fait maison (je mange pas mal de pain !) ; plus généralement, des féculents complets (et bio)

h) plus rarement de la viande blanche (poulet ou canard), mais je ne me suis pas "refait" entièrement sur ce sujet ; souvent, du poisson (dont poissons gras : maquereaux, sardines - en filets grillés sur une plancha ; un délice)

i) bizarrement, je consomme "raisonnablement" de la graisse (huiles - colza ou olive), graisses de canard, assez souvent une demi-petite plaquette (type restau collectif) de beurre le matin... Je pense que c'est une erreur que de se priver de trop de graisses ; et notre griasse à nous (celle qui s'accumule) vient du sucre, pas de la graisse qu'on mange ; bien sûr, pas de crême, pas de lardons... etc... Tout est donc relatif !

Des plats hivernaux typiques : pâtes complètes + morceaux de saumon + pesto ; grattin de pomme-de-terre avec des cuisses de canard confites en petits morceaux ; lentilles ; pois chiches + moceaux de poulets grillés à la poêle...

Et une trouvaille de ma femme : des "soupes chaudes crues" ! Faire bouillir de l'eau, mettre dans le blender, jeter dedans des petits cubes de légumes (ce qu'il y a sous la main ou au jardin ; récemment des orties, les fameux navets, des bouts de tige de céleri qui ont passé l'hiver...) et laisser tourner jusqu'à ce que ce soit fluide ! C'est chaud et crémeux comme une soupe. Et les légumes sont toujours "presque crus". Si c'est le plat unique, on peut charger un peu en féculent (reste de pdt ou de riz ou de pa^tes - cuites alors !)...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17378
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7440

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques

Message non lupar Did67 » 13/04/16, 10:06

janic a écrit :Tu es donc dans un milieu favorable ce qui est rare.


Oui. Absolument.

[Bon, ils ont vécu mais "presque mort" en live. Je crois qu'ils ont tous eux très peur... Le sujet n'est pas du tout tabou, et on en parle souvent, pour maintenir la motivation de tous - dont la mienne !]
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9319
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 178

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques

Message non lupar janic » 13/04/16, 10:19

did bonjour
on m'a demandé, il y a quelques temps, un exemple de ma consommation. A peu près ce que tu indiques pour ton cas, mais avec en moins tous les produits d'origine animale que tu mentionnes et dont l'utilité n'est pas réelle sinon par habitude gustative et culturelle.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17378
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7440

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques

Message non lupar Did67 » 13/04/16, 10:35

Oui. Je ne suis pas surpris.

J'ai clairement évoqué mon "addiction", mon éducation et la difficulté de la corriger. Je préfère donc des dérapages contrôlés permanents plutôt que d'accumuler une frustration telle que je finisse par... craquer complètement !

Je ne pense pas que ce soit grave (une consommation modérée de viande).

Et je n'ai pas les mêmes préventions éthiques vis-à-vis de tuer (proprement) des animaux [ce qui n'est bien évidemment pas le cas dans tout ce que je mange ; j'admets là des contradictions ; comme j'utilise à l'isntant du courant nucléiare pour chater, du carburant fossile - même si c'est du GPL - pour aller faire des courses]. Une prédation raisonnée existe dans la nature et conduit à l'équilibre biologique.
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11163
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 112

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques

Message non lupar Obamot » 13/04/16, 11:20

Même réflexion que Janic.... Je ne suis pas aussi sage (pas dans un environnement favorable mais je remonte la pente...)

Quelques petits commentaires agrémenté de suggestions!

Ton post m'est très utile car il fixe un bon cadre (et enfin Janic s'est exprimé sur le sujet wow!!)

Pour la chasse au sucre, je ne peux que recommander le xylitol, qui contrairement à ce que son nom suggère, n'est pas un édulcorant chimique mais naturel. Contrairement aux autres édulcorants (chimiques et à bannir) sa molécule est reconnue par notre organisme comme n'importe quel sucre, mais qui a un indice de glicémie de 1/3 seulement, pour le même "pouvoir sucrant" que le sucre blanc. Ceci à l'avantage que le corps ne libère qu'un tiers d'insuline que pour le sucre normal (alors que pour les édulcorants artificiels, le corps ne fait pas de différence et libère autant d'insuline que si on avait consommé du sucre blanc, pire encore, on mange plus cas pas de satiété). De plus je n'en met que la moitié de ce que je sucrait avant (et c'est bien suffisant) ce qui fait que ma consommation de sucre a baissé de 5/6ème.

Pour les acides gras polyinsaturés en bon équilibre (oméga-3 VS oméga-6) 1 à 2 cuillère à soupe d'huile de colza suffit par jour. De préférence en émulsion (dans du fromage blanc 0%) au-delà de 50 ans (pour faciliter l'assimilation). Et on en a besoin car c'est le seul moyen d'éliminer le "mauvais cholestérol". Mais ça fait déjà longtemps que le sait que la bonne graisse permet d'éliminer la mauvaise (en la détachant des vaisseaux sanguins par principe de saturation/désaturation, et ce après avoir contribué à la perméabilité des membranes cellulaires...la nature est fichtrement bien faite!)

Je ne prends désormais aussi qu'une seule tranche de pain fine avec ma salade ^^

J'essaye de me passer de produits carnés, j'ai pas trouvé comment remplacer le fromage blanc 0% pour faire une émulsion avec l'huile de colza!

Je me suis rendu compte qu'en diminuant la quantité des plats de moitié (à condition d'avoir de la qualité) ça me suffisait (sauf pour les fruits et légumes où je fais ce que je veux) ce qui fait que j'ai réduit les portions sans me priver (il ne faut surtout pas se priver, notre deuxième cerveau (situé dans le système digestif) le sait et ça ne lui plait pas du tout, il envoie immédiatement au cerveau central l'information de stocker...!)

Légumes le soir? Bien sûr, car c'est ce qui prend le moins de temps à digérer avec les fruits (le lourd à digérer c'est pour midi.)

Dernier point souvent omis, la qualité de l'eau ! Les eaux minérales ne servent à rien (les minéraux qu'elle contient ne seraient pas assimilables par l'organisme humain, au contraire, cela crée une surcharge car il faut y éliminer). J'ai fait une trouvaille, la Mont Roucous qui a une très faible résistivité et est très peu minéralisée. Moins cher il y a l'eau de source "Auvergne" de Carouf très peu minéralisée aussi. Les eaux minérales mettent en péril les cellules du corps, car à la limite du court circuit de part leur trop grande conductivité.

Petite question sur le sel de mer (même si j'ai ma petite idée): on ne cesse de répéter qu'il ne faut pas saler la salade, que cela détruirait quelque chose? Que le magnésium pris en supplément ne sert à rien puisque pas assimilé. Janic et Did (et à vous autres) quel est votre avis sur cette épineuse question (je ne l'ai pas encore posée à notre chimiste...Mais il m'a dit que la Mont Roucous était assimilable par tout le monde, car peu de minéraux et légèrement acide). Faut-il le bannir, il apporte de l'iode?

Un peu de lecture: http://www.cannagardening.ca/fr-ca/lint ... nutriments
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9319
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 178

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques

Message non lupar janic » 13/04/16, 13:20

did
Une prédation raisonnée existe dans la nature et conduit à l'équilibre biologique.

Désolé, mais c’est l’exemple type de l’autojustification culturelle justement.
Pourrait-on dire que la prédation raisonnée d’un herbivore existe et conduit à un équilibre biologique ? Non, évidemment, puisque ces animaux ne sont pas biologiquement/anatomiquement adaptés à ce type de prédation. Nous non plus, mais la société humaine n’est pas un exemple idéal de respect de ces règles biologiques.

obamot bonjour
Je me suis rendu compte qu'en diminuant la quantité des plats de moitié (à condition d'avoir de la qualité) ça me suffisait (sauf pour les fruits et légumes où je fais ce que je veux) ce qui fait que j'ai réduit les portions sans me priver.
C’est une constatation fréquente lors de ces changements qualitatifs, l’organisme en reconnait la différence et se satisfait de moindres quantités. (la mastication y aidant sérieusement)
j'ai pas trouvé comment remplacer le fromage blanc 0% pour faire une émulsion avec l'huile de colza!

? Bizarre ! Les huiles, en général, sont assimilables indépendamment d’un support quelconque. Remplace le fromage blanc par une sauce citron.
Petite question sur le sel de mer (même si j'ai ma petite idée): on ne cesse de répéter qu'il ne faut pas saler la salade, que cela détruirait quelque chose?

Je pense surtout que le sel sert d’exhausteur de goût étant donné la saveur plutôt fade de la plupart des végétaux crus comme cuits.
Que le magnésium pris en supplément ne sert à rien puisque pas assimilé.

Ce n’est pas très clair ! Pour la question du sel, il faut distinguer le sel raffiné du sel non raffiné (qui élimine le magnésium qui fait coller le sel en fixant l’humidité). J’ai donné il y a longtemps un exemple vécu qui démontrait la différence sur le plan cardio vasculaire.
Janic et Did (et à vous autres) quel est votre avis sur cette épineuse question (je ne l'ai pas encore posée à notre chimiste...Mais il m'a dit que la Mont Roucous était assimilable par tout le monde, car peu de minéraux et légèrement acide). Faut-il le bannir, il apporte de l'iode?

Le sel marin non raffiné, bien que minéral, est imprégné d’éléments organiques qui favorisent son assimilation contrairement au sel pur. Ce n’est pas une raison pour en abuser pour autant.
Pour les sels minéraux des eaux, il faut prendre conscience que l’ »eau » dont nous avons besoin nous est apportée par les végétaux (d’où l’importance des crudités et fruits aqueux divers). Donc la consommation directe d’eau devient moins importante et peut donc être rendue plus assimilable par l’apport de plantes dites à tisanes qui rendent de la vitalité à ces eaux dites de table, au déjeuner par exemple ou en cours de journée (personne ne devrait boire pendant les repas eux-mêmes car non seulement cela dilue les sucs digestifs, mais surtout cela cherche à se substituer à la salive qui prépare par ses sucs le bol alimentaire et donc favorise la surconsommation alimentaire. En effet si cette salivation se réduit, c’est que l’organisme se sature et donne un signe d’arrêt.)
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités