Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLa transmission interhumaine du 2019-nCoV est avérée

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51917
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1103

Re: La transmission interhumaine du 2019-nCoV est avérée

Message non lupar Christophe » 23/03/20, 16:17

Oui bin ça craint pour maintenant et pour la suite...on comprend l’exode à la campagne des parisiens...

Espérons qu’il ne puisse pas se fixer dans les nuages... :shock:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8673
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 801

Re: La transmission interhumaine du 2019-nCoV est avérée

Message non lupar Ahmed » 23/03/20, 16:29

On savait que les virus prenaient l'avion, voila maintenant qu'ils volent de leurs propres ailes.... :frown:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Re: La transmission interhumaine du 2019-nCoV est avérée

Message non lupar sen-no-sen » 23/03/20, 16:31

Christophe a écrit :Oui bin ça craint pour maintenant et pour la suite...on comprend l’exode à la campagne des parisiens...

Espérons qu’il ne puisse pas se fixer dans les nuages... :shock:


Les bactéries favorisent la formation des nuages.... :cheesy: Mais peu de risque avec les virus ,les parties supérieures de la troposphère(dès 2000m) sont stérilisées par le rayonnement UV,c'est pour cette raison qu'a haute altitude l'air est si pur.
Les UV sont d'ailleurs largement utilisé par la purification de l'air et de l'eau dans le milieu industriel,on parle de l'utilisation "d'UV lointain" qui pourrait être utilisé dans l'espace public afin de tuer les virus.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51917
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1103

Re: La transmission interhumaine du 2019-nCoV est avérée

Message non lupar Christophe » 23/03/20, 16:33

Aérologiquement il n’est pas impossible qu’un virus fixé à une particule fine puisse se retrouver dans un cumulus en basse couche...et on sait qu’il peut survivre plusieurs jours en milieu humide...

Pire en cas de brouillard...

Bon le risque est faible tout de même.

C’est pas bien de se moquer Ahmed :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4008
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 569

Re: La transmission interhumaine du 2019-nCoV est avérée

Message non lupar sicetaitsimple » 23/03/20, 16:46

GuyGadebois a écrit : On en a aujourd'hui la preuve éclatante avec en plus les particules fines comme véhicule du virus !


Oui, bof... "Preuve éclatante". Une étude qui n'est pas une étude, mais un "position paper", dont la conclusion du résumé proposé par Christophe est selon Google traduction:

CONCLUSIONS ET SUGGESTIONS
Il est souligné comment la spécificité du taux d’augmentation des cas de contagion
particulièrement affectées, certaines régions du nord de l'Italie pourraient être liées à des
pollution particulaire atmosphérique qui a exercé un effet porteur et boosteur.
Comme cela a déjà été signalé dans les cas précédents de forte propagation d'infection virale par
des niveaux élevés de contamination particulaire atmosphérique, il est suggéré de prendre en compte
cette contribution en appelant à des mesures restrictives pour contenir la pollution.


"Pourraient"," "il est suggéré de...". On sent les mecs sûrs d'eux.
P'tète bin que oui....Je n'en sais rien, mais d'autres savent selon "des preuves éclatantes".
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51917
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1103

Re: La transmission interhumaine du 2019-nCoV est avérée

Message non lupar Christophe » 23/03/20, 16:49

Certes mais en cas de pandémie la prudence n’est-elle pas la mère de toutes les vertus ?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4008
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 569

Re: La transmission interhumaine du 2019-nCoV est avérée

Message non lupar sicetaitsimple » 23/03/20, 16:55

Christophe a écrit :Certes mais en cas de pandémie la prudence n’est-elle pas la mère de toutes les vertus ?


Oui, enfin un des premiers "clusters" francais c'était dans le Morbihan il y a 2 ou 3 semaines. Ca devait être vachement pollué aux particules fines compte-tenu de l'industrie prégnante dans ce coin et des coups de vents massifs et répétés de fin Février/début Mars..
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51917
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1103

Re: La transmission interhumaine du 2019-nCoV est avérée

Message non lupar Christophe » 23/03/20, 16:58

Tu as l'air de manipuler les propos des autres...C'est pénible...

On parle de la sortie de la phase de sortie de crise!! Dans les zones polluées, il y aura des chances de rechute de l'épidémie si on sort trop vite du confinement!

C'est tout ce que je dis...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4008
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 569

Re: La transmission interhumaine du 2019-nCoV est avérée

Message non lupar sicetaitsimple » 23/03/20, 17:07

Christophe a écrit :Tu as l'air de manipuler les propos des autres...C'est pénible...


Euh....
Cette info est inquiétante! le corona se fixe aux particules aériennes !!

Je suis prêt à la croire, mais sur la base d'expérimentations qui le prouve. Pas d'un "position paper", qui n'est qu'une des façons de solliciter des budgets de recherche, de dire "ce serait bien de bosser là-dessus, il nous faut des sous".
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4304
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 294

Re: La transmission interhumaine du 2019-nCoV est avérée

Message non lupar GuyGadebois » 23/03/20, 17:19

sen-no-sen a écrit :C'est pas bien de se moquer Guy! 8)

Peut-être, mais qu'est-ce que c'est bon, surtout après les quolibets, les sarcasmes et le mépris!
Note de la rédaction : la rédaction de la RTBF a contacté l'épidémiologiste Marius Gilbert afin de lui demander son opinion par rapport à cette étude réalisée par ses confrères italiens. Il en ressort que la question soulevée par l'étude s'inscrit dans un questionnement plus large évoqué à plusieurs reprises dans le milieu profesionnel, la pollution atmosphérique étant en effet un facteur aggravant pour les pathologies respiratoires. La corrélation entre pollution et transport du virus est donc, toujours selon Marius Gilbert, une corrélation intéressante qu'il convient d'explorer de manière plus fine dans le futur lorsque des données chiffrées spécifiques à la Belgique seront disponibles. Cela permettrait de voir si effectivement dans les régions où la pollution est plus forte, les vitesses de croissance sont plus importantes qu'ailleurs.

C’est une étude très sérieuse menée conjointement par l’Université de Bologne et celle de Bari qui émet cette hypothèse, le nouveau coronavirus aurait été boosté dans sa propagation par la pollution de l’air et plus précisément par certaines particules fines très présentes dans les zones polluées de Wuhan, mais également de Lombardie, d’Emilie-Romagne et d’autres centres urbains.

Après le New England Journal of Médecine, une autre publication de renom tend donc à accréditer la thèse selon laquelle le SARS-CoV-2 pourrait survivre en suspension dans l’air dans certaines conditions, parmi lesquelles un taux de pollution élevé.

Cela pourrait être l’un des paramètres permettant d’expliquer la vitesse étonnante à laquelle s’est propagé le COVID-19 en Italie du nord. C’est en tout cas ce qu’affirme l’étude réalisée par 12 chercheurs de la Société Italienne de Médecine environnementale (SIMA).

https://www.rtbf.be/info/societe/detail ... d=10464049
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)


Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Ahmed et 6 invités