Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLa France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 599
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 05/09/19, 20:32

janic a écrit :comme toi ensuite sont incapables d’y répondre franchement, clairement !
J'ai répondu à une de tes affirmation: Elle est fausse.

janic a écrit :Personnellement, j'affirme que ni de près, ni de loin, je ne bosse et n'ai jamais bossé pour cette industrie
Pareil pour moi.

janic a écrit :Quand au procès il a été largement examiné et tu t’accroches à tes mensonges
Lesquels?

janic a écrit :fausses interprétations du brevet.
Il est possible que ce soit toi qui en fasse une fausse interprétation.
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7531
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 06/09/19, 08:23

janic a écrit :comme toi ensuite sont incapables d’y répondre franchement, clairement !
J'ai répondu à une de tes affirmation: Elle est fausse.
Non tu n’as toujours pas répondu aux 16+5 questions posées à tes semblables avant toi et aux 8 dernières que j’ai reportées ci-dessus. Tu aurais d’ailleurs du mal à le faire sans reconnaitre que ces manques de contrôle mettent en danger la santé des vaccinés , c’est pourquoi tu te défiles à chaque fois !
janic a écrit :Personnellement, j'affirme que ni de près, ni de loin, je ne bosse et n'ai jamais bossé pour cette industrie
Pareil pour moi.
Eh, bien voilà donc une chose de faite. Tu n’es donc pas médecin, ni biologiste,(comme Deer) ni technicien, on avance doucement, mais tu défends le totalitarisme vaccinal et ses mensonges sans compétences particulières. Donc par idéologie !
janic a écrit :Quand au procès il a été largement examiné et tu t’accroches à tes mensonges
Lesquels?
refus du rejet des accusations communes à W et Smith et que tu persistes à vouloir impliquer tout de même à W.sur les seuls mensonges de Deer, un journaleux non scientifique, ni compétent en vaccinologie. De même utiliser le terme injurieux de antivaxx qui n’a aucune réalité sociale, ni scientifique, mais qui est uniquement un report des mensonges des vaccinomaniaques.
Janic a écrit :fausses interprétations du brevet.
Il est possible que ce soit toi qui en fasse une fausse interprétation.
C’est tout à fait possible sur le seul support d’une traduction, comme toute traduction.[*] Pas sur le sujet lui-même dans cette traduction. Je ne maitrise, autant que faire se peut, que le français dans les brevets, par nécessité et habitude professionnelle, et ta lecture superficielle ne correspond ni à la forme ni au fond de l’accusation que tu portes et des échappatoires bidon que tu utilises pour soutenir ta lecture fausse et dois-je dire mensongère puisque tu aimes tant à l’utiliser à tort et à travers.
Donc j’attends toujours, et pas seulement moi mais tous les lecteurs de ce sujet, sur les questions posées au dessus

[*]C’est bien pourquoi je t’ai suggéré de faire lire ce brevet par un professionnel de ceux-ci, par cabinets interposés, et avec des biologistes qualifiés sur la nuance entre vaccin et « facteur de transfert ».
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 599
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 06/09/19, 11:02

janic a écrit :
J'ai répondu à une de tes affirmation: Elle est fausse.
Non
:shock: N'ai-je pas répondu à une de tes affirmations?

janic a écrit : mais tu défends le totalitarisme vaccinal et ses mensonges sans compétences particulières. Donc par idéologie !
Si tu le dis. Tu défends peut-être également tes positions antivax sans compétences particulières, par idéologie...

janic a écrit : refus du rejet des accusations communes à W et Smith
Un refus n'est pas un mensonge. D'autant plus que j'ai sourcé mes affirmations.

janic a écrit : sur les seuls mensonges de Deer,
Wakefield ayant perdu tous ces procès, notamment contre lui, rien n'établi que Deer ait menti.

janic a écrit : De même utiliser le terme injurieux de antivaxx
En quoi qualifier "qqn ou un site n'ayant que des arguments contre les vaccins" d'antivaccin est-ce un mensonge ou une injure?

janic a écrit :dois-je dire mensongère puisque tu aimes tant à l’utiliser à tort et à travers.
Sur les 5 dernières pages de ce topics, tu utilises 17 fois le terme "mensonges", moi une fois..... :?

janic a écrit :C’est bien pourquoi je t’ai suggéré de faire lire ce brevet par un professionnel de ceux-ci, par cabinets interposés, et avec des biologistes qualifiés sur la nuance entre vaccin et « facteur de transfert ».
Ce brevet a été mentionné à maintes reprises dans des revues spécialisées:
https://www.medscape.com/viewarticle/735721
http://www.testingtreatments.org/2016/0 ... wakefield/
https://www.medpagetoday.com/pediatrics/vaccines/24293
http://www.medicine.mcgill.ca/epidemiol ... partII.pdf
etc...
Toutes ces revues spécialisés lues par bon nombre de spécialistes disent la même chose que Deer concernant ce brevet, disent la même chose que les différents procès qui condamnent Wakefield:
"Affirmant que le virus de la rougeole dans le ror causes des problèmes, le document de Wakefield est pour un brevet sur un vaccin monovalent antirougeoleux «plus sûr» et un produit pour traiter l'autisme et MICI. Ceci non plus rendu public"

A part Wakefield, je ne connais pas de scientifiques qui soutienne ta théorie, pas même Smith qui, à l'issu de son appel, n'a jamais défendu Wakefield sur ce point.
Appel dans lequel, ce "facteur de tranfert" est mentionné comme "médicament" nécessitant un "approbation/autorisation" et des "recherches sur la sécurité".
https://www.bailii.org/ew/cases/EWHC/Ad ... 2/503.html
Un complément alimentaire n'est pas un médicament, ne nécessite pas d'autorisation individuelle de mise sur le marché, fondée sur l'évaluation préalable et n'est d'ailleurs pas souvent breveté.
https://eurekasante.vidal.fr/parapharma ... ments.html
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7531
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 09/09/19, 18:34

janic a écrit :
J'ai répondu à une de tes affirmation: Elle est fausse.
Non
N'ai-je pas répondu à une de tes affirmations?
En faisant abstraction de la mise au point qui a suivi et qui est un fait établi et reconnu par BP. Maintenant, chacun son tour, répond aux 8 questions ci dessus posées
janic a écrit : mais tu défends le totalitarisme vaccinal et ses mensonges sans compétences particulières. Donc par idéologie !
Si tu le dis. Tu défends peut-être également tes positions antivax sans compétences particulières, par idéologie...
Bien sur que chacun d’entre nous défend ses points de vue par idéologie. Cependant la formule antivax est inexacte, fausse, mensongère, injurieuse pour les victimes des vaccins et j’en passe.
janic a écrit : sur les seuls mensonges de Deer,
Wakefield ayant perdu tous ces procès, notamment contre lui, rien n'établi que Deer ait menti.
C’est le juge en appel qui a considéré que les accusations de Deer n’étaient pas solides
janic a écrit : De même utiliser le terme injurieux de antivaxx
En quoi qualifier "qqn ou un site n'ayant que des arguments contre les vaccins" d'antivaccin est-ce un mensonge ou une injure?
Les gouvernements sous pression de BP font passer leur message concernant le coté pile des choses et cache le coté face, ce que les sites qui indiquent ces dernières font donc. Leurs sources venant de sources officielles, il ne s’agit donc pas de pour ou de contre, mais d’informations qui ne sont pas portées à la connaissance du grand public, dont les lois protégeant les citoyens
janic a écrit :dois-je dire mensongère puisque tu aimes tant à l’utiliser à tort et à travers.
Sur les 5 dernières pages de ce topics, tu utilises 17 fois le terme "mensonges", moi une fois.....
Ouarf ! Tu tiens vraiment que je fasses un récapitulatif sur tes formulations ?



MENSONGE, subst. masc.
A. − Affirmation contraire à la vérité faite dans l'intention de tromper.

donc concernant Deer, il s'agit bien de mensonges, pas d'erreurs.
janic a écrit :C’est bien pourquoi je t’ai suggéré de faire lire ce brevet par un professionnel de ceux-ci, par cabinets interposés, et avec des biologistes qualifiés sur la nuance entre vaccin et « facteur de transfert ».
Ce brevet a été mentionné à maintes reprises dans des revues spécialisées:
https://www.medscape.com/viewarticle/735721
Article qui s’appuie sur les mensonges de Deer, ce n’est pas le brevet
http://www.testingtreatments.org/2016/0 ... wakefield/
Aucun intérêt, un dessin animé n’a pas de valeur juridique, ni scientifique.
https://www.medpagetoday.com/pediatrics/vaccines/24293
même chose que le 1°, source BMJ que le jugement en appel a qualifié de superficiel
http://www.medicine.mcgill.ca/epidemiol ... partII.pdf
etc...
Toutes ces revues spécialisés lues par bon nombre de spécialistes disent la même chose que Deer concernant ce brevet, disent la même chose que les différents procès qui condamnent Wakefield:
"Affirmant que le virus de la rougeole dans le ror causes des problèmes, le document de Wakefield est pour un brevet sur un vaccin monovalent antirougeoleux «plus sûr» et un produit pour traiter l'autisme et MICI. Ceci non plus rendu public"
Et tu as trouvé ça dans le brevet ? Tu es balèze pour y lire ce qui n’y est pas écrit.
Ces revues médicales ont toutes fait front contre W et Smith, en se contentant de fake news de Deer et du BMJ et de GMC puisqu'elles sont soumises au dictat de BP.
A part Wakefield, je ne connais pas de scientifiques qui soutienne ta théorie, pas même Smith qui, à l'issu de son appel, n'a jamais défendu Wakefield sur ce point.
Même chose relis les minutes du procès et qui a déjà été vu et revu : Smith s’oppose à la mise en accusation directe du ROR alors que W évoque la mesure de précaution, c’est tout ce qui, concernant ce vaccin, les oppose et le GMC ne s’y est pas trompé.
Appel dans lequel, ce "facteur de tranfert" est mentionné comme "médicament" nécessitant un "approbation/autorisation" et des "recherches sur la sécurité".
https://www.bailii.org/ew/cases/EWHC/Ad ... 2/503.html
Je ne vais pas recommencer à chaque fois à relire tout le jugement. Indique avec précision l’article concerné.
Un complément alimentaire n'est pas un médicament, ne nécessite pas d'autorisation individuelle de mise sur le marché, fondée sur l'évaluation préalable et n'est d'ailleurs pas souvent breveté.
Encore une fois, il ne s’agit pas d’un complément alimentaire à consommer, comme on en trouve parapharmacie, mais d’un facteur de transfert injectable et donc qui ne peut l’être QUE DANS LE CAS D’UNE PRESCRIPTION MEDICALE et injecté par un professionnel
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 599
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 09/09/19, 19:28

janic a écrit :En faisant abstraction de la mise au point qui a suivi
Tu as rabâchés que les vaccins étaient exempts de tests sur vrai placebo. Maintenant que je t'ai prouvé que c'était faux, tu changes ta version. Facile.
D'ailleurs, tu as tellement noyé le poisson qu'on ne sait même plus quel est ton problème sur ce point.
------------------------------------------------------
janic a écrit :C’est le juge en appel qui a considéré que les accusations de Deer n’étaient pas solides
Ce juge n'a rien considéré concernant Wakefield.
------------------------------------------------------
janic a écrit :
janic a écrit :dois-je dire mensongère puisque tu aimes tant à l’utiliser à tort et à travers.
Sur les 5 dernières pages de ce topics, tu utilises 17 fois le terme "mensonges", moi une fois.....
Ouarf ! Tu tiens vraiment que je fasses un récapitulatif sur tes formulations ?
C'est ce que je viens de faire; Vérifies.
------------------------------------------------------
janic a écrit :Et tu as trouvé ça dans le brevet ?
Non, c'est dans le lien que j'ai cité au dessus:
http://www.medicine.mcgill.ca/epidemiol ... partII.pdf
Le brevet dit la même chose:

1/ "Malheureusement, comme je l’ai déjà montré dans la demande de brevet susmentionnée, il a été démontré que l’utilisation de ce vaccin avait joué un rôle déterminant dans le développement de la maladie de Crohn et d’autres formes de MICI"
"Il a également été démontré que l’utilisation du vaccin ROR (englobant le virus vivant atténué de la rougeole, le virus de la rougeole, le virus des oreillons et le virus du vaccin antirubéoleux et les souches sauvages des virus susmentionnés) entraîne une hyperplasie nodulaire lymphoïde iloïde, colite chronique et trouble envahissant du développement, y compris l'autisme"

Qui correspond dans ma citation précédente a: "Affirmant que le virus de la rougeole dans le ror causes des problèmes"

2/ "Nous avons donc besoin d’un vaccin plus sûr qui ne pose pas ces problèmes et d’un traitement pour les personnes atteintes d’une MII. J'ai maintenant découvert un vaccin / agent thérapeutique combiné qui est non seulement probablement plus sûr à administrer aux enfants et à d'autres personnes par voie de vaccination / immunisation, mais qui peut également être utilisé pour traiter une MII, que ce soit en cure complète ou pour soulager les symptômes."
Qui correspond dans ma citation précédente a: "pour un brevet sur un vaccin monovalent antirougeoleux «plus sûr» et un produit pour traiter l'autisme et MICI."
---------------------------------------------------------
janic a écrit :Je ne vais pas recommencer à chaque fois à relire tout le jugement. Indique avec précision l’article concerné.
§ 161 à 170 du jugement cité, celui qui concerne le "facteur de transfert."

Dernier point:
"Les compléments alimentaires ne peuvent donc pas prétendre prévenir, soulager, traiter ou guérir des maladies."
https://eurekasante.vidal.fr/parapharma ... ments.html
Alors que son invention de "vaccin et agent thérapeutique combiné" le prétend.
Son invention, telle que décrite dans son brevet et dans toutes les revues scientifiques qui le mentionnent, n'est pas un complément alimentaire mais bien un "vaccin et agent thérapeutique combiné".
0 x

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 472
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 30

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar GuyGadebois » 09/09/19, 19:45

Janic "Monastorio" vs Don Pedro de la Vega...
Image
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7531
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 11/09/19, 09:35

je m'en souviens très bien , cette photo a été prise lors d'un carnaval où chacun s'était déguisé en l'autre, c'était trompeur! :cheesy:
Mais l'habit ne fait pas le moine pour autant! :evil:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7531
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 11/09/19, 11:04

janic a écrit :En faisant abstraction de la mise au point qui a suivi
Tu as rabâchés que les vaccins étaient exempts de tests sur vrai placebo. Maintenant que je t'ai prouvé que c'était faux, tu changes ta version. Facile.
D'ailleurs, tu as tellement noyé le poisson qu'on ne sait même plus quel est ton problème sur ce point.
Il me semble que celui qui veut noyer le poisson en mélangeant tout, c’est plutôt toi !
je n'ai pas changé ma version, mais précisé celle ci, que cette mise au point te convienne ou pas.
Mais toi:Réponds au moins honnêtement aux 8 questions posées précédemment. Même, si ça dérange tes employeurs !
------------------------------------------------------
janic a écrit :C’est le juge en appel qui a considéré que les accusations de Deer n’étaient pas solides
Ce juge n'a rien considéré concernant Wakefield.
Justement ! En France, au moins, tout accusé est considéré comme innocent jusqu’à preuve (devant l’Etat) du contraire. D’où cette formule obligatoire, maintenant, de dire l’accusé et non le coupable même lorsqu’il n’existe aucun doute raisonnable sur sa culpabilité. Il y a des lois, en France, qui protègent, même insuffisamment, les individus de la diffamation.
------------------------------------------------------

janic a écrit :dois-je dire mensongère puisque tu aimes tant à l’utiliser à tort et à travers.
Sur les 5 dernières pages de ce topics, tu utilises 17 fois le terme "mensonges", moi une fois.....
Ouarf ! Tu tiens vraiment que je fasses un récapitulatif sur TES formulations ?
C'est ce que je viens de faire; Vérifies.
Sur ces 5 pages uniquement, moi je parle de toute ta littérature évidemment ! D’où TES et non CES !
janic a écrit :Et tu as trouvé ça dans le brevet ?
Non, c'est dans le lien que j'ai cité au dessus:
http://www.medicine.mcgill.ca/epidemiol ... partII.pdf
a) C’est un PDF qui ne se traduit pas par google
b) Il s’agit d’une université provaxx, ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied
c) n'a aucune valeur juridique
Le brevet dit la même chose
NON!

1/ "Malheureusement, comme je l’ai déjà montré dans la demande de brevet susmentionnée, il a été démontré que l’utilisation de ce vaccin avait joué un rôle déterminant dans le développement de la maladie de Crohn et d’autres formes de MICI"
"Il a également été démontré que l’utilisation du vaccin ROR (englobant le virus vivant atténué de la rougeole, le virus de la rougeole, le virus des oreillons et le virus du vaccin antirubéoleux et les souches sauvages des virus susmentionnés) entraîne une hyperplasie nodulaire lymphoïde iloïde, colite chronique et trouble envahissant du développement, y compris l'autisme"


Qui correspond dans ma citation précédente a: "Affirmant que le virus de la rougeole dans le ror causes des problèmes"
Pas clair ! tu reconnaitrais maintenant que le ROR posait des problèmes, c’est nouveau !

2/ "Nous avons donc besoin d’un vaccin plus sûr qui ne pose pas ces problèmes et d’un traitement pour les personnes atteintes d’une MII. J'ai maintenant découvert un vaccin / agent thérapeutique combiné qui est non seulement probablement plus sûr à administrer aux enfants et à d'autres personnes par voie de vaccination / immunisation, mais qui peut également être utilisé pour traiter une MII, que ce soit en cure complète ou pour soulager les symptômes."

Qui correspond dans ma citation précédente a: "pour un brevet sur un vaccin monovalent antirougeoleux «plus sûr» et un produit pour traiter l'autisme et MICI."
C’est le problème des citations partielles ! Que dis-tu de celle-là, plus complète, déjà citée:
janic » 24/08/19, 14:49
Les compositions de la présente invention ont la capacité non seulement de conditionner le destinataire à déclencher une réponse immunitaire spécifique CONTRE le ROR ET le virus de la rougeole lorsqu’il est utilisé en tant que vaccin / immunisation, mais également de rétablir la réponse immunitaire antivirale appropriée d’un système immunitaire contre la rougeole persistante. infection virale chez les MICI.

Aucun vaccin actuel n'agit contre une rougeole persistante déjà installée.

Cela indique que le ROR est responsable de cette affection PLUTOT QUE du seul virus de la rougeole et que, par conséquent, un facteur de transfert (vide infra) spécifique du virus. des composants autres que le virus de la rougeole dans le ROR peuvent être nécessaires.

C'est pourtant clair, il ne peut s'agir d'un vaccin porteur d'un virus

Outre le transfert de la positivité du test cutané spécifique de l'antigène, les préparations DLE contenant du TF peuvent également initier d'autres réactions immunitaires à médiation cellulaire spécifiques de l'antigène, notamment l'induction de cytokines telles que le facteur inhibiteur de la migration des macrophages (MIF) et le facteur inhibiteur de la migration des leucocytes (LIF). La capacité du TF à stimuler la production de LIF constitue la base pour évaluer, in vitro, la puissance du TF spécifique de l'antigène.

Encore clair de facteur de transfert agit comme stimulant du système immunitaire lorsqu'un vaccin a déjà été injecté. Donc en l'occurrence le ROR!

DLE-TF est généralement administré par injection sous-cutanée ou intramusculaire, bien que l'administration par voie orale semble être tout aussi efficace. Il peut également être administré par voie intraveineuse ou par suppositoire ou par incorporation dans des liposomes afin de prolonger son activité biologique. On ne sait rien de sa pharmacocinétique.

donc peut être introduit dans l'organisme comme pour un vaccin ou un complément alimentaire

Conformément à la présente invention, il est donc proposé une composition pharmaceutique pour le traitement d'une maladie à médiation PAR le virus MMR comprenant un extrait soluble de leucocytes dialysés comprenant un facteur de transfert (TF) formé par la dialyse de lymphocytes spécifiques du virus jusqu'à une valeur de coupure moléculaire de 12 500, disposé dans un support pharmaceutiquement acceptable du diluant à cet effet. Le facteur de TF est particulièrement important lorsqu'il est DIRIGE CONTRE LE VIRUS DE LA ROUGEOLE SEUL, mais il s'agit d'un facteur de TF pour le RRO, supposé inclure le virus vivant atténué du virus de la rougeole, le virus de la rougeole, le virus de la souris et le virus de la rubéole, ainsi que des souches sauvages des virus susmentionnés, ou pour les autres composants du RRO (oreillons et rubéole) est également utile en particulier pour le RBD.

Donc une fois de plus, en l’état actuel, de la médecine, on n’utilise pas des vaccins CONTRE des vaccins. Le passage ci-dessus montre aisément qu’il ne peut s’agit d’un vaccin puisque ne contenant pas d’antigène spécifique à la rougeole ni au ROR. Mais agir COMME un vaccin, là oui, mais il ne faut pas faire la confusion entre chèvre et choux !
---------------------------------------------------------
janic a écrit :Je ne vais pas recommencer à chaque fois à relire tout le jugement. Indique avec précision l’article concerné.
§ 161 à 170 du jugement cité, celui qui concerne le "facteur de transfert."
Ca nous fait une belle jambe ! Rien n’indique que ce facteur de transfert soit un vaccin pour autant ! Ca nous dit simplement que ce n’est pas Smith qui a prescrit ce produit, rien d’autre.
Dernier point:
"Les compléments alimentaires ne peuvent donc pas prétendre prévenir, soulager, traiter ou guérir des maladies."
https://eurekasante.vidal.fr/parapharma ... ments.html
Alors que son invention de "vaccin et agent thérapeutique combiné" le prétend
Son invention, telle que décrite dans son brevet et dans toutes les revues scientifiques qui le mentionnent, n'est pas un complément alimentaire mais bien un "vaccin et agent thérapeutique combiné".
Vu le genre de revues dites scientifiques que tu indiques, ça n’a rien d’étonnant. Je répète que la définition d’un vaccin est précise et nécessite un antigène totalement absent dans le brevet donc ce n’en est pas un. Consulte un vrai spécialiste du sujet.

Vaccin:
Substance pathogène qui, inoculée à un individu, lui confère l'immunité contre une maladie.


Dans le cas W où se trouve cet agent pathogène en question ?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 599
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 11/09/19, 18:50

janic a écrit :je n'ai pas changé ma version, mais précisé celle ci, que cette mise au point te convienne ou pas.
Si ta mise au point c'est :
"un placebo est obligatoirement utilisé, pour les médicaments, pour la vérification de sa toxicité et chaque nouveau médicament doit suivre ce protocole pour obtenir son AMM, sans laquelle, il ne peut être commercialisé. Les vaccins échappent à cette obligation lors d’un nouveau vaccin pour lequel on ne fait que comparer celui-ci au vaccin déjà existant pour obtenir cette AMM. Donc passe droit !"
Elle est fausse également.
------------------------------------------------------
janic a écrit :D’où cette formule obligatoire, maintenant, de dire l’accusé et non le coupable
Les procès sont terminés. Wakefield n'a plus le statut d'accusé mais coupable et condamné.
------------------------------------------------------
janic a écrit :a) C’est un PDF qui ne se traduit pas par google
Si, avec un copier/coller dans google traduction.
janic a écrit :b) Il s’agit d’une université provaxx, ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied
Il existerait des universités provaxx et des université antivax?
janic a écrit :c) n'a aucune valeur juridique
C'est pas le but. Ce n'est que la citation d'une revue scientifique.
------------------------------------------------------
janic a écrit :Pas clair ! tu reconnaîtrais maintenant que le ROR posait des problèmes, c’est nouveau !
Non: "Affirmant que le virus de la rougeole dans le ror causes des problèmes, le document de Wakefield est pour un brevet sur un vaccin monovalent antirougeoleux «plus sûr» et un produit pour traiter l'autisme et MICI. Ceci non plus rendu public"
http://www.medicine.mcgill.ca/epidemiol ... partII.pdf

janic a écrit :Que dis-tu de celle-là, plus complète, déjà citée
Elle ne contredit pas ce qui est indiqué au début du brevet:
"J'ai maintenant découvert un vaccin / agent thérapeutique combiné qui est non seulement probablement plus sûr à administrer aux enfants et à d'autres personnes par voie de vaccination / immunisation, mais qui peut également être utilisé pour traiter une MII, que ce soit en cure complète ou pour soulager les symptômes." http://translationportal.epo.org/emtp/t ... TRGLANG=fr

janic a écrit :Aucun vaccin actuel n'agit contre une rougeole persistante déjà installée.
C'est pour ça qu'il a breveté son invention qui a 2 prétentions:
"La présente invention concerne un nouveau vaccin / immunisation pour la prévention et / ou la prophylaxie contre une infection par le virus de la rougeole ET une composition pharmaceutique ou thérapeutique pour le traitement des MICI (maladie inflammatoire de l'intestin); en particulier la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse et la maladie comportementale régressive (RBD) (également appelée «trouble envahissant du développement»)."

janic a écrit :Rien n’indique que ce facteur de transfert soit un vaccin pour autant !
Rien n'indique non plus qu'il s'agisse d'un complément alimentaire.
Dans le cadre de l'affaire, ce "médicament" a été utilisé pour la 2ème prétention: "traitement des MICI (maladie inflammatoire de l'intestin); en particulier la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse et la maladie comportementale régressive (RBD) (également appelée «trouble envahissant du développement»)."

Un complément alimentaire n'est pas un médicament.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7531
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 12/09/19, 18:33

janic a écrit :je n'ai pas changé ma version, mais précisé celle ci, que cette mise au point te convienne ou pas.

Si ta mise au point c'est :
"un placebo est obligatoirement utilisé, pour les médicaments, pour la vérification de sa toxicité et chaque nouveau médicament doit suivre ce protocole pour obtenir son AMM, sans laquelle, il ne peut être commercialisé. Les vaccins échappent à cette obligation lors d’un nouveau vaccin pour lequel on ne fait que comparer celui-ci au vaccin déjà existant pour obtenir cette AMM. Donc passe droit !"
Elle est fausse également.

ce n'est que ton point de vue prouves-le par un texte précis!
------------------------------------------------------
janic a écrit :D’où cette formule obligatoire, maintenant, de dire l’accusé et non le coupable
Les procès sont terminés. Wakefield n'a plus le statut d'accusé mais coupable et condamné.
Une fois de plus tu mélanges, volontairement maintenant, tout.
L’Ordre des médecins est un organisme sans aucune valeur légale dans ses jugements, c’est juste un avis interne à cette institution qui peut décider si tel ou tel adhérent (ce ne sont que des adhérents qui en font partie) a respecté ou pas leur règlement intérieur, donc sans valeur aux yeux de la législation, les lois du pays, en cours. Si un adhérent à un club de foot se fait virer de son club, la loi n’intervient pas sauf si il y a préjudice effectivement réprimandé par la loi du pays, sinon c’est leur sauce interne qui en décide. Cela s’appelle se séparer des gêneurs, des empêcheurs de penser et agir autrement.
Etre accusé et condamné par un organisme privé, n’a aucune valeur, ni civile, ni administrative, publique.
Donc un individu considéré comme coupable de ne pas avoir respecté, peu ou prou, leur règlement intérieur, cela n’a aucune valeur juridique tant qu’il n’y a pas de jugement au civil. Là encore renseignes-toi auprès de juges d’Etat, ça t’éviteras ces mélanges infamants.
L’exemple actuel est celui de Joyeux rayé par l’Ordre des médecins au niveau national et contesté par l’Ordre des médecins local qui le soutiennent. Joyeux a été réintégré, pour le principe comme Smith puisque les deux n’exerçant plus, sauf que Joyeux n’a pas eut besoin de recourir au procès civil et donc l’Etat ne s’en est pas mêlé.


------------------------------------------------------
janic a écrit :a) C’est un PDF qui ne se traduit pas par google
Si, avec un copier/coller dans google traduction.
Merci, je vais essayer ! mais apparemment ça ne traduit que des mots, pas des textes PDF.
janic a écrit :b) Il s’agit d’une université provaxx, ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied
Il existerait des universités provaxx et des université antivax?
C’est justement pour souligner qu’il n’y a que des universités à la botte de BP et que « l’on ne mord pas le sein qui vous nourrit » donc les supposés antivaxx, ou plus précédemment les scientifiques qui contestent le dogme vaccinal, n’y sont pas les bienvenus. Là encore « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire » mais entre la gloire et le fric, leur choix est vite fait.
janic a écrit :c) n'a aucune valeur juridique
C'est pas le but. Ce n'est que la citation d'une revue scientifique.
D’autant plus ! dans notre pays où chacun est libre (de moins en moins) d’exprimer son point de vue, une revue scientifique ou pas, peut y raconter n’importe quoi, sauf à y créer un préjudice quelconque non pas aux idées émises, mais aux individus.
Or comme tu mélanges en permanence jugement interne, sans valeur légale, d’une institution et sauce interne de celle-ci, tu cherches donc à tromper le lecteur
------------------------------------------------------
janic a écrit :Pas clair ! tu reconnaîtrais maintenant que le ROR posait des problèmes, c’est nouveau !
Non: "Affirmant que le virus de la rougeole dans le ror causes des problèmes, le document de Wakefield est pour un brevet sur un vaccin monovalent antirougeoleux «plus sûr» et un produit pour traiter l'autisme et MICI. Ceci non plus rendu public"
http://www.medicine.mcgill.ca/epidemiol ... partII.pdf

Donc un simple point de vue de commentateur. Maintenant mon propre commentaire :
W a affirmé bien haut que le vaccin contre la rougeole sous forme monovalent ou sous trivalent, n’apportait pas la sécurité suffisante pour les patients et qu’il devait donc être amélioré s’il engendrait effectivement des autismes. Il ne s’agit pas d’un vaccin qu’il aurait inventé(pas de mention, concernant son produit, d’être porteur d’un antigène qui seul qualifie un produit de vaccin) mais d’un facteur de transfert, uniquement, faisant l’objet du brevet.
Les zigotos qui font ce commentaire du site ci-dessus, sont supposés avoir le niveau scientifique adéquat pour savoir ce qui défini un vaccin, mais pas pour autant savoir comment se rédige un brevet.(demande à Christophe ou Remondo qui, eux en ont déposé.)
janic a écrit :Que dis-tu de celle-là, plus complète, déjà citée
Elle ne contredit pas ce qui est indiqué au début du brevet:
"J'ai maintenant découvert un vaccin / agent thérapeutique combiné qui est non seulement probablement plus sûr à administrer aux enfants et à d'autres personnes par voie de vaccination / immunisation, mais qui peut également être utilisé pour traiter une MII, que ce soit en cure complète ou pour soulager les symptômes." http://translationportal.epo.org/emtp/t ... TRGLANG=fr
Et c’est reparti ! de nouveau W sait, il est allé à l’université où s’apprend cette chose élémentaire de ce qui défini un vaccin : si, si ! et il ne peut faire une confusion entre agir comme un vaccin et être un vaccin. Donc où se trouve mentionné le ou les antigènes dans celui-ci. S’il n’y en a pas c’est que ce n’est pas un vaccin. IL n’y a que Deer, incompétent en la matière pour avoir fait cette lecture primaire, car sans formation scientifique adéquate. W a eut beau lui écrire pour éviter cette confusion Deer n’a pas voulu en tenir compte, les dates faisant foi. Le BMJ et le GMC qui comptent de vrais scientifiques, n’ont pas suivi totalement Deer sur ce point, préférant s’appuyer sur le non respect du protocole.
janic a écrit :Aucun vaccin actuel n'agit contre une rougeole persistante déjà installée.
C'est pour ça qu'il a breveté son invention qui a 2 prétentions:
"La présente invention concerne un nouveau vaccin / immunisation pour la prévention et / ou la prophylaxie contre une infection par le virus de la rougeole ET une composition pharmaceutique ou thérapeutique pour le traitement des MICI (maladie inflammatoire de l'intestin); en particulier la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse et la maladie comportementale régressive (RBD) (également appelée «trouble envahissant du développement»)."
Ceci n’est pas incompatible ! Supprime, provisoirement, le mot vaccin et le reste de la phrase garde toute sa cohérence, puis rajoute le et la phrase ne change pas de sens. Or une fois de plus un vaccin ne peut agir CONTRE un autre vaccin, comme mentionné: c’est clair dans ce brevet. Si tu prends le premier de façon primaire il te faudra prendre celui-ci aussi et là aucun toubib, biologiste, ne le fera. Renseignes-toi!
Or ce brevet a été établi, comme la plupart d’entre eux, par un cabinet spécialisé dans ce domaine qui n’aurait pas perçu cette incohérence. Puis le déposant n’est pas W mais l’hôpital qui, au minimum, a dû lire ce dernier avant de le déposer et n’y a rien trouvé à redire et il n’aurait pas perçu cette incohérence non plus ? Ca fait trop de hasards successifs pour crédibiliser ton discours. Et dans le cas où il aurait fait réellement cette invention révolutionnaire , renvoyant Pasteur et ses aficionados au rancart, aux oubliettes, et aucun toubib ne s’en serait aperçu?
janic a écrit :Rien n’indique que ce facteur de transfert soit un vaccin pour autant !
Rien n'indique non plus qu'il s'agisse d'un complément alimentaire.
Effectivement, c’est toi qui insiste pour que ce soit catalogué comme un complément alimentaire que l’on vend en parapharmacie. Or ce n’est pas un vaccin, selon la définition de celui-ci, il agit COMME un complément alimentaire puisque concernant un constituant du lait maternel où, surtout à une époque où les femmes allaitaient de moins en moins, ce facteur de transfert agit donc comme un complément de la même façon que la vitC en cas de scorbut(sans vaccin qui n’existe pas) ou de vitB dans le béri béri (sans vaccin)chacune manquant dans les apports alimentaires, mais injectés comme des vaccins de façon curative en cas de carence et de façon préventive par injection, comme un vaccin,
Dans le cadre de l'affaire, ce "médicament" a été utilisé pour la 2ème prétention: "traitement des MICI (maladie inflammatoire de l'intestin); en particulier la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse et la maladie comportementale régressive (RBD) (également appelée «trouble envahissant du développement»)."

Un complément alimentaire n'est pas un médicament

Sauf que les compléments alimentaires sont des produits consommables par la voie naturelle buccale. Ce facteur de transfert est appliqué par injection essentiellement (comme les vitamines ci-dessus, par injection aussi) mais peuvent AUSSI être consommés par voie buccale (par exemple certains vaccins comme celui contre la polio des années 60 qui était aussi buvable) ou bien les vitamines par l’alimentation.
donc le brevet, c'est son rôle, spécifie de façon très développée et scientifique pour être compris par des professionnels (-l'INPI en l'occurrence- rappelle qu'un brevet doit pouvoir être reproductible en dehors de son inventeur) le rôle et la limite de ce facteur de transfert Si tu en a les compétence relis le dans sa totalité, pas des petits bouts pour tenter de te (ni moi) donner raison.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité