Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLa France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7531
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 01/09/19, 09:02

janic a écrit :Les médicaments sont réellement testés individuellement contre placebo,

Ca dépend
https://www.chu-nantes.fr/qu-est-ce-qu- ... 11726.kjsp

Il y a deux sortes d'essais :
• les essais contre placebo lorsqu'il n'existe pas de traitement de référence : le nouveau médicament est comparé à un produit qui a la même apparence mais qui ne contient pas la molécule testée, le placebo,
• les essais pour améliorer un traitement déjà existant: le nouveau traitement est comparé aux traitements existants.

Il s'agit donc d'essais pas d'obtention d'une AMM.
janic a écrit : Or, actuellement, ce sont des vaccins comparés au vaccin précédent qui sont utilisés, donc de composition différente, et pas de véritable vérification donc.

"Actuellement", plein de vaccins sont testés conte placebo
Pour en vérifier la toxicité, pas l'efficacité.


https://www.courrierinternsational.com/a ... efficacite
Pas question de placebo ici, il ne s’agit que d’un vaccin expérimental donc sans AMM.

https://valneva.com/press-release/valne ... 5/?lang=fr
mauvais exemple: les essais en question ne portent pas sur l’efficacité de ce candidat vaccin mais sur la toxicité du produit, PAS DE SON EFFICACITE en tant que produit de protection contre la maladie. En effet des adultes en bonne santé, qui ne sont donc pas malades de Lyme, ne donneront aucune indication sur l’efficacité du produit, tout au plus sur sa dangerosité.

A propos de l’étude clinique de Phase 2 VLA15-202
VLA15-202 est la seconde des deux études de Phase 2 initiées par le Groupe. L’essai clinique, randomisé à l’insu des observateurs et contrôlé par placebo, est conduit sur différents sites aux Etats-Unis.
250 sujets vont recevoir soit l’un des deux dosages du vaccin adjuvanté à l’alum (150 sujets chacun), soit un placebo (50 sujets). L'étude porte sur des adultes en bonne santé âgés de 18 à 65 ans

donc pas sur des malades!
https://www.mesvaccins.net/web/news/143 ... aeruginosa
Un essai de phase II / III portant sur un vaccin expérimental destiné à prévenir l'infection à Pseudomonas aeruginosa a été annoncé par le laboratoire Intercell AG en partenariat avec Novartis. https://www.mesvaccins.net/web/news/143 ... aeruginosa
Actuellement, il n'existe pas de vaccin disponible pour prévenir les infections à P. aeruginosa.

Cette partie est particulièrement intéressante, par contre, et montre que le vaccin sans adjuvant est bien plus efficace qu’avec. :
Une baisse du taux de mortalité a été observée dans tous les groupes vaccinés par rapport au groupe placebo. Une réduction statistiquement significative a été observée pour le groupe dont les sujets ont reçu 100 µg de vaccin sans adjuvant (p = 0,0196 à J28).
Par contre aucune indication chiffrée du taux de mortalité comparée, C’est 1% , 99% (je sais que tu adores ce genre de supposition)

https://www.em-consulte.com/en/article/964805
C’est le premier vaccin thérapeutique répondant aux besoins médical de cette population à haut risque, les vaccins HPV n’étant efficaces que s’il n’y a jamais eut infection.
Depuis cette année, Genticel mène un essai multicentrique randomisé en double aveugle contre placebo pour l’évaluation de son candidat-vaccin thérapeutique. Il concerne les femmes déjà porteuses de HPV, avant apparition de lésions de haut grade ou cancéreuses. C’est le premier vaccin thérapeutique répondant au besoin médical de cette population à haut risque, les vaccins HPV préventifs n’étant efficaces que s’il n’y a jamais eu infection.

Il ne s’agit donc pas des vaccins ordinaires à but préventif qui peut être examiné à part. Il manque donc d'en connaitre la composition pour en déterminer les facteurs curatifs, absents chez les vaccins classiques.

https://www.who.int/vaccine_safety/comm ... n_2014/fr/
Des données avant l’homologation sur l’innocuité et l’immunogénicité ont été présentées. Le vaccin a été évalué dans le cadre d’essais en phases 1 et 2 avant homologation conçus pour examiner la dose et la posologie optimales du vaccin Hecolin. L’efficacité et l’innocuité du vaccin ont été évaluées dans un essai contrôlé randomisé en double aveugle en phase 3 sur >112 000 sujets sains âgés de 16 à 65 ans, sans tenir compte du statut des anticorps anti-VHE.
Même chose, l’innocuité se mesure par rapport à la toxicité d’un produit indépendamment de son efficacité et donc de son immunogénicité. Là aussi tout produit introduit dans un organisme provoque une réaction immunitaire contre ces agents étrangers. Cela ne détermine pas son efficacité sur le long terme. Pour ceux qui ont connu les vaccinations BCG, se rappellent des cutis réactions, sans réactions et donc de fabrication d'anticorps.
La cuti-réaction à la tuberculine est une méthode d'investigation pratiquée pour savoir si le sujet a été en contact avec le bacille tuberculeux ou si la vaccination tuberculeuse (faite avec le bacille Calmette-Guérin BCG ) qu'il a subi provoqué la fabrication d'anticorps.
Or sans réaction inflammatoire répétée, les enfants étaient intégrés dans les classes et aucune épidémie ne se déclarait pour autant chez ceux-ci comme chez les autres enfants. La présence d’anticorps n’indique aucunement la protection contre la maladie, mais seulement que l’organisme à eut une réaction de défense, soit au pus, pardon l’antigène, soit aux autres composants du vaccin.

https://www.futura-sciences.com/sante/a ... teur-7353/
Bidon, ce n’est qu’une pub cachée de BP

http://fr.ap-hm.fr/actu/demarrage-essai ... -marseille
Sera utilisé contre placebo et non a été utilisé contre placebo, lequel sert à vérifier la toxicité du produit, pas son efficacité

https://www.europe1.fr/sante/ebola-deux ... us-3461942
Des résultats encourageants. Après un mois, 84% des patients vaccinés avec le rVSV-ZEBOV ont développé des anticorps. Après un an, 80% d'entre eux étaient toujours protégés. Pour le cAd3-EBOZ, 71% ont développé des anticorps après un mois et 64% étaient toujours protégés à la fin de l'essai. Après avoir reçu le vaccin, certaines personnes ont ressenti "des effets secondaires légers ou modérés, comme des maux de tête, des douleurs musculaires, de la fièvre et de la fatigue", indique le rapport.

Même chose ! Confusion entre présence d’anticorps et protection. Tous les vaccins provoquent des réactions produisant des anticorps, comme pour une blessure, une écorchure, une piqure d’insecte, une morsure et pour autant ne signifient pas le développement d’une immunité quelconque sinon nous serions protégés à vie contre les moustiques, araignée, guèpes, serpents, épine noire, rage, tétanos, etc …. Et ce n’est pas le cas, loin s’en faut.
Ton affirmation: "Les vaccins ne sont pas testés contre des vrais placebos" est fausse.

Non cela reste toujours valable car le but d’un placebo n’est pas de se substituer définitivement à des modifications ultérieures de ces vaccins, lesquels ne seront pas, de nouveau, comparés à des placebos, mais aux vaccins précédents, j’en ai précisé la particularité. Et donc cela concerne bien la deuxième forme des essais indiqués ci-dessous. Par contre je reconnais que ma formulation manquait de précision. A comparer avec les mensonges des labos évidemment.
Il y a deux sortes d'essais :
• les essais contre placebo lorsqu'il n'existe pas de traitement de référence : le nouveau médicament est comparé à un produit qui a la même apparence mais qui ne contient pas la molécule testée, le placebo,
• les essais pour améliorer un traitement déjà existant: le nouveau traitement est comparé aux traitements existants.

Ce qui ne remplace pas le processus pour obtenir son AMM, seul et non par comparaison!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort

pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 599
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 01/09/19, 17:51

janic a écrit :Il s'agit donc d'essais pas d'obtention d'une AMM.
C'est le sens de ton affirmation: "Pas d'essai contre placebo"

janic a écrit :https://www.courrierinternational.com/article/sante-un-vaccin-experimental-contre-la-dengue-montre-son-efficacite
Pas question de placebo ici,
Faux: "Un essai clinique dans lequel des volontaires ont reçu soit un placebo soit un vaccin expérimental contre le virus de la dengue "

janic a écrit : il ne s’agit que d’un vaccin expérimental donc sans AMM.
Comme souvent dans le cadre d'un essai clinique....

janic a écrit :Non cela reste toujours valable car le but d’un placebo n’est pas de se substituer définitivement à des modifications ultérieures de ces vaccins, lesquels ne seront pas, de nouveau, comparés à des placebos, mais aux vaccins précédents,
Comme la plupart des médicaments...

janic a écrit :Par contre je reconnais que ma formulation manquait de précision.
:frown: Tu modifies ta formulation maintenant qu'il est prouvé qu'elle est fausse. (Un peu comme Wakefield modifie la nature de son brevet après ses condamnations...)

Ton affirmation (que tu rabâches) est très précise: :arrowd:
janic a écrit :"Pas d'essai contre placebo"
"Un troisième critère auxquels ces vaccins échappent, ils échappent AUX VÉRITABLES PLACEBO"
"aucun vaccin n'est soumis à une comparaison avec un placebo"

Et elle est fausse:
https://www.apmnews.com/freestory/10/30 ... phase-iii-
https://translate.google.com/translate? ... 2F26460695
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7531
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 01/09/19, 20:31

janic a écrit :"Pas d'essai contre placebo"
"Un troisième critère auxquels ces vaccins échappent, ils échappent AUX VÉRITABLES PLACEBO"
"aucun vaccin n'est soumis à une comparaison avec un placebo"

Et elle est fausse:
https://www.apmnews.com/freestory/10/30 ... phase-iii-
https://translate.google.com/translate? ... 2F26460695
Donc répétition un placebo sert à contrôler la toxicité d’un médicament, pas son efficacité sur porteurs sains et les placebos sont donnés à des porteurs sains, non malades
:https://www.courrierinternational.com/article/sante-un-vaccin-experimental-contre-la-dengue-montre-son-efficacite[*]
janic a écrit Pas question de placebo ici,
Ce vaccin expérimental a pour le moment été testé sur 21 volontaires. Tous ont été protégés contre le virus de la dengue, tandis que les 20 volontaires qui ont reçu un placebo ont développé l’infection.
D’accord pour la mention de placebo.
Faux: "Un essai clinique dans lequel des volontaires ont reçu soit un placebo soit un vaccin expérimental contre le virus de la dengue "
voir donc en bas de page!
• janic a écrit :Non cela reste toujours valable car le but d’un placebo n’est pas de se substituer définitivement à des modifications ultérieures de ces vaccins, lesquels ne seront pas, de nouveau, comparés à des placebos, mais aux vaccins précédents,
Comme la plupart des médicaments...
Justement pas ! Chaque médicament nouveau doit recommencer tous les protocoles à zéro, puisque pour être protégé par un nouveau brevet, il faut qu’il soit réellement inédit afin aussi d'obtenir son AMM
• janic a écrit :Par contre je reconnais que ma formulation manquait de précision.

Tu modifies ta formulation maintenant qu'il est prouvé qu'elle est fausse.
Non pas fausse, mais incomplètement formulée, ce qui est différent
(Un peu comme Wakefield modifie la nature de son brevet après ses condamnations...)
Une fois de plus tu ne connais rien aux brevets. Lis, renseignes-toi sur les conditions d’admission au brevet. Un brevet ne peut être modifié dans sa version initiale, par contre un nouveau brevet, qui sera additif, peut être posé et donc devient un nouvel original…et donc il faut aussi et encore recommencer toute la procédure couteuse.
Or, que je sache, pour avoir consulté ses brevets, aucun ne correspond à ton accusation…fausse donc !
janic a écrit :"Pas d'essai contre placebo"
"Un troisième critère auxquels ces vaccins échappent, ils échappent AUX VÉRITABLES PLACEBO"
" Déjà précisé ! un placebo est obligatoirement utilisé, pour les médicaments, pour la vérification de sa toxicité et chaque nouveau médicament doit suivre ce protocole pour obtenir son AMM, sans laquelle, il ne peut être commercialisé. Les vaccins échappent à cette obligation lors d’un nouveau vaccin pour lequel on ne fait que comparer celui-ci au vaccin déjà existant pour obtenir cette AMM. Donc passe droit !

https://translate.google.com/translate? ... 2F26460695
Il s’agit de la Chine qui ne s’embarrasse guère de conditions imposées en Occident
[*]
https://www.courrierinternational.com/a ... efficacite

Un précédent vaccin décevant
Un vaccin à trois doses, le Dengvaxia, avait été autorisé au Mexique, aux Philippines et au Brésil et produisait des anticorps contre le virus dans un essai clinique, conférant une protection pendant la première année après la vaccination. MAIS DEUX ANS APRES, DES ENFANTS DE MOINS DE NEUF ANS QUI AVAIENT ETE VACCINES SE SONT RETROUVES A L'HOPITAL AVEC LA DENGUE [u]EN NETTEMENT PLUS GRAND NOMBRE QUE CEUX QUI AVAIENT REÇU UN PLACEBO.[/u]
Ces chercheurs ont alors déterminé que la présence d'anticorps n'était pas une indication suffisante pour savoir si le vaccin protégeait efficacement contre les quatre souches du virus. Les scientifiques savaient aussi qu'une personne ayant déjà eu la dengue a des symptômes plus sévères si elle est de nouveau infectée par une souche différente de la première.

Les chercheurs ont alors produit ce nouveau vaccin le TV003, déjà efficace contre les virus un, trois et quatre de la dengue mais qui peut aussi produire un forte réaction immunitaire contre le virus deux, le plus virulent.


Et donc:
1)La pharmacocinetique :|
2)Pas d’étude de cancérogénèse, :cry:
3) de mutagenèse :cry: :cry:
4) de génotoxicité :cry: :cry: :cry:
5) la pharmacovigilance insuffisante :?
auxquels peut être ajouté
6)les tricheries statistiques des gouvernements :evil:
7) le mensonge sur la couverture vaccinale de toute la population :evil: :evil:
8.) les spécificités individuelles en matière d'immunologie et de l'absurdité d'un vaccin universel passe partout :x :evil:
etc...
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 599
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 01/09/19, 22:24

janic a écrit :Les vaccins échappent à cette obligation lors d’un nouveau vaccin pour lequel on ne fait que comparer celui-ci au vaccin déjà existant pour obtenir cette AMM.
Comme pour les médicaments. Si un traitement est déjà existant et évalué, il est préférable de comparer le nouveau à celui-ci pour éviter de donner un placebo inutilement alors qu'un traitement efficace existe déjà.
"LA PHASE III : Menés sur de larges populations de patients, les essais permettent de comparer l'efficacité thérapeutique de la molécule au traitement de référence (lorsque celui-ci existe) ou bien à un placebo (lorsqu’aucune thérapie n'existe)"

janic a écrit : https://translate.google.com/translate? ... 2F26460695
Il s’agit de la Chine qui ne s’embarrasse guère de conditions imposées en Occident
C'est un essai de vaccin comparé à placebo.
Ton affirmation "aucun vaccin n'est soumis à une comparaison avec un placebo" est donc fausse.

https://vaccination-info-service.fr/Gen ... es-vaccins
https://www.futura-sciences.com/sante/d ... 80/page/2/
http://fr.vaccine-safety-training.org/s ... ation.html
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7531
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 02/09/19, 10:03

janic a écrit :Les vaccins échappent à cette obligation lors d’un nouveau vaccin pour lequel on ne fait que comparer celui-ci au vaccin déjà existant pour obtenir cette AMM.
Comme pour les médicaments. Si un traitement est déjà existant et évalué, il est préférable de comparer le nouveau à celui-ci pour éviter de donner un placebo inutilement alors qu'un traitement efficace existe déjà.
"LA PHASE III : Menés sur de larges populations de patients, les essais permettent de comparer l'efficacité thérapeutique de la molécule au traitement de référence (lorsque celui-ci existe) ou bien à un placebo (lorsqu’aucune thérapie n'existe)"

https://www.asl-hsp-france.org/images/p ... inique.pdf
comme le montre ce document, les essais cliniques pour des médicaments ne sont pas applicables à des vaccins, à comparer au précédent.

Les essai précliniques
Les vaccins sont d’abord étudiés en laboratoire et testés chez l’animal. Cette étape indispensable ne préjuge pas des résultats chez l’homme.
Les essais cliniques
Les essais cliniques, chez l’homme, comprennent trois phases successives qui correspondent à des objectifs différents.
La phase I (innocuité) dure de un à deux ans. Elle a pour objectif de déterminer
• L’innocuité du candidat-vaccin CHEZ L’HOMME : provoque-t-il des effets indésirables sérieux ?
• Sa tolérance : comment le corps réagit-il au produit ?
• Son immunogénicité : le candidat-vaccin génère-t-il une réponse immunitaire ?


La phase IIA (immunogénicité et dosage) dure de un à deux ans. Les essais sont réalisés SUR UN TRES PETIT NOMBRE DE VOLONTAIRES.[*]
• On continue à vérifier la tolérance et l’innocuité du candidat-vaccin.
• On continue à surveiller son immunogénicité.
• On cherche à établir la dose optimale de vaccin à utiliser.


La phase IIB, encore appelée « preuve de concept » ou « validation de principe », dure de deux à cinq ans. Les essais sont réalisés SUR UN NOMBRE PLUS ELEVE DE VOLONTAIRES et ont pour objectif de déterminer si :
• Le vaccin procure bien une protection durable contre l’infection
• La stratégie vaccinale (A quel moment, quelle dose, quelle fréquence adopter ?) est susceptible de fonctionner pour réduire le risque de transmission du pathogène
• Un essai de phase III est envisageable

La phase III (efficacité et bénéfices/risques) dure de trois à cinq ans. Des essais testent sur des centaines, voire des milliers, de personnes le rapport bénéfices/risques du vaccin. Ces études pivots permettent de définir les conditions et les précautions d’emploi du vaccin et, à terme, de poser des demandes d’AMM auprès des agences du médicament.
Deux étapes de recherche peuvent être associées (essai de phase I/II par exemple), ce qui permet d’accélérer un peu le processus.
-
et pour ceux qui l'ignorent:

L'immunogénicité est la capacité pour toute substance, soluble ou particulaire, protéique ou non, habituellement étrangère à l'organisme dans lequel elle se trouve, de provoquer une réponse immunitaire spécifique. Cette substance est alors appelée antigène.
Il a été vu précédemment que cette réponse immunitaire spécifique à ces substances peut manquer comme pour le BCG pour ceux qui ont connu cette époque. Par contre l’organisme peut réagir aux autres constituants d’un vaccin comme vis à vis du mercure, de l’alu, du formol, etc… et que cette réaction soit confondue avec celle concernant l’antigène biologique inoculé. Ceci est manifeste lors de vaccination sans adjuvants où la réaction est quasi nulle et particulièrement avec des vaccins inactivés.. La réponse concerne donc quasi exclusivement ces adjuvants non biologiques dangereux.
Une piqure de guèpe, de moustique, de scorpion, etc… ne contient pas d’adjuvants et ils sont de véritables antigènes biologiques spécifiques, eux..

https://vaccination-info-service.fr/Gen ... es-vaccins
Ca c’est de la pub, de l’autopromotion, de BP

https://www.futura-sciences.com/sante/d ... 80/page/2/
Idem

http://fr.vaccine-safety-training.org/s ... ation.html
Idem, mais plus intéressant par ce point là
À retenir
Les études pré-homologation identifient souvent les réactions indésirables courantes et aiguës qui surviennent à une fréquence SUPERIEURE à 1 pour 10 000 vaccinations, en fonction de la taille totale de l’échantillon.
Les réactions indésirables peu courantes ou rares, ou celles d’apparition tardive SONT PEU DETECTEES DANS CES ESSAIS.
Par conséquent, la surveillance continue post-homologation de la sécurité des vaccins est nécessaire pour identifier et évaluer ces événements indésirables.


Cette surveillance en question est extrêmement faible, env 10% maxi selon la pharmacovigilance, et les plaintes des victimes peu prise en compte, à moins de longs et couteux procès peu accessible à des revenus modestes.
mais comme dit cette expression: "a vaincre sans péril, on triomphe sans gloire" Mais pour BP ce n'est pas la gloire qui est recherchée, mais la rentabilité, les juteux bénéfices et donc faire perdurer le plus longtemps possible ce business si rémunérateur.

Par contre rien sur ces points là :

Et donc:
1)La pharmacocinetique :|
2)Pas d’étude de cancérogénèse, :cry:
3) de mutagenèse :cry: :cry:
4) de génotoxicité :cry: :cry: :cry:
5) la pharmacovigilance insuffisante :?

auxquels peut être ajouté
6)les tricheries statistiques des gouvernements :evil:
7) le mensonge sur la couverture vaccinale de toute la population :evil: :evil:
8.) les spécificités individuelles en matière d'immunologie et de l'absurdité d'un vaccin universel passe partout :x :evil:

etc...

peut être, un jour, finiras-tu par y répondre, plutôt que de te défiler depuis le début!

[*] ces volontaires en question, risquant leur vie pour un peu de pognon, généralement chez des gens pauvres ou financièrement démunis, pas pour la gloire de sauver l'humanité. par exemple Pasteur n'a jamais essayé sur lui même ses produits. Nulle part dans la littérature on ne trouve mention qu'il se soit faire inoculer son vaccin lors même qu'il était en contact étroit avec ces enfants supposés enragés et ça ne trouble personne!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7531
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 02/09/19, 10:58

Re: Réchauffement: les Maladies du Permafrost arrivent...(report)
GuyGadebois » 01/09/19, 18:43

izentrop a écrit :
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme que les vaccins mis au point pour se protéger contre le virus Ebola, qui sont autorisés pour un "usage compassionnel" avant leur homologation officielle, se sont révélés très efficaces.
Contre-indications

La vaccination par rVSV-ZEBOV ne doit pas réalisée dans les cas suivants :

hypersensibilité connue à l’un des composants du vaccin ;
antécédent d’hypersensibilité suite à une précédente administration de ce vaccin ;
femme enceinte ou allaitante ;
maladie fébrile aigüe sévère (fièvre élevée), la vaccination devra alors être différée.

https://www.mesvaccins.net/web/vaccines ... rvsv-zebov

Il est facile de se rendre compte que le bien-être des populations est une donnée secondaire:
En octobre 2018, un comité ad hoc avait été chargé par l’OMS de faire des recommandations sur les essais cliniques de traitements « compassionnels » de la maladie à virus Ebola. Sur l’ensemble des experts sollicités, quatre avaient été considérés comme étant en « conflit d’intérêts ». Parmi eux, les professeurs Jean-Jacques Muyembe-Tamfum et Sabue Mulangu de l’Institut national de recherche biomédicale, « répertoriés comme inventeurs » de l’utilisation du mAb114 dans le traitement d’Ebola. L’OMS note toutefois que le gouvernement américain reste « le propriétaire de cette invention » et les deux chercheurs congolais « n’ont pas reçu d’argent et, étant donné la faible valeur commerciale des produits obtenus (limités à une utilisation lors d’épidémies d’Ebola Zaïre), ils estiment peu probable qu’ils reçoivent un revenu quelconque comme les inventeurs à l’avenir ».
http://www.rfi.fr/afrique/20190802-ebol ... eme-vaccin
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7531
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 02/09/19, 11:03

0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4453
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 330
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 02/09/19, 12:12

Tu as raison d'avoir déplacé le sujet
guyGadebois a écrit :REGN-EB3 et mAb114 ont été mis au point à partir d'anticorps prélevés sur des survivants d'Ebola.
C'est presque comme le "canada dry", ça n'est pas un vaccin pour ne pas effrayer une population encore plus endoctrinée qu'en France, mais ça y ressemble beaucoup finalement :wink:
1 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7531
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 02/09/19, 12:33

C'est presque comme le "canada dry", ça n'est pas un vaccin pour ne pas effrayer une population encore plus endoctrinée qu'en France, mais ça y ressemble beaucoup finalement :wink:
tu fais bien de remarquer que la France est bien endoctrinée par la vaccinomanie. Mais ça change tout doucement! :D
et, contre les quelques réfractaires à cet endoctrinement, la ministre pond des obligations pour forcer les parents à empoisonner leurs bambins. :evil:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4453
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 330
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 02/09/19, 14:13

Cours rapide 3:50 sur la mémoire immunitaire
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité