Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLa France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 602
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 23/08/19, 22:01

janic a écrit :Source précise et officielle ?
Cherches un peu, sors de tes sites complotistes....
Nan je rigole, tiens, je donnes toujours les sources moi:
https://translate.google.com/translate? ... _Wakefield :arrowd:
"Entre juillet 2007 et mai 2010, une audience "d'aptitude professionnelle" de 217 jours du Conseil général de la médecine du Royaume-Uni a examiné des accusations de faute professionnelle portées contre Wakefield et deux collègues impliqués dans le document publié dans The Lancet"
https://www.independent.co.uk/life-styl ... 43114.html :arrowd:
"Son verdict fait suite à 217 jours de délibérations, ce qui en fait le cas disciplinaire le plus long de l'histoire du GMC depuis 152 ans."
https://translate.google.com/translate? ... 2F503.html :arrowd:
"L’audience a débuté le 16 juillet 2007. Après 149 jours d’exposés et de preuves, le comité a commencé à examiner sa décision à la fin de la première étape. Il a délibéré à huis clos pendant environ 45 jours. Le 28 janvier 2010, il a rendu des constatations écrites concernant les faits admis, jugés avérés et concluants, qui ont permis de conclure que ceux-ci n'étaient pas insuffisants pour permettre de conclure à une faute grave en matière professionnelle. Après trois jours supplémentaires de plaidoiries et de preuves pour se terminer le 14 avril 2010, le groupe spécial a réservé sa décision sur les questions en litige. Dans une décision écrite rendue le 24 mai 2010"

Ça c'était pour le procès initial du GMC contre les 3 médecins qui a été le plus long de soin histoire.
Ensuite, pour le procès en appel:
https://translate.google.com/translate? ... 2F503.html :arrowd:
"Cet appel a été initialement établi pour deux semaines. En l’occurrence, grâce aux documents écrits détaillés qui m’ont été fournis avant l’audience et, surtout, aux observations utiles et réfléchies de M. Miller, QC, à l’intention du Professeur Walker-Smith et de Mlle Glynn, QC (qui ne figurent pas ci-dessous) GMC, l’audience n’a duré que cinq jours."

Donc, ton argument de procès en appel long donc coûteux ne tient pas la route.
Si Wakefield était innocent, il aurait fait appel de cette décision du GMC et il n'aurait pas perdu ces 2 autres procès.

Encore une fois, tu as inventé ou relayé une fakenews comme:
- Le juge Nigel Davis qui a jugé Wakefield et Smith,
- le procès en Amérique qui innocente Wakefield,
- 2 sur 3 des décès rougeole en 2018 étaient vaccinés,
- Trump a un enfant autiste
- etc...

janic a écrit :Source donc, puisque je n’ai pas les minutes des procès en diffamation et que le moteur de recherche ne trouve pas cette mention!
Je te l'ai posté déjà 2 ou 3 fois, ici par exemple: sante-pollution-prevention/la-france-est-l-un-des-pires-eleves-europeens-en-matiere-de-vaccination-t15653-740.html#p364602
Je doute que tu le lises sur un 4ème post, m'enfin:
https://translate.google.com/translate? ... &sandbox=1
Le juge déclare: "Par conséquent, je suis tout à fait convaincu que le demandeur souhaitait tirer parti de l’existence de la procédure tout en ne voulant pas la faire progresser ni donner aux défendeurs la possibilité de donner suite aux demandes."

janic a écrit :cela n’en fait pas son auteur exclusif
Pas exclusif, principal! Comme cité...

janic a écrit : il n'invente pas un vaccin autre que celui déjà existant en monovalent.
Il invente un vaccin plus sûr: "Nous avons donc besoin d’un vaccin plus sûr qui ne pose pas ces problèmes et d’un traitement pour les personnes atteintes d’une MII. J'ai maintenant découvert un vaccin / agent thérapeutique combiné"

janic a écrit :Non pas vaccin PLUS thérapeutique
C'est décrit comme ça dans le brevet. ici: "La présente invention concerne un nouveau vaccin / immunisation pour la prévention et / ou la prophylaxie contre une infection par le virus de la rougeole ET une composition pharmaceutique ou thérapeutique pour le traitement des MICI "
et ici: "Nous avons donc besoin d’un vaccin plus sûr qui ne pose pas ces problèmes et d’un traitement pour les personnes atteintes d’une MII. J'ai maintenant découvert un vaccin / agent thérapeutique combiné"
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7683
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 134

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 24/08/19, 10:02

janic a écrit :Source précise et officielle ?
Cherches un peu, sors de tes sites complotistes....
Nan je rigole, tiens, je donnes toujours les sources moi:
https://translate.google.com/translate? ... _Wakefield
"Entre juillet 2007 et mai 2010, une audience "d'aptitude professionnelle" de 217 jours du Conseil général de la médecine du Royaume-Uni a examiné des accusations de faute professionnelle portées contre Wakefield et deux collègues impliqués dans le document publié dans The Lancet"
Tu veux rire ? tu prends cet article qui n’est qu’une succession de fake news pour argent comptant ? Ce n’est pas une source officielle, mais juste un commentaire particulier. Donc je continue : où est le document officiel, lui ! Mais je ne conteste pas que ce procès soit , effectivement, celui du Conseil général de la médecine du Royaume-Uni , mais le reste c'est fakenews et cie.
https://www.independent.co.uk/life-styl ... 43114.html
"[i]Son verdict fait suite à 217 jours de délibérations, ce qui en fait le cas disciplinaire le plus long de l'histoire du GMC depuis 152 ans."

https://translate.google.com/translate? ... 2F503.html
"L’audience a débuté le 16 juillet 2007. Après 149 jours d’exposés et de preuves, le comité a commencé à examiner sa décision à la fin de la première étape. Il a délibéré à huis clos pendant environ 45 jours. Le 28 janvier 2010, il a rendu des constatations écrites concernant les faits admis, jugés avérés et concluants, qui ont permis de conclure que ceux-ci n'étaient pas insuffisants pour permettre de conclure à une faute grave en matière professionnelle. Après trois jours supplémentaires de plaidoiries et de preuves pour se terminer le 14 avril 2010, le groupe spécial a réservé sa décision sur les questions en litige. Dans une décision écrite rendue le 24 mai 2010"[/i]
Ça c'était pour le procès initial du GMC contre les 3 médecins qui a été le plus long de soin histoire.
Ensuite, pour le procès en appel:
https://translate.google.com/translate? ... 2F503.html
"Cet appel a été initialement établi pour deux semaines. En l’occurrence, grâce aux documents écrits détaillés qui m’ont été fournis avant l’audience et, surtout, aux observations utiles et réfléchies de M. Miller, QC, à l’intention du Professeur Walker-Smith et de Mlle Glynn, QC (qui ne figurent pas ci-dessous) GMC, l’audience n’a duré que cinq jours

Donc, ton argument de procès en appel long donc coûteux ne tient pas la route.
Si Wakefield était innocent, il aurait fait appel de cette décision du GMC et il n'aurait pas perdu ces 2 autres procès.."
L’audience n’a duré que 5 jours, effectivement, mais sur dossiers préexistants. Cette audience n’est évidemment qu’un jugement final car aucun dossier administratif ne se règle généralement en si peu de temps. Les citations du jugement font appel à ces dossiers justement.(cités en retrait) Donc il s’agit du jugement final sur dossier établi connu des parties en question.
Encore une fois, tu as inventé ou relayé une fakenews comme:
- Le juge Nigel Davis qui a jugé Wakefield et Smith,
En fait, Nigel Davis a refusé que soit accordée l’aide juridique à W uniquement, pas à Smith, d’où la confusion que je reconnais.
- le procès en Amérique qui innocente Wakefield,
Effectivement deuxième boulette. mais ce procès ne porte pas sur des fautes professionnelles graves mais sur de la diffamation. Là c’est toi qui fait une boulette !
- 2 sur 3 des décès rougeole en 2018 étaient vaccinés,
J’ai rectifié le tir, donc inutile de le remettre sur le tapis. En fait, et c’est alors plus grave, elles n’étaient pas vaccinées pour leur état de santé, ce qui montre que même avec un environnement vacciné cela n’évite pas des contaminations et surtout, dernier point, aucune analyse ne semble avoir été faite pour vérifier si cette contamination était due à un virus sauvage ou à un virus vaccinal. Or c’est ce dernier qui est de plus en plus mis en cause comme pour la variole.
- Trump a un enfant autiste
Selon lui-même !
- etc...
Dans cet etc… il te reste à expliquer pourquoi les vaccins ne subissent pas les mêmes process que les autres médicaments et pourquoi ils sont donc exempts de tests sur vrai placebo, sur la carcinogénèse, etc… Les vaccins sont insuffisamment évalués
1)La pharmacocinetique
2)Pas d’étude de cancérogénèse, mutagenèse ou génotoxicité
3)Pas d’effet sur vrai placebo
4) la pharmacovigilance insuffisante

Et donc idem pour le ROR en question. Ca c'est une tromperie légale et officielle, vis à vis des consommateurs!
janic a écrit :Source donc, puisque je n’ai pas les minutes des procès en diffamation et que le moteur de recherche ne trouve pas cette mention!
Je te l'ai posté déjà 2 ou 3 fois, ici par exemple: sante-pollution-prevention/la-france-est-l-un-des-pires-eleves-europeens-en-matiere-de-vaccination-t15653-740.html#p364602
En anglais, pas en français dont j’attends toujours cette traduction.
Je doute que tu le lises sur un 4ème post, m'enfin:
https://translate.google.com/translate? ... &sandbox=1
IL ne s'agit pas ici de la diffamation supposée du procès anglais, mais d'une diffamation dans une émission télé! Il ne faut pas tout mélanger!
Le juge déclare: "Par conséquent, je suis tout à fait convaincu que le demandeur souhaitait tirer parti de l’existence de la procédure tout en ne voulant pas la faire progresser ni donner aux défendeurs la possibilité de donner suite aux demandes."
A replacer dans son contexte historique, de 2005, puisque le jugement final anglais est de 2012 et contredit celui cité de 2005.
janic a écrit :cela n’en fait pas son auteur exclusif
Pas exclusif, principal! Comme cité...
Evidemment puisque c’est lui qui le rédige et qu’il n’est pas contesté(en 1998) par ses collègues hormis la partie sur le ROR mis en cause et dont Smith explique son désaccord sur la réserve que W émet.
janic a écrit :il n'invente pas un vaccin autre que celui déjà existant en monovalent.
Il invente un vaccin plus sûr: "Nous avons donc besoin d’un vaccin plus sûr qui ne pose pas ces problèmes et d’un traitement pour les personnes atteintes d’une MII. J'ai maintenant découvert un vaccin / agent thérapeutique combiné"
Alors prouve, dans ce brevet, que c’est un vaccin qui, je le répète, comme tout brevet doit être reproductible sur le plan industriel, hors de son inventeur. Or tu y trouveras la description du facteur de transfert, mais rien sur un hypothétique vaccin. En tout cas, moi, je n’y ai rien trouvé. Donc on ne peut, puisque c’est le rôle d’un brevet, protéger quelque chose qui n’a pas d’existence concrète, car une simple « prétention » n’est pas, en soi, brevetable. Renseignes-toi !
Et donc rebelotte, un facteur de transfert n’est pas et ne peut être un vaccin dont la définition est claire et précise sur le plan médical.
janic a écrit :Non pas vaccin PLUS thérapeutique
C'est décrit comme ça dans le brevet. ici: "La présente invention concerne un nouveau vaccin / immunisation pour la prévention et / ou la prophylaxie CONTRE UNE INFECTION par le virus de la rougeole ET une composition pharmaceutique ou thérapeutique pour le traitement des MICI "
et ici: "Nous avons donc besoin d’un vaccin plus sûr qui ne pose pas ces problèmes et d’un traitement pour les personnes atteintes d’une MII. J'ai maintenant découvert un vaccin / agent thérapeutique combiné"
Justement la notion de plus que tu y ajoutes est absente du texte et en matière de brevet chaque phrase est importante dans sa formulation pour ne pas pouvoir être contournée par un autre brevet d’où l’appel à des cabinets spécialisés en descriptif des inventions. Donc il ne s’agit pas de deux produits combinés(absents du brevet), mais D’UN SEUL(le facteur de transfert) à action combinée, préventive ET curative, le brevet est pourtant clair à ce sujet.
Donc je me répète, c’est la notion de COMME qui joue un rôle important dans la formulation par son application par injection COMME un vaccin et non par absorption buccale COMME un complément alimentaire. Encore une fois demande à un médecin, un biologiste, ce qu’il en est au lieu de te fixer sur une interprétation, à la Deer, ce menteur que tu affectionnes tant.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 602
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 24/08/19, 11:20

janic a écrit :L’audience n’a duré que 5 jours, effectivement, mais sur dossiers préexistants.
Le dossier était déjà bien dégrossi par le jugement initial du GMC et "grâce aux documents écrits détaillés qui ont été fournis avant l’audience" du procès en appel, celui-ci n'a duré que 5 jours. Donc, contrairement à ce que tu disais, ce procès en appel n'était pas "un des plus longs de l’histoire contre le GMC". C'est le procès initial du GMC qui était long. Tu as faux et ton argument de procès long donc coûteux ne tient plus la route.

-----------------------------------------
janic a écrit :En fait, Nigel Davis a refusé que soit accordée l’aide juridique à W uniquement, pas à Smith, d’où la confusion que je reconnais.
Encore faux: Ce juge Nigel Davis n'a pas jugé Wakefield, ni retiré son aide juridique pour son appel. Cet impressionnant gloubiboulga de fakenews que tu nous fais !!! :shock: :shock: !!!

-----------------------------------------
janic a écrit :Effectivement deuxième boulette. mais ce procès ne porte pas sur des fautes professionnelles graves mais sur de la diffamation. Là c’est toi qui fait une boulette !
:? L'importance de la diffamation, c'est quand ça t'arrange: :arrowd:
janic a écrit :2 tribunaux, un américain , un autre anglais , ont chacun rendu le même jugement d'après lequel les arguments invoqués par l'ordre des médecins anglais étaient faux et que le journaliste Deer était un menteur. Innocentant donc, 2 fois de suite Wakefield et Schmit étaient déclarés innocents des diffamations faites à leur encontre.
janic a écrit :Or c’est bien une diffamation venant du GMC qui est en jugement en appel et dont Smith dit qu’enfin son honneur est enfin blanchi par le jugement.


-----------------------------------------
janic a écrit :
"Trump a un enfant autiste"
Selon lui-même !
Encore faux!
https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-s ... tisme.html
https://www.20minutes.fr/people/1977051 ... er-plainte

-----------------------------------------
janic a écrit :
En anglais, pas en français dont j’attends toujours cette traduction.
C'est traduit: Ouvres les liens que je te re-re-cites: :arrowd:
sante-pollution-prevention/la-france-est-l-un-des-pires-eleves-europeens-en-matiere-de-vaccination-t15653-740.html#p364602 ,
https://translate.google.com/translate? ... &sandbox=1
(de toute façon tu as prouvé que tu savais utiliser "google traduction", arrêtes de polémiquer)

-----------------------------------------
janic a écrit :A replacer dans son contexte historique, de 2005, puisque le jugement final anglais est de 2012 et contredit celui cité de 2005.
Non, il ne le contredit pas. Et le procès américain non plus.
Concernant Wakefield, les seuls jugements valables sont celui du GMC (puisqu'il n'a pas fait appel), celui en diffamation en Angleterre et celui en diffamation en Amérique.
Si tu utilise le procès en appel de Smith pour dédouaner Wakefield, pourquoi ne pas utiliser celui qui implique Murch: "Murch a été accusé dans le procès du GMC mais innocenté au final donc Wakefield est innoncent". :shock: Ca n'a pas de sens: Il y a des faits répréhensibles appuyés par des preuves, puis il y a l'implication de chacun dans ces faits. La nuance est là. Le procès en appel remet en cause l'implication de Smith dans certains des faits (pas tous, il y en a qui ne concerne que Wakefield et qui ne sont même pas cité dans ce procès en appel)

-----------------------------------------
janic a écrit :Donc il ne s’agit pas de deux produits combinés(absents du brevet), mais D’UN SEUL(le facteur de transfert) à action combinée, préventive ET curative,
C'est exactement ce que je dis et ce que dit le brevet. C'est en ça que c'est innovant et qu'il a pris soin de le breveté pour protéger son invention: "Nous avons donc besoin d’un vaccin plus sûr qui ne pose pas ces problèmes et d’un traitement pour les personnes atteintes d’une MII. J'ai maintenant découvert un vaccin / agent thérapeutique combiné "

-----------------------------------------
janic a écrit :Donc je me répète, c’est la notion de COMME qui joue un rôle important dans la formulation par son application par injection COMME un vaccin et non par absorption buccale COMME un complément alimentaire.
Faux. Tu mélanges avec un autre brevet ou tu inventes. Il n'y a pas cette notion de "comme un vaccin" dans ce brevet. :arrowd:
http://translationportal.epo.org/emtp/t ... TRGLANG=fr
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7683
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 134

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 24/08/19, 14:49

janic a écrit :
Je te l'ai posté déjà 2 ou 3 fois, ici par exemple: sante-pollution-prevention/la-france-est-l-un-des-pires-eleves-europeens-en-matiere-de-vaccination-t15653-740.html#p364602
En anglais, pas en français dont j’attends toujours cette traduction.
C'est traduit: Ouvres les liens que je te re-re-cites:
sante-pollution-prevention/la-france-est-l-un-des-pires-eleves-europeens-en-matiere-de-vaccination-t15653-740.html#p364602 ,
https://translate.google.com/translate? ... &sandbox=1
(de toute façon tu as prouvé que tu savais utiliser "google traduction", arrêtes de polémiquer)
Et tu as lu cette traduction et tu l’as comprise ? Balèze le mec ! je suis sur qu’un juriste s’y perdrait tant , la traduction est confuse. Mais pour le peu compréhensible le juge en question se déclare dans l’impossibilité de retenir cette diffamation tant que le panel n’aura pas défini si il y a eut faute professionnelle qui sera ensuite amenée en jugement final. Donc c’est une question de déroulement historique. Or, toujours, dans le bouglibougla de la traduction, il y a un délai pendant lequel une mise en accusation de diffamation peut être jugée (3 ans? je crois) ce qui n’est pas possible tant que le panel n’aura pas rendu son verdict et encore moins celui du jugement d’Etat en appel. Donc à raison ou à tort la mise ne accusation devient caduque de ce simple fait et rejetée.
janic a écrit :A replacer dans son contexte historique, de 2005, puisque le jugement final anglais est de 2012 et contredit celui cité de 2005.
Non, il ne le contredit pas. Et le procès américain non plus.
lis ta propre citation et sa traduction
Concernant Wakefield, les seuls jugements valables sont celui du GMC (puisqu'il n'a pas fait appel), celui en diffamation en Angleterre et celui en diffamation en Amérique.
Si tu utilise le procès en appel de Smith pour dédouaner Wakefield, pourquoi ne pas utiliser celui qui implique Murch: "Murch
Toujours ce même mélange ! Le GMC a interdit d’exercice les deux et pour les mêmes raisons. Le dédouanement de l’un, dédouane l’autre sur les mêmes raisons.
Reste les petites différences entre Smith et W qui ne sont pas de l’ordre de faute professionnelle grave, mais de différence d’opinion d’avec le GMC.
Or Smith soutenait la possibilité que le ROR puisse être cause d’autisme, mais il refusait sa mise en cause sans preuve de sa dangerosité [*]alors que W invoquait la mesure de précaution. Cela mettait en danger la diffusion du ROR, pas du vaccin monovalent rougeole.
a été accusé dans le procès du GMC mais innocenté au final donc Wakefield est innoncent".
Ca n'a pas de sens: Il y a des faits répréhensibles appuyés par des preuves, puis il y a l'implication de chacun dans ces faits. La nuance est là. Le procès en appel remet en cause l'implication de Smith dans certains des faits (pas tous, il y en a qui ne concerne que Wakefield et qui ne sont même pas cité dans ce procès en appel)
Justement!Ca c’est juste dans sa formulation, pas dans les faits car il ne suffit pas de dire que des faits….., mais les désigner avec précision. Or de l’eau a coulé sous les ponts et de plus en plus de chercheurs dans le monde entier se penchent sur la question et confirment l’intuition de W.

[*]passages déjà cités!
-----------------------------------------
janic a écrit :Donc il ne s’agit pas de deux produits combinés(absents du brevet), mais D’UN SEUL(le facteur de transfert) à action combinée, préventive ET curative,
C'est exactement ce que je dis et ce que dit le brevet. C'est en ça que c'est innovant et qu'il a pris soin de le breveté pour protéger son invention: "Nous avons donc besoin d’un vaccin plus sûr qui ne pose pas ces problèmes et d’un traitement pour les personnes atteintes d’une MII. J'ai maintenant découvert un vaccin / agent thérapeutique combiné "

Non , c'est ce que tu interprètes! Tu n’as pas l’habitude des brevets alors et semble-t-il encore moins en biologie.
Je re-répète ! Un vaccin correspond à une définition médicale précise et déjà citée, lesquels vaccins contiennent obligatoirement des antigènes spécifiques de la maladie à traiter. Trouves la moindre parcelle d ‘allusion à ce point particulier dans le brevet. Si tu n’en trouve pas c’est que ce ne peut être un vaccin, mais un produit agissant préventivement à la façon d’un vaccin comme peut le faire le lait maternel pour son bébé. ou curativement en cas de vaccin déjà injecté.
-----------------------------------------
janic a écrit :Donc je me répète, c’est la notion de COMME qui joue un rôle important dans la formulation par son application par injection COMME un vaccin et non par absorption buccale COMME un complément alimentaire.
Faux. Tu mélanges avec un autre brevet ou tu inventes. Il n'y a pas cette notion de "comme un vaccin" dans ce brevet.
http://translationportal.epo.org/emtp/t ... TRGLANG=fr

Je ne parles pas d’une mention du brevet mais de son action : comme, de la même manière que, et tous ses synonymes.

Voici ce que dit le brevet, lui:

Les compositions de la présente invention ont la capacité non seulement de conditionner le destinataire à déclencher une réponse immunitaire spécifique CONTRE le ROR ET le virus de la rougeole lorsqu’il est utilisé en tant que vaccin / immunisation, mais également de rétablir la réponse immunitaire antivirale appropriée d’un système immunitaire contre la rougeole persistante. infection virale chez les MICI.

Cela indique que le ROR est responsable de cette affection PLUTOT QUE du seul virus de la rougeole et que, par conséquent, un facteur de transfert (vide infra) spécifique du virus. des composants autres que le virus de la rougeole dans le ROR peuvent être nécessaires.
Outre le transfert de la positivité du test cutané spécifique de l'antigène, les préparations DLE contenant du TF peuvent également initier d'autres réactions immunitaires à médiation cellulaire spécifiques de l'antigène, notamment l'induction de cytokines telles que le facteur inhibiteur de la migration des macrophages (MIF) et le facteur inhibiteur de la migration des leucocytes (LIF). La capacité du TF à stimuler la production de LIF constitue la base pour évaluer, in vitro, la puissance du TF spécifique de l'antigène.


DLE-TF est généralement administré par injection sous-cutanée ou intramusculaire, bien que l'administration par voie orale semble être tout aussi efficace. Il peut également être administré par voie intraveineuse ou par suppositoire ou par incorporation dans des liposomes afin de prolonger son activité biologique. On ne sait rien de sa pharmacocinétique.

Conformément à la présente invention, il est donc proposé une composition pharmaceutique pour le traitement d'une maladie à médiation PAR le virus MMR comprenant un extrait soluble de leucocytes dialysés comprenant un facteur de transfert (TF) formé par la dialyse de lymphocytes spécifiques du virus jusqu'à une valeur de coupure moléculaire de 12 500, disposé dans un support pharmaceutiquement acceptable du diluant à cet effet. Le facteur de TF est particulièrement important lorsqu'il est DIRIGE CONTRE LE VIRUS DE LA ROUGEOLE SEUL, mais il s'agit d'un facteur de TF pour le RRO, supposé inclure le virus vivant atténué du virus de la rougeole, le virus de la rougeole, le virus de la souris et le virus de la rubéole, ainsi que des souches sauvages des virus susmentionnés, ou pour les autres composants du RRO (oreillons et rubéole) est également utile en particulier pour le RBD.

en médecine actuelle, on n'utilise pas de virus [u] contre lui même!

Pour la suite il faut avoir une formation en biologie spécifique et pointue que W décrit dans son brevet. Or, quoiqu’il utilise plusieurs fois le terme de vaccin son invention ne correspond pas à la définition d’un vaccin. D’ailleurs, il lui faut un vaccin déjà injecté dans le corps pour que son produit agisse CONTRE ce vaccin.


NB: et pour ça où en es-tu comme réponse?
Dans cet etc… il te reste à expliquer pourquoi les vaccins ne subissent pas les mêmes process que les autres médicaments et pourquoi ils sont donc exempts de tests sur vrai placebo, sur la carcinogénèse, etc… Les vaccins sont insuffisamment évalués
1)La pharmacocinetique
2)Pas d’étude de cancérogénèse, mutagenèse ou génotoxicité
3)Pas d’effet sur vrai placebo
4) la pharmacovigilance insuffisante
Et donc idem pour le ROR en question. Ca c'est une tromperie légale et officielle, vis à vis des consommateurs!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 602
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 24/08/19, 17:42

janic a écrit :Le GMC a interdit d’exercice les deux et pour les mêmes raisons.
Non pas les mêmes. Certains chefs d'accusations ne concernent pas Smith.

janic a écrit :Le dédouanement de l’un, dédouane l’autre sur les mêmes raisons.
Non, comme tu as dis plus haut: :arrowd:
janic a écrit :Ce procès ne concerne pas W, le juge ne peut ni l’accuser de faute grave, ni l’innocenter, c’est la loi.


janic a écrit : Tu n’as pas l’habitude des brevets alors et semble-t-il encore moins en biologie.
Tu continues à prendre les autres de haut malgré toutes tes fakenews:

- "Le procès en appel de Smith a été un des plus long de l'histoire du GMC"
- "Le juge Nigel Davis qui a jugé Wakefield et Smith",
- "Le juge Nigel Davis qui refusé l'aide judiciaire de Wakefield",
- "Le procès en Amérique qui innocente Wakefield",
- "2 sur 3 des décès rougeole en 2018 étaient vaccinés",
- "Trump a un enfant autiste",
- etc...
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7683
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 134

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 24/08/19, 20:22

janic a écrit :Le GMC a interdit d’exercice les deux et pour les mêmes raisons.
Non pas les mêmes. Certains chefs d'accusations ne concernent pas Smith.
Raison pour laquelle j’ai écrit ensuite:Reste les petites différences entre Smith et W qui ne sont pas de l’ordre de faute professionnelle grave, mais de différence d’opinion d’avec le GMC.
janic a écrit :Le dédouanement de l’un, dédouane l’autre sur les mêmes raisons.

Non, comme tu as dis plus haut:
Ce n’est pas ce que je dis qui compte sur le plan juridique mais celui du juge et SUR les mêmes raisons quoique tu en dises !
janic a écrit :Ce procès ne concerne pas W, le juge ne peut ni l’accuser de faute grave, ni l’innocenter, c’est la loi.
Et je persiste et signe.
janic a écrit : Tu n’as pas l’habitude des brevets alors et semble-t-il encore moins en biologie.
Tu continues à prendre les autres de haut malgré toutes tes fakenews:
Je serais le plus grand des auteurs de fakenews (comme tes références habituelles), si tu ne sais pas lire et comprendre un brevet, mes fakenews supposées n’y seraient pour rien.

Voici ce que dit le brevet, lui:

Les compositions de la présente invention ont la capacité non seulement de conditionner le destinataire à déclencher une réponse immunitaire spécifique CONTRE le ROR ET le virus de la rougeole lorsqu’il est utilisé en tant que vaccin / immunisation, mais également de rétablir la réponse immunitaire antivirale appropriée d’un système immunitaire contre la rougeole persistante. infection virale chez les MICI.

Cela indique que le ROR est responsable de cette affection PLUTOT QUE du seul virus de la rougeole et que, par conséquent, un facteur de transfert (vide infra) spécifique du virus. des composants autres que le virus de la rougeole dans le ROR peuvent être nécessaires.
Outre le transfert de la positivité du test cutané spécifique de l'antigène, les préparations DLE contenant du TF peuvent également initier d'autres réactions immunitaires à médiation cellulaire spécifiques de l'antigène, notamment l'induction de cytokines telles que le facteur inhibiteur de la migration des macrophages (MIF) et le facteur inhibiteur de la migration des leucocytes (LIF). La capacité du TF à stimuler la production de LIF constitue la base pour évaluer, in vitro, la puissance du TF spécifique de l'antigène.

DLE-TF est généralement administré par injection sous-cutanée ou intramusculaire, bien que l'administration par voie orale semble être tout aussi efficace. Il peut également être administré par voie intraveineuse ou par suppositoire ou par incorporation dans des liposomes afin de prolonger son activité biologique. On ne sait rien de sa pharmacocinétique.

Conformément à la présente invention, il est donc proposé une composition pharmaceutique pour le traitement d'une maladie à médiation PAR le virus MMR comprenant un extrait soluble de leucocytes dialysés comprenant un facteur de transfert (TF) formé par la dialyse de lymphocytes spécifiques du virus jusqu'à une valeur de coupure moléculaire de 12 500, disposé dans un support pharmaceutiquement acceptable du diluant à cet effet. Le facteur de TF est particulièrement important lorsqu'il est DIRIGE CONTRE LE VIRUS DE LA ROUGEOLE SEUL, mais il s'agit d'un facteur de TF pour le RRO, supposé inclure le virus vivant atténué du virus de la rougeole, le virus de la rougeole, le virus de la souris et le virus de la rubéole, ainsi que des souches sauvages des virus susmentionnés, ou pour les autres composants du RRO (oreillons et rubéole) est également utile en particulier pour le RBD.


en médecine actuelle, on n'utilise pas de virus contre lui même!

Pour la suite il faut avoir une formation en biologie spécifique et pointue que W décrit dans son brevet. Or, quoiqu’il utilise plusieurs fois le terme de vaccin son invention ne correspond pas à la définition d’un vaccin. D’ailleurs, il lui faut un vaccin déjà injecté dans le corps pour que son produit agisse CONTRE ce vaccin.

NB: et pour ça où en es-tu comme réponse?
Dans cet etc… il te reste à expliquer pourquoi les vaccins ne subissent pas les mêmes process que les autres médicaments et pourquoi ils sont donc exempts de tests sur vrai placebo, sur la carcinogénèse, etc… Les vaccins sont insuffisamment évalués
1)La pharmacocinetique
2)Pas d’étude de cancérogénèse, mutagenèse ou génotoxicité
3)Pas d’effet sur vrai placebo
4) la pharmacovigilance insuffisante

Et donc idem pour le ROR en question. Ca c'est une tromperie légale et officielle, vis à vis des consommateurs!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4564
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 340
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 24/08/19, 23:51

Non, les vaccins ne sont pas responsables de la mort subite du nourrisson
Une rumeur, popularisée notamment par les professeurs Luc Montagnier et Henri Joyeux, impute les cas de mort inattendue du nourrisson aux vaccins. A tort. https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/ar ... 55770.html
Ce que dit la rumeur

« Selon une étude, 79,4 % de tous les enfants décédés du syndrome de mort subite du nourrisson ont reçu un vaccin la même journée », affirme la page Facebook Advitae Santé naturelle, qui ironise : « Et ce serait juste une coïncidence ? » Un argument diffusé de longue date par des opposants à la vaccination obligatoire en France et aux Etats-Unis. Le site alterinfo.net (une source qui nous apparaît peu fiable dans le Décodex) écrivait par exemple en 2012 que « les vaccins sont la seule cause plausible du syndrome de mort subite du nourrisson ».

Les professeurs Luc Montagnier (colauréat du prix Nobel pour avoir découvert le VIH, virus responsable du sida, en 1983) et Henri Joyeux (cancérologue), tous les deux opposants aux onze vaccins obligatoires, ont également développé une rhétorique similaire.
:evil:
Des études détaillées ont montré que les vaccins ne sont pas en cause
Des analyses plus poussées ont donc été menées depuis des années pour savoir s’il s’agissait de simples coïncidences ou d’un lien de cause à effet entre la vaccination et la mort inattendue du nourrisson. Il est alors apparu qu’un autre phénomène expliquait cette forte hausse : la recommandation de coucher les bébés sur le ventre, alors que cette position a été reconnue par la suite comme un facteur important de MIN. ...
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7683
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 134

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 25/08/19, 07:59

toujours aussi marrant comme discours et référence nulle. Le Monde, et ne s'en cache pas, est résolument provaccins (il en faut comme d'autre sont à l'inverse) et il ne gène pas de dire des fakenews improuvables.
par exemple Montagnier comme Joyeux ne sont pas antivaxx mais uniquement contre des obligations inutiles et donc dangereuses comme le font 14 pays de la communauté européenne et le Monde se garde bien de le souligner. Eh oui, tous les pays de la planète ne se résument pas au discours du ministère de la santé français actuel.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 602
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 25/08/19, 23:20

janic a écrit :Raison pour laquelle j’ai écrit ensuite:Reste les petites différences entre Smith et W qui ne sont pas de l’ordre de faute professionnelle grave, mais de différence d’opinion d’avec le GMC.
Non, Les différences sont détaillées ici :arrowd:
https://translate.google.com/translate? ... wronged%2F

janic a écrit :Ce n’est pas ce que je dis qui compte sur le plan juridique mais celui du juge
:arrowd:
janic a écrit :
janic a écrit :Ce procès ne concerne pas W, le juge ne peut ni l’accuser de faute grave, ni l’innocenter, c’est la loi.
Et je persiste et signe.



janic a écrit : mes fakenews supposées n’y seraient pour rien.
Pas supposées, celles-ci sont avérées:
- "Le procès en appel de Smith a été un des plus long de l'histoire du GMC"
- "Le juge Nigel Davis qui a jugé Wakefield et Smith",
- "Le juge Nigel Davis qui refusé l'aide judiciaire de Wakefield",
- "Le procès en Amérique qui innocente Wakefield",
- "2 sur 3 des décès rougeole en 2018 étaient vaccinés",
- "Trump a un enfant autiste",

janic a écrit :Pour la suite il faut avoir une formation en biologie spécifique et pointue que W décrit dans son brevet.
Ce brevet et toute l'affaire a été largement diffusé à la communauté médicale.

Wakefield a menti à ses collègues, menti dans sa publication, et il ment encore concernant ce brevet: Il déclare dans sa vidéo: "parce qu’il ne fonctionnait pas de la bonne manière, c’est un effet thérapeutique et non préventif." Alors qu'il avait écrit dans son brevet: "La présente invention concerne un nouveau vaccin / immunisation pour la prévention".

janic a écrit :NB: et pour ça où en es-tu comme réponse?
Tu nous ressers à chaque fois ta série de question quand tu es pris à défaut.... :cheesy:
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7683
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 134

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 26/08/19, 08:39

janic a écrit :Pour la suite il faut avoir une formation en biologie spécifique et pointue que W décrit dans son brevet.

Ce brevet et toute l'affaire a été largement diffusé à la communauté médicale.

Tu rêves ! Ta communauté médicale est muselée par BP et ne peut ni n’ose s’y opposer et ça l’arrange d’avoir trouver un tête de turc sur laquelle cristalliser ses mensonges, ceux de BP.

Wakefield a menti à ses collègues, menti dans sa publication, et il ment encore concernant ce brevet: Il déclare dans sa vidéo: "parce qu’il ne fonctionnait pas de la bonne manière, c’est un effet thérapeutique et non préventif." Alors qu'il avait écrit dans son brevet: "La présente invention concerne un nouveau vaccin / immunisation pour la prévention".

En clair, tu ne sais toujours pas lire un brevet, ni la biologie. La partie du brevet dernièrement citée est pourtant évidente pour un vrai scientifique.
janic a écrit :NB: et pour ça où en es-tu comme réponse?

Tu nous ressers à chaque fois ta série de question quand tu es pris à défaut....
et toi tu à toujours refusé systématiquement, bien en dehors du cas W, d'y répondre clairement. Je suppose que cela déplairait à tes employeurs.

donc tu nous ressers à chaque fois l’arbre destiné à cacher la forêt de mensonges de l’industrie. En supposant même que je puisse être pris en défaut, et pourquoi pas, tu es pris en défaut sur ces questions fondamentales qui montrent ces tricheries de l’industrie du médicament qui trompe la confiance de ses clients.
Donc réponds, pas à moi, mais aux lecteurs de ce site: pourquoi cette industrie ment à ses consommateurs.

NB: et pour ça où en es-tu comme réponse?
il te reste à expliquer pourquoi les vaccins ne subissent pas les mêmes process que les autres médicaments et pourquoi ils sont donc exempts de tests sur vrai placebo, sur la carcinogénèse, etc…
Les vaccins sont insuffisamment évalués
1)La pharmacocinetique
2)Pas d’étude de cancérogénèse, mutagenèse ou génotoxicité
3)Pas d’effet sur vrai placebo
4) la pharmacovigilance insuffisante

Et donc idem pour le ROR en question. Ca c'est une tromperie légale et officielle, vis à vis des consommateurs!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités