Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLa France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2851
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 472

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar Moindreffor » 19/07/19, 13:22

tiens on annonce que l'Allemagne souvent citée comme un pays plutôt prudent en matière de santé et qui laisse le libre choix à son peuple, va rendre obligatoire le vaccin contre la rougeole suite à la recrudescence de cas
encore un gouvernement qui se fait berner par le big pharma, mais quelle puissance ce lobby :evil:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7524
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 19/07/19, 14:10

tiens on annonce que l'Allemagne souvent citée comme un pays plutôt prudent en matière de santé et qui laisse le libre choix à son peuple, va rendre obligatoire le vaccin contre la rougeole suite à la recrudescence de cas


https://www.courrierinternational.com/r ... bligatoire
À quoi bon brandir des sanctions ?
Selon les dernières études de l’Institut Robert Koch (centre fédéral de recherche épidémiologique), précise la FAZ, seuls 92,7 % des enfants nouvellement scolarisés seraient vaccinés intégralement contre la rougeole, alors qu’une protection réelle de la population exige d’atteindre un taux de 95 %. Selon les estimations disponibles, complèteDer Spiegel, cela représente environ 600 000 personnes concernées : aux 361 000 enfants, souvent insuffisamment vaccinés, viendraient s’ajouter quelque 220 000 adultes.
“Assurer la protection de tous contre la rougeole est une bonne décision, concède le quotidien de Munich Süddeutsche Zeitung, peu amène envers le ministre de droite. Mais infliger une amende ne convaincra guère les adversaires de la vaccination.” Il se pourrait même que ceux-ci se sentent “renforcés dans leur position de rejet”.
Cette mesure de santé publique s’impose en Allemagne suite aux nombreux cas de rougeole déclarés au premier trimestre 2019 – plus de 230, concentrés dans quatre régions (dont Berlin). Le débat sur l’obligation de vaccination contre la rougeole s’était ouvert dès le début du mois d’avril. La loi devrait être adoptée avant l’été et entrer en vigueur le 1er mars 2020, indique le magazine de Hambourg.
Dans l’Union européenne, rappelle enfin Der Spiegel, douze États membres ont introduit la vaccination obligatoire avec toutefois de grandes variations, contre une seule maladie en Belgique et jusqu’à quatorze en Lettonie. En 2018, la France, où seuls 78 % des enfants de deux ans étaient vaccinés contre la rougeole, est passée de trois à onze vaccinations obligatoires.

Ainsi combien de décès de la rougeole ont-ils été recensés en Allemagne ? (1 en 2017 pour 83.000.000 d'H) Par contre il a été recensé 35 décès pour 741 millions d’européens, dont la plupart dans les pays de l'est, soit ramené à la population française cela fait 3 décès théoriques,( avec seulement 78% contre 92%, ce qui ne fait pas de différence marquée) à comparer avec la mortalité par tuberculose sans vaccins obligatoires, entre 500 et 700 morts par an en France. Qu'est-ce qui est le plus important?
encore un gouvernement qui se fait berner par le big pharma, mais quelle puissance ce lobby

Ce remaniement est intervenu à un moment où Peter Sawicki, directeur de l’institut, s’était fait remarquer en s’opposant farouchement à l’introduction de certains médicaments sur le marché. Le journaliste Markus Grill a alors dénoncé dans un article une “Opération Hippocrates” pour remplacer Sawicki par une personne plus proche et appréciée des industries pharmaceutiques14.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jens_Spahn

Eh, oui! On ne fait pas le chien avec des chats!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 598
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 19/07/19, 20:23

janic a écrit :quant à l'opportunité de vacciner les enfants contre la rougeoleW ne s'est jamais opposé à la vaccination contre la rougeole, au contraire, mais par vaccins séparés.
"En avril 1995, un mois avant cette date imprimée dans son cerveau, Wakefield publiait « La vaccination contre la rougeole est-elle un facteur de risque de maladie inflammatoire de l’intestin ?« , ou il affirme que le vaccin contre la rougeole (le vaccin seul, pas en tant que composante du ROR) pourrait causer la maladie de Crohn, ainsi qu’une colite ulcéreuse."
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7715338

ca c'est une citation non tronquée!
...Qui n'apporte rien par rapport à ce qui je soutiens: "C'est lui qui a été contacté par les parents en premier (d'après ses dires)."

janic a écrit :Rien d’anormal, c’est la procédure normale, légale, en cas de litige.
a condition de le déclarer au comité d'éthique avant de démarrer sa "recherche" et de le signaler dans sa publication.

janic a écrit :Et on continue de vacciner avec ce produit trivalent dans l’indifférence totale de ses répercussions car la question n’est toujours pas réglée
Avec toutes les études que ça a déclenché derrière, on peut dire que cette question là est bien réglée:
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/n ... sme_131969

janic a écrit :Il s'agit du ROR, pas du vaccin contre la rougeole séparé auquel W était favorable.
Je n'ai jamais dit le contraire.
janic a écrit :Donc la formule contre la vaccin est trompeuse et "frauduleuse", elle!
Quand ya plus d'argument, il reste la sémantique.....https://www.ameli.fr/assure/sante/assur ... ns-rubeole

janic a écrit :Désolé mais ce passage (mal traduit ?) ne veut rien dire de concret !
Le juge déclare que pour le cas le Wakefield, il ne fait aucun doute qu'il faisait de la recherche mais pour le cas de Smith, ce n'était pas sûr, il fallait que le GMC en apporte la preuve. C'est là que le GMC a fait une erreur grave: C'est la base de son appel en justice.

janic a écrit :
Il n'était pas intervenant, il la dirigeait, d'après les dire de Smith[/i]
Absolument pas !
Ben c'est Smith lui même qui le dit: Walker-Smith dit: "En ce qui concerne la recherche en cours sur ce groupe d’enfants, je suggère que vous ou (la mère de l’enfant 5) communiquez directement avec le Dr Andy Wakefield, qui dirige l’aspect recherche de cette étude. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à me contacter."

janic a écrit :
-Les fraudes constatées concernant la sélection des patients.
Fraude supposée puisque légalement aucune faute professionnelle ne peut lui être imputée concernant les prises de sang, en dehors de l’hôpital et qui ont été effectuées par un professionnel qualifié. Et concernant les patients de l’hôptal il n’a fait aucune intervention SUR ceux-ci, sinon ses analyses en tant qu’expert.
Fraude sur la sélection. Dans le cas d'une étude médicale, il y a des règles sur la sélection des patients. Heureusement!
Sinon, imaginons: je veux prouver que manger du radis noir provoque des AVC et je choisi moi-même dans mon étude des gens qui ont fait un AVC après avoir manger du radis noir, le tout financé par un cabinet d'avocat qui veut porter plainte contre le producteur de radis et au départ, je maquille ça en essai thérapeutique plutôt qu'en recherche médicale pour ne pas être ennuyer par le conseil d'éthique. A la fin, je publie mon rapport en stipulant que j'avais l'approbation pour la recherche et je dépose également un brevet de radis rouge réputé sans risque ...

janic a écrit :Procès d’intention (comme toute la littérature de Beer que tu reprends sans vérification, mais peut-on en attendre plus ?) jamais prouvées ni démontrées.
Toi tu fais sans cesse un procès d'intention contre Deer (pas beer). C'est curieux parce que si tu lis son wiki, ça devrait te plaire: https://fr.wikipedia.org/wiki/Brian_Deer
Brian Deer, c'est pas vraiment le copain de BigPharma et il se trompe pas souvent.
Par contre toi qui aime les décisions judiciaires, en voici 2 autres:
"En réponse au documentaire, Wakefield a lancé une poursuite en diffamation contre Deer. L'affaire a été abandonnée plus tard et Wakefield est devenu redevable des frais occasionnés par Deer et les autres défendeurs 28.
En janvier 2012, Wakefield a poursuivi Deer et le British Medical Journal, cette fois dans le Texas, mais l'affaire a été renvoyée à la fois au district et à la cour d'appel, Wakefield fut à nouveau condamné à payer les frais 29,30"

Tiens, sur le 2ème, il a fait appel et il a perdu, c'est marrant.

janic a écrit :
- Le financement de l’étude par un cabinet d’avocat.
Inexact, ce ne sont pas les avocats qui financent l’hôpital, mais des fonds alloués
Ce sont les avocats qui ont fait la demande pour ce fond d'argent public. Ces fonds ont rémunéré directement Wakefield (grassement) ainsi que l'étude. Et comme c'est de l'argent public, il a été facile d'en retrouver la trace en vertu de la loi sur la liberté de l'information:
https://translate.googleusercontent.com ... CGKOLX7bDg
https://translate.googleusercontent.com ... b5h9UsbdxQ

janic a écrit :
- Le dépôt de brevet d’un vaccin concurrent
Un mensonge supplémentaire, puisqu’il ne s ‘agit pas d’un vaccin mais d’un complément alimentaire
... qui peut être utiliser comme vaccin (texto dans le brevet)

janic a écrit :Il ne s’agit pas du jugement mais de commentaires personnels sur celui-ci.
Ce ne sont que les arguments du juge qui lui ont permis d'établir son verdict: Smith est blanchi parce qu'en fait il ne faisait qu'un essai thérapeutique sur des patients et Wakefield l'a trompé sur le reste. Le GMC a fait une erreur de jugement à son encontre mais à son encontre uniquement. A aucun moment dans son rapport de 70 pages, le juge ne démonte l’enquête de Deer et les autres chefs d'accusations du GMC envers Wakefield.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7524
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 20/07/19, 12:58

janic a écrit :quant à l'opportunité de vacciner les enfants contre la rougeole
W ne s'est jamais opposé à la vaccination contre la rougeole, au contraire, mais par vaccins séparés.
"En avril 1995, un mois avant cette date imprimée dans son cerveau, Wakefield publiait « La vaccination contre la rougeole est-elle un facteur de risque de maladie inflammatoire de l’intestin ?« , ou il affirme que le vaccin contre la rougeole (le vaccin seul, pas en tant que composante du ROR) pourrait causer la maladie de Crohn, ainsi qu’une colite ulcéreuse."
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7715338
Groupe d'étude sur les maladies inflammatoires de l'intestin, École de médecine du Royal Free Hospital, Londres, Royaume-Uni.
Thompson NP 1 , Montgomery SM , Pounder RE , Wakefield AJ .
« ayant reçu le vaccin antirougeoleux vivant en 1964 (….) Il n'y avait pas de différence significative entre ces deux groupes dans la prévalence de la maladie coeliaque. Une prévalence accrue de la maladie inflammatoire de l'intestin, mais non de la maladie cœliaque ni de l'ulcération peptique, a été observée dans la cohorte vaccinée par rapport à leurs partenaires. Ces résultats suggèrent que le virus de la rougeole pourrait jouer un rôle dans le développement non seulement de la maladie de Crohn mais également de la colite ulcéreuse.


En 1964, Wakefield avait 7 ans! Ta maitrise du français laisse donc encore à désirer !
ca c'est une citation non tronquée!
...Qui n'apporte rien par rapport à ce qui je soutiens: "C'est lui qui a été contacté par les parents en premier (d'après ses dires)."
Normal encore une fois, puisqu’il est expert en ce domaine.
Lorsque l’alu est remis en cause, c’est l’expert mondial dans ce domaine qui est consulté, pas le balayeur du labo.
janic a écrit :Rien d’anormal, c’est la procédure normale, légale, en cas de litige.
a condition de le déclarer au comité d'éthique avant de démarrer sa "recherche" et de le signaler dans sa publication.
C’est vrai, mais uniquement dans le cadre du protocole de l’hôpital, pas de ce qui est en dehors de celui-ci, comme les prises de sang. Au même titre qu’un mécanicien peut réparer une voiture dans le garage qui l’emploie, mais aussi en faire autant en dehors de celui-ci. La seule différence, c’est que l’employeur est dégagé de sa responsabilité sur les résultats de ces réparations.
Donc l’hôpital est entièrement dégagé des recherches de W en dehors de celui-ci. Pour autant, si l’intervention externe est valide dans ses résultats cela n’influe pas sur l’hôpital lui-même, sauf à pratiquer la même chose en interne et sans autorisation. Or il n’y a eut aucune plainte venant de l’hôpital, à ma connaissance, avant que le GMC intervienne, sur la dénonciation bidonnée d’un journaleux non scientifique que le jugement a dénoncé comme tel et qui a débouté le GMC.
janic a écrit :Et on continue de vacciner avec ce produit trivalent dans l’indifférence totale de ses répercussions car la question n’est toujours pas réglée
Avec toutes les études que ça a déclenché derrière, on peut dire que cette question là est bien réglée:

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/n ... sme_131969

cela s’appelle une levée de bouclier pour défendre certains points de vue conformes au discours officiel. Depuis, de plus en plus de chercheurs, d’universitaires se sont emparés du sujet aussi et ne vont plus dans le sens du courant majoritaire.
Le scandale sur le ROR dénoncé par un haut cadre responsable de ce sujet, a fait scandale en Amérique, mais a, semble-t-il, à peine traversé (sauf chez les lanceurs d’alerte) l’atlantique jusqu’à nous.
CNN révèle la fraude du CDC: ils ont dissimulé au public 340% de risques d'autisme liés aux vaccins!
Découverte d’une fraude au CDC 340% de risques d’autisme ont été cachés au public D’après le CNN iReport , 24 août 2014 27/08/2014 – Le lanceur d’alerte du CDC, le Dr William Thompson a publié une déclaration officielle confirmant que l’étude originale...
08/09/2014


janic a écrit :Il s'agit du ROR, pas du vaccin contre la rougeole séparé auquel W était favorable[*].
Je n'ai jamais dit le contraire.
alors lis toute ta prose!
janic a écrit :Donc la formule contre la vaccin est trompeuse et "frauduleuse", elle!
Quand y a plus d'argument, il reste la sémantique.....https://www.ameli.fr/assure/sante/assur ... ns-rubeole

Eh oui ! la sémantique sert à spécifier et rendre plus clair certains points nébuleux dans les discours humains ! Sans cette sémantique, ni toi, ni moi, ne pourrions nous exprimer. Or les dictionnaires servent à ça...argumenter! Or, que je sache, ce n’est pas moi qui aie utilisé le mot frauduleux, à moins que tu n’en aies pas connu le sens et t’en être servi, au pif, juste pour faire joli dans le paysage des absurdités du journaliste Deer !
janic a écrit :Désolé mais ce passage (mal traduit ?) ne veut rien dire de concret !
Le juge déclare que pour le cas le Wakefield, il ne fait aucun doute qu'il faisait de la recherche mais pour le cas de Smith, ce n'était pas sûr, il fallait que le GMC en apporte la preuve. C'est là que le GMC a fait une erreur grave: C'est la base de son appel en justice.
et il s'est planté!
mais c'est la même chose qui se passe en France et ailleurs!

[*] les provaxx se font des gorges chaudes avec un W prétendu antivaxx. Ce qui, comme d'habitude est entièrement faux, et s'il n'y avait pas eut cette situation du ROR, il serait resté provaxx aveuglément comme ses collègues;
janic a écrit :
Il n'était pas intervenant, il la dirigeait, d'après les dire de Smith

Absolument pas !

Ben c'est Smith lui même qui le dit: Walker-Smith dit: "En ce qui concerne LA RECHERCHE EN COURS sur ce groupe d’enfants, je suggère que vous ou (la mère de l’enfant ) communiquez directement avec le Dr Andy Wakefield, qui dirige L’ASPECT recherche de cette étude. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à me contacter."
Re sémantique alors et analyse de texte! En tant qu’expert chirurgien en gastroentérologie, il dirige l’étude SUR CET ASPECT LA, pas sur l’ensemble qui se trouve sous la responsabilité de Smith, lequel s’il avait douté de la compétence professionnelle de W, n’aurait pas dirigé cette mère vers cet expert, honoré par 3 Fellow! En milieu médical c'est comme obtenir la légion d'honneur chez nous!
janic a écrit :
-Les fraudes constatées concernant la sélection des patients.
Fraude supposée puisque légalement aucune faute professionnelle ne peut lui être imputée concernant les prises de sang, en dehors de l’hôpital et qui ont été effectuées par un professionnel qualifié. Et concernant les patients de l’hôptal il n’a fait aucune intervention SUR ceux-ci, sinon ses analyses en tant qu’expert.

Fraude sur la sélection. Dans le cas d'une étude médicale, il y a des règles sur la sélection des patients. Heureusement!

Uniquement dans le cadre du protocole DANS l’hôpital, pas en dehors. Des tas de médecins exercent dans les hôpitaux et en dehors sans problèmes d'intention de fraude. Ce qui montre la séparation entre les deux, pour autant ils peuvent communiquer leur expérience extérieure qui sera prise en compte ou pas.
Sinon, imaginons: je veux prouver que manger du radis noir provoque des AVC et je choisi moi-même dans mon étude des gens qui ont fait un AVC après avoir manger du radis noir, le tout financé par un cabinet d'avocat qui veut porter plainte contre le producteur de radis et au départ, je maquille ça en essai thérapeutique plutôt qu'en recherche médicale pour ne pas être ennuyer par le conseil d'éthique. A la fin, je publie mon rapport en stipulant que j'avais l'approbation pour la recherche et je dépose également un brevet de radis rouge réputé sans risque ...
Mauvais exemple : ainsi que le dit Smith ci-dessus, W est un expert reconnu en gastro entérologie, pas un laborantin obscur. Or on ne soigne les gens qui se présentent dans un hôpital que s’ils se croient ou se sentent malades. La mère indiquée(comme les autres mères concernées) a déjà consulté un ou des toubibs qui n’ont pas résolu le problème rencontré par les enfants de CES mères. Que fait-on dans ces cas là, on va à l’hôpital, mieux outillé en matériel et en experts
Donc Smith dirige vers l’expert le plus compétent en ce domaine. Pas question d’avocats ! Un simple traitement aurait suffi s’il y en eut un.
Sauf que toutes ces mères ont constaté que ces réactions suivaient un vaccin et uniquement ce vaccin combiné, sera-t-il constaté ensuite.
Or, comme tu le cites au dessus, déjà en 1964 le vaccin posait des problèmes, donc rien de nouveau sinon qu’il remonte à la surface en 1995, trente ans plus tard.
Sans cette vaccination, les enfants n’auraient eut aucun problème en réaction et ce sont les parents qui héritent, hors de leur volonté, des problèmes et conséquences humaines et financières de cette situation. Donc puisque c’est légal et prévu par la loi, les victimes se retournent contre les autorités ayant imposé cette intervention médicale, puisqu’il s’agit d’un acte médical, et pour ça, toujours sur le plan légal, il faut avoir recours à un ou des avocats pour ester en justice, c’est la procédure habituelle. Pas de ces magouilles que prétend Deer, incompétent en cette matière comme en médecine.
Cela aurait tout aussi bien pu être le cas d’autres produits médicaux aux effets secondaires importants signalés dans les ouvrages spécialisés, tel le Vidal en France.
janic a écrit :Procès d’intention (comme toute la littérature de Deer que tu reprends sans vérification, mais peut-on en attendre plus ?) jamais prouvées ni démontrées.
Toi tu fais sans cesse un procès d'intention contre Deer (pas beer).
Touché coulé ! Effectivement Brian Deer et non Beer ? Tu vois bien que l’orthographe comme la sémantique permettent d’éviter les mélanges et confusions.
Mais JE ne fais pas de procès d'intention, ce sont les faits qui comptent et de leurs interprétations différentes.
C'est curieux parce que si tu lis son wiki, ça devrait te plaire:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Brian_Deer
Brian Deer, c'est pas vraiment le copain de BigPharma et il se trompe pas souvent.
donc il se trompe de temps en temps!
Se tromper, c’est le lot de tous les hommes. Mais ses liens avec le groupe Murdoch et donc avec GSK aussi sont passés sous silence, bizarrement !
http://sylviesimonrevelations.over-blog ... 32187.html
Par contre toi qui aime les décisions judiciaires, en voici 2 autres:
Je ne suis pas spécialement friand en décisions de justice. Il suffit d’un défaut de procédure pour qu’un meurtrier soit relâché dans la nature, mais malgré tout elle a un rôle important à jouer lorsqu’elle est réellement indépendante.

"En réponse au documentaire, Wakefield a lancé une poursuite en diffamation contre Deer. L'affaire a été abandonnée plus tard et Wakefield est devenu redevable des frais occasionnés par Deer et les autres défendeurs.
En janvier 2012, Wakefield a poursuivi Deer et le British Medical Journal, cette fois dans le Texas, mais l'affaire a été renvoyée à la fois au district et à la cour d'appel, Wakefield fut à nouveau condamné à payer les frais"


C’est juste ! A mon sens (mais c’est facile pénard derrière un clavier sans avoir vécu tous ces évènements) il a eut tort. D’une part faire des procès en diffamation, c’est trop subjectif pour pouvoir être retenu réellement en cours de justice, surtout à cette époque.
Tiens, sur le 2ème, il a fait appel et il a perdu, c'est marrant.
Même chose ! De la même façon que le GMC et Deer ont perdu en appel, c’est ça les fluctuations de la justice. C'est marrant aussi!
janic a écrit :Inexact, ce ne sont pas les avocats qui financent l’hôpital, mais des fonds alloués
Ce sont les avocats qui ont fait LA DEMANDE pour ce fond d'argent public.
Aucun avocat n’a la possibilité d’imposer un financement quelconque et lorsqu’il est accordé c’est que les services compétents en ont jugé l’utilité ou la nécessité et comme tout ce qui est financé dans un hôpital est de l’argent public, c’est juste un procès d’intention.
Ces fonds ont rémunéré directement Wakefield (grassement) ainsi que l'étude. Et comme c'est de l'argent public, il a été facile d'en retrouver la trace en vertu de la loi sur la liberté de l'information:
https://translate.googleusercontent.com ... CGKOLX7bDg
https://translate.googleusercontent.com ... b5h9UsbdxQ

Aucun de ces documents ne concerne une rémunération de W (439.553 £°avec détail de son utilisation. Seule l’imposition sur les revenus permet d’en déterminer la part, même importante !Où est-elle indiquée? Pour le reste c'est l'hôpital qui dispose des fonds publics et rémunère, pas des avocats.
Lorsqu’il y a (et il y aurait eut) matière à le faire après ce procès en appel, les services fiscaux se seraient emparés de l’affaire et les responsables des fonds publics aussi. Mais pas de réaction, ce qui signifie que la légalité des opérations a été respectée.

Sir John Mitting a déclaré que l’accusation portée contre lui ne tenait pas debout et qu’il rejetait totalement les allégations du journaliste Brian Deer et celles du politicien libéral démocrate Evan Harris dans le Sunday Times en 2004, car il était démontré qu’elles étaient sans aucun fondement. Ce juge a ajouté que les conclusions étaient basées sur « un raisonnement inadéquat et superficiel à de nombreux points de vue et que la conclusion finale était fausse. »
janic a écrit :
Un mensonge supplémentaire, puisqu’il ne s ‘agit pas d’un vaccin mais d’un complément alimentaire
... qui peut être utiliser comme vaccin (texto dans le brevet)
Un peu de médecine, de connaissance des brevets, ne te ferait pas de mal en plus de la sémantique.
L’objet d’un vaccin est de type préventif, AVANT qu’une maladie ne se développe, c’est le rôle de la prévention. En cas d’épidémie de grippe, par exemple, il est recommandé de se laver les mains, de façon préventive aussi, pour éviter les contaminations par ce moyen. Tout ça c’est préventif à la façon…que dis-je, COMME, d’un vaccin. De la même façon que l’allaitement maternel agit préventivement contre les premières agressions extérieures que peut subir un bébé, c’est ça préventif ! Et le complément alimentaire (comme tous ceux qui sont en pharmacie et parapharmacie ont ce rôle ou cette prétention) qui contient ces éléments propres au lait maternel remplit aussi cette action préventive…COMME un vaccin; mais ça n’en est pas un et il ne peut en être un puisque un vaccin correspond à des caractéristiques médicales bien particulières et précises.
janic a écrit :Il ne s’agit pas du jugement mais de commentaires personnels sur celui-ci.

Ce ne sont que les arguments du juge qui lui ont permis d'établir son verdict: Smith est blanchi parce qu'en fait il ne faisait qu'un essai thérapeutique sur des patients et Wakefield l'a trompé sur le reste. Le GMC a fait une erreur de jugement à son encontre mais à son encontre uniquement. A aucun moment dans son rapport de 70 pages, le juge ne démonte l’enquête de Deer et les autres chefs d'accusations du GMC envers Wakefield.


Car il ne s’agit pas du procès de W. C’est élémentaire ! Un tribunal ne peut juger un individu dans un procès ne le concernant pas car non mis en accusation légalement.
W est juste concerné par des mises en cause. Or ce procès ne permet pas d’utiliser des avocats pour le défendre contre celles-ci comme lors d’un procès ayant pu être intenté contre lui et qui n’a pas eut lieu. Donc le jugement porte sur les argumentations de l’accusation contre Smith, responsable de l’équipe ayant travaillé sur le sujet. Accusation concernant en majorité la collaboration de W.
C’est aussi pourquoi les parents (dont les enfants ont été victimes de cet acte médical) ne sont pas convoqués comme témoins.

Donc,Sir John Mitting a déclaré que l’accusation portée contre lui (Smith)ne tenait pas debout et qu’il rejetait totalement les allégations du journaliste Brian Deer et celles du politicien libéral démocrate Evan Harris dans le Sunday Times en 2004, car il était démontré qu’elles étaient sans aucun fondement. Ce juge a ajouté que les conclusions étaient basées sur « un raisonnement inadéquat et superficiel à de nombreux points de vue et que la conclusion finale était fausse. »
Il faut donc retourner à ces allégations fausses qui concernaient W, pas Smith.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 598
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 21/07/19, 22:23

janic a écrit : En 1964, Wakefield avait 7 ans! Ta maitrise du français laisse donc encore à désirer !
Cette étude a été réalisée en 1995.

janic a écrit :cela s’appelle une levée de bouclier pour défendre certains points de vue conformes au discours officiel.
Non, ça s’appelle:
"Une très grande étude portant sur plus de 650.000 enfants danois suivis sur plus d'une décennie est parvenue à la même conclusion que plusieurs études précédentes : le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) n'augmente pas le risque d'autisme, même chez des sous-populations spécifiques. " https://www.sciencesetavenir.fr/sante/n ... sme_131969

janic a écrit : "CNN révèle la fraude du CDC: ils ont dissimulé au public 340% de risques d'autisme liés aux vaccins!"
http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/vac ... et-autisme

janic a écrit :il dirige l’étude SUR CET ASPECT LA, pas sur l’ensemble qui se trouve sous la responsabilité de Smith
Wakefield a rédigé le projet d'étude, rédiger le rapport, fait la conférence de presse. Dans aucun document, il n'y a de trace que Smith avait un rôle plus important que Wakefield, bien au contraire. Même Wakefield ne dément pas ce point.
Dans une autre source: "Le Professeur John Walker-Smith, qui faisait partie de l’équipe de recherche de Wakefield "
http://initiativecitoyenne.be/article-a ... 84476.html

janic a écrit :lequel s’il avait douté de la compétence professionnelle de W, n’aurait pas dirigé cette mère vers cet expert,
C'est Wakefield qui a envoyé les enfants vers Smith; C'est lui qui a été contacté par la mère comme il le dit lui même.
Le juge Mitting dans son jugement: "Le Dr Wakefield a joué un rôle inhabituel pour un chercheur dans le renvoi d’un grand nombre d’enfants du Lancet à l’équipe clinique pour investigation"

janic a écrit :
"En réponse au documentaire, Wakefield a lancé une poursuite en diffamation contre Deer. L'affaire a été abandonnée plus tard et Wakefield est devenu redevable des frais occasionnés par Deer et les autres défendeurs.
En janvier 2012, Wakefield a poursuivi Deer et le British Medical Journal, cette fois dans le Texas, mais l'affaire a été renvoyée à la fois au district et à la cour d'appel, Wakefield fut à nouveau condamné à payer les frais"
C’est juste ! A mon sens (mais c’est facile pénard derrière un clavier sans avoir vécu tous ces évènements) il a eut tort.
Par 2 fois il a perdu en justice. Si Deer avait raconté des conneries, il aurait gagné.

janic a écrit :Aucun de ces documents ne concerne une rémunération de W.
Si, https://translate.googleusercontent.com ... CGKOLX7bDg
Le secrétariat du fond d'aide: "Je peux cependant fournir quelques explications sur les paiements à Unigenetics Ltd et à Dr Wakefield, si je comprends bien, les deux experts en particulier vous intéressent."

janic a écrit :Car il ne s’agit pas du procès de W. C’est élémentaire ! Un tribunal ne peut juger un individu dans un procès ne le concernant pas car non mis en accusation légalement.
Du coup, tu ne peux pas non plus innocenté un individu avec le procès d'un autre.
Smith ne faisait pas de la recherche donc il ne pouvait être impliqué dans l'étude frauduleuse de Wakefield (pour laquelle il n'a pas validé la publication finale). Comme le dit le juge: Il ne fait aucun doute que Wakefield faisait de la recherche.

Le juge a déclaré que le groupe d'experts GMC n'avait pas déterminé si le professeur Walker-Smith avait mené des recherches ou s'était tout simplement penché sur les symptômes pour traiter les enfants. Il y avait eu "un raisonnement insuffisant et superficiel et, dans un certain nombre de cas, une conclusion erronée", a-t-il déclaré.
Le chef de la direction, Niall Dickson, a ajouté: "La décision d’aujourd’hui ne rouvre pas le débat sur le vaccin ROR et l’autisme.
"Comme M. Justice Mitting l'a fait observer dans son jugement," il n'existe à présent aucun corps d'opinion respectable qui soutienne l'hypothèse (du Dr Wakefield), selon laquelle le vaccin RRO et l'autisme / l'entérocolite sont liés par une relation de causalité ".

https://translate.google.com/translate? ... h-17283751
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7524
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 22/07/19, 10:32

janic a écrit : En 1964, Wakefield avait 7 ans! Ta maitrise du français laisse donc encore à désirer !

Cette étude a été réalisée en 1995.
Confirmant celle de 1964 dont W n’était pas l’auteur. Et comme souvent, concernant un sujet particulier, les chercheurs remontent à des études précédemment faites, c’est leur rôle ; donc celle de 1995, n’est qu’une confirmation de la précédente
janic a écrit :cela s’appelle une levée de bouclier pour défendre certains points de vue conformes au discours officiel.
Non, ça s’appelle:

"Une très grande étude portant sur plus de 650.000 enfants danois suivis sur plus d'une décennie est parvenue à la même conclusion que plusieurs études précédentes : le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) n'augmente pas le risque d'autisme, même chez des sous-populations spécifiques. " https://www.sciencesetavenir.fr/sante/n ... sme_131969

Cela n’a rien d’étonnant en soi ! Les enfants fragilisés sur le plan gastro intestinal sont les seuls à manifester des réactions, donc cela ne concerne qu’une minorité d’individus. De la même façon que l’institut Koch a montré que des enfants vaccinés étaient plus fragiles aux infections et réactions allergiques que les non vaccinés. Il faut donc une vue d’ensemble pays par pays, régions par régions, continent par continent et observe-t-on les mêmes types de réactions partout ? Non ! Puisque les pays les plus touchés sont en général les régions chaudes (propices à de fortes réactions inflammatoires) et en sous nutrition, plus un manque d’hygiène flagrant dont des eaux souillées.
Reste que les autismes sont en forte progression dont les causes sont, pour l’instant, peu connues ou bien niées tout simplement. Or la mise en cause de ce ROR, par observation, montre effectivement ces signes « autistiques » possibles et non impératifs, le ROR n’étant qu’un de produits mis en cause parmi d’autres vaccins et dont, actuellement, ce sont les adjuvants (tel l’alu et le mercure, parmi d’autres) qui sont tenus pour responsables. En effet, les vrais antigènes atténués peuvent effectivement se réactiver (comme pour la variole) mais aussi, et c’est de plus en plus soupçonné, ce sont ces adjuvants qui agissent et font réagir le système immunitaire, comme pour des antigènes, d’où les confusions possibles. Or aucun adjuvant n’est efficace contre quelque maladie que ce soit, au contraire!
C'était le cas du vaccin de la variole, qui a semblé efficace, jusqu'à ce que, pour l'armée vaccinée à 100%, explose une épidémie meurtrière qui fit que le gouvernement cessa d'obliger cette vaccination. Même, chose pour la rougeole (alors qu'il s'agit d'un vaccin combiné, le ROR) dont l'OMS avait mis en garde que se produise le même problème, à savoir une réinfection due au virus vaccinal et non plus au virus sauvage, et c'est ce que l'on constate avec cette résurgence de rougeole, qui sera suivie par d'autres, comme on voit la polio remplacée par la paralysie flasque aiguë d'origine vaccinale aux mêmes symptômes. On remplace ainsi un borgne par un aveugle.
janic a écrit : "CNN révèle la fraude du CDC: ils ont dissimulé au public 340% de risques d'autisme liés aux vaccins!"
http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/vac ... et-autisme
Une fake news supplémentaire qui fait du copier coller sans analyse approfondie comme ceci : »
Et un lanceur d'alerte qui n'assume pas !
William W. Thompson, un membre du CDC, est un des auteurs de l'étude de 2004 menée par le CDC. Des années plus tard, il est confidentiellement entré en contact avec Brian Hooker et Andrew Wakefield, deux anti-vaccinalistes notoires.
» depuis quand W est-il un antivaccinaliste notoire ? Et tout l’article est à l’avenant.
Or Thompson déclare, par témoignage audio, que le CDC lui a demandé de détruire des documents mettant en cause le ROR et donc il s’en excuse oralement auprès des victimes. Le journaleux ne semble pas avoir écouté ce document alors !
janic a écrit :il dirige l’étude SUR CET ASPECT LA, pas sur l’ensemble qui se trouve sous la responsabilité de Smith
Wakefield a rédigé le projet d'étude, rédiger le rapport, fait la conférence de presse. Dans aucun document, il n'y a de trace que Smith avait un rôle plus important que Wakefield, bien au contraire. Même Wakefield ne dément pas ce point.
Relis alors mieux tes références. W n'intervient QUE COMME EXPERT auquel revient le rôle de cette expertise et de son rapport, sinon autant se contenter du balayeur du labo.
Dans une autre source: "Le Professeur John Walker-Smith, qui faisait partie de l’équipe de recherche de Wakefield "
http://initiativecitoyenne.be/article-a ... 84476.html
Initiative citoyenne fait un travail journalistique de citation, mais n’est pas le juge de la cour où seule sa formulation sur ce point à valeur . Donc JWS fait partie de l'équipe de recherche de 13 professionnels dont fait partie aussi W et donc non pas DE mais DONT.
janic a écrit :lequel s’il avait douté de la compétence professionnelle de W, n’aurait pas dirigé cette mère vers cet expert,
C'est Wakefield qui a envoyé les enfants vers Smith; C'est lui qui a été contacté par la mère comme il le dit lui même.
Erreur relis les attendus du juge ! S’il a été contacté par la(les) mère, il n’a pas décidé de lui-même de la marche à suivre et donc Smith, en tant que responsable auprès de l'hôpital, renvoie celle-ci vers son expert.
Le juge Mitting dans son jugement: "Le Dr Wakefield a joué un rôle inhabituel pour un chercheur dans le renvoi d’un grand nombre d’enfants du Lancet à l’équipe clinique pour investigation"
Inhabituel c’est effectivement le cas et W le reconnait sans difficulté, mais ce n’est ni illégal, ni frauduleux. C'est-à-dire d’être sorti du protocole de l’hôpital pour initiative personnelle en dehors de cet hôpital, ce que ni la loi, ni l’éthique médicale ne désapprouve. Or, et cela fait partie du tout, les enfants des mères qui se plaignaient des états de leurs enfants, ne sont pas ceux sur lesquels travaillait l’équipe de Smith, les attendus du juge sont clairs sur ce point. Mais, ces parents qui ont sollicité Smith, sont renvoyés vers W en tant qu’expert. D’où toutes ces confusions entre le protocole spécifique sur les enfants de l’hôpital, les enfants hors de l’hôpital, mais qui font l’objet d’une expertise conseillée par Smith vers W, dans l’hôpital. Les analyses hors de l’Hôpital, etc.. C’est ce qui a rendu ce dossier si complexe, peut être le seul procès ayant duré aussi longtemps.
janic a écrit :
"En réponse au documentaire, Wakefield a lancé une poursuite en diffamation contre Deer. L'affaire a été abandonnée plus tard et Wakefield est devenu redevable des frais occasionnés par Deer et les autres défendeurs.
En janvier 2012, Wakefield a poursuivi Deer et le British Medical Journal, cette fois dans le Texas, mais l'affaire a été renvoyée à la fois au district et à la cour d'appel, Wakefield fut à nouveau condamné à payer les frais"
C’est juste ! A mon sens (mais c’est facile pénard derrière un clavier sans avoir vécu tous ces évènements) il a eut tort.
Par 2 fois il a perdu en justice.
Si Deer avait raconté des conneries, il aurait gagné.
La diffamation correspond à des critères bien spécifiques, on le voit avec ce que les journalistes disent sur les politiques et que ceux-ci considèrent comme diffamatoires, mais qui vont rarement jusqu’en justice, du fait de beaucoup de subjectivité à ce sujet

Action de diffamer, c'est-à-dire de porter atteinte à la réputation de quelqu'un, par des paroles ou par des écrits. Allégation d'un fait qui est de nature à porter atteinte à l'honneur ou à la considération de quelqu'un. Exemple : La diffamation est, en France, punie par la loi.

Diffamation
La diffamation est un concept juridique désignant le fait de tenir des propos portant atteinte à l'honneur d'une personne physique ou morale. Dans certains pays, il ne peut y avoir de diffamation que si l'accusation s'appuie sur des contrevérités (ce n'est pas le cas en France, bien que l'exception de vérité puisse être utilisée comme un moyen de défense). Ce type d'infraction existe depuis le droit romain. Le délit de diffamation peut être rapproché du droit à la vie privée, qui est équilibré avec le respect du droit à la liberté d'expression. Les gouvernements qui abusent des procédures de diffamation sont accusés de manier celle-ci comme moyen de censure.


Chaque pays a ses propres définitions de la diffamation qui ne concerne, souvent, que la vie privée. Or le cas de W est d’ordre public et un jugement pour diffamation n’est retenu qu’en cas de mauvaise foi manifeste, pas pour des convictions personnelles. Il faudrait avoir accès à ces deux jugements pour en avoir la teneur réelle. Pas sur des fakenews.
janic a écrit :Aucun de ces documents ne concerne une rémunération de W.
avec une suite à cette phrase tronquée, c'est ton habitude!
Si, https://translate.googleusercontent.com ... CGKOLX7bDg
Le secrétariat du fond d'aide: "Je peux cependant fournir quelques explications sur les paiements à Unigenetics Ltd et à Dr Wakefield, si je comprends bien, les deux experts en particulier vous intéressent."

Désolé je ne lis pas l’anglais, mais si tu as le document complet en français je suis preneur ! Quand à la somme indiquée, c’est quoi ? Une année de salaire d’un chirurgien !? Et rien n’indique son utilisation, comme un enrichissement personnel que seule la déclaration de revenu détermine.
janic a écrit :Car il ne s’agit pas du procès de W. C’est élémentaire ! Un tribunal ne peut juger un individu dans un procès ne le concernant pas car non mis en accusation légalement.
Du coup, tu ne peux pas non plus innocenté un individu avec le procès d'un autre.
Exactement ! Ni innocenter, ni accuser!
Smith ne faisait pas de la recherche donc il ne pouvait être impliqué dans l'étude frauduleuse de Wakefield (pour laquelle il n'a pas validé la publication finale). Comme le dit le juge: Il ne fait aucun doute que Wakefield faisait de la recherche.
Et c’est reparti pour un tour ! Ne peut être considéré comme frauduleux que par un jugement d’Etat, pas par un organisme professionnel uniquement car là c’est de la diffamation effectivement. Or le GMC a été débouté de ses accusations.
Le juge a déclaré que le groupe d'experts GMC n'avait pas déterminé si le professeur Walker-Smith avait mené des recherches ou s'était tout simplement penché sur les symptômes pour traiter les enfants. Il y avait eu "un raisonnement insuffisant et superficiel et, dans un certain nombre de cas, une conclusion erronée", a-t-il déclaré.
Pour des experts du GMC, ce n'était pas folichon! P'tet ben qu'oui, p'tet ben qu'non! :roll:
Le chef de la direction, Niall Dickson, a ajouté: "La décision d’aujourd’hui ne rouvre pas le débat sur le vaccin ROR et l’autisme.
En tant que journaliste, pas en tant que médecin compétent, même devenu directeur du GMC. Nous avons eut des ministres de la santé n’ayant aucune formation ni compétence en médecine, donc on ne peut s’en recommander. Mais comme le débat et le jugement ne portait pas sur le ROR, mais sur des arguments fallacieux du GMC, c'est évident!
"Comme M. Justice Mitting l'a fait observer dans son jugement,"[i] il n'existe à présent aucun corps d'opinion respectable qui soutienne l'hypothèse (du Dr Wakefield), selon laquelle le vaccin RRO et l'autisme / l'entérocolite sont liés par une relation de causalité ".
https://translate.google.com/translate? ... h-17283751[/i]

Tout à fait juste.A la nuance près sur ce qu'est une opinion respectable!? Il fut un telmps c'était la terre plate reconnue comme opinion respectable par u corps soutenant cette hypothèse. Comme quoi tout change:
Or, il faut le répéter à chaque fois,le jugement porte sur l’accusation du GMC pour faute professionnelle, pas sur l’état des recherches sur l’autisme et le ROR. Ton article spécifie (mais ce n’est qu’un journal, pas un tribunal)
« Le professeur John Walker-Smith a mené des recherches AVEC le Dr Andrew Wakefield, affirmant qu'il existait un lien entre l'autisme et le vaccin combiné contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. »
en français,( mais il s'agit d'une traduction donc prudence), l'affirmation se rapporte à JW Smith, pas à W. Raison de son éviction par le GMC comme spécifié ensuite:
Il écrit aussi :
« Un panel du GMC a reconnu les deux coupables d’inconduite pour avoir mené des recherches sur l’autisme et les maladies intestinales. »
En clair, il est interdit de mener des recherches sur l’autisme selon ce GMC !
Tu vois où mène ce genre de discours journalistique, façon Deer !
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 598
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 22/07/19, 20:07

janic a écrit : donc celle de 1995, n’est qu’une confirmation de la précédente
Il n'y a pas eu d'étude de ce genre en 1964 mais un essai de nouveau vaccin. Ils ont fait leur étude en 1995 sur les gens ayant été vacciné en 1964.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7715338

janic a écrit : De la même façon que l’institut Koch a montré que des enfants vaccinés étaient plus fragiles aux infections et réactions allergiques que les non vaccinés.
Faux!
"Conclusion
The prevalence of allergic diseases and non-specific infections in children and adolescents was not found to depend on vaccination status.
En bref: Les enfants vaccinés contre une maladie infectieuse spécifique sont moins souvent atteints par cette maladie. Au niveau des infections non spécifiques et des allergies/atopies, aucune différence significative, dans un sens ou dans l'autre, n'a été mise en évidence."

http://rougeole-epidemiologie.overblog. ... zvLrD0knqA
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articl ... 3rPDbRg_gM

janic a écrit : Cela n’a rien d’étonnant en soi !
Effectivement, comme son étude pipotée n'était basée que sur 12 cas, il n'y a rien d'étonnant à ce qu'une étude (parmi d'autres)de 650000 cas, ne valide pas sa théorie.

janic a écrit : jusqu'à ce que, pour l'armée vaccinée à 100%, explose une épidémie meurtrière qui fit que le gouvernement cessa d'obliger cette vaccination
Source?

janic a écrit : Or Thompson déclare, par témoignage audio, que le CDC lui a demandé de détruire des documents mettant en cause le ROR et donc il s’en excuse oralement auprès des victimes. Le journaleux ne semble pas avoir écouté ce document alors !
"Avec la publication des documents que le Dr Thompson a transmis au sénateur Posey, nous savons maintenant que les données n’ont pas été détruites, comme le prétendent les activistes anti-vaccins."
https://initiativerationnelle.wordpress ... umisterie/

janic a écrit : Relis alors mieux tes références. W n'intervient QUE COMME EXPERT auquel revient le rôle de cette expertise et de son rapport, sinon autant se contenter du balayeur du labo.
Un expert qui rédige la genèse de l'étude, envoie les enfants vers le service clinique pour examen après que les mères l'aient contacté lui, un expert qui entre en contact avec un avocat pour constituer une preuve en vue d'un procès contre le vaccin ror, un expert qui dirige l'étude scientifique, rédige le rapport, ne fait pas valider la version finale à ses collègues dans laquelle il est mentionné en premier comme investigateur scientifique principal et fait la promotion tout seul en conférence de presse. Un simple expert intervenant en somme mais c'est Smith qui a tout fait. :? :? :? D'ailleurs ne dit-on pas l'affaire Wakefield mais l'affaire Smith :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

janic a écrit : Donc JWS fait partie de l'équipe de recherche de 13 professionnels dont fait partie aussi W et
Smith ne faisait pas de recherche dans cette affaire.

janic a écrit : donc non pas DE mais DONT.
Ton site dit "de", tous les autres documents/références disponible disent la même chose. Mais on comprends bien pourquoi tu voudrais diminuer (sans source/preuve) le role de Wakefield dans cette affaire par rapport à Smith...

janic a écrit :Or le cas de W est d’ordre public et un jugement pour diffamation n’est retenu qu’en cas de mauvaise foi manifeste, pas pour des convictions personnelles. Il faudrait avoir accès à ces deux jugements pour en avoir la teneur réelle. Pas sur des fakenews.
Wakefield a porté plainte 2 fois contre les allégations de Deer et notamment de l'article du BMJ. Il a perdu!
https://translate.google.com/translate? ... 1411119382

janic a écrit :Quand à la somme indiquée, c’est quoi ?
La somme qu'il a reçu du fond d'aide pour travailler sur son étude ror/autisme.

janic a écrit :Or le GMC a été débouté de ses accusations.
Pas les accusations contre Wakefield qui reste sanctionné par le GMC et qui a perdu ses 2 autres procès en diffamation.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7524
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 23/07/19, 09:27

janic a écrit : donc celle de 1995, n’est qu’une confirmation de la précédente
Il n'y a pas eu d'étude de ce genre en 1964 mais un essai de nouveau vaccin. Ils ont fait leur étude en 1995 sur les gens ayant été vacciné en 1964.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7715338
Des études 20 ans plus tard sur des sujets ayant changé biologiquement entre temps, c’est pas sérieux !
janic a écrit : De la même façon que l’institut Koch a montré que des enfants vaccinés étaient plus fragiles aux infections et réactions allergiques que les non vaccinés.
Faux!

"Conclusion
The prevalence of allergic diseases and non-specific infections in children and adolescents was not found to depend on vaccination status.
En bref: Les enfants vaccinés contre une maladie infectieuse spécifique sont moins souvent atteints par cette maladie. Au niveau des infections non spécifiques et des allergies/atopies, aucune différence significative, dans un sens ou dans l'autre, n'a été mise en évidence."

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articl ... 3rPDbRg_gM
Ce qui démontre, une fois de plus, que sur un même sujet, les conclusions peuvent différer selon les critères retenus.
janic a écrit : Cela n’a rien d’étonnant en soi !

Effectivement, comme son étude pipotée[*] n'était basée que sur 12 cas, il n'y a rien d'étonnant à ce qu'une étude (parmi d'autres)de 650000 cas, ne valide pas sa théorie.
Donc tu n’as pas lu l’étude en question, laquelle répète clairement qu’il n’y a PAS PLUS DE … et non pas PAS DE comme l'écrivent et le tordent les journalistes, avec une seule source: l'AFP. Or l’équipe de Smith, ne fait pas une étude générale sur les populations mais sur des enfants fragiles sur le plan gastro intestinal. En clair, cela n’a aucune prétention de concerner la totalité de la population comme le démontre effectivement cette étude où il n'y a pas plus de...
Sémantique et grammaire conjugués! :D
[*] tu ne peux t'empêcher d'y ajouter tes impressions personnelles! :evil:
janic a écrit : jusqu'à ce que, pour l'armée vaccinée à 100%, explose une épidémie meurtrière qui fit que le gouvernement cessa d'obliger cette vaccination
Source?
Au lieu de te fixer sur tes croyances, lis, encore une fois, ce qui a déjà été cité et recité avec sources et références officielles.
janic a écrit : Or Thompson déclare, par témoignage audio, que le CDC lui a demandé de détruire des documents mettant en cause le ROR et donc il s’en excuse oralement auprès des victimes. Le journaleux ne semble pas avoir écouté ce document alors !
"Avec la publication des documents que le Dr Thompson a transmis au sénateur Posey, nous savons maintenant que les données n’ont pas été détruites, comme le prétendent les activistes anti-vaccins."
https://initiativerationnelle.wordpress ... umisterie/


Or Thompson déclare, par témoignage audio, que le CDC lui a demandé de détruire des documents

c'est pourtant clair, en français académique.
Ou alors Thompson aurait d’abord menti avant de se rétracter , or il dit qu’il lui avait été demandé de les détruire (comme l’histoire de la compagnie des eaux qui a donné le film erin brockovich) et il en a peut être détruits certains? Ou bien rétracté comme les 10 collaborateurs de l’équipe de Smith qui, avant cela, n'a jamais contesté l'étude ni l'expertise? C’est beau la persuasion sous pression! Or ce qui compte ce n’est pas ce qui est dit sur lui, mais ce qu’il dit lui-même et donc enregistré et diffusé.
janic a écrit : Relis alors mieux tes références. W n'intervient QUE COMME EXPERT auquel revient le rôle de cette expertise et de son rapport, sinon autant se contenter du balayeur du labo.
Un expert qui rédige la genèse de l'étude,
C’est avec Smith,et en tant qu'expert, son rôle !
envoie les enfants vers le service clinique pour examen après que les mères l'aient contacté lui,
Il ne s’agit pas d’un expert en caramels mous discutant sur la dose de sucre de celui-ci. Mais d’un scientifique et d’un être humain, sensible, lui, à la souffrance humaine et qui donc joue ce double rôle humanitaire. Doit-on lui reprocher d’avoir conseillé , hors de l'hôpital, d’aller à l’hôpital ? Doit-on reprocher à Smith de l'avoir dirigée vers l'expert au sein de l'hôpital?
un expert qui entre en contact avec un avocat pour constituer une preuve en vue d'un procès contre le vaccin ror,
Rien d’illégitime !
un expert qui dirige l'étude scientifique, rédige le rapport, ne fait pas valider la version finale à ses collègues dans laquelle il est mentionné en premier comme investigateur scientifique principal et fait la promotion tout seul en conférence de presse. Un simple expert intervenant en somme mais c'est Smith qui a tout fait.
Curieux mélange des genres ! Il co-redige sous la responsabilité de Smith, et donc de l’hôpital, en tant qu’expert qui est payé pour établir son rapport d’expertise. En cas de doute, l’hôpital ou Smith pouvait faire faire une contre expertise de confirmation ou d’infirmation, ce qui n’a pas eut lieu. Il ne s'agit donc pas d'une faute professionnelle ni de Smith, ni de W.
Pour la conférence de presse, dont tu as probablement déjà oublié la teneur, c’est la coutume d’informer les médias comme cela se fait aussi en France comme en Amérique et là encore, il n’y pas eu désapprobation de l’Hôpital, ni de Smith. Or suggérer un principe de précaution n'a jamais été une faute professionnelle non plus.[*]
D'ailleurs ne dit-on pas l'affaire Wakefield mais l'affaire Smith

[*] bizarre que tu n'insistes pas sur les raisons, évoquées ci dessus, par le GMC,
« Le professeur John Walker-Smith a mené des recherches AVEC le Dr Andrew Wakefield, affirmant qu'il existait un lien entre l'autisme et le vaccin combiné contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. »
en français,( mais il s'agit d'une traduction donc prudence), l'affirmation se rapporte à JW Smith, pas à W. Raison de son éviction par le GMC comme spécifié ensuite:
Il écrit aussi :
« Un panel du GMC a reconnu les deux coupables d’inconduite pour avoir mené des recherches sur l’autisme et les maladies intestinales. »
En clair, il est interdit de mener des recherches sur l’autisme selon ce GMC !


Les médias disent ça ; le GMC dit ça, Deer dit ça ; pas le contrat liant Smith et son équipe à l’hôpital.
janic a écrit : Donc JWS fait partie de l'équipe de recherche de 13 professionnels dont fait partie aussi W
et Smith ne faisait pas de recherche dans cette affaire.

Relis tes propres sources qui disent et redisent équipe de recherche. Un chef d’orchestre n’est pas aux instruments, il dirige.
janic a écrit : donc non pas DE mais DONT.
Ton site dit "de", tous les autres documents/références disponible disent la même chose.
source?
Mais on comprends bien pourquoi tu voudrais diminuer (sans source/preuve) le rôle de Wakefield dans cette affaire par rapport à Smith...
De même on comprend pourquoi tu veux augmenter (sans source/preuve)le rôle de W ! Or je ne prends pas plus pour argent comptant la formulation d’initiative citoyenne que je ne prends celle d’initiative rationnelle. Seul le jugement à valeur officielle et ses attendus. Et c’est toi qui parles de sans preuves ? Une nouvelle fois le procès concerne Smith, pas Wakefield, un jugement d’Etat ce n’est pas les magouilles du GMC et de Deer !
janic a écrit :Or le cas de W est d’ordre public et un jugement pour diffamation n’est retenu qu’en cas de mauvaise foi manifeste, pas pour des convictions personnelles. Il faudrait avoir accès à ces deux jugements pour en avoir la teneur réelle. Pas sur des fakenews.
Wakefield a porté plainte 2 fois contre les allégations de Deer et notamment de l'article du BMJ. Il a perdu!
(alors relis, au dessus, ce que c'est que de la diffamation! et il ne pouvait donc que perdre!)
https://translate.google.com/translate? ... 1411119382
Et je le répète, à MON avis, il a eut tort ! D’autant que le GMC a perdu le sien aussi.
janic a écrit :Quand à la somme indiquée, c’est quoi ?
La somme qu'il a reçu du fond d'aide pour travailler sur son étude ror/autisme.
Lorsque j'écris c’est quoi, cela concerne le volume de la somme comparé à un salaire de chirurgien, comme je le souligne dans le reste de la phrase que tu aimes tant tronquer…comme d’habitude !
Mais était-elle illégale ? Et travaillait-il seul sur ce fond d’aide ? Le procès a-t-il porté sur ce point là ?
janic a écrit :Or le GMC a été débouté de ses accusations.
Pas les accusations contre Wakefield qui reste sanctionné par le GMC et qui a perdu ses 2 autres procès en diffamation
Une nouvelle fois, le procès concerne Smith, pas W et donc le GMC a été débouté de ses accusations fallacieuses contre Smith et qui concernaient aussi W pour une grosse partie d’entre elles et seul un autre procès concernant W en déterminerait la réalité, tout le reste n’est que fantasmes.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7524
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 24/07/19, 07:31

0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 598
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 14

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 24/07/19, 19:54

janic a écrit :Des études 20 ans plus tard sur des sujets ayant changé biologiquement entre temps, c’est pas sérieux !
C'est du Wakefield

janic a écrit :Ce qui démontre, une fois de plus, que sur un même sujet, les conclusions peuvent différer selon les critères retenus.
Non. La conclusion est ce qu'elle est.

janic a écrit :Donc tu n’as pas lu l’étude en question, laquelle répète clairement qu’il n’y a PAS PLUS DE … et non pas PAS DE comme l'écrivent et le tordent les journalistes, avec une seule source: l'AFP.
Non: "En conclusion, notre étude ne soutient pas que la vaccination ROR augmente le risque d'autisme, déclenche l'autisme chez les enfants sensibles, ou est associée à une concentration de cas d'autisme après la vaccination." https://annals.org/aim/fullarticle/2727 ... hort-study

janic a écrit :Or Thompson déclare, par témoignage audio, que le CDC lui a demandé de détruire des documents
Ils ne l'ont pas été: https://initiativerationnelle.wordpress ... sterie/#q7

janic a écrit :C’est avec Smith,et en tant qu'expert, son rôle !
Non: Dans le jugement d'état de la cour d'appel: "Le projet 172-96 a été rédigé par M. Wakefield."
http://www.bailii.org/ew/cases/EWHC/Admin/2012/503.html

janic a écrit :Pour la conférence de presse, dont tu as probablement déjà oublié la teneur, c’est la coutume d’informer les médias comme cela se fait aussi en France comme en Amérique et là encore, il n’y pas eu désapprobation de l’Hôpital, ni de Smith.
"Dans une lettre adressée au Dr Wakefield le 21 janvier 1998, le professeur Walker-Smith et le Dr Murch ont exprimé l'opinion qu'il était inapproprié d'insister sur le rôle du vaccin ROR dans la publication et qu'ils soutenaient la politique gouvernementale concernant le ROR jusqu’à ce que des preuves plus solides soient disponibles pour eux-mêmes." http://www.bailii.org/ew/cases/EWHC/Admin/2012/503.html

janic a écrit :Relis tes propres sources qui disent et redisent équipe de recherche. Un chef d’orchestre n’est pas aux instruments, il dirige.
Non: Smith s'est défendu d'avoir fait de la recherche dans son procès en appel. Il indique lui-même: "En ce qui concerne la recherche en cours sur ce groupe d’enfants, je suggère que vous ou (la mère de l’enfant 5) communiquez directement avec le Dr Andy Wakefield, qui dirige l’aspect recherche de cette étude."

janic a écrit :
Ton site dit "de", tous les autres documents/références disponible disent la même chose.
source?
Le Professeur John Walker-Smith, qui faisait partie de l’équipe de recherche de Wakefield
http://initiativecitoyenne.be/article-a ... 84476.html
"en 1998, un gastro-entérologue britannique du nom d’Andrew Wakefield et son équipe montrent dans « The Lancet » un lien possible entre le vaccin rougeole-oreillons-rubéole"
"Rapidement, l’étude de Wakefield est remise en cause"

https://proaidautisme.org/2019/03/28/au ... u-medecin/
"Une campagne de diffamation sans précédent a été lancée contre Andrew Wakefield parce qu’il est l’auteur le plus important de l’étude de 1998"
"Bref, Andrew Wakefield et son équipe ont fait leur devoir de chercheurs."

https://www.ipsn.eu/et-la-machine-infer ... en-marche/


Précision sur le procès au Texas (Le fameux procès américain censé innocenté Wakefield que tu citais jadis):
"cette année le Dr Wakefield, qui continue ses recherches aux états-Unis, poursuit en diffamation le pseudo journaliste Brian Deer, le Dr Fiona Godlee et le British Medical Journal pour l’avoir faussement accusé de « fraude » et avoir multiplié leurs attaques haineuses afin de détruire sa carrière et sa vie. Comme nous l’avons déjà annoncé, le procès va avoir lieu au Texas où vit actuellement Wakefield. La décision du tribunal au sujet de son collègue augure bien de la plainte contre Deer, sur laquelle étaient fondées toutes les accusations du GMC."
http://www.yvesmichel.org/big-pharma-va ... wakefield/
--> Sur décision de justice, il a perdu par 2 fois ce procès.
https://translate.google.com/translate? ... 1411119382
Comme tu dis si bien: "Seul le jugement à valeur officielle "
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité