Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLa France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6896
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 11/04/19, 10:24

la conférence commence bien par :
"oui au vaccin, mais pas les 11 obligatoires", donc ils ne sont pas anti-vaccins, on est d'accord...
tu vois quand tu commences à réfléchir tu peux sortir de ta bulle.
Montagnier après avoir découvert le VIH, ne cherche-t-il pas un vaccin contre la maladie?
tous les chercheurs...cherchent! Quant à trouver c'est une autre paire de manche et comme disait le grand Charles: "on n'a pas besoins de chercheurs mais de trouveurs"
donc pour soutenir ta lutte contre les vaccins [*]tu nous publies une vidéo avec 2 grands chercheurs qui disent dès l'ouverture "oui au vaccin"
c'est quoi ta logique?
Là tu ne réfléchis plus!
je dis, je redis, je répète qu'il n'y a pas d'antivaxx sauf dans l'imagination des provaxx. Demander aux responsables politiques que soit respectée la loi qui garanti aux citoyens la liberté de choix de vie et donc de santé, ce n'est ni être provavxx, ni antivaxx, c'est simplement demander le respect de la loi et lorsque qu'une ministre, en conflit d'intérêts directs et indirects avec l'industrie pharmaceutique, édicte une loi s'opposant aux autres, il faut soit supprimer cette dernière, soit supprimer les précédentes.
Ensuite écoutes TOUTE la vidéo, pas seulement les premières secondes, et tu comprendras, PEUT ETRE, le sens de ce oui aux vaccins.
Et enfin, au lieu de jouer les mouches du coche sur un sujet que manifestement tu n’as pas étudié, commence justement par te pencher réellement sur celui-ci, sans à priori, si tu y arrives, évidemment ! et ENSUITE mêles-toi du sujet !
Donc SI, un jour, BP pouvait prouver sans contestation possible que les vaccins sont réellement efficaces, il n'y aurait plus de critique dans le milieux scientifique , or ce n'est pas le cas actuellement car il ne suffit pas de prétendre, mais surtout de prouver

[*] il ne s'agit pas de MA lutte contre les vaccins, mais de celle des victimes que l'Etat ne veut pas reconnaitre car trop dépendant de l'industrie pharmaceutique. Vois ce qui se passe actuellement avec le Lévothyrox où Merck impose son point de vue sans réaction politique, malgré le nombre croissant de victimes.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1975
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 327

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar Moindreffor » 11/04/19, 12:05

janic a écrit :
la conférence commence bien par :
"oui au vaccin, mais pas les 11 obligatoires", donc ils ne sont pas anti-vaccins, on est d'accord...
tu vois quand tu commences à réfléchir tu peux sortir de ta bulle.
Montagnier après avoir découvert le VIH, ne cherche-t-il pas un vaccin contre la maladie?
tous les chercheurs...cherchent! Quant à trouver c'est une autre paire de manche et comme disait le grand Charles: "on n'a pas besoins de chercheurs mais de trouveurs"
donc pour soutenir ta lutte contre les vaccins [*]tu nous publies une vidéo avec 2 grands chercheurs qui disent dès l'ouverture "oui au vaccin"
c'est quoi ta logique?
Là tu ne réfléchis plus!
je dis, je redis, je répète qu'il n'y a pas d'antivaxx sauf dans l'imagination des provaxx. Demander aux responsables politiques que soit respectée la loi qui garanti aux citoyens la liberté de choix de vie et donc de santé, ce n'est ni être provavxx, ni antivaxx, c'est simplement demander le respect de la loi et lorsque qu'une ministre, en conflit d'intérêts directs et indirects avec l'industrie pharmaceutique, édicte une loi s'opposant aux autres, il faut soit supprimer cette dernière, soit supprimer les précédentes.
Ensuite écoutes TOUTE la vidéo, pas seulement les premières secondes, et tu comprendras, PEUT ETRE, le sens de ce oui aux vaccins.
Et enfin, au lieu de jouer les mouches du coche sur un sujet que manifestement tu n’as pas étudié, commence justement par te pencher réellement sur celui-ci, sans à priori, si tu y arrives, évidemment ! et ENSUITE mêles-toi du sujet !
Donc SI, un jour, BP pouvait prouver sans contestation possible que les vaccins sont réellement efficaces, il n'y aurait plus de critique dans le milieux scientifique , or ce n'est pas le cas actuellement car il ne suffit pas de prétendre, mais surtout de prouver

[*] il ne s'agit pas de MA lutte contre les vaccins, mais de celle des victimes que l'Etat ne veut pas reconnaitre car trop dépendant de l'industrie pharmaceutique. Vois ce qui se passe actuellement avec le Lévothyrox où Merck impose son point de vue sans réaction politique, malgré le nombre croissant de victimes.

donc quelle est ta position sur la couverture vaccinale? car si on laisse le choix ça veut dire que certains ne se vaccineront pas et des gens comme moi qui voudront se vacciner mais dont la vaccination ne sera pas forcément efficace seront mis en danger par ces gens non vaccinés

donc donner la liberté vaccinale à certains c'est mettre la vie d'autres en danger, est-ce là ton point de vue?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6896
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 11/04/19, 14:22

donc quelle est ta position sur la couverture vaccinale?
Il ne s’agit pas de MA position, mais de ce que démontrent les sources officielles par ses statistiques toutes aussi officielles, tous pays européens de même niveau sanitaire confondus.
car si on laisse le choix ça veut dire que certains ne se vaccineront pas et des gens comme moi qui voudront se vacciner mais dont la vaccination ne sera pas forcément efficace seront mis en danger par ces gens non vaccinés
voilà qu’enfin tu y viens, tu penses à toi et uniquement à toi, même si cela peut se comprendre étant donné ta situation. Penses aussi aux victimes des vaccins qui sont devenues handicapées ou bien en sont mortes pour soi disant TE protéger.
Par ailleurs, mis à part cette année, seuls 3 vaccins étaient obligatoires et donc si contamination il pouvait y avoir cela se serait manifesté depuis longtemps.
Je te rappelle encore une fois de plus que la rougeole, agitée comme un épouvantail, a fait 3 morts, alors que la tuberculose en a fait plus de 500. Et quel est le plus risqué ? Or la ministre à imposé celui de la rougeole (et le reste) mais pas le BCG. De plus les vaccins ont été rendus obligatoires pour les enfants, pas pour les adultes qui peuvent être des contaminants parce que malades ou en tant que porteurs sains. Tout n’est qu’illusion et poudre aux yeux !
donc donner la liberté vaccinale à certains c'est mettre la vie d'autres en danger, est-ce là ton point de vue?
Il ne s’agit, là encore, pas de MON point de vue spécialement. Sur 27 pays européens 14 ne posent aucune obligation. Les autorités sanitaires de ces pays, qui donnent cette liberté vaccinale, ont-elles conscience de mettre en danger la vie d’autres personnes ? Et y a-t-il plus ou moins de victimes ? Les chiffres, toujours officiels, démontrent que non !
Cet argument, démagogique,[*] qui est destiné à faire appel au civisme joint à la peur n’est pas une nouveauté et ça marche presque à tous les coups, chez les peureux et les ignorants.

[*]La démagogie (du grec demos, « le peuple », et ago « conduire ») est une notion politique et rhétorique désignant l'état politique dans lequel les dirigeants mènent le peuple en le manipulant pour s'attirer ses faveurs, notamment en utilisant un discours flatteur ou appelant aux passions.

Le discours du démagogue sort du champ du rationnel pour s'adresser aux pulsions, aux frustrations du peuple, à ses craintes. En outre, il recourt à la satisfaction immédiate (formellement) des attentes, ou des souhaits les plus flagrants du public ciblé, sans recherche de l'intérêt général mais dans le but de s'attirer personnellement la sympathie, et de gagner des soutiens.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1975
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 327

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar Moindreffor » 11/04/19, 16:01

janic a écrit :
donc quelle est ta position sur la couverture vaccinale?
Il ne s’agit pas de MA position, mais de ce que démontrent les sources officielles par ses statistiques toutes aussi officielles, tous pays européens de même niveau sanitaire confondus.
car si on laisse le choix ça veut dire que certains ne se vaccineront pas et des gens comme moi qui voudront se vacciner mais dont la vaccination ne sera pas forcément efficace seront mis en danger par ces gens non vaccinés
voilà qu’enfin tu y viens, tu penses à toi et uniquement à toi, même si cela peut se comprendre étant donné ta situation. Penses aussi aux victimes des vaccins qui sont devenues handicapées ou bien en sont mortes pour soi disant TE protéger.
Par ailleurs, mis à part cette année, seuls 3 vaccins étaient obligatoires et donc si contamination il pouvait y avoir cela se serait manifesté depuis longtemps.
Je te rappelle encore une fois de plus que la rougeole, agitée comme un épouvantail, a fait 3 morts, alors que la tuberculose en a fait plus de 500. Et quel est le plus risqué ? Or la ministre à imposé celui de la rougeole (et le reste) mais pas le BCG. De plus les vaccins ont été rendus obligatoires pour les enfants, pas pour les adultes qui peuvent être des contaminants parce que malades ou en tant que porteurs sains. Tout n’est qu’illusion et poudre aux yeux !
donc donner la liberté vaccinale à certains c'est mettre la vie d'autres en danger, est-ce là ton point de vue?
Il ne s’agit, là encore, pas de MON point de vue spécialement. Sur 27 pays européens 14 ne posent aucune obligation. Les autorités sanitaires de ces pays, qui donnent cette liberté vaccinale, ont-elles conscience de mettre en danger la vie d’autres personnes ? Et y a-t-il plus ou moins de victimes ? Les chiffres, toujours officiels, démontrent que non !
Cet argument, démagogique,[*] qui est destiné à faire appel au civisme joint à la peur n’est pas une nouveauté et ça marche presque à tous les coups, chez les peureux et les ignorants.

[*]La démagogie (du grec demos, « le peuple », et ago « conduire ») est une notion politique et rhétorique désignant l'état politique dans lequel les dirigeants mènent le peuple en le manipulant pour s'attirer ses faveurs, notamment en utilisant un discours flatteur ou appelant aux passions.

Le discours du démagogue sort du champ du rationnel pour s'adresser aux pulsions, aux frustrations du peuple, à ses craintes. En outre, il recourt à la satisfaction immédiate (formellement) des attentes, ou des souhaits les plus flagrants du public ciblé, sans recherche de l'intérêt général mais dans le but de s'attirer personnellement la sympathie, et de gagner des soutiens.

donc ma question est pourquoi si tu as raison, ne pas dire clairement les choses, preuves intangibles et inattaquables à l'appui
pourquoi cette absence de preuves indiscutables, pourquoi toujours apporter des arguments discutables, détournés, portant à controverse, des exploitations de courbes douteuses
j'entends bien ce que tu dis enfin, car pour une fois c'est clair et compréhensible, le problème c'est tu es incapable d'apporter les preuves de tes dires, merde si c'était si évident trouver des preuves serait facile et non jamais le truc clair et indestructible, toujours le flou artistique, c'est dommage car finalement ce que tu dis se tient, à la "vraie" preuve près
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6896
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 11/04/19, 17:50

donc ma question est pourquoi si tu as raison, ne pas dire clairement les choses, preuves intangibles et inattaquables à l'appui
encore une fois, il ne s’agit de savoir si J’AI raison, mais de savoir si les prétentions de BP via les gouvernement successifs sont justes. Or toujours selon les statistiques officielles, ce n’est pas le cas.
pourquoi cette absence de preuves indiscutables,
c’est bien la question que l’on pose : où sont les preuves indiscutables des prétentions de BP, ce qui supprimerait tout discours possible : donc où sont ces preuves en question ? pas de réponse à ce jour ici même!
pourquoi toujours apporter des arguments discutables, détournés, portant à controverse, des exploitations de courbes douteuses
C'est aussi notre avis: pourquoi les services dits de santé(sic) utilisent-ils des arguments discutables, détournés, portant à controverse, des exploitations de courbes douteuses car tronquées
j'entends bien ce que tu dis enfin, car pour une fois c'est clair et compréhensible, le problème c'est tu es incapable d'apporter les preuves de tes dires,
il faut dire ça aux scientifiques qui fournissent des milliers de référence internationales qu'il suffit de consulter
merde si c'était si évident trouver des preuves serait facile et non jamais le truc clair et indestructible
,Ca c'est dans les fantasmes pseudo scientifiques: comment Pasteur après Jenner pouvaient-ils savoir si leurs produits allaient marcher.. Or ils n'ont construit leurs" preuves" que sur un seul individu (ce qu'aucun organisme actuel ne considèrerait comme valable et donc n'autoriserait pas de mise sur le marché: AMM) il a donc fallut des années avant de constater que c'était un échec aussi bien pour la variole que pour la rage. Donc aucune preuve d'efficacité. Cela aurait dû s'arrêter là, mais la machine était en marche et représentait déjà un gros marché, le business, et l'Etat( en l'occurrence Napoléon 3 ne pouvait se discréditer d'avoir soutenu Pasteur) et celui-ci est devenu un énorme business de milliards de dollars et de millions d'emplois et par quel autre système aussi rassurant pourrait on remplacer ce mythique système vaccinal destiné à rassurer les populations apeurées par le spectre (bien entretenu) des maladies épidémiques? Par rien d 'autre que par un mode de vie protecteur, pas par un artifice bidon.
car finalement ce que tu dis se tient, à la "vraie" preuve près
C'est la même chose pour les provaxx, leur discours, bien huilé, se tient en apparence, ne serait-ce que parce que c'est BP qui détient le pouvoir donné par l'argent et qui fait la pluie et le beau temps dans le domaine des produits pharmaceutiques.
Donc,Il ne faut pas retourner un argument contre les contestataires. C’est bien l’Etat qui affirme que, sans preuves ou selon des courbes tronquées, ce n’est pourtant pas difficile à comprendre c’est du niveau secondaire.
Si on donne un médicament en faisant l’éloge de ses vertus et que l’on constate que ces vertus en question ne sont pas vérifiables sur le consommateur : faut-il croire le fabricant ou le consommateur ? C’est ce qui se passe, après de nombreux autres cas, avec le Lévothyrox. La première formule fonctionnait très bien, la seconde provoque des troubles, des effets secondaires importants. Sauf que le fabricant le nie et maintient sa fabrication malgré tout et l’Etat français n’intervient pas !
Pour les vaccins c’est la même chose sauf que c’est l’Etat, par sa ministre, qui nie les effets secondaires des victimes des divers vaccins.
c'est dommage car finalement ce que tu dis se tient, à la "vraie" preuve près
Ce n’est pas MOI qui dis. J’indique diverses sources scientifiques qui ne tiennent pas le même discours que BP, via la ministre et ses services. Si eux ne peuvent pas « prouver » (ce qui est un non sens puisque ce n’est pas à la victime de prouver les effets d’un empoisonnement obligatoire, mais à ceux qui ont mis les produits sur le marché d'en prouver l'innocuité.) Or, les vaccins profitent d’un statut très particulier qui ne réclame aucune preuve de sa non dangerosité et de son efficacité réelle comme le montrent les courbes statistiques. D’où les questions posées et restées en suspend sur le manque de vrai placebo, de pharmaco genèse, de cancérisation possible,etc… d’où ces questions donc :

Donc pour au moins une fois et afin de rassurer tes aficionados, répond:

1)donc tu es d’accord pour qu’aucune étude de pharmacocinétique ne soit faite!?
2)Pour qu’il n’y ait aucune étude de mutagénèse ?
3)Tu es aussi d’accord pour qu’il n’y ait aucune étude de cancérogénèse de faite?
4)Qu’il n’y ait aucune étude de tératogénèse, non plus ?
5)Et pour que les études contre vrai placebo ne soient pas faites ?
6)Et tu trouves, bien entendu, normal aussi que la pharmaco vigilance ne recense qu’entre 1 et 10% des effets secondaires qui seuls entrent dans les statistiques?

Toutes choses auxquelles échappent les vaccins qui sont pourtant classés comme des médicaments

sante-pollution-prevention/la-france-est-l-un-des-pires-eleves-europeens-e
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1975
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 327

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar Moindreffor » 11/04/19, 18:53

janic a écrit :
donc ma question est pourquoi si tu as raison, ne pas dire clairement les choses, preuves intangibles et inattaquables à l'appui
encore une fois, il ne s’agit de savoir si J’AI raison, mais de savoir si les prétentions de BP via les gouvernement successifs sont justes. Or toujours selon les statistiques officielles, ce n’est pas le cas.
pourquoi cette absence de preuves indiscutables,
c’est bien la question que l’on pose : où sont les preuves indiscutables des prétentions de BP, ce qui supprimerait tout discours possible : donc où sont ces preuves en question ? pas de réponse à ce jour ici même!
pourquoi toujours apporter des arguments discutables, détournés, portant à controverse, des exploitations de courbes douteuses
C'est aussi notre avis: pourquoi les services dits de santé(sic) utilisent-ils des arguments discutables, détournés, portant à controverse, des exploitations de courbes douteuses car tronquées
j'entends bien ce que tu dis enfin, car pour une fois c'est clair et compréhensible, le problème c'est tu es incapable d'apporter les preuves de tes dires,
il faut dire ça aux scientifiques qui fournissent des milliers de référence internationales qu'il suffit de consulter
merde si c'était si évident trouver des preuves serait facile et non jamais le truc clair et indestructible
,Ca c'est dans les fantasmes pseudo scientifiques: comment Pasteur après Jenner pouvaient-ils savoir si leurs produits allaient marcher.. Or ils n'ont construit leurs" preuves" que sur un seul individu (ce qu'aucun organisme actuel ne considèrerait comme valable et donc n'autoriserait pas de mise sur le marché: AMM) il a donc fallut des années avant de constater que c'était un échec aussi bien pour la variole que pour la rage. Donc aucune preuve d'efficacité. Cela aurait dû s'arrêter là, mais la machine était en marche et représentait déjà un gros marché, le business, et l'Etat( en l'occurrence Napoléon 3 ne pouvait se discréditer d'avoir soutenu Pasteur) et celui-ci est devenu un énorme business de milliards de dollars et de millions d'emplois et par quel autre système aussi rassurant pourrait on remplacer ce mythique système vaccinal destiné à rassurer les populations apeurées par le spectre (bien entretenu) des maladies épidémiques? Par rien d 'autre que par un mode de vie protecteur, pas par un artifice bidon.
car finalement ce que tu dis se tient, à la "vraie" preuve près
C'est la même chose pour les provaxx, leur discours, bien huilé, se tient en apparence, ne serait-ce que parce que c'est BP qui détient le pouvoir donné par l'argent et qui fait la pluie et le beau temps dans le domaine des produits pharmaceutiques.
Donc,Il ne faut pas retourner un argument contre les contestataires. C’est bien l’Etat qui affirme que, sans preuves ou selon des courbes tronquées, ce n’est pourtant pas difficile à comprendre c’est du niveau secondaire.
Si on donne un médicament en faisant l’éloge de ses vertus et que l’on constate que ces vertus en question ne sont pas vérifiables sur le consommateur : faut-il croire le fabricant ou le consommateur ? C’est ce qui se passe, après de nombreux autres cas, avec le Lévothyrox. La première formule fonctionnait très bien, la seconde provoque des troubles, des effets secondaires importants. Sauf que le fabricant le nie et maintient sa fabrication malgré tout et l’Etat français n’intervient pas !
Pour les vaccins c’est la même chose sauf que c’est l’Etat, par sa ministre, qui nie les effets secondaires des victimes des divers vaccins.
c'est dommage car finalement ce que tu dis se tient, à la "vraie" preuve près
Ce n’est pas MOI qui dis. J’indique diverses sources scientifiques qui ne tiennent pas le même discours que BP, via la ministre et ses services. Si eux ne peuvent pas « prouver » (ce qui est un non sens puisque ce n’est pas à la victime de prouver les effets d’un empoisonnement obligatoire, mais à ceux qui ont mis les produits sur le marché d'en prouver l'innocuité.) Or, les vaccins profitent d’un statut très particulier qui ne réclame aucune preuve de sa non dangerosité et de son efficacité réelle comme le montrent les courbes statistiques. D’où les questions posées et restées en suspend sur le manque de vrai placebo, de pharmaco genèse, de cancérisation possible,etc… d’où ces questions donc :

Donc pour au moins une fois et afin de rassurer tes aficionados, répond:

1)donc tu es d’accord pour qu’aucune étude de pharmacocinétique ne soit faite!?
2)Pour qu’il n’y ait aucune étude de mutagénèse ?
3)Tu es aussi d’accord pour qu’il n’y ait aucune étude de cancérogénèse de faite?
4)Qu’il n’y ait aucune étude de tératogénèse, non plus ?
5)Et pour que les études contre vrai placebo ne soient pas faites ?
6)Et tu trouves, bien entendu, normal aussi que la pharmaco vigilance ne recense qu’entre 1 et 10% des effets secondaires qui seuls entrent dans les statistiques?

Toutes choses auxquelles échappent les vaccins qui sont pourtant classés comme des médicaments

sante-pollution-prevention/la-france-est-l-un-des-pires-eleves-europeens-e

c'est donc un dialogue de sourds avec sous entendu, des malversations pour s'en foutre plein les poches, c'est ce côté tous pourris parce qu'ils se bourrent les poches sur notre dos qui me gêne, sans cet argument je pourrais presque être d'accord avec toi
tout ramener à une question d'argent, c'est dénaturer à la base le débat

je ne pense pas que les premiers chercheurs qui ont travaillé sur les vaccins l'ont fait pour l'argent, et donc même si par la suite la déontologie a été mise de côté pour faire passer les bénéfices avant, remettre en cause leur travail parce que leur descendants ont changés d'idéologie me gêne, c'est comme dire que Marie Curie est responsable de la catastrophe de Tchernobyl
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 519
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 11

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar pedrodelavega » 11/04/19, 18:53

janic a écrit :Donc SI, un jour, BP pouvait prouver sans contestation possible que les vaccins sont réellement efficaces, il n'y aurait plus de critique dans le milieux scientifique ,
Changerais-tu d'avis pour autant?
Je ne le penses pas.
Exemple: Les sourciers, la science est unanime: ça ne fonctionne pas. Quel est ton avis?

janic a écrit :Sur 27 pays européens 14 ne posent aucune obligation. Les autorités sanitaires de ces pays, qui donnent cette liberté vaccinale, ont-elles conscience de mettre en danger la vie d’autres personnes ? Et y a-t-il plus ou moins de victimes ?
Oui: https://www.sciencesetavenir.fr/sante/v ... ens_120155 :arrowd:
En Europe, il existe ainsi 16 pays dans lesquels il n'existe aucune obligation stricto sensu. Dans l'immense majorité des cas, cela n'a aucune incidence, puisque le taux de couverture vaccinale pour ces vaccins recommandés est compris entre 90% et 99% (selon les maladies).
(...)
La Roumanie, elle aussi exempte d'obligation vaccinale. La vaccination recommandée contre 11 maladies y était plutôt bien respectée jusqu'en 2012. Cette année-là, un célèbre couple de télévision soutenu par certains groupes religieux se lance dans une campagne accusant la vaccin rougeole-oreillons-rubéole d'être à l'origine de l'autisme. Résultat : la couverture vaccinale contre la rougeole est passée de 94% en 2012 à moins de 80% en 2016, provoquant deux vagues épidémiques importantes. En 2017, 7977 cas de rougeole ont ainsi été enregistrés. Le même phénomène a été observé en Italie en 2017, ainsi qu'en France entre 2008 et 2012 avec 23 000 cas enregistrés. Pour les mêmes raisons, l'Ukraine est actuellement touchée par une épidémie ayant déjà fait 3 morts durant le mois de janvier 2018.


janic a écrit :Or, les vaccins profitent d’un statut très particulier qui ne réclame aucune preuve de sa non dangerosité et de son efficacité réelle
Complètement faux:
https://vaccination-info-service.fr/Gen ... es-vaccins
http://www.infectiologie.com/UserFiles/ ... smadja.pdf
https://www.hug-ge.ch/sites/interhug/fi ... e-info.pdf
https://www.mesvaccins.net/web/news/143 ... aeruginosa
etc...
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1975
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 327

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar Moindreffor » 11/04/19, 18:59

pedrodelavega a écrit :
janic a écrit :Or, les vaccins profitent d’un statut très particulier qui ne réclame aucune preuve de sa non dangerosité et de son efficacité réelle
Complètement faux:
https://vaccination-info-service.fr/Gen ... es-vaccins
http://www.infectiologie.com/UserFiles/ ... smadja.pdf
https://www.hug-ge.ch/sites/interhug/fi ... e-info.pdf
https://www.mesvaccins.net/web/news/143 ... aeruginosa
etc...

l'aspirine si elle devait obtenir son AMM actuellement ne l'aurait pas et pourtant!!!
mais apparemment d'après Janic, il y a plus de morts à cause des vaccins que de vies sauvées par la vaccination, le problème c'est qu'on peut compter les morts mais qu'on ne peut pas compter les vies sauvées, donc on aboutis à un non sens
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6896
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 11/04/19, 21:18

l'aspirine si elle devait obtenir son AMM actuellement ne l'aurait pas et pourtant!!!
bon exemple! Lorsqu'il est sorti, on ne connaissait pas tous les effets secondaires connus aujourd'hui, ce que j'exprimais précédemment!
mais apparemment d'après Janic, il y a plus de morts à cause des vaccins que de vies sauvées par la vaccination, le problème c'est qu'on peut compter les morts mais qu'on ne peut pas compter les vies sauvées, donc on aboutis à un non sens
Pas d'après moi! Et il ne faut pas supposer ce qui n'est pas! Ce qui est établi ce sont des effets secondaires graves que la ministre ne veut pas reconnaitre, mais les tribunaux indépendants: oui! Quant aux vies sauvées, cela n'est pas une réalité chiffrées par données comparables mais juste par dogmatisme. or justement c'est cette impossibilité de compter ces vies qui pose problème. C'est un peu comme pour les accidents de la route où les systèmes de plus en plus sophistiqués permettent d'escompter une diminution des accidents, mais la plupart des morts ne sont pas liés à ces moyens de sécurité, mais au comportement humain. Alcool, fatigue, distraction, etc..., car au delà de 50/70 km/h, il n'y a guère d'espoir de s'en tirer sans bobo, souvent gravissimes puisque les véhicules ne sont conçus que pour résister , sans déformation, qu'à ces vitesses là. Or deux véhicules en face à face soit 70+70=140 km/h et personne n'en réchappe à cette vitesse là. Donc même chose pour les vaccins! si une personne est en bonne santé, avec un bon système immunitaire, les vaccins ne sont pas utiles et encore moins nécessaires et en cas de système immunitaire déficient, il ne faut surtout pas vacciner.
Maintenant où sont tes réponses aux questions posées ci dessus!

NB: as-tu visionné la vidéo en entier? la plupart des questions qui concernent les vaccins y sont examinées.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6896
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 12/04/19, 09:01

janic a écrit :Or, les vaccins profitent d’un statut très particulier qui ne réclame aucune preuve de sa non dangerosité et de son efficacité réelle
Complètement faux:
https://vaccination-info-service.fr/Gen ... es-vaccins
http://www.infectiologie.com/UserFiles/ ... smadja.pdf
https://www.hug-ge.ch/sites/interhug/fi ... e-info.pdf
https://www.mesvaccins.net/web/news/143 ... aeruginosa

au contraire: ces différentes phases ne concernent que des essais de non toxicité sur des adultes sains, ce qui n’est pas un indicateur d’efficacité car pour le prouver il faudrait que ces adultes soient délibérement en contact avec des individus malades, ce que la loi ne permet pas. Ensuite les adultes au système immunitaire accompli, ne réagissent pas comme les nourrissons. Or combien d’essais cliniques en phase 2 et 3 sont effectués sur des nourrissons ? Aucun, la loi ne l’autorise pas, sans consentement éclairé des parents!(sauf à faire ces essais sur des orphelins, plutôt africains ou hispaniques, par exemple, déjà cité)
par exemple : https://www.mesvaccins.net/web/vaccines/514-rotarix
ou celui-ci
https://ansm.sante.fr/content/download/ ... ix_RCP.pdf
finalement tous

http://www.lecrips-idf.net/professionne ... -essai.htm
phases 1 à 3 ! Essais de toxicité uniquement sur des individus sains.

En effet, un événement grave mais rare n'est le plus souvent mis en évidence que lors de l'exploitation commerciale du vaccin, c'est-à-dire dans des conditions réelles d'utilisation. Le dilemme est ensuite de pouvoir/savoir analyser le niveau d'acceptabilité du risque par rapport au bénéfice de santé apporté. Dans ce contexte, le National Childhood Vaccine Injury Act a établi aux Etats-Unis le National Vaccine Injury Compensation Program (VICP) en vue de compensations financières des accidents imputables aux vaccinations (Evans, 1996). »
(…)Une validation consensuelle des souches est-elle possible et sous quelle périodicité pour permettre également une harmonisation des données? Existe-t-il un groupe d'experts au niveau européen habilité à réaliser ce type de validation ?Une attitude pragmatique est de vérifier l'efficacité in vitro et in vivo (si possible) sur des souches sauvages, donc différentes le plus souvent de la 334 souche ayant permis la sélection du candidat vaccin.
(…)Qu'en est-il d'un calendrier vaccinal européen? Une reconnaissance mutuelle au niveau européen n'est-elle pas antinomique avec ces considérations nationales?
(…) Les publications manquent parfois d'harmonisation dans l'énoncé des résultats pour permettre une interprétation/évaluation comparative. Les critères devraient être plus clairement énoncés (Jefferson etJefferson, 1996 ; Poirier et coll., 1996).
(….)Quant aux aspects sécuritaires, tout développement de produit comporte un risque qui peut être plus ou moins identifié suivant le niveau de connaissance qui existe à un instant donné, tout en reconnaissant que les méthodes d'évaluation peuvent ne pas être suffisamment performantes pour mettre en évidence un risque potentiel. La gestion du risque fait partie de la démarche de développement.

http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/h ... equence=30

les essais cliniques chez les enfants en France


https://www.ladocumentationfrancaise.fr ... 000002.pdf
les positions de protagonistes reflètent ces exigences contradictoires
• l’industrie pharmaceutique confrontée à une baisse de rentabilité et a un certain ralentissement de l’innovation, cherche à explorer des marchés nouveaux sur des créneaux étroits, mais rentables et éthiquement acceptables et les médicaments pédiatriques correspondent à ces critères.
• Les usagers et les associations de parents (notamment d’enfants cancéreux) veulent une plus grande transparence pour accepter de laisser inclure leurs enfants dans les essais, voire pour faire valoir un droit à l’essais thérapeutique. D’autres associations, plus marginales, remettent en cause un système qui transforme leurs enfants en cobayes
(…) si l’administration a une assez bonne connaissance des flux d’essais lancés chaque année, elle ne connait pas en revanche le nombre d’enfants qui y sont réellement soumis. Les chiffres, tout à fait incertains, pourraient recouvrir une fourchette de 20.000 à 80.000 mineurs. Le suivi des effets indésirables graves, ramené à chaque essai, est insuffisamment structuré et les contrôles sont trop rares.

(…) dans un autre tiers des cas et bien que l’essai ait été terminé, les résultats ne sont pas exploités ou ne donnent pas lieu à publication, notamment lorsque le résultat est négatif !

Donc j'insiste il n'y a pas de véritables essais sur les questions posées ci-dessus.
Ce qui m’a paru étrange c’est la difficulté de trouver sur quels critères scientifiques sont établis les essais pour AMM sur les nourrissons. si tu as des infos à ce sujet je suis preneur!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités