Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLa France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2840
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 152
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 28/06/18, 15:25

janic a écrit :
L'émission n'est pas toujours nette mais là, rien à redire :
Cymes est un âne bâté! Pour démonstration ses émissions avec Adriana Karembeu où il se déclarait plus que septique sur l'acupuncture
Sur ce coups là il s'est décrédibilisé en faisant le jeu du lobby alternatif (pour employer tes mots familiers). Le cachet devait être intéressant, comme une star qui fait de la pub.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5800
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 28/06/18, 16:08

Sur ce coups là il s'est décrédibilisé en faisant le jeu du lobby alternatif (pour employer tes mots familiers). Le cachet devait être intéressant, comme une star qui fait de la pub.
il ne s'est pas décrédibilisé sur ce point plus que pour d'autres. Sa formation médicale classique, c'est à dire occidentale, universitaire conduit ces "futurs toubibs" sur un scepticisme d'office vis a vis de tout ce qui ne leur est pas inculqué sur les bancs de l'université; Puis il y a la vraie vie, faite de rencontres, d'expériences qui peuvent servir à remettre en question certains dogmes et qui ne s'apprennent pas sur les gradins de l'école.
J'ai vécu l'expérience de "conseiller" une future médecin, en 9 année universitaire, pour résoudre un problème sur lequel ses "patrons" séchaient lamentablement et ce problème a été réglé en une semaine, ce qui l'a profondément troublée évidemment! C'est ça l'expérience dans la vraie vie! :cheesy:
c'est ce genre de chose que ton primum non nocere n'a pas appris et qui lui font dire des contre vérités, compréhensibles, puisqu'il les ignorent.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2840
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 152
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 28/06/18, 21:12

janic a écrit :J'ai vécu l'expérience de "conseiller" une future médecin, en 9 année universitaire, pour résoudre un problème sur lequel ses "patrons" séchaient lamentablement et ce problème a été réglé en une semaine
Je vois : tu as sorti une vieille recette de ta grand-mère et hop ! le miracle est survenu :lol:
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5800
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 29/06/18, 07:09

Je vois : tu as sorti une vieille recette de ta grand-mère et hop ! le miracle est survenu :lol:
en général, les aveugles ne voient rien d'autre que du noir! la médecine actuelle comme passée s'est construite sur des vieilles recettes de grand mères, comme quoi elles n'étaient pas si idiotes que ça! et cette médecine continue de rechercher chez des populations "primitives" (à leur yeux!) des produits efficaces chez ces populations comme l'écorce de saule qui a donné lieu à l'aspirine ou du pénicillium contre les bactéries (antibiotique) etc...
Quand aux miracles "de la science", je laisse ça aux pseudosciences que tu aimes tant et qui, en l'occurrence, s'étaient plantés lamentablement...et pas seulement là! :cheesy:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5800
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 29/06/18, 09:02

https://www.youtube.com/watch?v=gssKVHpKBwk
enfin un discours mesuré sur l'utilité de certains vaccins et l'inutilité d'autres, en France et surtout l'absurdité de toute obligation qui est contre productive.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2840
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 152
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 29/06/18, 09:27

janic a écrit : la médecine actuelle comme passée s'est construite sur des vieilles recettes de grand mères
Non, la médecine actuelle a une base scientifique.
La plupart des recettes de grand-mères ne résistent pas aux études en double aveugle randomisées.
janic a écrit : l'écorce de saule qui a donné lieu à l'aspirine
C'est tout de même plus confortable de conserver des comprimés dans son placard que des bouts d'écorce dont on ne connais pas la dose du principe actif et qu'il faudra infuser avant utilisation, avec un gout peut-être répugnant (je n'ai jamais goûté), sans compter tous les autres molécules de l'écorces qui n'ont pas forcément un effet bénéfique.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5800
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 29/06/18, 10:32

janic a écrit :
la médecine actuelle comme passée s'est construite sur des vieilles recettes de grand mères
Non, la médecine actuelle a une base scientifique..
Tu dois avoir une difficulté croissante à comprendre le sens des mots et des phrases.
Ce que l'on appelle base scientifique c'est la découverte des constituants actifs contenus dans ces fameuses recettes de grand mère. Ca ne leur est pas venu, comme ça, comme un don du ciel! :shock:
La plupart des recettes de grand-mères ne résistent pas aux études en double aveugle randomisées
autre erreur supposée scientifique. Les essais en double aveugle se font sur des produits extraits et donc concentrés pour être actifs plus rapidement, alors que les simples, comme on les appellent, s'étalent plus dans le temps,( la plupart du temps), mais peuvent tout aussi bien agir rapidement, tout dépend du sujet, du type de pathologie, etc... d'où l'exemple donné précédemment!
janic a écrit :
l'écorce de saule qui a donné lieu à l'aspirine
C'est tout de même plus confortable de conserver des comprimés dans son placard que des bouts d'écorce dont on ne connais pas la dose du principe actif et qu'il faudra infuser avant utilisation, avec un gout peut-être répugnant (je n'ai jamais goûté), sans compter tous les autres molécules de l'écorces qui n'ont pas forcément un effet bénéfique.
eh, oui! Bien sur c'est plus confortable évidemment.
Pour le reste, ce sont des milliers d'années d'expériences qui ont montré les quantités à absorber et la science, comme tu dis, a fini par retrouver ce même dosage, par expériences et tâtonnements aussi.

maintenant as-tu eut le courage de visionner la vidéo indiquée ci dessus? Et la commenter d'ailleurs!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1464
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 65
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar grelinette » 29/06/18, 11:56

Ce type de débat prend toujours la même forme :

- d'un côté, il y a la méfiance et la suspicion des patients envers les médecins qui ne pratiquent que la médecine scientifique qu'ils ont appris ("scientifique" au sens qu'elle répond aux règles scientifiques expliquées, reproductibles et donnant les mêmes effets), et la pratiquent quelques fois depuis leur "Tour d'ivoire" et avec une rigidité qui exclue le reste.

A contrario, pour certains médecins, ce que la médecine n'explique pas n'a pas de fondement : l'homéopathie est un exemple, et la maladie de Lyme un autre exemple d'actualité.

Il y a aussi la méfiance et la suspicion envers les laboratoires pharmaceutiques dont on sait que leur motivation première est souvent purement financière au point de ne pas toujours dire la vérité et prioriser leurs bénéfices à la santé des populations. C'est un fait et les exemples qui prouvent ce comportement sont malheureusement nombreux et récurrents.

- d'un autre côté, il y a les indéniables progrès médicaux qui sauvent des vies.
Dernièrement j'ai entendu un professeur de médecine expliqué que pour faire prendre conscience à ses élèves des progrès de la médecine, il leur avait posé la question suivante :
"Que ceux qui ont déjà eu une infection ou une maladie grave nécessitant une hospitalisation lèvent le bras...",
puis avait expliqué,
"sans les progrès actuels de la médecine, il y a ne serait-ce que 50 ans, la plupart de ceux qui ont levé le bras seraient aujourd'hui décédés !..."
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6535
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 428

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar Ahmed » 29/06/18, 12:50

Grelinette, tu as parfaitement raison de souligner cette dualité qui fait coexister deux réalités apparemment contradictoires, mais qui sont cependant vraies toutes deux pour une bonne part. Ceci explique le débat interminable de nos deux duettistes ainsi que leur impossibilité à tomber d'accord, du fait qu'ils n'envisagent pas l'ensemble de ces questions avec la même focale.
Que l'on ne se méprenne pas: il ne s'agit pas de donner ici dans le macronisme ambiant, qui prétend fallacieusement réconcilier les contraires, mais de simplement reconnaître humblement la complexité du réel.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5800
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 29/06/18, 12:55

- d'un autre côté, il y a les indéniables progrès médicaux qui sauvent des vies.
Dernièrement j'ai entendu un professeur de médecine expliqué que pour faire prendre conscience à ses élèves des progrès de la médecine, il leur avait posé la question suivante :
"Que ceux qui ont déjà eu une infection ou une maladie grave nécessitant une hospitalisation lèvent le bras...",
puis avait expliqué,
"sans les progrès actuels de la médecine, il y a ne serait-ce que 50 ans, la plupart de ceux qui ont levé le bras seraient aujourd'hui décédés !..."

C’est le genre d’argument qui impressionne, mais que ne correspond qu’à une vision réductrice du problème. En effet il faut déjà cerner la pathologie concernée. Il y a 50/60 ans on faisait une ablation quasi systématique des végétations chez les enfants, avant qu’on se rende compte que cette barrière immunitaire supprimée les infections descendaient plus avant vers les amygdales et éventuellement leur opération. De même pour l’appendice supposé inutile jusqu’à ce que l’on se rende compte de son rôle antiseptique final. Certes dans un certain nombre de cas, l’infection peut nécessiter certaines interventions, faute de mieux ou plutôt faute d’avoir adopté une hygiène de vie réduisant ou supprimant ces cas anxiogènes pour les parents. Il faut donc avoir une vue globale, holistique dit-on aujourd’hui, pour ne pas s’arrêter à ses effets, mais aussi et surtout remonter aux causes.(dont une des principales se trouve être ces vaccins sur sollicitant un système immunitaire dans une seule direction et négligeant de fait les autres facteurs de risques.)
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

D'autres pages qui vont certainement vous intéresser: