Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLa France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5905
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 05/08/18, 15:21

Je parlais du VIH bien entendu.

Pour faire un vaccin contre le VIH supposé être la cause du SIDA, le problème reste le même; A savoir qu'il n'y a pas de gentils, gentils virus ou bactéries et des méchants, méchants virus et bactéries comme cela été supposé pendant des années, des décennies.
On se trouve confronté à deux façons de voir la situation:
d'un coté les partisans de la responsabilité d'agents extérieurs (et c'est valable dans certaines conditions particulières)
et de l'autre les partisans de notion de terrain, c'est à dire de l'état général d'une personne et qui se manifeste par les réactions immunitaires variées.
C’est à peu près la même chose qu’en agriculture où les parasitoses ne se développeront que dans des conditions particulières telle l’époque, la température, les intempéries (donc causes extérieures) et la variété, l’héritage génétique de la plante, l’adaptation au terrain (causes intérieures) et donc une grande complexité qui ne dépend pas d’une recette toute faite comme le dit Did , façon Monsanto.
Or, et à raison sous un certain angle, c’est le visible qui prime pour l’individu comme une poussée de boutons, une fièvre, etc… tous états désagréables à vivre et que logiquement l’individu cherche à voir solutionner en cherchant des coupables qui seront désignés parmi les virus, bactéries et autres infiniment petits, faute de trouver des gros responsables (mais pas coupables). Se rappeler l’histoire des animaux malades de la peste !
Et comme le simple bon sens est de se dire comment éviter d’en arriver là, la médecine (à l’époque surtout curative)a cherché à trouver un moyen de l’éviter. Et comme par miracle arrive l’idée de se protéger par un moyen déjà connu en orient qui est l’infection préventive contre la variole, par inspiration du pus des pustules de cette maladie animale. (et comme pour la rage avec Pasteur,) c’était aléatoire avec des succès et des échecs sans en connaitre pour autant les raisons.
Importée en Angleterre par Jenner, surtout, l’idée fait son chemin d’une vaccine préventive qui sera aussi aléatoire que le sera ensuite le cas pour Pasteur. (rappelons qu’aujourd’hui, un seul cas , ne pourrait être accepté comme probant ; ce fut le cas pour Pasteur comme Jenner) pour en faire une doctrine qui sera ensuite remplacé par un dogme.
Un siècle plus tard, les choses n’ont guère changé avec les pro-vaccin et les pro terrain comme éléments essentiels de protection contre les maladies. Or les notions de terrain, d’état du système immunitaire,(système HLA) est assez récent et permet de mieux comprendre pourquoi certains vont résister naturellement à des agents agresseurs et d’autres moins, voire pas du tout en cas de maladies auto-immunes ou d’autres états pathologiques en cours.

https://fresques.ina.fr/jalons/fiche-me ... taire.html

Contexte historique
Depuis le XVIIIe siècle, des médecins et des biologistes essaient de mettre en place des traitements protégeant contre les infections bactériennes, qui " immunisent " - du latin " immunis ", libre de charges - l'organisme. Ces tentatives furent longtemps empiriques : l'observation du Britannique Jenner, selon laquelle les individus atteints par la variole bovine étaient immunisés contre la variole humaine, ont conduit celui-ci à promouvoir des campagnes de vaccination ; de même, Louis Pasteur développe d'autres vaccins, à partir de souches de microbes rendues moins virulentes. D'autres réactions extrêmement rapides de l'organisme sont identifiées dès le début du XXe siècle, les " allergies ".
Il restait à expliquer les mécanismes biologiques à l'oeuvre : la compréhension du système immunitaire des êtres vivants fut lentement acquise au cours du siècle, ouvrant un champ entier de recherches et d'applications. Dès les années 1930, des travaux sur le cancer sur des lignées de souris " pures ", qui disposent du même patrimoine génétique au terme de croisements nombreux entre frères et soeurs, conduits par George Snell, avaient mis en évidence l'importance de l'identité génétique pour comprendre l'élimination des tissus cancéreux introduits dans un organisme. L'équipe de Snell comprend très vite que ce système immunitaire protège un organisme contre tous les tissus étrangers introduits dans l'organisme, que ceux-ci soient sains ou pathogènes. Elle identifie une cellule spécifique, le lymphocyte " tueur ", dont la fonction est d'éliminer les intrus. Après de longues études, elle est capable d'identifier quels gènes ont pour fonction la protection de l'organisme, dits " histocompatibles ", en particulier le gène dominant chez la souris, le gène " H-2 ".
Snell pose ainsi les bases de la génétique immunitaire et laisse entrevoir une application : la transplantation d'organes. En effet, le rejet rapide et violent des greffons y trouve une explication. Les travaux de Jean Dausset viennent compléter ce travail pour les êtres humains au début des années 1950. En effet, Dausset travaille sur les réponses des cellules aux transfusions sanguines : il montre que, chez les receveurs, les lymphocytes ou globules blancs, éliminent les globules blancs des donneurs et y lit l'existence d'une variabilité génétique entre les êtres humains. Il est alors capable d'identifier, sur les chromosomes, l'ensemble des gènes responsables de cette protection de l'organisme, qu'il appelle " complexe majeur d'histocompatibilité " (CMH). Cette zone s'avère très proche du H-2 des souris. D'autres savants, Peter Doherty et Rolf Zinkernagel découvrent en 1974 les mécanismes qui permettent aux lymphocytes T d'anéantir les cellules étrangères. Ils identifient des " antigènes de transplantation " ; ils mettent ainsi en évidence la fonction du complexe majeur d'histocompatibilité : participer à la présentation ou présenter directement des fragments d'antigènes sous forme de peptides aux lymphocytes T, qui s'activent alors ou non. On peut identifier des " groupes d'histocompatibilité " qui permettent de caractériser donneur et receveur et de minimiser les risques de rejet du greffon. On a pu également caractériser une " génétique des populations ", à partir de ce marquage HLA.[*]
Depuis le début du XXe siècle, on juge que le système immunitaire protège l'organisme contre les agressions extérieures. Or la compréhension précise des mécanismes immunitaires ont montré que la détection du " moi " et de l' " autre " n'étaient pas toujours fiables : le système immunitaire d'un organisme peut se retourner contre lui. C'est ainsi qu'il a été possible de comprendre de nombreuses maladies, jusque là inexplicables, comme des dysfonctionnements du système immunitaire : c'est le cas de la sclérose en plaques. L'ensemble de ces travaux est récompensé par le prix Nobel de médecine en 1980 (Dausset, Snell, Benaceraff) et 1996 (Doherty et Zinkernagel).
Christelle Rabier

[*] système HLA qui n'est pas pris en considération pour les vaccins d'ailleurs.
Malheureusement cette notion a été minimisée car nécessitant des changements individuels comme collectifs ,au profit du vaccin qui permet de ne rien changer à une situation personnelle comme collective et la nature humaine est ainsi faite que nous nous tournons vers la facilité plutôt que vers l’effort, aussi faible soit-il.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 155
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 06/08/18, 02:49

janic a écrit :le VIH supposé être la cause du SIDA
Ça commence mal :shock: :mrgreen:
ET on s'en fout des partisans de ceci ou de cela, les deux principaux obstacles à la création d’un vaccin sont le nombre élevé de souches du VIH et la capacité de celui-ci à muter rapidement pour échapper aux attaques du système immunitaire.

Ceci dit, la recherche avance : Résultats prometteurs d’un vaccin contre le VIH
Un vaccin anti-VIH dit mosaïque, qui a le potentiel de protéger les gens contre toutes les souches du virus, a donné des résultats prometteurs dans une série de tests réalisés sur les humains et sur les singes rhésus.

Les présents travaux publiés dans la revue médicale The Lancet (en anglais) ont montré que ce vaccin expérimental contre le VIH-1 a été bien toléré et a généré de bonnes réponses immunitaires chez 393 adultes de 18 à 50 ans en santé provenant d’Afrique, de Thaïlande, et des États-Unis.

Le traitement a aussi produit une réponse du système immunitaire anti-VIH chez les singes rhésus.

D'autres tests sont en cours afin de déterminer si la réponse immunitaire produite est suffisante pour prévenir l'infection au VIH.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5905
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 06/08/18, 08:18

janic a écrit :le VIH supposé être la cause du SIDA
Ça commence mal
ET on s'en fout des partisans de ceci ou de cela, les deux principaux obstacles à la création d’un vaccin sont le nombre élevé de souches du VIH et la capacité de celui-ci à muter rapidement pour échapper aux attaques du système immunitaire.
Il y a un nombre élevé de souches de la grippe, par exemple, et chaque année les vaccineux inventent de nouveaux anciens supposés être ce qui se fait de mieux dans le genre. Ensuite c’est prendre le système immunitaire pour un système inefficace oubliant que, selon la théorie de l’évolution, ce système aurait permis la vie et la survie de tous les êtres vivants depuis l’origine de la vie. Tu devrais t'informer sérieusement sur le fonctionnement d'un système immunitaire!
Ceci dit, la recherche avance : Résultats prometteurs d’un vaccin contre le VIH
Ce n’est qu’un effet d’annonce, qui en suit beaucoup d'autres, et qui perdure depuis le début de la vaccination, ce qui a démontré que le système vaccinal était bidon et ne servait qu’à rassurer les populations apeurées par la perspective de la maladie. C’est le copier coller de la superstition religieuse précédente qui brandissait des crucifix pour éloigner le mal sauf que le crucifix s’est transformé en seringue, avec ses prêtres en blouse blanche et le pain et le vin en sérum et anticorps pour chasser le démon transformé, pour l’occasion, en virus et bactéries. La superstition peut prendre toutes les formes possibles et imaginables et elle fait le terreau de toutes les religions de croyants comme d’athées et pire encore de sceptiques encore plus fans de cette superstition là que les autres.

ecoutes ce documentaire et particulièrement à partir de 40', puisque tu aimes te recommander de science et de preuves.

Pour des débuts prometteurs !
Si les annonces de ce genre depuis un siècle avaient débouché sur du concret, il n’y aurait plus de malades depuis longtemps, or c’est l’inverse qui se constate, mais ça fait marcher le business à fond ! Plus de 1.000 milliards de chiffres d'affaire de BP.

PS ;Où en es-tu des réponses à apporter aux questions sur les passe- droit des vaccins ?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 155
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 06/08/18, 11:08

Ta vidéo conspirationniste se base sur les dires de
Duesberg est l'un des plus grands négationnistes du sida . Il a été convoqué par le président sud-africain Thabo Mbeki dans son soi-disant "Comité consultatif sur le sida". Selon des estimations indépendantes, le rejet des médicaments antirétroviraux dirigé par le gouvernement sud - africain Mbeki sous la mort de 330 000 à 343 000 personnes atteintes du sida et sur 171.000 nouvelles infections évitables par le VIH. [2] [3]

Duesberg est d'avis que les rétrovirus du type VIH ne provoquent pas le SIDA. Bien qu'il commence par l'existence du VIH, mais affirme, contrairement à l'état de la science, que le SIDA n'est pas causé par l'infection par le VIH. Au lieu de cela, l'abus de drogues et l'utilisation de médicaments hautement toxiques contre le SIDA, en particulier la zidovudine (AZT), devraient être responsables du SIDA. Ses thèses ont été réfutées dans de nombreuses publications scientifiques. la plus récente contribution de Duesberg « hypothèse VIH-SIDA n'est pas compatible avec le SIDA en Afrique du Sud - Une nouvelle perspective » [4] a été retirée avant la publication dans la revue « Medical Hypotheses ». https://www.psiram.com/de/index.php/Peter_Duesberg
thèses xénophobes d’extrême droite.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5905
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 06/08/18, 13:05

Ta vidéo conspirationniste se base sur les dires de
C'est mal venu d'appeler conspirationniste ce qui dénonce le conspirationnisme d'Etat.
Duesberg est l'un des plus grands négationnistes du sida . Il a été convoqué par le président sud-africain Thabo Mbeki dans son soi-disant "Comité consultatif sur le sida". Selon des estimations indépendantes, le rejet des médicaments antirétroviraux dirigé par le gouvernement sud - africain Mbeki sous la mort de 330 000 à 343 000 personnes atteintes du sida et sur 171.000 nouvelles infections évitables par le VIH. [2] [3]

Psiram est une secte conspirationniste qui soutient, par des mensonges comme celui-ci ci-dessus, un discours distillé par BP
Par ailleurs je n’ai pas indiqué Duesberg mais le groupe Perth dont tu ne conteste pas, semble-t-il, le travail indiqué. De même Duesberg n'est qu'un parmi des milliers de scientifiques qui contestent le discours officiel venant de BP.
Duesberg est d'avis que les rétrovirus du type VIH ne provoquent pas le SIDA.

Autre fake news bidon. Duesberg n’a jamais dit ça, trouve un seul passage où il formule ainsi sa position.
Bien qu'il commence par l'existence du VIH, mais affirme, contrairement à l'état de la science, que le SIDA n'est pas causé par l'infection par le VIH. Au lieu de cela, l'abus de drogues et l'utilisation de médicaments hautement toxiques contre le SIDA, en particulier la zidovudine (AZT), devraient être responsables du SIDA.

Il ne s’agit pas de devrait, mais est responsable, non pas du SIDA (ils sont nuls tes gars) mais des symptômes consécutifs à la prise de ce produit qui n’intervient qu’APRES que les individus malades aient été diagnostiqués comme en défaut d’immunité (ensuite appelé IAD). Donc tes rigolos ne respectent même pas l’Historique du sujet.
Le documentaire anglais cité sur les enfants bien portants mis sous AZTqui deviennent malades et retrouvent leur santé après suppression de ce poison.
Cette infirmière (Jacklyn Hoerger) a travaillé pour l’ICC au début des années 90. En 1996, elle s’est engagée dans un processus d’adoption de deux enfants séropositifs…elle leur administra les posologies prescrites « à la lettre » pendant environ un an et fut amenée à constater la dégradation de l’état de santé des deux fillettes. C’est alors qu’elle décida d’effectuer des recherches sur les drogues anti-rétrovirales et de consulter de nombreux spécialistes, puis forte de ces renseignements, elle a commis le crime impardonnable de retirer les drogues aux enfants, ce qui a immédiatement amélioré leur santé et a transformer leur angoisse en joie de vivre…Le centre d’aide à l’enfance retira les enfants à leur mère adoptive et les renvoya dans un home d’accueil.
Et plus loin p.28
Mona Newberg, enseignante dans les écoles publiques de New York, titulaire d’une maîtrise d’éducation …a réussi de soustraire Sean à l’ICC. Il avait trois ans et prenait de l’AZT depuis l’age de 5 mois. Depuis 2 ans il était nourri grâce à un tube relié à son estomac…l’enfant était toujours fiévreux, souvent comateux et ne pouvait rester debout plus de 10 minutes. C’est alors que Mona décida de supprimer toutes les drogues. En deux mois, Sean récupéra des forces, put jouer avec d’autres enfants et reprit de l’appétit. Mona le faisait suivre par un naturopathe. Des représentants de l’ACC l’obligèrent à consulter le Dr Howard à l’hôpital Beth Israël. Ce dernier ordonna alors que l’enfant soit soigné par un nouveau « médicament miracle » La Nevirapine. La santé de Sean se détériora rapidement …au point qu’il fut hospitalisé 6 mois plus tard. Lorsque Mona put enfin le ramener à la maison, elle arrêta toute prise médicament. A nouveau le santé de l’enfant s’améliora
Alors que Mona venait de récupérer Sean, les médecins ont décidé de mettre sa fille Dana sous drogues, bien qu’elle ne manifestât aucun signe de maladie…Depuis son adoption, elle ne prenait pas de médicaments, n’était jamais malade…deux mois plus tard l’enfant avait mal au dos et à la tête, au point qu’il fallut l’emmener au service d’urgence de Beth Israel…L’ACS retira Dana de la garde de sa mère et la confia à l’ICC. En novembre 2004, Dana, alors âgée de 16 ans est toujours cloîtrée au centre. Depuis son enfance Sean est sous drogues anti-sida. Il a 13 ans pèse 22 kg et mesure à peine plus d’un mètre vingt. Le film a permis de découvrir que ce centre n’est pas le seul qui fonctionne de cette manière.
Les journaux anglais ont largement couvert l’information, mais en France les médias ne se sont pas attardés sur ces horreurs…p.30
La revue cite aussi Liam Scheff de l’Observer qui a repris cette enquête où elle raconte :
Je m’approche d’un des enfants en chaise roulante, un garçon d’environ 12 ans. Son visage a quelque chose d’étrange, ses yeux sont trop espacés et son crane a une forme bizarre, un peu aplatie. Son torse et ses membres sont légèrement tordus, ils paraissent minuscules et fragiles. C’est ce qui arrive aux bébés traités à l’AZT. …un garçon avec des béquilles essaye de danser au rythme de la musique. Ses jambes se balancent sous lui tandis que ses pieds forment des angles incongrus avec le sol…p.33

Mais ça tu t’en fout complètement, comme tous les hypocondriaques égoïstes, puisque cela ne concerne que les gamins des autres, évidemment!

Toxicité mitochondriale des inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse (INTI)
https://ansm.sante.fr/S-informer/Inform ... verse-INTI


http://www.sidasante.com/azt/azttoxic.htm
Ses thèses ont été réfutées dans de nombreuses publications scientifiques.
Quand des publications, supposées scientifiques, viennent de ceux qui sont en conflit d’intérêt avec les labos, ça ne vaut pas un clou
la plus récente contribution de Duesberg « hypothèse VIH-SIDA n'est pas compatible avec le SIDA en Afrique du Sud –
cela ne vient pas de Duesberg en particulier, mais d’enquêtes journalistiques qui constatent que pour avoir des soins contre des maladies courantes en Afrique, il suffit de déclarer celles-ci comme SIDA pour avoir droit à des soins. Cela s’appelle de l’opportunisme nécessaire pour ne pas se trouver abandonné.
thèses xénophobes d’extrême droite.
N’utilise pas des mots dont tu ne connais, ni ne maitrise, le sens. Et que je sache les maladies n’ont pas d’étiquette politique.

Et tes réponses aux questions posées où en sont elles?
pour rappel tu n'as toujours pas donné ton avis:
Une vraie discussion nécessite un minimum d'honnêteté. Or répandre des mensonges, insulter et diffamer des gens qui ne peuvent se défendre , ce n'est pas un bon signe à ce sujet. Refuser de répondre à des questions aussi simple que celles ci-dessous, c'est aussi un de ces signes de malhonnêteté intellectuelle.
Donc pour au moins une fois et afin de rassurer tes aficionados, répond:

1)donc tu es d’accord pour qu’aucune étude de pharmacocinétique ne soit faite!?
2)Pour qu’il n’y ait aucune étude de mutagénèse ?
3)Tu es aussi d’accord pour qu’il n’y ait aucune étude de cancérogénèse de faite?
4)Qu’il n’y ait aucune étude de tératogénèse, non plus ?
5)Et pour que les études contre vrai placebo ne soient pas faites ?
6)Et tu trouves, bien entendu, normal aussi que la pharmaco vigilance ne recense qu’entre 1 et 10% des effets secondaires qui seuls entrent dans les statistiques?
Et finalement que les autorités sanitaires trichent et mentent, cela te convient parfaitement! Bravo, ça situe le personnage
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5905
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 07/08/18, 08:43

Coup de gueule :
Mais qu’est-ce donc qui anime cet animal bizarre qu’est l’humain.
Les exemples donnés ci-dessus devraient faire frémir d’horreur sur ce que l’humain est capable de faire au nom d’une idéalisation d’un système. Etaient-ils aveugles sur ce qui se passait sur ces enfants ? Ou bien pire étaient-ils (et le sont-ils toujours ?) poussés par la curiosité de voir jusqu’où peut aller la résistance humaine face à ces produits mortifères. J’abuse ?
Les essais nucléaires sur Hiroshima ou Nagasaki , tuant sans distinction hommes femmes enfants vieillards, animaux, plantes, etc.. ; sous prétexte de guerre, mais surtout pour avoir en vraie grandeur les effets des radiations (interdit de le faire sur le peuple américain) Même chose pour Tchernobyl excellent observatoire de ses conséquences en vraie grandeur. Les médecins nazis avaient les mêmes motivations sur la résistance à la douleur. Mais qu’est-ce qui se passe dans la tête des humains ? Qu’est-ce qui poussait à l’indifférence sur les camps de la mort des tortionnaires et de la population passive ? Qu’est-ce qui justifiait l’esclavagisme, admis par ceux qui en tiraient ses avantages ? Et les jeux du cirque basés sur la mort d’animaux, d’humains esclavagisés, qui perdure avec les jeux de la tauromachie comme les jeux à grand spectacle comme les courses auto où les clients attendent le prochain accident. La chasse sportive, de loisir sans nécessité alimentaire, juste pour tuer, encore tuer, toujours tuer, comme la boucherie qui n’est que la forme moderne des sacrifices offerts aux divinités, tuer, encore tuer, toujours tuer, détruire, dégrader, souiller, empoisonner jusqu’à ce que mort s’ensuive et le mensonge vaccinal est aussi de cette veine: intoxiquer, empoisonner, détruire la vitalité des populations au nom d'un idéalisme, prétendument humaniste, mais qui débouche sur une fragilisation des peuples qui s'exprime par d'autres pathologies bien plus graves et que ses propagateurs connaissent parfaitement comme ces tortionnaires sur ces enfants innocents étant des proies faciles pour ces prédateurs. :shock: :evil:
Et qu'est-ce qui pousse ces populations à mettre à leur tête, les plus barjo d'entre eux?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 155
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 07/08/18, 13:42

Vas y que je t'embrouille .

A défaut d'arguments, si tant est qu'il y en ai eu un seul valable ?, inondation du sujet par du bla bla conspirationniste sans rapport avec le sujet. Image Image
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5905
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 07/08/18, 13:56

Vas y que je t'embrouille .
et vas-y que tu es nul et que tu ne comprends rien à rien

A défaut d'arguments, si tant est qu'il y en ai eu un seul valable ?,
tu parles d'arguments! Où sont tes réponses sur l'exception vaccinale...pour autant qu'il y en ait une seule de valable!
Et tes réponses aux questions posées où en sont elles?
pour rappel tu n'as toujours pas donné ton avis:
Une vraie discussion nécessite un minimum d'honnêteté. Or répandre des mensonges, insulter et diffamer des gens qui ne peuvent se défendre , ce n'est pas un bon signe à ce sujet. Refuser de répondre à des questions aussi simple que celles ci-dessous, c'est aussi un de ces signes de malhonnêteté intellectuelle.
Donc pour au moins une fois et afin de rassurer tes aficionados, répond:

1)donc tu es d’accord pour qu’aucune étude de pharmacocinétique ne soit faite!?
2)Pour qu’il n’y ait aucune étude de mutagénèse ?
3)Tu es aussi d’accord pour qu’il n’y ait aucune étude de cancérogénèse de faite?
4)Qu’il n’y ait aucune étude de tératogénèse, non plus ?
5)Et pour que les études contre vrai placebo ne soient pas faites ?
6)Et tu trouves, bien entendu, normal aussi que la pharmaco vigilance ne recense qu’entre 1 et 10% des effets secondaires qui seuls entrent dans les statistiques?
Et finalement que les autorités sanitaires trichent et mentent, cela te convient parfaitement! Bravo, ça situe le personnage
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 155
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 08/08/18, 07:58

Pas la peine de consommer des pages de forum pour coller 10 fois un questionnaire qui n'a pas de sens et arrête de réinventer l'histoire.

On voit bien sur ces courbes d'espérance de vie l'impact de la pandémie de grippe espagnole de 1918 chez les Suisses et en France pour les femmes, comme quoi la recherche d'un vaccin efficace est importante, même pour la grippe http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article3036
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5905
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 08/08/18, 11:28

Pas la peine de consommer des pages de forum pour coller 10 fois un questionnaire qui n'a pas de sens et arrête de réinventer l'histoire.
donc d'une part tu voudrais être le seul à consommer des pages du forum. D'autre part tu prends, la science médicale pour un produit à deux vitesses qui impose à une catégorie de médicaments des règles strictes et ne doit pas les appliquer pour d'autres. C'est ça la cohérence dont tu te recommandes'? Ceci ne t'empêche pas de donner ton avis point après point pour monter TA cohérence, pour autant que tu en soit capable. :?
On voit bien sur ces courbes d'espérance de vie l'impact de la pandémie de grippe espagnole de 1918 chez les Suisses et en France pour les femmes, comme quoi la recherche d'un vaccin efficace est importante, même pour la grippe http://www.pseudo-sciences.org/spip

Tu devrais lire vraiment cet article cité:
Un point important est à noter ici : le fait que l’espérance de vie soit de 50 ans en 1900 ne signifie pas que les individus plus âgés étaient très rares dans la population. EN EFFET, IL S’AGIT D’ESPERANCE DE VIE A LA NAISSANCE, or la mortalité infantile (avant un an) était encore très forte à l’époque : 150 enfants sur 1 000 décédaient avant l’âge d’un an (encadré). La valeur de 50 ans est donc une sorte de moyenne entre beaucoup de décès très précoces et la survie d’une partie significative de la population jusqu’à l’âge de 60, 70 ou 80 ans. Aujourd’hui, la mortalité infantile en France (ou en Suisse) est inférieure à 4 pour 1 000, et cette distorsion n’existe pratiquement plus : la plupart des décès ont effectivement lieu vers 80 ou 90 ans.
A noter que l’avis de cet auteur sur l’espérance de vie maximale est : « ne dépassera probablement guère 130 ans, » ce qui correspond pile poil à l’âge indiqué dans le texte biblique ; « et tes jours seront de 120 ans » et qui correspond à la règle de BUFFON pour les mammifères.
Article très bien construit ! par ailleurs il cite la grippe espagnole APRES la forte dépression due à la vague de chaleur qui a fait de nombreuses victimes
Tout d’abord une baisse nette en 1911, pour les deux sexes : ce sont les conséquences d’un été particulièrement chaud qui a fortement augmenté la mortalité infantile (c’est très visible sur la figure en encadré) [5]. Vient ensuite une baisse majeure (près de 20 ans !) de 1914 à 1918 : ce sont les morts de cette grande tuerie, environ 1 300 000 pour la France.
Seuls les hommes sont concernés, bien sûr. IMMEDIATEMENT APRES, une deuxième saignée : c’est cette fois la grippe espagnole, qui touche aussi les femmes quoique moins durement..."
Aucun vaccin n’aurait pu empêcher cette épidémie, pas plus que le vaccin contre la variole n’a pu le faire en son temps. Mais un vaccin contre la canicule, ça ce serait le top du top avec le réchauffement climatique qui s’emballe. Il faut arrêter cette superstition religieuse qui voit dans ses gri-gris la solution à ses mauvaises habitudes de vie.
https://www.cairn.info/revue-annales-de ... e-105.html


« Pendant la longue période de chaleur, la mort n’a cessé de faucher LES TOUT PETITS ELEVES AU BIBERON » (Metton-Lepouzé, 1911). La grande différence par rapport à 2003, c’est que ce ne sont pas principalement des personnes âgées qui sont mortes mais des enfants, et SURTOUT DES ENFANTS NOURRIS AU BIBERON »
Bizarre, vous avez dit bizarre ! Pourquoi surtout les enfants élevés au biberon et pas les autres ?

Pour la grippe espagnole:
La première vague de grippe espagnole, au printemps 1918, fut assez peu virulente. Mais la seconde, à l'automne suivant, à la suite d'une probable mutation, s'avéra bien plus agressive, notamment, contre les jeunes adultes âgés de 25 à 29 ans (les victimes traditionnelles de la grippe étant les bébés et les personnes âgées). «Le virus de la grippe espagnole, que l'on est parvenu à resynthétiser en laboratoire pour les tester sur des singes, était 10 000 fois plus virulent que la souche H1N1 qui circulait en 2005», précise Patrick Berche, professeur de microbiologie à l'hôpital Necker (Paris).
Pour le Pr Worobey et ses confrères, la vulnérabilité inattendue des jeunes adultes s'explique non pas par les caractéristiques du virus, mais par les antécédents des victimes. Les individus qui avaient entre 20 et 40 ans à la fin de la Première Guerre mondiale sont nés dans les années 1880 et 1890. Or, à cette époque, la grippe saisonnière en circulation était de type H3N8. Cette génération n'a donc pas été immunisée contre les virus de type «H1».
À cela s'ajoutent les circonstances particulières de la fin de la guerre, favorables à la circulation des virus, rappelle le Pr Berche: «De mauvaises conditions sanitaires, des populations affaiblies et de grands rassemblements.» «On pense que la grippe espagnole est apparue d'abord au Kansas où elle a contaminé de jeunes soldats américains, qui étaient réunis trois mois dans des camps de formation militaire, à raison de 50 000 à 70 000 individus, avant de traverser le pays et de prendre la mer pour l'Europe», explique l'expert français.
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014 ... n-precisee


mais aussi :
https://www.cairn.info/revue-guerres-mondiales-et-conflits-contemporains-2009-1-page-83.html
« Avec plus de 20 millions de morts dans le monde, un milliard de malades, la pandémie de la grippe espagnole reste encore un mystère... On ne sait ni comment le virus est apparu ni pourquoi il a brutalement disparu. Néanmoins, son origine, asiatique et aviaire, est certaine.

La grippe espagnole déferle sur la France en trois vagues successives : une première vague qui s’étend d’avril à août 1918 ; une seconde vague, la plus meurtrière, qui va de septembre à novembre 1918 et enfin une troisième vague qui touche le pays en février-mars 1919….. »
« ….Le bilan de l’épidémie de Fère-Brianges, qui dure du 30 avril au 11 mai, est lourd. 30 % des Européens et 80 % des Indochinois sont malades. Il y a même eu deux morts chez les Indochinois.

Les médecins tentent de trouver des explications à cette importante morbidité : la saison restée tardivement fraîche et surtout le manque d’hygiène et l’encombrement du cantonnement. »
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité