Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxLa France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5905
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 04/08/18, 13:02

janic a écrit :
Il ne faut pas confondre état passager et état permanent!
Des essais ont montré que cela ne se manifeste que chez quelques individus en déséquilibre biologique.

C'est donc ça! La secte Waco,le temple solaire,Daesh, toute cette bande de joyeux luron n'était en fait qu'en manque d'oligo éléments,bon sang mais c'est bien sur! :lol:
Ce n'est pas ce que j’ai écrit et répondu. Cela concerne la première partie sur « On entends souvent lors de faits divers des cas abominables de pères de famille qui tuent femme et enfants avant de se donner la mort. » ces pétages de plomb n’ont généralement pas d’explications hormis y voir un problème psychologique, refuge habituel de l’ignorance. Rien à voir avec tes Waco et autres qui sont conscients de leurs actes et les assument.
Pour autant, mais ce n'est pas ta tasse de thé, l'homéopathie (et d'autres médecines non officielles) établit des liens entre comportement et état général perturbé par manque ou excès divers dont le mode alimentaire évidemment.
Tu devrais être porte parole du gouvernement, sans doute existe t-il un rapport entre chômage et déficit en vitamines
Plus débile, tu meurs ! :cry:
C'est donc ça! La secte Waco,le temple solaire,Daesh, toute cette bande de joyeux luron
malheureusement, ces dérives ne sont pas des exclusivités "religieuses", ou supposées telles, et l'Histoire ne manque pas d'exemples.

Si l'on admet l'hypothèse de la "cassure", ton vaccin anti-grippal ne serait de toute façon pas adapté, par définition (ceci en supposant qu'habituellement il pourrait être efficace et dans ce cas qu'il apporte quelque chose... [ce qui fait beaucoup de suppositions!]).
Vivre n'est certainement pas une bonne idée si l'on souhaite éviter les périls, car rien n'est plus dangereux que cet état!
Très juste!

Arg ! suivre sa destinée en refusant les moyens de la contrôler est un choix décroissant ça, non ?
ce n'est pas tout à fait ça! Il y a une différence majeure entre vouloir contrôler et pouvoir contrôler.
L’idée de la vaccination était formidable à cette époque car ouvrant une voie royale pour mettre fin (ou du moins l’espérant) aux épidémies de l’époque. Mais plus d’un siècle plus tard, le résultat n’est pas celui attendu car générant de multiples effets secondaires graves indépendamment d’une supposée protection jamais démontrée. Or les gouvernants, incompétents en médecine et biologie, se fient à des experts dépendants du système lui-même et surtout, par ailleurs, ils n’ont aucun modèle de substitution, aussi simple, applicable à tous sans faire se poser des questions sur cette « superstition » pseudo scientifique.
Il ne reste donc qu’à la conscience globale des populations de faire ses choix, libres, et non sous contrainte d’un personnage en conflit d’intérêts. Pour rappel Daniel Floret, expert en vaccinologie s’est positionné clairement contre ces obligations et la commission aussi, mais la ministre s’en fout comme de sa première couche culotte et n’agit que pour SES intérêts présents et futurs
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 155
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 04/08/18, 13:37

Ahmed a écrit :
Arg ! suivre sa destinée en refusant les moyens de la contrôler est un choix décroissant ça, non ?
Si l'on admet l'hypothèse de la "cassure", ton vaccin anti-grippal ne serait de toute façon pas adapté, par définition (ceci en supposant qu'habituellement il pourrait être efficace et dans ce cas qu'il apporte quelque chose... [ce qui fait beaucoup de suppositions!]).
La réactivité fait des progrès, élaborer un nouveau vaccin se fait sur des périodes de plus en plus courtes. :wink:
On commence à me proposer le vaccin annuel. Cette année je vais probablement le faire, ne serait-ce que pour éviter d'être une charge pour les miens.

Janic a mis récemment une vidéo qui se passe à un congrès d'une asso antivax créé en 2017, l’AIMSIB, une petite cousine de l’ispn qui parle de science sans en respecter les principes.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5905
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 04/08/18, 14:08

Janic a mis récemment une vidéo qui se passe à un congrès d'une asso antivax créé en 2017, l’AIMSIB, .
AIMSIB n'est pas antivaxx contrairement à ce que tu t'ingénies à répéter à l'envie. Ecoutes, au moins, ce qui y est dit et tu y entendras qu'ils ne sont pas antivaxx, pas plus que Joyeux et même Wakefield, mais comme tes sources manipulent le mensonge en permanence, tu ne fais que répéter comme un perroquet leurs imbécilités. :evil:

pour rappel tu n'as toujours pas donné ton avis:
Une vraie discussion nécessite un minimum d'honnêteté. Or répandre des mensonges, insulter et diffamer des gens qui ne peuvent se défendre , ce n'est pas un bon signe à ce sujet. Refuser de répondre à des questions aussi simple que celles ci-dessous, c'est aussi un de ces signes de malhonnêteté intellectuelle.
Donc pour au moins une fois et afin de rassurer tes aficionados, répond:

1)donc tu es d’accord pour qu’aucune étude de pharmacocinétique ne soit faite!?
2)Pour qu’il n’y ait aucune étude de mutagénèse ?
3)Tu es aussi d’accord pour qu’il n’y ait aucune étude de cancérogénèse de faite?
4)Qu’il n’y ait aucune étude de tératogénèse, non plus ?
5)Et pour que les études contre vrai placebo ne soient pas faites ?
6)Et tu trouves, bien entendu, normal aussi que la pharmaco vigilance ne recense qu’entre 1 et 10% des effets secondaires qui seuls entrent dans les statistiques?
Et finalement que les autorités sanitaires trichent et mentent, cela te convient parfaitement! Bravo, ça situe le personnage
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5575
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 211

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar sen-no-sen » 04/08/18, 16:59

izentrop a écrit :La réactivité fait des progrès, élaborer un nouveau vaccin se fait sur des périodes de plus en plus courtes.


C'est peut être vrai pour la grippe,mais pas pour le SIDA! Cela fait près de 40 ans que l'on attend un vaccin! :lol:
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5905
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 04/08/18, 17:21

C'est peut être vrai pour la grippe,mais pas pour le SIDA! Cela fait près de 40 ans que l'on attend un vaccin
syndrome:
Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des circonstances cliniques d'écart à la norme pas nécessairement pathologiques.

Comme indiqué ci dessus un syndrome n'est pas une maladie contre laquelle il serait possible de fabriquer un remède quelconque, mais un ensemble de signes d'où la confusion permanente entre le sida et sa cause supposée que serait le VIH qui, lui, ferait partie des rétrovirus mis en cause.

Même chose pour le cancer d'ailleurs où toutes les tentatives de pondre un vaccin ont échoué lamentablement.
https://www.lexpress.fr/actualite/socie ... 01204.html

Le principe d'un vaccin classique est relativement simple. Il consiste à insérer le virus de la maladie dans notre corps afin que notre système immunitaire le combatte, et surtout se rappelle du moyen de le combattre au cas où notre corps rencontre à nouveau ce virus.
Identifier la signature de la tumeur
Le problème, c'est qu'une cellule cancéreuse est capable de générer d'elle-même une autre cellule cancéreuse avec un génotype complètement différent. Il est donc très difficile pour notre système immunitaire de les combattre, car elles se multiplient et se diversifient sans cesse. Il n'est pas non plus possible de l'aider avec un vaccin puisque de nouvelles cellules avec de nouveaux génotypes apparaissent au fil du temps. Notre système immunitaire ne peut donc pas retenir la signature de la cellule contre laquelle il doit luter.
Récemment, des scientifiques ont mis en évidence la présence, dans le génome des cellules cancéreuses, de néo-antigènes. Ces néo-antigènes sont spécifiques à chaque tumeur. Elles constituent donc sa signature. Les chercheurs américains ont voulu exploiter cette découverte.


Exemple typique d'un effet d'annonce qui fera pschittt comme tous les autres.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 155
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 05/08/18, 03:56

sen-no-sen a écrit :
izentrop a écrit :La réactivité fait des progrès, élaborer un nouveau vaccin se fait sur des périodes de plus en plus courtes.
C'est peut être vrai pour la grippe,mais pas pour le SIDA! Cela fait près de 40 ans que l'on attend un vaccin! :lol:
Oui, je parlais de grippe
Les virus de la grippe évoluent en permanence. Chaque année, les chercheurs doivent donc mettre à jour le traditionnel vaccin contre le grippe, conduisant des millions d'entre nous à consulter un médecin pour recevoir leur dose annuelle. Mais deux études importantes, publiées lundi 24 août 2015, pourraient bien accélérer le développement d'un vaccin antigrippal universel.

Il faut dire que dans le monde de la recherche sur la grippe, la mise au point d'un vaccin unique protégeant contre toutes les souches de virus grippaux est un véritable "graal". Depuis plusieurs années, de nombreux travaux ont été menés dans ce sens, sans succès : aucun "super-vaccin" n'a, à ce jour, été testé sur l'homme. Ces deux nouvelles études, publiées dans les très prestigieuses revues scientifiques Nature et Science, sont donc majeures. Elles rapportent avoir démontré "la preuve de concept" de vaccins universels sur des souris, des furets, mais aussi des singes. https://www.francetvinfo.fr/sante/soign ... 55997.html
Comme son nom l'indique, le sida provoque une déficience du système immunitaire, d'ou la grande difficulté pour produire un vaccin.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5905
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 05/08/18, 07:34

Comme son nom l'indique, le sida provoque une déficience du système immunitaire, d'ou la grande difficulté pour produire un vaccin.
NON! Le sida ne provoque rien, il n'est que le résultat de cette déficience pas sa cause. Informe toi plus sérieusement! Donc aucune probabilité de produire un vaccin sur un effet multicauses. :wink:

VIH ET SIDA : KÉZAKO ?
DOSSIER
Dans l’imaginaire collectif, le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et le sida sont souvent confondus. Pourtant, ce sont bien deux choses différentes. Cet almalgame, sur une pathologie qui charrie déjà beaucoup d’idées reçues, est souvent fait par raccourci ou par ignorance . Et les craintes que cela génère se font souvent au détriment des personnes qui vivent avec le VIH (et pas le sida !). Alors, une fois pour toute, faisons le point !
https://www.aides.org/vih-sida-c-quoi

pour la grippe:
Ces résultats ont donc été accueillis très favorablement par plusieurs experts, même si ces derniers soulignent toutefois qu'une arrivée dans les pharmacies du nouveau vaccin n'est pas pour demain.

"C'est un développement passionnant", note pour sa part Sarah Gilbert, un professeur de vaccinologie à l'Université d'Oxford. "Mais les nouveaux vaccins devront encore faire l'objet d'essais cliniques pour voir comment ils fonctionnent chez les humains (...) ce qui risque de prendre plusieurs années", ajoute-t-elle.

Pour le Pr Bruno Lina, professeur de virologie à Lyon et directeur du Centre français de référence sur la grippe, "il s'agit d'une piste de travail intéressante". Mais il note également que les souris ont une réponse immunitaire très différente de celle des humains et qu'"on ne peut pas affirmer qu'on sera en mesure de fabriquer rapidement un vaccin protégeant l'homme".
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 155
Contact :

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar izentrop » 05/08/18, 09:37

janic a écrit :
Comme son nom l'indique, le sida provoque une déficience du système immunitaire, d'ou la grande difficulté pour produire un vaccin.
NON! Le sida ne provoque rien, il n'est que le résultat de cette déficience pas sa cause.
Bien vu :shock: il était tard :)
Janic a écrit :Le principe d'un vaccin classique est relativement simple. Il consiste à insérer le virus de la maladie dans notre corps afin que notre système immunitaire le combatte
Tu manque aussi de précision
Il s’agit de produire un antigène capable de stimuler la production d’anticorps par notre système immunitaire. Cet antigène provient du germe (virus, bactérie ou parasite) qui provoque la maladie et peut être :

un germe vivant et atténué (vaccin vivant atténué : oreillons, rougeole ou tuberculose (BCG) par exemple) ;
un germe ou une fraction de germe inactivé(e) (vaccin inactivé), ou une toxine.
Certains vaccins sont produits par génie génétique : ils utilisent une cellule animale ou une levure pour la production de l’antigène vaccinal (exemple : hépatite B). Ils sont appelés vaccins recombinants. http://vaccination-info-service.fr/Gene ... CtEALw_wcB
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5905
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar janic » 05/08/18, 11:40

Janic a écrit :Le principe d'un vaccin classique est relativement simple. Il consiste à insérer le virus de la maladie dans notre corps afin que notre système immunitaire le combatte

Pour rappel : il y a ce que j’écris sous ma responsabilité de commentateur et écrit en droit et ce que je cite marqué » en italique" et qui n’engage que la responsabilité de ses auteurs. Donc : NON je n’ai pas écrit mais cité.
Tu manque aussi de précision


Il s’agit de produire un antigène capable de stimuler la production d’anticorps par notre système immunitaire. Cet antigène provient du germe (virus, bactérie ou parasite) qui provoque la maladie et peut être :

un germe vivant et atténué (vaccin vivant atténué : oreillons, rougeole ou tuberculose (BCG) par exemple) ;
un germe ou une fraction de germe inactivé(e) (vaccin inactivé), ou une toxine.
Certains vaccins sont produits par génie génétique : ils utilisent une cellule animale ou une levure pour la production de l’antigène vaccinal (exemple : hépatite B). Ils sont appelés vaccins recombinants. http://vaccination-info-service.fr/Gene ... CtEALw_wcB


Ca c’est le discours officiel qui manque aussi de précision :

Il s’agit de produire un antigène capable de stimuler la production d’anticorps par notre système immunitaire. Cet antigène provient du germe (virus, bactérie ou parasite) qui provoque la maladie et peut être :

il y a reconnaissance scientifique qu’un vaccin seul ne provoque que rarement une réaction importante d’où l’ajout de saloperies destinées à faire réagir l’organisme à cette intoxication et comme adjuvants et antigène sont injectés en même temps la réaction provoquée est supposée être le fait du vaccin alors qu’elle n’est que le fait des adjuvants toxiques.
Et même un vaccin dit sans adjuvants contient des produits toxiques de conservation qui font réagir le système immunitaire…pour rien. L'injection des adjuvants et conservateurs seuls, sans antigènes, produiraient la même réaction et es effets secondaires.

Juste pour rappel, en 2009, bachelot se fait vacciner avec UNE SEULE DOSE de vaccin sans adjuvants destiné aux femmes enceintes (l’était-elle ?) lors même que le discours, officiel toujours, affirme que la faible quantité d’antigène est insuffisante, en ce cas, pour favoriser une réponse immunitaire adéquate.(Mais en tant que pharmacienne elle savait tout cela, l’hypocrite ! elle aurait tout aussi bien pût se faire injecter un placebo

Pour qu’un antigène puisse provoquer une réaction importante, il faut non pas qu’il soit inactivé (une ampoule électrique éteinte est inactivée et ne produit donc pas de lumière) mais atténué, au minimum et virulent encore mieux, pour pouvoir obtenir un sérum saturé en anticorps, par exemple, chez des animaux de laboratoire. Mais ces animaux aux taux d’anticorps extrêmement importants sont ensuite abattus pour ne pas devenir contaminants. :?: :evil:
Donc les anticorps ne sont que des indicateurs d’une réaction biologique suite à une agression, une intoxication, et en rien un signe incontestable d’immunisation, bien au contraire.

Donc pour les adjuvants (je n’adhère pas au discours, je le cite uniquement comme correspondant au point de vue officiel)

Le Pr Michèle German, immunologiste et membre de l'Académie nationale de pharmacie, répond à la question d'un internaute.
Les adjuvants ne sont donc pas obligatoires dans la composition de tous les vaccins, seulement ceux dont l'antigène ne stimule pas assez le système immunitaire (grippe), mais leurs avantages l'emportent largement sur leurs risques supposés. Ils permettent d'améliorer les réponses immunitaires, surtout chez les personnes âgées. Ils permettent de diminuer les quantités d'antigène nécessaires, donc de produire plus de doses de vaccin, [*]et de réduire le nombre d'injections, ce qui assure une protection plus rapide de la population et facilite la logistique. Dans les situations d'urgence, c'est grâce aux adjuvants que l'on peut disposer plus rapidement de doses suffisantes de vaccins, avec une excellente efficacité, une bonne tolérance et une mobilisation minimale du personnel de santé nécessaire. Voilà pourquoi la polémique autour des adjuvants ne doit pas mettre en cause les bienfaits de la vaccination.
(sic)

En clair un adjuvant, c’est le coup de bâton donné sur la croupe de l’âne pour le faire avancé malgré lui car une simple plume n’y aurait pas suffit. Après, c’est un coup de poker : ou bien l’animal s’écroule sous la charge et sous les coups, ou bien il réussit à faire quelques pas de plus avant de s’écrouler malgré tout, à savoir qu’il y a des victimes immédiates aux vaccins ou bien qui n’en manifesteront les effets que quelques temps plus tard, mais toujours en en étant les responsables, ce que les autorités sous pression des lobbies de BP ne veulent pas reconnaitre.... en France, évidemment!

[*]question de gros sous comme d 'habitude!

PS: où en sont tes réponses aux questions posées précédemment. :?:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5575
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 211

Re: La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination.

Message non lupar sen-no-sen » 05/08/18, 13:18

Je parlais du VIH bien entendu.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité