Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxL'homéopathie expliquée métaphoriquement pour les nuls

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
gébé
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 253
Inscription : 08/08/09, 20:02
x 21

Re: L'homéopathie expliquée métaphoriquement pour les nuls

Message non lupar gébé » 09/02/19, 19:21

janic a écrit :
C'est typiquement d'ailleurs la même problématique qui se pose dans le débat entre créationnistes et évolutionnistes!
Je glisse là-dessus, le long débat sur ce sujet y montre qu’il ne s’agit pas de problématique, mais seulement d’opinions différentes.

Exactement, avec d'un côté une science et de l'autre une croyance.
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5891
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 299

Re: L'homéopathie expliquée métaphoriquement pour les nuls

Message non lupar sen-no-sen » 09/02/19, 19:23

janic a écrit :Je pense qu’il faut distinguer d’un coté cette paranoia populaire supposée et les professionnels de médecine, allopathique comme homéopathique qui sont confrontés à des réalités et dont la mise en place de la thérapie choisie doit être le seul et unique critère de valeur.


Il existe des dogmes en médecine comme ailleurs et l'homéopathie en fait les frais.
Les connaissances actuelles ne permettant pas de modéliser le mode de fonctionnement de l'homéopathie,nombre de médecins réductionnistes prêches donc sont abandon(mais ils sont minoritaires).
Toutefois l'homéo se développe dans les pays dit émergents comme l'Inde ou le Brésil,ce qui devrait assurer sans trop de problème sont expansion.

Je glisse là-dessus, le long débat sur ce sujet y montre qu’il ne s’agit pas de problématique, mais seulement d’opinions différentes.


Dans le cadre du complotisme il n'est pas affaire d'opinion mais de confusion et d'erreur de raisonnement.
Confondre les causes et les conséquences est une chose regrettable car elle finit par attiser la violence*.
Dans les phases de crises, les thèses complotistes sont à suivre de près car elles peuvent rapidement aboutir à des idéologies haineuses en désignant des minorités comme coupables des maux de la société(les Juifs,les Roms,les gens du voyages,les Francs maçons etc...).


*L'être humain lorsqu'il ne peut exprimer sa rancœur,finit par évacuer sa violence en la dirigeant sur une cause prétendue et souvent symbolique.C'est là un énième moyen pour éviter le phénomène d'inhibition de l'action.
Mettre un nom sur l'origine supposé de ses déboires permet temporairement de se débarrasser d'une partie de ses troubles internes.
Toutefois lorsque de telles phénomènes se réalise en groupe et entre en coalescence ils peuvent finir par conduire les populations vers une issus des plus terrible.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6810
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 114

Re: L'homéopathie expliquée métaphoriquement pour les nuls

Message non lupar janic » 09/02/19, 20:23

janic a écrit :Je pense qu’il faut distinguer d’un coté cette paranoia populaire supposée et les professionnels de médecine, allopathique comme homéopathique qui sont confrontés à des réalités et dont la mise en place de la thérapie choisie doit être le seul et unique critère de valeur.
Il existe des dogmes en médecine comme ailleurs et l'homéopathie en fait les frais.
de même que d'autres médecines qui dérangent une industrie désireuse de conserver son monopole, surtout en Occident, sa terre d'élection.
Les connaissances actuelles ne permettant pas de modéliser le mode de fonctionnement de l'homéopathie, nombre de médecins réductionnistes prêches donc sont abandon(mais ils sont minoritaires).
L’H. obéit à des lois connues telle celle de la dilution largement utilisée en allopathie (c’est d’ailleurs sur ce modèle que Hahnemann s’est appuyé, il était médecin avec un parcours d’ailleurs étonnant !) Plus controversé est le phénomène de dynamisation qui devrait ne pas l’être d’ailleurs puisque ce phénomène est courant en biologie. Quant à modéliser, c'est aussi prendre le risque de tomber dans le même travers que l'allopathie avec ses petites cases bien closes dont il ne faut pas sortir sauf à risquer des sanctions. Il n'est que de constater ce qu'est devenue la BIo après normalisation.
Or, et c’est cela qui est important, c’est que le système médical de son époque n’était pas si élaboré qu’actuellement et avec peu de produits chimiques, déjà, le médecin devait faire face à l’état de ses malades. Lorsque H fait la démonstration de l’efficacité de sa méthode, des médecins se convertissent rapidement conscients de leur engagement à d’abord ne pas nuire au malade. Cet aspect a été mis au second plan au profit de l’efficacité immédiate, sans tenir compte des effets secondaires à long terme.
nombre de médecins réductionnistes prêches donc sont abandon (mais ils sont minoritaires).
Ce n’est pas le nombre qui compte mais la puissance de leur action (ce qui est d’ailleurs tout aussi valable pour l’H) et ils sont soutenus par une puissante industrie très riche, ce qui leur facilite pas mal de choses.
Toutefois l'homéo se développe dans les pays dit émergents comme l'Inde ou le Brésil,ce qui devrait assurer sans trop de problème sont expansion.
En partie, parce que ce sont des pays pauvres qui n’ont pas les moyens financiers pour acheter les produits de BP et qui ne présentent qu’un intérêt réduit pour les gros industriels du médicament (comme pour les maladies orphelines) Bill Gates s’est fait virer d’Inde à cause du prix excessif de ses produits comparés aux génériques qu’ils pouvaient produire eux-mêmes.

Je glisse là-dessus, le long débat sur ce sujet y montre qu’il ne s’agit pas de problématique, mais seulement d’opinions différentes.
Dans le cadre du complotisme il n'est pas affaire d'opinion mais de confusion et d'erreur de raisonnement.
sur quels critères?
Il faut arrêter de tout mélanger. Dans NOTRE pays, ultra policé, les véritables complotistes, mettant en danger la société, sont connus. Mais les « complotistes » évoqués ici ne sont pas des dangers pour notre société, mais seulement pour des intérêts financiers ou de caste. Il s’agit donc bien de différence d’opinion sinon on retombe dans l'inquisition avec ses résultats.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5891
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 299

Re: L'homéopathie expliquée métaphoriquement pour les nuls

Message non lupar sen-no-sen » 09/02/19, 20:51

janic a écrit : Mais les « complotistes » évoqués ici ne sont pas des dangers pour notre société, mais seulement pour des intérêts financiers ou de caste. Il s’agit donc bien de différence d’opinion sinon on retombe dans l'inquisition avec ses résultats.


Un complotiste reste un complotiste.
On peut très bien défendre l'Homéopathie (comme le Dr Gardenal) sans virer dans le délire complotiste.
Il existe malheureusement des groupes défendant une vision idéalisé des médecines parallèle et prêt à user de mystification pour développer leurs activité.
De tels groupes agissent par imitations et en réponse à ce qu'il nomme "Big Pharma"...mais un produit de réaction reste un succédané et ne permet pas de dépasser les problématiques,au contraire elle les attises.
En effet face à certaines dérives beaucoup de personnes préfère finalement se tourner vers la pharmaco-chimie.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
pedrodelavega
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 494
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 11

Re: L'homéopathie expliquée métaphoriquement pour les nuls

Message non lupar pedrodelavega » 10/02/19, 02:32

sen-no-sen a écrit :Les connaissances actuelles ne permettant pas de modéliser le mode de fonctionnement de l'homéopathie,
Par contre, les connaissances actuelles permettent d’évaluer sa "non-efficacité"

sen-no-sen a écrit :Toutefois l'homéo se développe dans les pays dit émergents comme l'Inde ou le Brésil,ce qui devrait assurer sans trop de problème sont expansion.
Parce qu'ils n'ont pas les moyens de se soigner par une médecine efficace. Nous étions dans le même cas avant: remède grand-mère, saignées et rebouteux en tout genre...j'en passe et puis la science s'en est mêlée et l'espérance de vie est montée en flèche. Si leur niveau de vie monte assez, ces pays émergents y viendront aussi.
1 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6810
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 114

Re: L'homéopathie expliquée métaphoriquement pour les nuls

Message non lupar janic » 10/02/19, 09:11

janic a écrit : Mais les « complotistes » évoqués ici ne sont pas des dangers pour notre société, mais seulement pour des intérêts financiers ou de caste. Il s’agit donc bien de différence d’opinion sinon on retombe dans l'inquisition avec ses résultats.

Un complotiste reste un complotiste.
On peut très bien défendre l'Homéopathie (comme le Dr Gardenal) sans virer dans le délire complotiste.
Il existe malheureusement des groupes défendant une vision idéalisé des médecines parallèle et prêt à user de mystification pour développer leurs activité.
De tels groupes agissent par imitations et en réponse à ce qu'il nomme "Big Pharma"...mais un produit de réaction reste un succédané et ne permet pas de dépasser les problématiques,au contraire elle les attises.
En effet face à certaines dérives beaucoup de personnes préfère finalement se tourner vers la pharmaco-chimie.

Reprenons point par point :
Un complotiste reste un complotiste.
Mais qu’est-ce vraiment qu’un complotiste, tout est là. Comment se distingue un contestataire d’un système quelconque d’un autre contestataire qui déclare que ce système est l’objet d’un complot (selon la définition du dictionnaire). Est-ce le système dénoncé qui est complotiste (donc qui se cache) ou celui qui le dénonce ?

On peut très bien défendre l'Homéopathie (comme le Dr Gardenal) sans virer dans le délire complotiste.
L’homéopathie n’est qu’un des sujets qui font l’objet de contestation.
Le Pr Joyeux n’est pas homéopathe, mais il conteste, non pas les vaccinations, mais le calendrier vaccinal trop précoce, lequel est classé, catalogué comme complotiste contre le système comme antivaccinaliste. EST IL COMPLOTISTE?
Le Dr Delepine et son épouse, cancérologues à la retraite aussi, donc n’ayant plus à rendre de comptes à l’ordre vichysois des médecins, qui conteste aussi le système sous divers aspects se trouve aussi catalogué de cette façon. Les DR Wakefield et Schmidt ont fait l’objet de cet ostracisme avant d’être réhabilités par la justice de 2 pays et pourtant, ils continuent de faire l’objet de ce même discours complotiste des pseudo science et compagnie. Et tout à l’avenant !
Il existe malheureusement des groupes défendant une vision idéalisé des médecines parallèle et prêt à user de mystification pour développer leurs activités.
Ce qui, selon cette formulation, signifierait que la médecine d’école, elle, n’a pas une vision idéalisée de la médecine conventionnelle et donc qu’elle ne mystifie pas sa clientèle ? Soyons sérieux ! Si elle faisait convenablement son boulot (cette médecine pas le toubib qui ne fait qu’appliquer ce qu’il a appris à l’école) il n’y aurait pas besoin d’avoir recours à d’autres moyens, mais elle veut garder son monopole chimique en dénigrant tout ce qui n’est pas conforme à ses protocoles… bidons.
Depuis 5 décennies je suis de près ces médecines parallèles et j’en pratique certaines dites naturelles, donc sans produits chimiques, et je n’ai jamais eut affaire à des gougnafiers. J’en ai déjà cité maints exemples. Alors il faut cesser de mettre tous les œufs pourris ou non, dans le même panier.
Maintenant imagine (mais ça peut arriver à n'importe qui sans qu’on l’attende) que tu sois atteint d’un cancer, par exemple, en stade IV, stade final, et que cette médecine conventionnelle t’annonce qu’il ne te reste que peu de temps à vivre, quelques mois au plus[*]. Que fais-tu ? Tu attends gentiment que la dame avec sa grande faux te récolte ou bien cherches-tu une solution, n’importe laquelle pour tenter de survivre ? Je connais d’avance la réponse évidemment !
Dis –toi que foutu pour foutu, officiellement, n’importe quoi vaut mieux que ne rien faire, avec le risque, minime, de tomber sur un charlot faisant des promesses qu’il ne saurait, peut être pas, tenir.
Je dis minime pourquoi ? En dehors du circuit officiel, il y a un circuit parallèle qui se passe de bouche à oreille en fonction des résultats obtenus (pas ces petites annonces racoleuses sur des journaux spécialisés ou non) et auquel nos pseudo pseudo science n’ont pas accès (eux peuvent mourir tranquillement avec la conscience qu’ils ont bien fait de faire confiance au système en place) d’où ce discours complètement faux qui fait l’objet des complotistes aux ordres de BP justement :
De tels groupes agissent par imitations et en réponse à ce qu'il nomme "Big Pharma"...mais un produit de réaction reste un succédané et ne permet pas de dépasser les problématiques,au contraire elle les attises.

Qu’en sais-tu ? Tu affirmes cela par expérience personnelle (ratée en ce cas) ou par oui dire seulement, ces fameuses campagnes de dénigrement qui font le buzz et la joie de BP justement (qu'il l'orchestre ou pas).
Ca c’est un piège pour l’esprit « critique» que de croire sans vérifier sur le tas! Mais en même temps cette réaction téléguidée est compréhensible tant qu’une personne ne se trouve pas en situation pour en vérifier la véracité ou le mensonge. ‘je répète donc encore cette réflexion d’Auguste Lumière et reprise par nombre de véritables scientifiques « expérience, source unique de vérité. »
En effet face à certaines dérives beaucoup de personnes préfère finalement se tourner vers la pharmaco-chimie.

Bizarrement, je n’ai jamais constaté une démarche dans ce sens là, alors que c’est généralement l’inverse qui se produit. Sauf que l’on attend des médecines parallèles, et lesquelles justement, de réparer ce que BP a cassé avec ses produits chimiques toxiques et malheureusement ce n’est pas toujours possible de réparer les dégâts occasionnés par d’autres, tout à ses limites. Mais si ce thérapeute en question se plante, alors c’est haro sur le baudet, ça fait la une des journaux à scandale, rarement, voire jamais, l’inverse et c’est du « charlatan qui a laissé mourir tel malade » (sans préciser qu’avant il avait été considéré comme foutu par les médecins officiels). Mais ça ce n’est pas, heureusement et évidemment(sic),grave, ni mérite d’être mentionné et ce sont donc des fake news et dénigrement gratuits à tout va.
ne te laisses pas embarquer par ces apriori médiatiques. Vérifie, vérifie encore, vérifie toujours l'origine de ces fake news et agit alors en conscience.

[*] par exemple le cas de david servan Schreiber qui s'est octroyé une belle rallonge de vie et qui aurait pu être bien plus longue selon son propre avis.

sen-no-sen a écrit :
Les connaissances actuelles ne permettant pas de modéliser le mode de fonctionnement de l'homéopathie,

Par contre, les connaissances actuelles permettent d’évaluer sa "non-efficacité"
tiens le spécialiste en fake news qui la ramène.
Son efficacité est et a toujours été prouvée par les résultats sur le terrain, pas planqué derrière un ordinateur pour y répandre ses mensonges.
Toute connaissance dite actuelle, démontre qu'entre la réalité du vécu et cette connaissance quasi inexistante, il y a un énorme fossé.
Tous les êtres vivants n'ont pas attendu une démonstration scientifique pour respirer et donc dans une ignorance totale de sa composition chimique, des échanges pulmonaires et tous ses mécanismes complexes, sinon on seraient tous morts avant d'avoir vécu. De la même façon on a toujours bu et mangé sans savoir de quoi étaient composé ces différents éléments, sinon on seraient aussi morts avant d'avoir vécu. Alors couché , à la niche , les pseudo pseudo scientifiques
sen-no-sen a écrit :
Toutefois l'homéo se développe dans les pays dit émergents comme l'Inde ou le Brésil,ce qui devrait assurer sans trop de problème sont expansion.
Parce qu'ils n'ont pas les moyens de se soigner par une médecine efficace. Nous étions dans le même cas avant: remède grand-mère, saignées et rebouteux en tout genre...j'en passe et puis la science s'en est mêlée et l'espérance de vie est montée en flèche. Si leur niveau de vie monte assez, ces pays émergents y viendront aussi.
toujours aussi marrant et ridicule dans ses argumentations. La science a et a toujours eut des tas de métro de retard sur la réalité, ce qui est normal puisque son rôle n'est que de décrire des phénomènes, pas de les inventer.
L'espérance de vie, elle, est effectivement montée en flèche dès que la mortalité enfantine a été jugulée par l'hygiène (au moins tous les toubibs sont d'accord sur ce point précis)ce qui fait remonter la statistique. Or si on ne peut nier une certaine efficacité à la médecine chimique (par comparaison avec le moyen âge par exemple) elle est négative par sa toxicité (bénéfice/risque) ainsi retirer un sein, voire les deux, les ovaires , l'utérus,la prostate, les amygdales, et tout le reste c'est très efficace aussi, mais traumatisant pour les opérés, irradies, chimiqués en tous genres. Si c'est ça la médecine efficace, on peut ne pas s'étonner qu'elle soit de plus en plus contestée et crainte pour ses effets secondaires traumatisants
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
gébé
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 253
Inscription : 08/08/09, 20:02
x 21

Re: L'homéopathie expliquée métaphoriquement pour les nuls

Message non lupar gébé » 10/02/19, 11:06

janic a écrit :
sen-no-sen a écrit :
Les connaissances actuelles ne permettant pas de modéliser le mode de fonctionnement de l'homéopathie,

Par contre, les connaissances actuelles permettent d’évaluer sa "non-efficacité"
tiens le spécialiste en fake news qui la ramène.
Son efficacité est et a toujours été prouvée par les résultats sur le terrain,

Je ne voudrais pas tomber dans ton travers de mépriser en permanence ceux qui ne sont pas de ton avis; mais franchement, ton assertion est d'un ridicule.
On parle de médecine là quand même et il y a quelques lunes qu'on a dépassé le stade de l'empirique.
1 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6810
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 114

Re: L'homéopathie expliquée métaphoriquement pour les nuls

Message non lupar janic » 10/02/19, 12:46

Je ne voudrais pas tomber dans ton travers de mépriser en permanence ceux qui ne sont pas de ton avis; mais franchement, ton assertion est d'un ridicule.
je ne fais que renvoyer la balle à ceux qui me l'on d'abord envoyé. Toi même si tu es respectueux des avis différents, il n'y aura aucune raison valable de renvoyer la balle en question.
On parle de médecine là quand même et il y a quelques lunes qu'on a dépassé le stade de l'empirique.
tu te fais alors des illusions. Consulte les différentes phases des médicaments avant l'AMM. Si ce n'est pas empirique qu'est-ce qui pourra l'être? Phases par lesquelles passe aussi l'H, sauf en ce qui concerne la toxicité, puisque l'autorité de santé reconnait qu'il n'y en a pas avec une dilution minimale imposée en 2CH.
Que dirais-je donc? Ah, oui! "franchement ton assertion est d'un ridicule" :cheesy:
donc AVANT de critiquer un mode de soins non conventionnel, commence d'abord par étudier à fond celui-ci. Cela t'évitera peut être de te couvrir de ridicule. :evil:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
gébé
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 253
Inscription : 08/08/09, 20:02
x 21

Re: L'homéopathie expliquée métaphoriquement pour les nuls

Message non lupar gébé » 10/02/19, 13:02

Amen :lol:
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6810
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 114

Re: L'homéopathie expliquée métaphoriquement pour les nuls

Message non lupar janic » 10/02/19, 13:06

Amen!

Amen aussi! :D
Sen no sen
par exemple peut-on considérer ceci comme une théorie du complot
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités