Jus de carotte : le régime végétarien augmente.rait les risques de cancer et maladies cardiaques

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 15010
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1544

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques




par janic » 20/04/16, 14:06

As-tu des enfants ou eu des enfants ??? Mais pas besoin de me répondre.
Le monde est plein de dangers. Et ils y seront exposés.

Certes ! C’est notre cas à tous ! L’objectif n’est pas de prétendre les éviter tous, mais d’éviter ceux que l’on connait et c’est déjà pas si mal.
Je soulevais juste le problème de la responsabilité par l’exemple vis-à-vis de nos proches et surtout nos enfants. Certes on peut les laisser jouer avec les allumettes, jouer au jeu du foulard étrangleur, jouer aussi avec le fusil de papa chasseur et autres facteurs à risque ; ou bien être dans la prévention en mettant sous clé les produits toxiques, en mettant hors de portée les outils coupants, comme les allumettes, en évitant les queues de casseroles qui débordent de la table de cuisson et la consommation de certains produits comme le tabac, l’alcool, les drogues légales ou pas, qui en font partie

(« On estime actuellement que les accidents domestiques sont à l'origine de 18 000 à 20 000 décès par an. Ils constituent une importante cause de mortalité chez les jeunes
enfants. » http://www.fnors.org/Fnors/Ors/Travaux/So/804.pdf
Les brûlures chez le jeune enfant
• 31 % des victimes brûlées ont moins de 5 ans.
• 12 000 enfants sont atteints de brûlures dont 3 700 hospitalisés.
• Les accidents domestiques représentent 70% des brûlures chez les enfants. )



Je n'ai aucun mal à prendre un "bon" verre de vin (le "bon" s'entendait au sens premier ; comme cela m'arrive rarement, je prends quelque chose qui me goûte, et "bio") en présence de mes enfants. Mais je n'ai jamais fumé.

Je n’ai pas évoqué « en présence de » mais de leur propre consommation d’après l’exemple montré par nous « en présence de ». Où cela commence donc, à quel âge, en quelle quantité? Pour utiliser le parallèle alimentaire c’est comme manger de la viande (on revient au sujet) en présence de ses enfants, d'une part, et leur interdire d’en manger, par exemple, sous prétexte qu’ils seraient trop jeunes pour cela!
Je ne cherche pas à culpabiliser, mais seulement inciter à réfléchir au sujet !
Là encore, faudrait développer. J'esquisse : je ne pense pas qu'éduquer ce ne soit que "ne pas exposer", ni même "être parfait"... Le monde aura vite fait de ramener les jeunes à l'existance de tous les dangers.

Je suis bien d’accord avec ça ! On est aussi passés d’un manque d’hygiène qui a favorisé nombre d’épidémies, à l’excès de produits anti bactériens, anti parasites, antiviraux jusqu’à rendre ces produits inefficaces. Cela n’en empêche pas pour autant de recommander une hygiène même minimale.
Mais je suis un Homo sapiens socialus, j'éprouve un certain plaisir, sans doute acquis (bien que presque toute sles civilsations connaissent l'alcool sous une forme ou une autre, comme elles connaissent un dieu ; étrange, non ?).

Presque toutes effectivement, mais les conditions et circonstances n’avaient rien à voir avec l’utilisation actuelle. En effet, que ce soit du raisin, des pommes, ou tout autre végétal, leur conservation (pour passer les périodes sans) peut être le séchage, le salage, le sucrage, ou l’extraction et le stockage pour le long terme.
Or seul le stockage sous forme de jus sucrés produit de la fermentation alcoolique et pose le choix de ne pas consommer ces jus ou d’en assumer les inconvénients que seule la science moderne a permis d’analyser (ses composants) ? Sauf que cette fermentation alcoolique a eut des effets pervers comme la perte des inhibitions, détruire les organes filtres et perte du discernement entre le bien et le mal à cause de la dépendance qu’elle a fini par engendrer. Certes il y a une différence entre le consommateur occasionnel d’alcool, de tabac ; d’autres drogues et le dépendant (lequel, selon des témoignages, peut facilement changer de camp).
Que je partage avec des amis qui éprouvent le même. Alors l'affectif, le "ressenti" prend, consciemment (je le fais en connaissance de cause ; personne ne m'oblige), le pas sur le "raisonnable"... J'appelle ça, en raccourci que la majorité a dû comprendre je pense, "ne pas m'interdire...".
Je l’avais bien compris dans ce sens aussi. Je ne suis pas plus parfait que n’importe qui d’autre et j’ai la chance, ou fait le choix, d’éviter, d’éliminer certains facteurs à cause de leur inutilité, au-delà d’un risque possible, ça laisse de l’espace pour être disponible pour d’autres choix.
Mais, par expérience, je puis assurer que les vrais amis comprennent un choix qui ne s’accorde pas avec le leur. En tant que VG, la plupart de mes relations ne le sont pas, je partage avec eux des moments de convivialité sans pour autant avoir recours à ces drogues légales ou non, bien conscient que la société a adopté des modes de faire depuis des générations et que même avec un désir sincère de changement, cela ne se fait (et ne se fera pas) facilement.
Ainsi, parce que c’est d’actualité, JP Coffe poussait des coups de gueule sur les aliments qui sont de la merde : combien en ont pris conscience et la majorité pas, par indifférence la plupart du temps.
Sen no sen, qui est VG de naissance (voir post voisin sur le sujet) n'a pas à s'interdire ou s'autoriser de consommer tel ou tel produit puisqu'il n'en consomme pas habituellement (comme mes enfants et petits enfants d'ailleurs) alors que "ton" cas est différent de par ta culture, tes habitudes.

PS :60 millions de consommateurs jette un cri d’alarme sur les poissons et les poisons qu’ils contiennent : plomb, mercure, alors que cela fait des décennies que cela est connu, mais avec la même indifférence car chacun croit ne pas être concerné comme pour les pesticides et autres produits « phytosanitaires » des grands industriels de la chimie. Nous sommes et ne sommes que des humains avec leurs faiblesses et contradictions, évidemment !
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 15010
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1544

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques




par janic » 28/04/16, 17:01

comme par hasard (qui n'existe d'ailleurs pas) j'ai écrit ceci précédemment:
Où cela commence donc, à quel âge, en quelle quantité? Pour utiliser le parallèle alimentaire c’est comme manger de la viande (on revient au sujet) en présence de ses enfants, d'une part, et leur interdire d’en manger, par exemple, sous prétexte qu’ils seraient trop jeunes pour cela!
et il passe actuellement de la pub d'Aoste pour son jambon. Celle-ci met en scène une famille "végétalienne" (sic) où le grand garçon en a marre de la salade et du céleri et accessoirement du tofu.
En dehors de l'image déformante du sujet, (quels VG ne mangent que de la salade et du céleri) l'objectif est de montrer que les parents ont imposé ce mode alimentaire et interdiraient de consommer de la viande (vu l'âge du gamin déjà grand qui n'aurait jamais gouté à de la bidoche.) Et c'est ce genre d'image d'Epinal qui va restée gravée chez les publivores "......qui mangent de tout!"
Alors même que les recettes VG sont variées, souvent plus que les tables "omni" (steak frites/macdo), savoureuses pour tous les goûts et particulièrement digestes, c'est à dire exactement l'inverse de ce qui est présenté.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 64012
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 4118

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques




par Christophe » 08/04/21, 10:40

Bon je sais pas trop où placer cette info...mais ça changera et réactivera ce sujet non covid :

Un jeûne pour éliminer son cancer ? Du jus de carotte pour lutter contre le Covid19 ? Les thérapies alternatives séduisent malgré leur dangerosité avérée.



Pour ceux qui bloquent FB : https://www.lepoint.fr/societe/les-inqu ... 586_23.php

jus_de_carotte.jpg
jus_de_carotte.jpg (93.06 Kio) Consulté 1231 fois


On notera que 60% des gens en réa sont morts aussi hein malgré une allopathie lourde !

Patapé, patapé... :cheesy:
1 x
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4337
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 469

Re: Jus de carotte : le régime végétarien augmente.rait les risques de cancer et maladies cardiaques




par Macro » 08/04/21, 11:48

Ça aurait été à sa place chez les cons....
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7706
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 2143

Re: Le régime végétarien augmente(rait?) les risques de cancer et maladies cardiaques




par GuyGadeboisLeRetour » 08/04/21, 12:47

Christophe a écrit :Un jeûne pour éliminer son cancer ? Du jus de carotte pour lutter contre le Covid19 ? Les thérapies alternatives séduisent malgré leur dangerosité

Bien entendu que ça ne suffit pas, mais quand on souffre de cette maladie, mieux vaut boire des jus frais que de se gaver de charcuteries au sel nitrité (par ex). Les thérapies alternatives ne sont pas dangereuses quand on les associe à un traitement prescrit.
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 15010
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1544

Re: Jus de carotte : le régime végétarien augmente.rait les risques de cancer et maladies cardiaques




par janic » 08/04/21, 13:23

comment et pourquoi comprendre les positions d'un des extracteurs à visage non caché



GuyGadeboisLeRetour » 08/04/21, 12:47

Christophe cite:
Un jeûne pour éliminer son cancer ? Du jus de carotte pour lutter contre le Covid19 ? Les thérapies alternatives séduisent malgré leur dangerosité


guy
Bien entendu que ça ne suffit pas, mais quand on souffre de cette maladie, mieux vaut boire des jus frais que de se gaver de charcuteries au sel nitrité (par ex).
c'est évident!
Les thérapies alternatives ne sont pas dangereuses quand on les associe à un traitement prescrit.
c'est tout le problème de la chèvre et du chou! Pour avoir du lait, il faut que la chèvre mange du chou, mais si elle le mange, il ne lui reste plus rien à manger ensuite.[*]
En clair, le rôle des thérapies alternatives c'est d'intervenir PENDANT que la chèvre est en train de manger le chou, comme les autres thérapies, PAS AVANT. Un mode alimentaire bien adapté c'est d'éviter d'en arriver là, chaque aliment pouvant avoir un rôle préventif justement et par là même EVITER cancers ou autres, tout en sachant que nos modes de vie (autres qu’alimentaires ) ont aussi un effet contraire le plus souvent.
De ce fait du jus de carottes (exclusif ce serait idiot) ne peut, à lui seul, avoir un pareil rôle d’où ce libellé idiot du même coup.
Maintenant le jeûne !
C’est la même chose, il ne s’agit pas de méthode miracle, mais de moyen particulier de rompre avec les comportements, alimentaires, inadaptés, lorsque la machine du vivant en arrive à ce point là.
Peut-on lier les deux ? A priori c’est comme vider une baignoire en laissant le robinet ouvert, ça peut durer longtemps surtout si le remplissage est plus rapide que le vidage et dans le cas inverse cela demande longtemps pour y arriver.
La méthode habituelle chimio et le reste, c’est comme casser la baignoire pour la vider rapidement et ça marche, mais fini les bains ensuite,[*] c’est juste un choix ! Quand le système laisse le choix ce qui n'est pas le cas actuellement!

[*]il faut se rappeler le cas de david Servan Scheiber qui a mitigé les deux et cela l'a prolongé effectivement de 10 ans, mais cela aurait aussi pu l'être pour le reste de sa vie,sans mélange, mais on ne le saura jamais!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
pedrodelavega
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2586
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 406

Re: Jus de carotte : le régime végétarien augmente.rait les risques de cancer et maladies cardiaques




par pedrodelavega » 08/04/21, 17:57

« On est en train de céder devant les charlatans »

https://www.lepoint.fr/societe/georges- ... 194_23.php
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3981
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 288

Re: Jus de carotte : le régime végétarien augmente.rait les risques de cancer et maladies cardiaques




par Exnihiloest » 08/04/21, 18:50

pedrodelavega a écrit :« On est en train de céder devant les charlatans »

https://www.lepoint.fr/societe/georges- ... 194_23.php

Je pense que la société a atteint un point où les moins cultivés ou les moins comprenant ne font plus confiance à ce qu'on appelait autrefois les élites intellectuelles (scientifiques, philosophes, ingénieurs ou médecins de renom), sont incapables de trouver en alternative qui d'autres pourraient avoir les compétences pour les éclairer, et se croient eux-mêmes immodestement la capacité de tirer des conclusions définitives et sans appel sur tous les sujets, dont celui de la santé.

Les institutions, généralement bienveillantes, alertent, mais ne sont plus écoutées.
Au moyen-âge existait une totale séparation entre l'aristocratie ou le clergé, et le "bas-peuple", sauf pour des relations de servitude. D'un côté ceux qui avaient la connaissance et l'argent, de l'autre les ignorants asservis. Aujourd'hui la séparation culturelle ne se fait plus par l'argent, la culture est facile d'accès et très bon marché. Quasiment toute la littérature scientifique est sur Internet. Mais on retourne bien à cette séparation que le siècle des Lumières a combattu.

On y retourne non pas par des manoeuvres politiques, mais aussi bien par la déliquescence des élites qui ne se sentent plus le besoin de s'investir vu le peu de compréhension ou de considération parfois même la haine qu'elles en ont en retour, et préfèrent faire du fric, que par le peu d'exigence intellectuelle du peuple refusant l'effort de la réflexion, optant surtout pour les explications simples du complotisme ou du charlatanisme qu'il relaie, et paradoxalement, exigeant tout de l'Etat.

Ce que j'ignore, c'est à combien se monte aujourd'hui la proportion du peuple qui a encore les pieds sur terre, du bon sens, et une capacité de réflexion suffisante pour ne pas faire son propre malheur.
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7706
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 2143

Re: Jus de carotte : le régime végétarien augmente.rait les risques de cancer et maladies cardiaques




par GuyGadeboisLeRetour » 08/04/21, 18:59

Exnihiloest a écrit :Je pense que la société a atteint un point où les moins cultivés ou les moins comprenant ne font plus confiance à ce qu'on appelait autrefois les élites intellectuelles (scientifiques, philosophes, ingénieurs ou médecins de renom)...

Tous ces gens, pour la plupart se sont tellement corrompus et dévoyés que c'est une réaction logique, saine et normale, le "bas peuple" n'est pas aussi con que tu le supposes. Du pain béni pour les escrocs populistes de tout bord. What else ?
Tiens, à ce propos: Ils parlent de réformer l'ENA que le français moyen déteste (à juste raison) et pour ce faire ils songent (entre autre) à l'appeler autrement. Comment peut-on ne pas en rire ?
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4337
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 469

Re: Jus de carotte : le régime végétarien augmente.rait les risques de cancer et maladies cardiaques




par Macro » 08/04/21, 19:20

GuyGadeboisLeRetour a écrit :Tous ces gens, pour la plupart se sont tellement corrompus et dévoyés que c'est une réaction logique, saine et normale, le "bas peuple" n'est pas aussi con que tu le supposes.


Là tu sous estimes le Bas peuple( et meme des enfants de la classe moyenne poussés aux etudes post bac) .... Franchement...J'essaies bien souvent d'en faire abstraction.....Mais putain qu'ils sont cons ...Completement cons....Comme dans le squetch de Cimés...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : ABC2019 et 33 invités