Avis sur l'Ivermectine ? Médicament efficace à 99,8% en 48h contre le COVID-19 ?

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1322
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Occitanie
x 577

Re: Avis sur l'Ivermectine ? Médicament efficace à 99,8% en 48h contre le COVID-19 ?




par Rajqawee » 11/02/22, 11:34

Han merde ! Soigner les gens ça marche alors ?!

Pffff....mais c'est pas innovant, ça fait des siècles qu'on fait ça franchement, c'est un peu lassant à la longue. Faut de la nouveauté !
2 x

izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10369
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 870
Contact :

Re: Avis sur l'Ivermectine ? Médicament efficace à 99,8% en 48h contre le COVID-19 ?




par izentrop » 11/02/22, 19:05

VetusLignum a écrit :La combinaison IVM + doxycycline + zinc + vitamines C et D efficace sur des patients en situation d'hypoxie (et pour la plupart, âgés, avec comorbidités); tous ont guéri, sans hospitalisation. https://www.futuremedicine.com/doi/10.2 ... -2022-0014
24 cas graves ayant refusé l'hospitalisation c'est léger comme cohorte, comparé à un groupe témoin "synthétique" ?
2 sortis de l'étude dont un décédé.
Bref! peu significatif.
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10596
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 2815

Re: Avis sur l'Ivermectine ? Médicament efficace à 99,8% en 48h contre le COVID-19 ?




par GuyGadeboisLeRetour » 11/02/22, 19:06

izentrop a écrit :Bref! peu significatif.

Tout de même 100% mieux que toi qui es insignifiant.
Points de synthèse

Les auteurs ont observé l'efficacité d'une nouvelle combinaison d'ivermectine, de doxycycline, de zinc et de vitamines D et C chez 24 sujets COVID-positifs présentant des caractéristiques/comorbidités à haut risque.

La majorité des sujets étaient hypoxiques (23 sur 24 ; saturation en oxygène [SpO 2 ] < 90 %), avec 4 sous SpO 2 < 85 % lors de la présentation. De nombreux sujets avaient des comorbidités apparentées (n = 11 ; 45,8 %). L'âge médian de tous les sujets était de 66 ans.

L'intervention consistait en 10 jours de doxycycline (100 mg deux fois par jour), d'ivermectine (12 mg les jours 1, 4 et 8 ), de zinc -25 mg deux fois par jour-, de vitamine D3 (1500 UI deux fois par jour) et de vitamine C (1500 mg deux fois par jour). Tous les traitements ont été administrés par voie orale et ont cessé au bout de 10 jours.

Cent pour cent des patients acceptant le traitement ont survécu sans avoir besoin d'être hospitalisés. Tous les sujets se sont rétablis des symptômes hypoxiques (SpO 2 > 95 %) dans les 10 jours suivant le traitement.

Les auteurs rapportent une thérapie COVID efficace et peu coûteuse empêchant l'hospitalisation et la mort chez tous les patients et une résolution rapide de l'hypoxie chez ces patients ambulatoires «modérément à gravement» malades.
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10369
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 870
Contact :

Re: Avis sur l'Ivermectine ? Médicament efficace à 99,8% en 48h contre le COVID-19 ?




par izentrop » 11/02/22, 19:50

GuyGadeboisLeRetour a écrit :Cent pour cent des patients acceptant le traitement ont survécu sans avoir besoin d'être hospitalisés. Tous les sujets se sont rétablis des symptômes hypoxiques (SpO 2 > 95 %) dans les 10 jours suivant le traitement.
Ne veut pas dire qu'ils n'auraient pas survécus sans ce traitement :wink:
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10596
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 2815

Re: Avis sur l'Ivermectine ? Médicament efficace à 99,8% en 48h contre le COVID-19 ?




par GuyGadeboisLeRetour » 11/02/22, 19:56

Quelle réponse de naze... :(
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)

VetusLignum
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1601
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 647

Re: Avis sur l'Ivermectine ? Médicament efficace à 99,8% en 48h contre le COVID-19 ?




par VetusLignum » 15/02/22, 14:58

1 x
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10369
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 870
Contact :

Re: Avis sur l'Ivermectine ? Médicament efficace à 99,8% en 48h contre le COVID-19 ?




par izentrop » 19/02/22, 00:37

0 x
SixK
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 647
Inscription : 15/03/05, 13:48
x 243

Re: Avis sur l'Ivermectine ? Médicament efficace à 99,8% en 48h contre le COVID-19 ?




par SixK » 19/02/22, 01:52

izentrop a écrit :https://twitter.com/MathieuMolimard/status/1494770859763982337


Results :
Among 490 patients included in the primary analysis (mean [SD] age, 62.5 [8.7] years; 267 women [54.5%]),
52 of 241 patients (21.6%) in the ivermectin group and 43 of 249 patients (17.3%) in the control group progressed to severe disease (relative risk [RR], 1.25; 95% CI, 0.87-1.80; P = .25).
For all prespecified secondary outcomes, there were no significant differences between groups.
Mechanical ventilation occurred in 4 (1.7%) vs 10 (4.0%) (RR, 0.41; 95% CI, 0.13-1.30; P = .17),
intensive care unit admission in 6 (2.4%) vs 8 (3.2%) (RR, 0.78; 95% CI, 0.27-2.20; P = .79),
and 28-day in-hospital death in 3 (1.2%) vs 10 (4.0%) (RR, 0.31; 95% CI, 0.09-1.11; P = .09).
The most common adverse event reported was diarrhea (14 [5.8%] in the ivermectin group and 4 [1.6%] in the control group).

En mode veran, je dirais l'ivermectine est très efficace,
elle permet de réduire les risques de mourir de la mort par 3 et le recours à la ventilation par 2.5. (Je sais, veran aurait arrondi à 4 ou 10)
Par contre, faut reconnaître, il y a des effets secondaires... ça fait aller 3 fois plus aux toilettes.

Je ne sais pas trop ce qu'ils peuvent conclure sur 490 patients ?
C'est suffisant comme groupe ?
1 x
Les optimistes inventent les avions, les pessimistes les parachutes. George Bernard Shaw.
Pensée perso, je comprends mieux pourquoi les grands patrons ont inventé le parachute doré.
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10369
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 870
Contact :

Re: Avis sur l'Ivermectine ? Médicament efficace à 99,8% en 48h contre le COVID-19 ?




par izentrop » 19/02/22, 08:46

SixK a écrit :Je ne sais pas trop ce qu'ils peuvent conclure sur 490 patients ?
C'est suffisant comme groupe ?
Non mais une de plus...
Dans ce genre d'étude, il ne faut pas se focaliser sur les résultats bruts, la conclusion apporte souvent plus de précisions.

J'ai sorti la traduction automatique :
Dans cet essai clinique randomisé portant sur le traitement‎
‎ précoce par l’ivermectine chez les adultes atteints de COVID-19 légère à modérée et de comorbidités, nous n’avons trouvé aucune preuve que l’ivermectine était efficace pour‎
‎ réduire le risque de maladie grave. Nos résultats sont cohérents avec les résultats de l’essai IVERCOR-COVID19,17 qui‎
‎ a révélé que l’ivermectine était inefficace pour réduire le risque‎
‎ d’hospitalisation. ‎
‎Les essais cliniques randomisés antérieurs sur le traitement par‎
‎ l’ivermectine pour les patients atteints de COVID-19 et avec 400 patients ou plus recrutés se sont concentrés sur les patients ambulatoires.16,17 En revanche, les patients de‎
‎ notre essai ont été hospitalisés, ce qui a permis l’administration observée‎
‎ d’ivermectine avec un taux d’observance élevé. De plus, nous avons utilisé des critères clairement définis pour déterminer la progression vers une maladie grave. ‎
‎Avant le début de l’essai, le taux de létalité en Malaisie‎
‎ de la COVID-19 était d’environ 1%,25 un taux trop faible pour‎
‎ que la mortalité soit le principal critère final de notre étude. Même dans une cohorte à risque élevé, il y a eu 13 décès (2,7 %). Une méta-analyse récente de‎
‎ 8 essais cliniques randomisés sur l’ivermectine pour traiter l’infection par le SRASCoV-2, impliquant 1848 patients avec 71 décès (3,8%),‎
‎ a montré que le traitement par le médicament n’avait aucun effet significatif sur la survie.26La‎
‎ pharmacocinétique de l’ivermectine pour le traitement de la COVID-19‎
‎ a été une question controversée. Les concentrations inhibitrices plasmatiques d’ivermectine pour le SRAS-CoV-2 sont élevées; ainsi, il est difficile d’établir un schéma posologique efficace de dose d’ivermectine sans provoquer d’effets‎
‎ toxiques chez les patients.27,28 Les schémas posologiques qui ont produit des résultats favorables‎
‎ contre la COVID-19 allaient d’une dose unique de‎
‎ 0,2 mg/kg à 0,6 mg/kg/j pendant 5 jours29-32 ; un effet antiviral dépendant de la concentration a été démontré parKrolewiecki‎
‎ et al.29 Des études pharmacocinétiques ont suggéré‎
‎ qu’une dose unique allant jusqu’à 120 mg d’ivermectine peut être sûre et‎
‎ bien tolérée.33Considérément du pic de charge‎
‎ virale du SRAS-CoV-2 au cours de la première semaine de la maladie et de son allongement dans la maladie sévère,34‎
‎ notre essai a utilisé une dose d’ivermectine de 0,4 mg / kg de corps‎
‎ poids quotidien pendant 5 jours. L’incidence nettement plus élevée d’EI dans‎
‎ le groupe de l’ivermectine soulève des préoccupations quant à l’utilisation de ce médicament‎
‎ en dehors des contextes d’essai et sans surveillance médicale. ‎
‎LimitesNotre‎
‎ étude a des limites. Premièrement, la conception‎
‎ de l’essai ouvert pourrait contribuer à la sous-déclaration des événements indésirables dans le groupe témoin tout en‎
‎ surestimant les effets médicamenteux de l’ivermectine. Deuxièmement, notre étude n’a pas été conçue pour évaluer les effets de l’ivermectine sur la mortalité due à la COVID-19. Enfin, la‎
‎ généralisabilité de nos résultats peut être limitée par la population d’études plus âgées‎
‎, bien que les personnes plus jeunes et en meilleure santé présentant un faible risque de maladie grave soient moins susceptibles de bénéficier de‎
‎ traitements spécifiques contre la COVID-19.‎
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 24178
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 3985

Re: Avis sur l'Ivermectine ? Médicament efficace à 99,8% en 48h contre le COVID-19 ?




par Obamot » 19/02/22, 10:50

D’aprės ce que tu en dis: (qui n’engage que toi)
Il n’est dit nulle part depuis combien de jours APRĖS le début de l’infection, le traitement a commencé ALORS QUE TOUT LE MONDE SAIT QUE C’EST UNE DONNÉE ESSENTIELLE. Par ailleurs, il n’est pas logique de différencier les cas ambulatoires des cas moyen à plus graves, c’est un gros bias lorsque l’on dit ça:
qui‎ a révélé que l’ivermectine était inefficace pour réduire le risque‎ d’hospitalisation. ‎
Puisque pour dire ça, il vaudrait bien donner un traitement précoce AVANT l’hospitalisation proprement dite (sinon on ne peut pas le dire...) il est bien dit qu’il y a une frange traitée en ambulatoire, mais où en seraient les résultats et pourquoi les dissocier? Les dissocier montre alors forcément un bilan défavorable.
Encore une étude dont le but déclaré semble de délibérément réunir toutes les conditions pour prouver l’échec de la molécule.

Autres données essentielles manquantes, il est dit qu’il y a des patients comorbides mais on ne sait pas combien ni la répartition par âge.

=> poubelle

T’es un grand spécialiste de ce genre de torchons.
0 x
Où va le monde? KoWeït-(19) & See...


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités