Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxDémission du Dr Raoult, partisan de la Chloroquine, du Conseil Scientifique Covid19

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
pedrodelavega
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 988
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 73

Re: Démission du Dr Raoult, partisan de la Chloroquine, du Conseil Scientifique Covid19

Message non lupar pedrodelavega » 01/08/20, 13:01

Adrien (ex-nico239) a écrit :On s'en fout un peu non ?
Ben non, Tu postes un truc. C'est important de savoir si l'info est fiable ou pas.

Adrien (ex-nico239) a écrit :Les médecins prescrivent c'est l'essentiel.
En l'occurence, cet article de France soir ne le prouve pas.
Les médecins ne prescrivent pas:

"La fin de l'état d'urgence sanitaire a entraîné la levée d'un certain nombre de dérogations concernant la prescription et la délivrance de médicaments. Mais l'hydroxychloroquine est loin d'avoir été "réautorisée en douce" contre le Covid, comme le prétendent plusieurs posts massivement partagés sur Facebook."
https://www.egora.fr/actus-pro/conditio ... nopaging=1
(Site d’informations médicales et professionnelles, Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé.)
0 x

pedrodelavega
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 988
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 73

Re: Démission du Dr Raoult, partisan de la Chloroquine, du Conseil Scientifique Covid19

Message non lupar pedrodelavega » 01/08/20, 14:12

Adrien (ex-nico239) a écrit :
pedrodelavega a écrit :Nouvelle étude randomisée HCQ+AZT:
https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/N ... tured_home
"CONCLUSIONS:
Chez les patients hospitalisés avec Covid-19 d'intensité légère à modérée, l'utilisation d'hydroxychloroquine, seule ou avec l'azithromycine, [b]n'a pas amélioré l'état clinique à 15 jours par rapport aux soins standard
."

J'avais déjà relevé des trucs pas clairs sur cette étude balancée à la va comme je te pousse
Je vois que le boulot a été fait de fond en comble en relevant également des bizarreries que j'avais noté c'est parfait
Covid-19 : Les auteurs, d’une étude publiée dans le NEJM, concluent qu’on ne peut pas conclure

1/ C'est une "review" de qui? (Francesoir?, collectif?). Valeur scientifique?

2/ Cette publi a déjà été revue par des pairs (oui ça ne prouve pas qu'elle soit valide à 100%. cf l'étude de Surgisphère. Mais dans le cas de cette dernière, tous sont ok sur cette rétractation y compris les auteurs.--> Est-ce les infectiologues/épidémiologistes/chercheurs/etc.. sont ok avec cette "review" de France soir?). Pour l’anecdote, Raoult a acclamé la publication de Perronne--> Elle a été rétractée.

3/ Quoi qu'il en soit, oui, il y a des limites et des biais dans cette étude, comme dans à peu près toute.
N'y en a-t-il pas plus encore dans celle de Raoult? Et du coup, quelle conclusion en tirer?

Dans toute cette affaire, il y a des études qui suggèrent que l'HCQ (etc...) est efficace et d'autres qui suggèrent le contraire.
Hors, soit elle l'est, soit elle l'est pas mais pas les deux. De ton coté, comment tu fais pour savoir qui a raison?
De mon point de vue de non-expert dans ce domaine, il m'est difficile de trancher par moi même --> Je m'en remets donc au consensus scientifique le plus large.
Les principales sources et soutiens de l'HCQ sont les gouvernants populistes, quelques personnels de santé controversés/sulfureux, les sites peu fiables (Francesoir, C19study, et autres) et les réseaux sociaux qui en arrivent très souvent à des dénigrements/attaques sur la personne.

La plupart des sociétés savantes compétentes dans le domaine penchent pour une non-efficacité :arrowd:
- Revue indépendante "Prescrire": https://www.prescrire.org/Fr/203/1845/5 ... tails.aspx
- HUG Suisses (ont essayé puis arrêté): https://www.hug.ch/sites/interhug/files ... vid-19.pdf
- National COVID-19 Clinical Evidence Taskforce Australie (a essayé puis arrêté): https://covid19evidence.net.au/
- Institut national d’excellence en santé et en services sociaux Québec : https://www.inesss.qc.ca/a-propos/missi ... leurs.html
- Society of Infectious Diseases Brésil (où la situation s’aggrave): https://www1.folha.uol.com.br/equilibri ... ogia.shtml
- American College of Physicians: https://www.acpjournals.org/doi/10.7326/L20-1007
- Hopitaux suédois (ont essayé puis arrêté): https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html
(non exhaustif, la liste est bcp plus longue)
Ils s'accordent à dire, qu'à l'heure actuelle, les preuves d'efficacité sont bien moins solide que les preuves d’inefficacité.
:arrow: Voir la méta-analyse interactive publiée dans le BMJ:
https://www.bmj.com/content/370/bmj.m2980
bmj.JPG
bmj.JPG (85.81 Kio) Consulté 220 fois


(La dernière étude Italienne que tu as cité est une préview non évaluée...donc wait and see)
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6059
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Démission du Dr Raoult, partisan de la Chloroquine, du Conseil Scientifique Covid19

Message non lupar izentrop » 01/08/20, 14:14

Adrien (ex-nico239) a écrit :Dans leur étude, Arshad et al ont apporté les preuves d'une réduction de la mortalité chez les patients Covid-19 prenant de l'hydroxychloroquine seule ou avec de l'azithromycine dans une étude observationnelle aux États-Unis (Arshad et al., 2020).
preuve autoproclamée qui n'a aucune valeur pour la science comme celles de Raoult.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6925
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1253

Re: Démission du Dr Raoult, partisan de la Chloroquine, du Conseil Scientifique Covid19

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 01/08/20, 18:54

pedrodelavega a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :On s'en fout un peu non ?
Ben non, Tu postes un truc. C'est important de savoir si l'info est fiable ou pas.

Adrien (ex-nico239) a écrit :Les médecins prescrivent c'est l'essentiel.
En l'occurence, cet article de France soir ne le prouve pas.
Les médecins ne prescrivent pas:

"La fin de l'état d'urgence sanitaire a entraîné la levée d'un certain nombre de dérogations concernant la prescription et la délivrance de médicaments. Mais l'hydroxychloroquine est loin d'avoir été "réautorisée en douce" contre le Covid, comme le prétendent plusieurs posts massivement partagés sur Facebook."
https://www.egora.fr/actus-pro/conditio ... nopaging=1
(Site d’informations médicales et professionnelles, Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé.)


Non mais je rêve Image, je m'attendais à un article basé sur les textes de loi, les décrets, abrogés, puis réécrits, puis abrosgés ... enfin bref du juridique.

Enfin un truc sérieux qui aurait semblé coller avec ta pseudo démarche...
Mais malheureusement il est désespérant que constater le niveau des trolls cette année.

Tu cites un truc dont voici le texte INTÉGRAL, p.... c'est vachement documenté leur merdouille, on dirait du Télé Loisirs

La fin de l'état d'urgence sanitaire a entraîné la levée d'un certain nombre de dérogations concernant la prescription et la délivrance de médicaments. Mais l'hydroxychloroquine est loin d'avoir été "réautorisée en douce" contre le Covid, comme le prétendent plusieurs posts massivement partagés sur Facebook. Les médecins généralistes peuvent-ils oui ou non prescrire de l'hydroxychloroquine ? Ces derniers mois, la publication de différents décrets et arrêtés encadrant la prescription de cette molécule a considérablement complexifié la question, ouvrant la porte à différentes interprétations. Des posts Facebook, partagés en masse, ont récemment... le reste étant réservé aux abonnés... on aimerait bien le connaître.

En tous les cas la tournure du chapo visible qui ne laisse émerger que la phrase que tu as mise en exergue laisse deviner des intentions bien pourries de leur part.
S'ils avaient été honnêtes au lieu d'être fourbes ils auraient pu faire de l'abscons comme la DGS et écrire au moins «retour au droit commun» si cela leur avait brûlé les entrailles d'écrire, encore plus honnêtement «oui depuis le 10 juillet l'hydroxychloroquine a été réautorisée».


Je te renvoie à Maudrux qui bosse lui et ne rédige pas 4 lignes vides de sens.
Ce qui ne veut pas dire que tout ne va pas évoluer demain par une nouvelle ligne dans le JO annulant tout, on les connait les lascars.

La saga des décrets chloroquine et masques : erratum

Errare humanum est, perseverare diabolicum »

Dernière minute , 28 juillet, 11 H : j’annule ce billet rédigé hier suite à des infos que l’on m’a donné hier, mais vous en laisse la lecture pour apprécier le travail de nos rédacteurs de textes. Seule la conclusion reste encore plus valable. Les explications de cette annulation sont dans la réponse à Bertrand L et dans une réponse de Herté07. LA PRESCRIPTION EST DONC AUTORISÉE, (avec les règles d’avant le 23 mars)



Une autre chère à l'endormi

Covid-19 : la délivrance d'hydroxychloroquine est-elle de nouveau autorisée ?

Depuis la fin du mois de mai, il n’était donc théoriquement plus possible (hors protocoles de recherche) de prescrire de l’hydroxychloroquine à des patients Covid, même hospitalisés. Et la restriction de délivrance dans les pharmacies de ville aux patients Covid était toujours en vigueur.

Ce gymkhana législatif s’est achevé le 10 juillet, avec la parution d’un arrêté qui, dans son article 36, abroge l’intégralité de l’arrêté du 23 mars.

Depuis, «cette prescription fait retour au droit commun», commente la DGS. L’hydroxychloroquine peut donc être prescrite dans le cadre de son autorisation de mise sur le marché (AMM), c’est-à-dire en respectant ses indications habituelles (comme pour le lupus érythémateux, la polyarthrite rhumatoïde…). Ou alors être prescrite hors AMM, «sous la responsabilité du médecin au vu des données acquises de la science, (qui, à ce stade, ne font apparaître aucun bénéfice de ce traitement contre le Covid-19)», nous écrit la DGS.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6925
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1253

Re: Démission du Dr Raoult, partisan de la Chloroquine, du Conseil Scientifique Covid19

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 01/08/20, 23:49

pedrodelavega a écrit :1/ C'est une "review" de qui? (Francesoir?, collectif?). Valeur scientifique?


Sur le coup il n'y avait pas besoin d'être très spécialiste pour relever un certain nombre de bizarreries.


pedrodelavega a écrit :3/ Quoi qu'il en soit, oui, il y a des limites et des biais dans cette étude, comme dans à peu près toute.
N'y en a-t-il pas plus encore dans celle de Raoult? Et du coup, quelle conclusion en tirer?

Dans toute cette affaire, il y a des études qui suggèrent que l'HCQ (etc...) est efficace et d'autres qui suggèrent le contraire.


C'est bien on progresse vers un peu plus d'objectivité.
C'est par vague chez toi si ma mémoire est bonne... pourvu que ça dure



pedrodelavega a écrit :De ton coté, comment tu fais pour savoir qui a raison?


Ah la question...

Si tu avais bien suivi mes posts (mais je te l'accorde c'est un long débat) depuis le début j'ai souvent dit que Raoult je m'en foutais autant que Gilead.

L'essentiel c'est

1. la LIBERTÉ qu'elle soit de prescrite ou d'expression.
2. de donner sa chance à tout le monde de Raoult à Gilead ou les malgaches sans parti pris.

Or c'est pile le contraire qui s'est passé depuis le début.

Avoue que c'est ballot et étrange à la fois.

Pourquoi 99% des médias sont contre un possible traitement alors qu'au contraire ils devraient tous se montrer hyper enthousiastes pour TOUTES les pistes de traitements d'où qu'elles viennent : de France, de l'OMS, d'un big pharma, de Marseille, de Madagascar ou de l'Inserm.

Au lieu de cela c'est un bordel sans nom depuis le début avec des argumentations débile du style la chloroquine est un «poison mortel».

Une telle débilité déballée à longueur d'antenne et de fausses études par des scientifiques véreux a de quoi te faire douter de l'honnêteté du consensus à 99% contre tous les traitements sauf ceux de Gilead.

En plus la Covid est une maladie à plusieurs phases, ce que la majorité des médias et des intervenants a fait semblant d'ignorer pendant des semaines et des semaines.
Ça aussi ça te met la puce à l'oreile qu'il y a un truc qui cloche

Pourquoi se focaliser exclusivement sur la phase cytokinique?
Pour fourguer un médicament miracle?
Juste pour faire du Raoult bashing alors qu'on savait pertinemmet qu'il avait raison?
Idem que pour l'HCQ est un «poison», avec le recul tous ceux qui ont (sciemment ou pas) zappé cette phase qu'on appellera d'incubation sont totalement ridicules à l'heure actuelle.

Au final tout le monde a sans doute un peu raison et un peu tort et le temps séparera le bon grain de l'yvraie.
1 x

pedrodelavega
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 988
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 73

Re: Démission du Dr Raoult, partisan de la Chloroquine, du Conseil Scientifique Covid19

Message non lupar pedrodelavega » 02/08/20, 07:48

Adrien (ex-nico239) a écrit :Non mais je rêve Image, je m'attendais à un article basé sur les textes de loi, les décrets, abrogés, puis réécrits, puis abrosgés ... enfin bref du juridique.

Enfin un truc sérieux qui aurait semblé coller avec ta pseudo démarche...
Mais malheureusement il est désespérant que constater le niveau des trolls cette année.

Tu cites un truc dont voici le texte INTÉGRAL, p.... c'est vachement documenté leur merdouille, on dirait du Télé Loisirs

La suite de l'article:

La prescription hors AMM est possible, comme avant, à condition qu'elle soit justifiée "par les connaissances scientifiques", "que le patient en soit clairement informé", que cela soit "mentionné sur l'ordonnance", précise la DGS. En cas de problème, "la responsabilité civile, pénale ou ordinale du médecin peut être engagée", souligne-t-elle.

La prescription dans le traitement du Covid reste, de fait, exclue : elle n'est pas indiquée, les connaissances scientifiques font défaut pour une prescription hors AMM, et la dérogation émise fin mars concernant son utilisation pour les formes graves de Covid, à l'hôpital, sur décision collégiale des médecins et sous surveillance stricte, a été supprimée par le décret du 26 mai dernier.
0 x
pedrodelavega
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 988
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 73

Re: Démission du Dr Raoult, partisan de la Chloroquine, du Conseil Scientifique Covid19

Message non lupar pedrodelavega » 02/08/20, 08:12

Adrien (ex-nico239) a écrit :
Pedrodelavega a écrit :Dans toute cette affaire, il y a des études qui suggèrent que l'HCQ (etc...) est efficace et d'autres qui suggèrent le contraire.
C'est bien on progresse vers un peu plus d'objectivité.
C'est par vague chez toi si ma mémoire est bonne... pourvu que ça dure
Je n'ai jamais dit le contraire donc cette remarque sur ma personne est vide de sens.

Adrien (ex-nico239) a écrit :L'essentiel c'est
1. la LIBERTÉ qu'elle soit de prescrite
Dans cette affaire, j'ai été choqué d'apprendre que les médecins, seuls dans leur coin, auraient le droit de prescrire un médicament hors AMM. Donc prescrire un médicament qui n'a pas été éprouvé dans ce cadre. Surtout qu'on en a déjà payer les frais par le passé.

Adrien (ex-nico239) a écrit :2. de donner sa chance à tout le monde de Raoult à Gilead ou les malgaches sans parti pris.
A cause de Raoult et son battage médiatique sur l'HCQ, toutes les molécules potentielles n'ont pas été testées avec la même chance (cf le nb d'essai sur l'HCQ Vs les autres et les difficultés de recrutement des patients vers d'autres bras)

Adrien (ex-nico239) a écrit :Au lieu de cela c'est un bordel sans nom depuis le début avec des argumentations débile du style la chloroquine est un «poison mortel».
A part de la bouche des pro-HCQ, je n'ai jamais entendu parler de "poison mortel", même si effectivement tout médicament est un poison, tout dépend de la dose/posologie. J'ai seulement entendu parlé d'effet secondaire (notamment en association), qui d'ailleurs semblent se confirmer dans la synthèse des dernières études (cf mon dernier lien ci-haut)

Adrien (ex-nico239) a écrit :En plus la Covid est une maladie à plusieurs phases, ce que la majorité des médias et des intervenants a fait semblant d'ignorer pendant des semaines et des semaines.
Ça aussi ça te met la puce à l'oreile qu'il y a un truc qui cloche
Pas remarqué, j'ai vu des études en tout genre publiées sur toutes les phases.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6925
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1253

Re: Démission du Dr Raoult, partisan de la Chloroquine, du Conseil Scientifique Covid19

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 02/08/20, 11:45

pedrodelavega a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :L'essentiel c'est
1. la LIBERTÉ qu'elle soit de prescrite
Dans cette affaire, j'ai été choqué d'apprendre que les médecins, seuls dans leur coin, auraient le droit de prescrire un médicament hors AMM. Donc prescrire un médicament qui n'a pas été éprouvé dans ce cadre. Surtout qu'on en a déjà payer les frais par le passé.


Et moi je suis choqué du contraire.


Adrien (ex-nico239) a écrit :2. de donner sa chance à tout le monde de Raoult à Gilead ou les malgaches sans parti pris.
pedrodelavega a écrit :A cause de Raoult et son battage médiatique sur l'HCQ, toutes les molécules potentielles n'ont pas été testées avec la même chance (cf le nb d'essai sur l'HCQ Vs les autres et les difficultés de recrutement des patients vers d'autres bras)


Tu parles Charles.
Ils ont des moyens démesurés.
S'ils avaient voulu ils auraient effectué tous les tests qu'ils voulaient.


Adrien (ex-nico239) a écrit :Au lieu de cela c'est un bordel sans nom depuis le début avec des argumentations débile du style la chloroquine est un «poison mortel».

pedrodelavega a écrit :A part de la bouche des pro-HCQ, je n'ai jamais entendu parler de "poison mortel", même si effectivement tout médicament est un poison, tout dépend de la dose/posologie. J'ai seulement entendu parlé d'effet secondaire (notamment en association), qui d'ailleurs semblent se confirmer dans la synthèse des dernières études (cf mon dernier lien ci-haut)


Allez ne fais pas le faux cul durant plusieurs semaine le battage médiatique était basé sur la toxicité de l'hydroxychloroquine les torsades de pointe et tout le bazar, pour laisser supposer que c'était dangereux de l'utiliser.
Faudrait avoir été sur mars pour ne pas en avoir entendre parler.
On l'a assez souligné ici
C'était malhonnête, débile et complètement surréaliste.
Et avec le recul tous ces gens là, et notamment les scientifiques, qui ont promu cette désinformation contre un médicament qui était en vente libre en France et utilisé depuis des décennies dans le monde, apparaissent comme clairement des vendus


Adrien (ex-nico239) a écrit :En plus la Covid est une maladie à plusieurs phases, ce que la majorité des médias et des intervenants a fait semblant d'ignorer pendant des semaines et des semaines.
Ça aussi ça te met la puce à l'oreile qu'il y a un truc qui cloche
Pas remarqué, j'ai vu des études en tout genre publiées sur toutes les phases.[/quote]

Allez zou plus troll que toi tu meurs.... je te parle médias et intervenants et tu tentes de manipuler «études»... pfff troll amateurImage
Un exemple parmi tant d'autres, le décret du gouvernement prescrivait l'hydroxychloroquine en phase finale : pile là où cela ne sert à rien et où cela peut s'avérer dangereux pour le patient.
En ignorant ostensiblement les conseils de Raoult qui la prescrivait en phase précoce, ce pourquoi elle doit être utilisée.
Eh oh avec une réponse comme celle là c'est bon
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6925
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1253

Re: Démission du Dr Raoult, partisan de la Chloroquine, du Conseil Scientifique Covid19

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 02/08/20, 11:49

pedrodelavega a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :Non mais je rêve Image, je m'attendais à un article basé sur les textes de loi, les décrets, abrogés, puis réécrits, puis abrosgés ... enfin bref du juridique.

Enfin un truc sérieux qui aurait semblé coller avec ta pseudo démarche...
Mais malheureusement il est désespérant que constater le niveau des trolls cette année.

Tu cites un truc dont voici le texte INTÉGRAL, p.... c'est vachement documenté leur merdouille, on dirait du Télé Loisirs

La suite de l'article:

La prescription hors AMM est possible, comme avant, à condition qu'elle soit justifiée "par les connaissances scientifiques", "que le patient en soit clairement informé", que cela soit "mentionné sur l'ordonnance", précise la DGS. En cas de problème, "la responsabilité civile, pénale ou ordinale du médecin peut être engagée", souligne-t-elle.

La prescription dans le traitement du Covid reste, de fait, exclue : elle n'est pas indiquée, les connaissances scientifiques font défaut pour une prescription hors AMM, et la dérogation émise fin mars concernant son utilisation pour les formes graves de Covid, à l'hôpital, sur décision collégiale des médecins et sous surveillance stricte, a été supprimée par le décret du 26 mai dernier.


Je n'ai pas accès à l'article...

Ce qui signifierait que ce que répond la DGS à Libé est faux
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6925
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1253

Re: Démission du Dr Raoult, partisan de la Chloroquine, du Conseil Scientifique Covid19

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 02/08/20, 23:29

Très intéressant cet article

Hydroxychloroquine: Why Is Using It to Treat Coronavirus So Controversial?

Voilà une conclusion qu'on aimerait lire dans la presse française

But as of now, with the very little understanding that exists for the COVID-19, this drug may not be the gold standard but it surely is a good substitute for the gold standard.

In simple words, till a better solution is found, hydroxychloroquine and corticosteroids should be given to the patients infected with SARS-Cov-2, as the main aim of government and hospitals right now should be treating patients and controlling the pandemic. The choice of treatment drugs should be left to the doctors and scientists, and the politicization of a drug should be avoided because it can lead to regression in the control over this pandemic that has left thousands dead. More randomized and controlled, unbiased studies need to be done on the use of hydroxychloroquine for these patients.


Trad Google
Mais à cet instant, avec le très peu de compréhension qui existe pour le COVID-19, ce médicament [HCQ] n'est peut-être pas l'étalon-or, mais c'est sûrement un bon substitut à l'étalon-or.

En termes simples, jusqu'à ce qu'une meilleure solution soit trouvée, l'hydroxychloroquine et les corticostéroïdes doivent être administrés aux patients infectés par le SRAS-Cov-2, car l'objectif principal du gouvernement et des hôpitaux à l'heure actuelle devrait être de traiter les patients et de contrôler la pandémie.

Le choix des médicaments thérapeutiques doit être laissé aux médecins et scientifiques, et la politisation d'un médicament doit être évitée car elle peut conduire à une régression dans la maîtrise de cette pandémie qui a fait des milliers de morts.

Des études plus randomisées, contrôlées et non biaisées doivent être menées sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine chez ces patients.
0 x


Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités