Covid-19: vaccins et immunologie

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1531
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 520

Re: Covid-19: vaccins et immunologie




par GuyGadeboisLeRetour » 20/02/21, 00:59

ABC2019 a écrit :c'est tout à fait normal que la mortalité soit plus élevée chez les vaccinés que chez les non vaccinés !

Alors oui bon ben, quand on en arrive à ce degré, hein, c'est.... 'fin, quand on en est là... mais bon quoi, pffffff, y'a plus rien à dire, quoi... on est soufflé, on en reste prostré de alléluia, quoi, c'est prophétique, on s'incline, on prend la vaseline, on se penche, on pense plus on prie: extatique ! :mrgreen:
Fabrice Luchini: Cc'est tout à fait normal que la mortalité soit plus élevée chez les vaccinés que chez les non vaccinés ! C'est énorme ! Énorme !!!"
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10828
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 697

Re: Covid-19: vaccins et immunologie




par janic » 20/02/21, 09:51

abc
en clair t'as rien compris à ce que j'ai dit. Il ne tue pas les vaccinés, mais il ne les protège pas instantanément. Et si on vaccine en priorité les plus fragiles, c'est normal qu'il y en ait plus qui meurent chez les vaccinés au début.
indépendamment d'aller voir un psy pour régler tes problèmes narcissiques, tu devrais faire analyser ta phraséologie par un prof de français et de philosophie. Ta formulation est pourtant très claire et il n'y a que toi pour croire l'avoir bien formulée.
Cette phrase est pourtant claire et indique tout aussi clairement que ce vaccin tue ceux qui ont été vaccinés puisque ceux qui ne l'on pas été, selon toi, ne sont pas morts, eux! Or qu'il ne les protège pas instantanément, c'est une vérité de la Palice vaccinale, et cela depuis Pasteur qui n'avait pas fait mieux puisque ses vaccinés mourraient de l'injection du vaccin, pas de la maladie elle même et cela à continué de se produire systématiquement depuis.(BCG, variole, polio,etc...) Oh, pardon, ce n'étaient que des coïncidences évidemment! :roll: Bizarre, vous avez dit bizarre, comme c'est étrange!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
robob
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 160
Inscription : 12/04/13, 14:28
x 110

Re: Covid-19: vaccins et immunologie




par robob » 20/02/21, 12:21

ABC2019 a écrit :
janic a écrit :
c'est tout à fait normal que la mortalité soit plus élevée chez les vaccinés que chez les non vaccinés !
donc en clair le vaccin tue les vaccinés

en clair t'as rien compris à ce que j'ai dit. Il ne tue pas les vaccinés, mais il ne les protège pas instantanément. Et si on vaccine en priorité les plus fragiles, c'est normal qu'il y en ait plus qui meurent chez les vaccinés au début.

C'est pour ça que j'ai parlé du lit : c'est vrai qu'énormément de gens meurent dans un lit, ça veut pas dire "qu'en clair c'est le lit qui tue les gens".


Je comprends ce que ABC2019 veut dire. Restons logiques messieurs, ce qu'il explique est juste mais pas expliqué :

- on sait que 90% des décès sont chez les plus de 65ans et 5% chez les personnes à comorbidité.
- on vaccine en priorité ces 95%.
- il faut 3 semaines pour la deuxième dose et 1 semaine ensuite pour atteindre l'efficacité maximale.
- pendant ces 4 semaines, si on compare les décès du groupe des vaccinés au groupe des non vaccinés, on compare un groupe ou on à 95% de chance de mourir à un groupe ou on à 5% de mourir !
- il est donc logique qu'avant que le vaccin fasse effet, il y ai plus de décès dans le groupe vacciné que dans l'autre.
- Après les 4 semaines, le vaccin est sensé être efficace, alors le groupe des vaccinés devrait avoir une chute des décès. Par exemple, si le vaccin est efficace à 90%, on devrait avoir 90% de décès en moins.
- Comme ce groupe représente 95% des décès, on devrait se retrouver avec 95%x(1-90%)= 9.5% de décès.
- L'autre groupe, s'il n'est toujours pas vacciné représente toujours 5% des décès.
- L'autre groupe comprend donc toujours moins de décès (5% VS 9.5%) même 4 semaines après la vaccination du premier groupe.

CQFD.

Donc vous êtes une bande d'ignares et ABC2019, pour une fois, a raison.:mrgreen:

PAR CONTRE :

En suivant ce genre de démonstration, on peut aussi aussi faire le calcul suivant :

- Le 20 janvier, j'ai posté un article ici qui indiquait que 80% des +65 ans avaient reçu leur deuxième dose.
- Une semaine après, le 27 janvier, D'après Pfizer, ces personnes sont immunisées à 90% (d'efficacité).
- Statistiquement, les décès covid adviennent 18 jours après la déclaration de la maladie.
- Depuis le 27 janvier 90% de 80% des plus de 65 ans devraient ne plus pouvoir mourir. Cela fait 72%.
- Donc, comme 95% des décès sont dans cette tranche d'âge, alors 72% x95%= 68% c'est la baisse du nombre de décès 18 jours après le 27 janvier.
- Ce jour c'est le 14 février : nous sommes le 20 février. Depuis le 14/02, on devrait avoir une baisse de plus de 68% de la mortalité covid, compte non tenu des autres nombreuses personnes vaccinées et de la baisse mondiale de la mortalité.
- Hier il y avait 32 décès en moyenne sur 7 jours en Israël. Le maximum de décès sur 7 jours depuis le début de la pandémie est 64, le 25 janvier. le maximum atteint au pic de l'automne était 38 décès et en avril 9 décès.

Pour moi le vaccin ne fonctionne pas (si bien que ça). Les explications serait :
- Il n'est pas efficace à 90% sans doute en dessous de 50%.
- Ce n'est plus les vieux qui meurent mais les moins de 65 ans sans comorbidité, vu que les autre sont vaccinés.
J'ai essayé d'introduire une notion de létalité dans mes calculs, mais j'ai constaté que en Israël, le nombre de décès ne suit pas du tout l'évolution du nombre de cas (avec un décalage de 15/18 jours). Par exemple, il y a eu une forte augmentation des décès vers le 15 décembre, alors même que 15 jours avant le nombre de cas restait très bas : ce sont des incohérences, quelques dizaines de morts ne permettent pas d'avoir un échantillon statistiquement représentatif, même lissé sur 7 jours.

Bien entendu, ce sont des calculs à la louche : il faudrait avoir des statistiques détaillées sur les personnes hospitalisées et décédées, l'âge, les comorbidités, les dates, etc... Pour que des épidémiologistes puissent débattre. Mais pas seulement ceux de Pfizer, du gouvernement Israélien et les journalistes du Monde de conclure... :mrgreen:
0 x
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1531
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 520

Re: Covid-19: vaccins et immunologie




par GuyGadeboisLeRetour » 20/02/21, 12:32

robob a écrit :......

Sauf qu'on pourrait comprendre aussi qu'il meure plus de personnes vaccinées que de personnes non vaccinées pour une même tranche d'âge, ce qui signifierait de fait que le vaccin tue.
2 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10828
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 697

Re: Covid-19: vaccins et immunologie




par janic » 20/02/21, 13:26

robob
au cas où la première formulation ne fut pas assez claire, sa deuxième formulation n'est plus ambigue
en clair t'as rien compris à ce que j'ai dit. Il ne tue pas les vaccinés, mais il ne les protège pas instantanément. Et si on vaccine en priorité les plus fragiles, c'est normal qu'il y en ait plus qui meurent chez les vaccinés au début.
si je sais encore analyser cette phrase elle précise clairement, cette fois ci, qu'il s'agit bien d'une mortalité qui se trouve bel et bien chez ces vaccinés, pas chez les non vaccinés qui sont aussi dans les tranches vaccinables justement, pas par rapport au reste de la population. Laquelle n'est que peu concernée par la mortalité et n'a pas besoin de vaccin. Sinon c'est comme comparer des choux et des carottes.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 57673
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2079

Re: Covid-19: vaccins et immunologie




par Christophe » 20/02/21, 16:19

Nan la vraie question est : c’est quand la fin du début ?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1531
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 520

Re: Covid-19: vaccins et immunologie




par GuyGadeboisLeRetour » 20/02/21, 16:25

Christophe a écrit :Nan la vraie question est : c’est quand la fin du début ?

Aucune idée, mais aujourd'hui, c'est le début de la fin... :mrgreen:
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1531
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 520

Re: Covid-19: vaccins et immunologie




par GuyGadeboisLeRetour » 20/02/21, 16:28

Christophe a écrit :L’inventeur du gel hydroalcoolique est français !


Didier Pittet, né le 20 mars 1957 à Genève, est un médecin infectiologue et épidémiologiste suisse. Il est spécialiste de l'hygiène des mains et du contrôle des infections. En 1995, il a découvert que la friction hydroalcoolique est plus efficace que le lavage des mains à l'eau et au savon pour lutter contre les maladies nosocomiales. Il est l'inventeur du gel hydroalcoolique, disponible dès 1965.
Wikipedia
Suisse Français, alors... :cheesy:
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5693
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 266

Re: Covid-19: vaccins et immunologie




par ABC2019 » 20/02/21, 17:22

GuyGadeboisLeRetour a écrit :
robob a écrit :......

Sauf qu'on pourrait comprendre aussi qu'il meure plus de personnes vaccinées que de personnes non vaccinées pour une même tranche d'âge, ce qui signifierait de fait que le vaccin tue.

non, pas plus que le fait qu'il meure plus de personne dans un lit que hors d'un lit ne prouve que c'est le lit qui tue.
Ton raisonnement aurait été correct si le vaccin avait été injecté à une population tirée aléatoirement .. donc... en double aveugle ! (eh oui c'est ça l'interet :mrgreen: !). Mais si la population est biaisée dans le choix au départ, tu ne peux rien en conclure.
0 x
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1531
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 520

Re: Covid-19: vaccins et immunologie




par GuyGadeboisLeRetour » 20/02/21, 17:25

ABC2019 a écrit :
GuyGadeboisLeRetour a écrit :
robob a écrit :......

Sauf qu'on pourrait comprendre aussi qu'il meure plus de personnes vaccinées que de personnes non vaccinées pour une même tranche d'âge, ce qui signifierait de fait que le vaccin tue.

non, pas plus que le fait qu'il meure plus de personne dans un lit que hors d'un lit ne prouve que c'est le lit qui tue.
Ton raisonnement aurait été correct si le vaccin avait été injecté à une population tirée aléatoirement .. donc... en double aveugle ! (eh oui c'est ça l'interet :mrgreen: !). Mais si la population est biaisée dans le choix au départ, tu ne peux rien en conclure.

"Tu as raison".
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 22 invités