Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxCovid-19: vaccins et immunologie

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 13155
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 466

Re: Covid-19: vaccins et immunologie

Message non lupar Obamot » 25/09/20, 23:02

Du nouveau sur le front des vaccinations.

Sur les premiers vaccins donnés aux populations

La Directrice du Centre vaccinologie HUG. Claire-Anne Siegrist, a déclaré :
— cela va être un très long parcours pour que les vaccins démontrent leur efficacité et leur sûreté;
— il est donc “urgent de ne pas aller trop vite”;
— en octobre novembre, ce que nous allons apprendre des nouveaux vaccins, ce sera “l’efficacité contre les complications, l’efficacité contre la maladie covid;
— il va falloir très longtemps pour savoir si l’efficacité porte aussi ’sur le risque qu’on représente pour l’autre’ = risque de transmission;
— tant que ça n’est pas connu, ce serait vraiment de la folie de renoncer aux mesures: de masque, de distance, d’isolement, de test, (etc)

Et donc, l’objectif est de voir si les personnes vaccinées ne représentent pas un risque pour les non vaccinées (et vice versa)

C’est beau le civisme! On ne peut que remarquer que les premières populations à en bénéficier vont un peu servir de cobayes, et que si l’on souhaite se faire vacciner, cela ne dispensera pas de pratiquer la distanciation sociale, l’hygiène des mains et le port du masque!

Et ce tant que l’on ne saura pas tout de leur efficacité.
”On ne sera pas très avancé, mais faut quand même continuer d’avancer” diraient les Shadocks :mrgreen:

Ceux qui avaient cru que la vaccination allait d’emblée régler le problème dès qu’elle serait disponible, ne doivent pas avoir de faux espoirs. Ce qu’il vaut mieux c’est de développer sa propre immunité. avec des mesures simples comme consommer tous les jours des huiles de première pression ã froid, et ce genre de choses post412060.html#p412060
1 x

VetusLignum
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 972
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 225

Re: Covid-19: vaccins et immunologie

Message non lupar VetusLignum » 30/09/20, 11:34

Il semble que les vaccins seront jugés, non sur leur capacité à empêcher l’infection, ni sur leur capacité à empêcher l'hospitalisation ou la mort, mais juste sur la sévérité des symptomes ordinaires comme la toux ou la fièvre.

One of the more immediate questions a trial needs to answer is whether a vaccine prevents infection. If someone takes this vaccine, are they far less likely to become infected with the virus? These trials all clearly focus on eliminating symptoms of Covid-19, and not infections themselves. Asymptomatic infection is listed as a secondary objective in these trials when they should be of critical importance.
It appears that all the pharmaceutical companies assume that the vaccine will never prevent infection. Their criteria for approval is the difference in symptoms between an infected control group and an infected vaccine group. They do not measure the difference between infection and noninfection as a primary motivation.
A greater concern for the millions of older people and those with preexisting conditions is whether these trials test the vaccine’s ability to prevent severe illness and death. Again we find that severe illness and death are only secondary objectives in these trials. None list the prevention of death and hospitalization as a critically important barrier.
https://www.forbes.com/sites/williamhas ... to-succeed


Les protocoles de tests ont-ils été conçus de manière à augmenter les chances que les vaccins puissent être validés même s’ils ne servent pas à grand-chose ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 13155
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 466

Re: Covid-19: vaccins et immunologie

Message non lupar Obamot » 30/09/20, 18:09

Tout ceux qui pensent qu’on pourra se vacciner en vitesse pour retourner à la normale, ça c’est une fausse idée.
Il va y avoir plusieurs générations de vaccins. Les premiers ã se l’inoculer seront des cobayes.

Honnêtement je ne crois pas qu’ils ont de bonnes et suffisantes perspectives pour savoir ce sur quoi ça va déboucher.
Le hasard va avoir une partie très importante, part qu’ils cherchent à réduire au minimum.... (du moins le croient-ils...)

Ce qui est pour moi ahurissant, c’est que la thèse la plus probable de l'origine du covid étant celle du labo, on va en rajouter encore plusieurs couches (des dizaines de milliers d’expériences de triturations de l’ARN des virus en labo P4, pour trouver et expérimenter des vaccins..) et personne parmi les politiques, les comités d’éthiques, ni nombre de scientifiques ayant signé de pétition pour un moratoire... redéfinir les conditons et protocoles d’expériences... non, rien, personne ne dit “stop”?

On a passé le million de morts, il est à craindre le pire soit ã venir...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55064
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1656

Re: Covid-19: vaccins et immunologie

Message non lupar Christophe » 01/10/20, 02:57

En parlant de cobayes...Ss in Uruguay...le retour ? :mrgreen:

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/coron ... c-20201001

Coronavirus: essais d'un vaccin au Panama par l'allemand CureVac

0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
VetusLignum
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 972
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 225

Re: Covid-19: vaccins et immunologie

Message non lupar VetusLignum » 02/10/20, 01:18

Obamot a écrit :Tout ceux qui pensent qu’on pourra se vacciner en vitesse pour retourner à la normale, ça c’est une fausse idée.
Il va y avoir plusieurs générations de vaccins. Les premiers ã se l’inoculer seront des cobayes.


Pour ma part, je crois davantage aux traitements anti-viraux qu’aux vaccins.
Un excellent article :
https://www.scientificamerican.com/arti ... s-of-aids/

Obamot a écrit :Honnêtement je ne crois pas qu’ils ont de bonnes et suffisantes perspectives pour savoir ce sur quoi ça va déboucher.
Le hasard va avoir une partie très importante, part qu’ils cherchent à réduire au minimum.... (du moins le croient-ils...)

Je pense qu’ils croient au pouvoir de la communication pour réussir à vendre des vaccins qui ne marchent pas.
Ils ont bien réussi à vendre du Remdesivir, alors rien n’est impossible.
1 x

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 13155
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 466

Re: Covid-19: vaccins et immunologie

Message non lupar Obamot » 05/10/20, 22:58

Absolument.

Vu que le covid a muté et que les mutants ne seraient pas devenus plus dangereux que la grippe, le vaccin — pour autant qu’il soit parfaitement sûr et ne provoque pas lui-même une sur-mortalité — revêt plus un effet psychologique dans le sens ou il va calmer l’anxiété de ceux qui se l’injecteront (geste pas anodin tout de même, gare aux adjuvants...) et faire ça est extrêmement utile.

Au plan purement thérapeutique, les traitements anti-viraux me semblent la meilleure piste aussi (merci pour tes recherches et à Adrien, vous nous faites découvrir plein de choses utiles).
Les effets seront vérifiables alors que pour les vaccins, la question reste ouverte...

Les meilleurs moyens (basiques) de lutte contre les mutants, à titre individuel et préventif, c’est:
— ne pas prendre froid:
— bien dormir:
— bien manger (bol alimentaire corrigé / équilibré):
— faire de l’exercice;
— avoir un bon moral, être joyeux et partager de l’amour avec ses proches...

(et ce en plus des gestes barrière, dont je ne cesse de répéter qu’il faut les poursuivre en l’état)

Aprės on peut développer avec des apports, après avoir fait un biocheck, ça devient très individuel. Comme j’estime à titre privé ne plus avoir besoin de masque. Mais j’encourage à le porter en public. Pour l’hygiène des mains, c’est une habitude depuis longtemps eu égard à mon job. Mais plutôt savon, l’alcool trop souvent à la longue, c’est pas très bon (ça va de temps en temps)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8128
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1514

Re: Covid-19: vaccins et immunologie

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 13/10/20, 07:08

0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 13155
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 466

Re: Covid-19: vaccins et immunologie

Message non lupar Obamot » 13/10/20, 10:21

Ça fait deux, AstraZeneca avait déjà suspendu ses essais pour des raisons similaires:

Coronavirus : AstraZeneca suspend les essais de son vaccin
après l'apparition d'une "maladie potentiellement inexpliquée" chez un volontaire


https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 99697.html

Un article intéressant sur la “Vaccination et auto-immunité” https://www.revmed.ch/RMS/2003/RMS-2433/22929
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55064
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1656

Re: Covid-19: vaccins et immunologie

Message non lupar Christophe » 13/10/20, 11:07

Les cas de ré-infection existent mais apparemment ils concernent tout le temps des souches différentes...

Une quinzaine de cas de réinfection de Covid-19 repérés dans le monde
Par Olivier Monod — 13 octobre 2020 à 07:03

«The Lancet» publie le parcours d'un Américain de 25 ans dont la deuxième exposition au Sars-CoV-2 a été plus sévère que la première. Il s'agit au moins du quinzième cas de réinfection dans le monde. Un sujet suivi de près par les scientifiques.

C’est le cas qui fait peur. Le médecin américain Mark Pandori publie mardi dans The Lancet l’historique d’un patient du Nevada infecté deux fois par le Sars-CoV-2 mais avec une deuxième version du Covid-19 pire que la première. Du 25 mars au 27 avril, l’homme de 25 ans souffre de toux, nausée, maux de tête et diarrhée. Il se remet et effectue même un test PCR négatif le 26 mai. A compter du 28 mai, il se plaint de fièvre, maux de tête et nausées. Il devra même être mis sous oxygène le 5 juin. Les deux infections ont été confirmées par PCR et les séquences génétiques des deux virus ont été analysées. Conclusion : l’écart génétique entre les deux virus est tel que les chercheurs penchent pour deux rencontres avec deux variants distincts du virus.

(...)


https://www.liberation.fr/sciences/2020 ... de_1802153
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55064
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1656

Re: Covid-19: vaccins et immunologie

Message non lupar Christophe » 13/10/20, 11:21

Obamot a écrit :Ça fait deux, AstraZeneca avait déjà suspendu ses essais pour des raisons similaires:

Coronavirus : AstraZeneca suspend les essais de son vaccin
après l'apparition d'une "maladie potentiellement inexpliquée" chez un volontaire


https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 99697.html

Un article intéressant sur la “Vaccination et auto-immunité” https://www.revmed.ch/RMS/2003/RMS-2433/22929


...et de TROIS !

L'essai du vaccin de Johnson & Johnson interrompu en raison d'un participant malade

Le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson a annoncé lundi la suspension de son essai clinique d'un vaccin contre le Covid-19, l'un des participants étant tombé malade.

«Nous avons interrompu temporairement le dosage supplémentaire dans tous nos essais cliniques d'un vaccin expérimental contre le Covid-19, y compris l'ensemble de l'essai de phase 3, en raison d'une maladie inexpliquée chez un participant», a déclaré le groupe dans un communiqué.

Cette suspension entraîne la fermeture du système d'inscriptions en ligne mis en place fin septembre pour recruter 60 000 participants dans le cadre de la phase 3 de l'essai, tandis que le comité indépendant pour la sécurité des patients a été saisi.

Des événements indésirables graves sont «une composante attendue de toute étude clinique, spécialement les études d'ampleur», a indiqué Johnson & Johnson. Les protocoles en vigueur dans la compagnie prévoient la suspension d'une étude afin de déterminer si l'événement indésirable grave est lié au médicament évalué et s'il est possible de reprendre l'essai. La compagnie AstraZeneca avait connu le même désagrément il y a quelques semaines.


https://www.liberation.fr/direct/
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 14 invités