Alimentation et faim: les morts de la malbouffe et de la malnutrition

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 29119
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 5737

Re: sante




par Obamot » 31/01/11, 11:28

janic a écrit :Maintenant de façon plus personnelle, tu parlais de syllogismes sur mon blog: lesquels?

..hé, héé: j'ai peu de temps là, mais ça c'est ton 'taf non?! A toi de les trouver... :D
[si vraiment tu n'y arrivais pas je te blancerais un MP, mais pas cette semaine, je touche pas terre...]

@++ là faut que je file!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1910
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 88

Re: santé




par Gaston » 31/01/11, 12:02

janic a écrit :Il a été fait l’expérience de ne donner que de la viande à des étudiants pour en noter les effets : dont déchaussement des dents avec saignements, difficultés à la cicatrisation et autres troubles organiques.
Est-ce que ça ne s'appellerait pas tout simplement le scorbut ?
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79679
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11223




par Christophe » 31/01/11, 12:47

Les mongols ont une alimentation quasi excluvivement faite de viande et produit laitiers.

Ils ne mangent du végétal que très rarement, il y a donc "quelques" carences alimentaires...pourtant ils restent en parfaite santé et resistent à des hivers rigoureux...

Je crois que ce cas reste un mystère pour les nutritionnistes.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 19327
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 3548




par janic » 31/01/11, 13:01

Les mongols ont une alimentation quasi excluvivement faite de viande et produit laitiers.

Ils ne mangent du végétal que très rarement, il y a donc "quelques" carences alimentaires...pourtant ils restent en parfaite santé et resistent à des hivers rigoureux...
Je crois que ce cas reste un mystère pour les nutritionnistes


C'est exact en partie. La fermentation ne se transforme en putréfaction que dans des conditions de température particulières. Les pays froids (pour les esquimaux aussi d'ailleurs) sont des facteurs limitants. Par ailleurs, les animaux consommés le sont en chaine courte (consommation quasi immédiate et quelques fois crues) ce qui en limite les effets délétères.
Enfin, leur durée de vie est plus courte que celle des populations ayant un apport végétal et la sélection naturelle y est plus forte.
1 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 10




par dedeleco » 31/01/11, 13:29

Chez les mongols, comme pour nous avec le pain et le lait, la sélection naturelle a agi en éliminant ceux qui ne survivaient pas suffisamment, avec leur descendance qui disparaît !!
C'est prouvé pour le lait bu à l'age adulte qui nécessite des adaptations génétiques qui ont plusieurs formes en différentes régions entre Afrique et Europe sur 10000ans !!
Il y a plein d'études scientifiques génétiques et épigénétiques sérieuses sur ce sujet, mais vu que les références que je mets ne sont pas lues (sur Nature plein d'infos à lire ) et commentées, il est incohérent que je me fatigue plus à les retrouver. Je constate que je suis presque le seul à fournir les références de mes affirmations.

Donc une fois à peu près adaptés, on trouve toutes les possibilités de nourritures, quelques soient vos théories, valables pour certaines conditions.

Exactement pareil pour la peau blanche indispensable avec peu de soleil, pour survivre en faisant de la vitamine D avec très peu de soleil !!!La nourriture carnée et la pêche fournissent cette vitamine D pour les esquimaux.

En quelques milliers d'années on peut devenir carnivores, pour la digestion, comme notre peau est devenu blanche ou les pandas de ours carnivores sont devenus végétariens !!
0 x
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24




par oiseautempete » 31/01/11, 14:48

L'homme est bien un homnivore au même titre que beaucoup d'animaux comme le porc, l'ours brun et...le chimpanzé qui consomme régulèrement des insectes, mais aussi de la viande...de petits singes et autres petits animaux.
Des humains vivent en mangeant 100% de viande: ce sont les esquimos, mais ils mangent cette viande crue, donc avec tous les nutriments intacts donc pas de carences...les animaux disponibles dans ces régions étant quasi dépourvus de parasites, ça ne constitue donc pas un inconvénient...
La dentition de l'homme n'est pas pourvue de dents typiques d'un carnivore pur, même chez les néanderthaliens qui avaient un régime essentiellement carnivore et c'est plutôt normal car l'homme est pourvu de mains, utilise des armes et outils pour tuer et dépecer et cuit la viande depuis 400 000ans (ce qui a pour effet de tuer les parasites) ce qui rend la dentition carnivore complètement inutile...et il est bien connu que la nature tend à éliminer progressivement l'inutile...
Manger de la viande ou au moins des oeufs est pour l'homme quasi indispensable car il est incapable de synthétiser les proteïnes à partir des végétaux et les rares végétaux qui en contiennent n'en apportent que très rarement en quantité suffisante pour une activité soutenue, sauf manipulations de concentration artificielle complexes...
Les sucs gastriques spécialisés des carnivores c'est surtout pour pouvoir digérer de la viande plus ou moins avariée (les carnivores sont tous partiellement ou totalement charognards) et les os...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6722
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 1785




par Macro » 31/01/11, 15:09

Les hommes purement vegetariens soufrent de diverses carences et ne vivent pas plus longtemps que les omnivores...La seule difference c'est qu'ils sont tellement tristes et deprimés qu'ils trouvent la vie bien plus longue :cheesy: :cheesy: :cheesy:


J'avais vu un reportage sur l'evolution de notre espece...De memoire on s'est mis a avoir une augmentation notable de la taille du cerveau a partir du moment ou faute de legume on s'est mis a recuperer les restes des charognards (moelle des os,cervelle...) riches en protéines...Miam miam...
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 10




par dedeleco » 31/01/11, 15:35

Chacun enfile ses affirmations péremptoires préconçues, gouts et options personnelles, comme des perles, sans la moindre référence justificatrice !!!

On vit plus vieux avec moins de maladies, en mangeant limité avec 30% en moins de la satiété, en faisant un exercice régulier, en mangeant très varié, sans excès d'un aliment, avec suffisamment de soleil, même végétarien, etc....

J'ai plein de références scientifiques le prouvant, une armada, avec corrélations des maladies et nourriture, comme trop de viande, trop de lait (absurdité du calcium), trop de médicaments et suppléments, pas assez d'exercice, trop riche, pas assez de soleil, etc.... !!!!!

Mais vu que vous ne les lisez pas, inutile !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6722
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 1785




par Macro » 31/01/11, 15:55

dedeleco a écrit :
J'ai plein de références scientifiques le prouvant, une armada, avec corrélations des maladies et nourriture, comme trop de viande, trop de lait (absurdité du calcium), trop de médicaments et suppléments, pas assez d'exercice, trop riche, pas assez de soleil, etc.... !!!!!


Tu peux les metre...En cherchant un peut on pourra peut etre en trouver autant qui les contredirons...

Les scienifiques sont payés par les etats ou pire encore les lobby qui les emploient...Donc le petrolier aura des preuves irrefutables contre l'electricien,le maraicher contre le boucher,le medecin contre le guerrisseur, le pharmacien contre l'herboriste.....

J'ai un exemple a mon taf tous les jours...Deux types du meme age meme corpulance: un employé ayant bossé jeune a la terre puis dans le batiment nourri aux legumes et animaux de la ferme pas de tabac pas d'alcool (trés peut) et un autre. Issu d'un milieu plus aisé, militaire bureaucrate pendant 20ans, toujours mangé gras salé sucré, 2 bouteilles de jack daniel par mois,une biere et un quart de rouge a chaque repas, deux paquets de clopes par jour aucune activité physique...

Lequel des deux fait du diabete et un peut de cholesterol???
D
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 19327
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 3548

malbouffe




par janic » 31/01/11, 16:37

Manger de la viande ou au moins des oeufs est pour l'homme quasi indispensable car il est incapable de synthétiser les proteïnes à partir des végétaux et les rares végétaux qui en contiennent n'en apportent que très rarement en quantité suffisante pour une activité soutenue, sauf manipulations de concentration artificielle complexes...

Je ne voudrais pas générer une polémique qui n’en finirait pas, mais ceci était largement prêché par les nutritionnistes il y a un siècle. Cette conception a largement été nuancée et il n’est plus guère de diététicien (même officiel) pour tenir ce genre d’affirmation. Sur 20 acides aminés indispensables, seuls 8 ne sont pas synthétisables (omnis ou végés), or ces 8 acides aminés se retrouvent dans tous les aliments y compris végétaux, mais (ce qui est logique) dans des proportions différentes : quelques fois plus élevées, d’autres fois moindres que la référence qui est…l’œuf de poule ! (Pas la chair humaine , ce qui serait tout de même plus logique). D’ailleurs si cette synthèse était impossible, je serais (plus mes enfants et mes petits enfants, qui vont très bien merci ! Et de nombreux non consommateurs de viandes) mort depuis longtemps.
Pour ce qui est de la dentition, il serait bizarre de passer par la case carnivore crue avec la dentition adéquate, à une dentition non carnassière sous prétexte que ces dents n’auraient plus cet usage. Etrange raisonnement et l’évolution serait bizarre aussi. A rappeler tout de même que le classement ne se fait pas sur un critère seulement mais sur tout un ensemble de paramêtres.
Ceci dit mon but n’était pas de faire la promotion du végétarisme (ça m’est passé depuis bien longtemps) mais d’essayer d’éviter des raisonnements qui s’appuient sur une seule perception du rôle de l’alimentation (sujet du sujet) local ou mondial.
1 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 115 invités