Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4779
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 440

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par Exnihiloest » 20/11/22, 19:32

izentrop a écrit :deux heures sur le sujet, ça va plaire à janic :mrgreen:


"Avec Hervé Martini" ! Au shaker ou à la cuillère ? Tout un programme. Bénédictine et Johnnie Walker seront-ils là aussi ?
0 x

Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 72663
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8087

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par Christophe » 20/11/22, 20:53

phil59 a écrit :Hier fin d'après midi, j'étais à une dégustation de Champagne, moi qui même pas, ni la bière d'ailleurs.


:shock:

moi qui même pas ?

Il était bon le Champagne visiblement, t'avais encore des restes quand t'as écris ce message !! :lol: :lol: :lol:
0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
phil59
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1507
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 291

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par phil59 » 20/11/22, 21:02

Christophe a écrit :
phil59 a écrit :Hier fin d'après midi, j'étais à une dégustation de Champagne, moi qui même pas, ni la bière d'ailleurs.


:shock:

moi qui même pas ?

Il était bon le Champagne visiblement, t'avais encore des restes quand t'as écris ce message !! :lol: :lol: :lol:


Non, rien bu, je n'aime pas le champagne, la bière.
Et dernier codoliprane à 12H, avec un seulement ce matin.

En manque ? ben non, ça reste dans la gamme.

Mais c'est vrai, en ce moment, j'ai les doigts " qui tapent différemment de ce qui me reste de cerveau", et encore, j'en corrige énormément, parfois même je m'étonne en relisant.

PB de cerveau qui comme unique mal ? L'idéation est je pense correcte, mais les doigts obéissent très mal en ce moment.

Je vais les mettre au coin !
1 x
hmmmmm, hummmmmmmmmmmmmm, hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhmmmmmmmmm, hein, hummmmmmmmmmmmmm.

:oops: :cry: :( :shock:
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17122
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2481

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par janic » 21/11/22, 08:26

izmentrop a écrit :
deux heures sur le sujet, ça va plaire à janic
faut dire ça aux familles dont un de ses membres en est mort ou a été responsable d' accident, ou de violence familiale et sociale!
En réalité, en France, le sujet est traité vis à vis de la dépendance et non de la consommation elle même, en quelque quantité que ce soit, car la picole fait partie de la culture et surtout de l'économie.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
phil59
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1507
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 291

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par phil59 » 21/11/22, 11:07

Tiré de https://www.stych.fr/code/reglementatio ... %A9tropole.

Les facteurs d'accident :


Nous allons voir que c'est encore le comportement du conducteur qui est à la source des accidents.

La vitesse est désormais le premier facteur d'accident mortel devant l'alcool : 32% des tués sont dus à une vitesse trop élevée. 1 conducteur sur 3 dépasse les limites autorisées malgré les dispositifs mis en œuvre comme les radars et les limitations ponctuelles.

L'alcool est le deuxième principal facteur avec 29 %.

La drogue est également à l'origine de 22 % des décès sur la route.

Le non-port de la ceinture de sécurité aggrave considérablement le risque d'être tué lors d'un accident : 20 % des tués n'étaient pas ou mal attachés.

enlightenedAttention à cette idée reçue : l’absence de ceinture de sécurité ne vous permettra pas de sortir plus vite du véhicule en cas d’accident. Vous risquez de très graves blessures.



Viennent ensuite d'autres facteurs que nous retrouvons dans les accidents :

la fatigue ou inattention : 10 à 20 % des tués mais la fatigue ou la somnolence est la cause d'1 tué sur 3 sur autoroute ;
l'usage du téléphone ;
la prise de médicaments ;
le refus de priorité ;
le non-respect des distances de sécurité.


Si on prends un raisonnement absurde comme Coluche savait nous le monter, si tu bois, tu ne représente que 30% des accidents, et si tu ne bois pas, c'est 70% ! Alors ?

COmme quoi, on peut faire dire n'importe quoi ....

3000 morts sur les routes, quand j'étais gamin, on parlait de plus de 16 000 par an, avec l'image d'un village, Mazamet, il me semble, où toi le village serait mort ....

Etes vous prêt à ce que la machine (voiture) tue 500 personnes par an ?

Moi, oui, si il y aura 2500 de moins au total .... et sans doute aussi, des cas moins graves en partie pour les blessés.

Le 0 mort ? j'y crois pas.

La machine va tuer 500 personnes par an !

Dans moins de 20 ans, les gens se soulèveront pour dire que la machine tue, et on reprendra le volant ....

On est con ...
0 x
hmmmmm, hummmmmmmmmmmmmm, hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhmmmmmmmmm, hein, hummmmmmmmmmmmmm.

:oops: :cry: :( :shock:

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17122
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2481

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par janic » 21/11/22, 11:18

La vitesse est désormais le premier facteur d'accident mortel devant l'alcool : 32% des tués sont dus à une vitesse trop élevée. 1 conducteur sur 3 dépasse les limites autorisées malgré les dispositifs mis en œuvre comme les radars et les limitations ponctuelles.
et combien de ces dépasseurs de vitesse sont eux mêmes sous influence alcoolique?

L'alcool est le deuxième principal facteur avec 29 %.
uniquement lorsque les doses dépassent celle qui est autorisée
Il est interdit de conduire avec un taux d'alcool dans le sang supérieur ou égal à 0,5 g/l de sang (soit 0,25 mg d'alcool par litre d'air expiré).
au dessous de cette dose l'alcool n'est pas considéré comme accidentogène.
Le non-port de la ceinture de sécurité aggrave considérablement le risque d'être tué lors d'un accident : 20 % des tués n'étaient pas ou mal attachés.
idée fausse lorsque la vitesse dépasse 64km
64 km/h
Lors du crash-tests pour le choc frontal partiel, le véhicule est lancé à la vitesse de 64 km/h contre une barrière déformable, qui représente un autre véhicule. Comme l'objectif est de simuler un impact partiel à l'avant du véhicule, la largeur de l'obstacle percuté est de 40%.

soit une vitesse de deux véhicules à 32 km/h chacun, au delà la caisse de déforme complètement avec écrassement des jambes conducteurs/passagers et pire selon les vitesses. Ainsi 2 véhicules à 80km/h chacun représentent un choc frontal "partiel" soit 160 km/h vitesse pour lesquelles les ceintures de' sécurité deviennent inutiles, et ce dès 64km/h cumulés.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 25601
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4555

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France




par Obamot » 21/11/22, 11:27

Si l’on admettait la vitesse en tant que “dope”, ça ferait 83% dûs à tous les types de dopes! :idea: :shock:
1 x


Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 72 invités