Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxAlcool et mortalité: 50 000 morts par an en France

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5904
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France

Message non lupar janic » 18/02/18, 17:44

Sans vouloir polémiquer, quand on est ministre en charge de la Santé et médecin et que l'on sait le poids de « l'industrie du médicament » il est, comme à Reichshoffen, des charges que l'on devrait éviter. Puis cette antienne hygiéniste sur la parfaite similitude « en termes de santé publique » du vin, de la vodka, etc. Tous ont en commun la « molécule d'alcool ». On a déjà entendu cela cent fois, chez des gens qui, semble-t-il, ne font pas la différence entre un concert de Klaxon un jour d'embouteillage et le deuxième mouvement Allegretto de la septième symphonie de Beethoven. Tout cela, c'est du bruit… Que dire de plus à quelqu'un qui ne comprend pas le plaisir, la jouissance d'un bon vin, le bonheur du partage, la vérité de la gastronomie. Vraiment que lui est-il arrivé à Agnès Buzyn ? La cantine du ministère est-elle si infecte qu'elle en oublie le goût des bonnes choses ?


Touche pas à mon grisbi, touche pas à mon pote, touche pas à mon picrate! !
Tous les professionnels, dans quelqu’industrie que ce soit, défendent, de façon légitime, leur business. Les mineurs dans le charbon en crevaient, les travailleurs de l’amiante aussi, mais à quel prix ? Mais est-ce (en dehors d’un aspect humaniste sur le sort de ceux que tout changement va générer) le bon critère ? Les voitures à chevaux correspondaient, en leur temps, à un plaisir de vivre, mais les bordels aussi (surtout pour les hommes) et donc jouissance puisque machin évoque ce terme!
Agnès Buzyn, et je ne l’apprécie guère pour sa position vaccinale, a de façon claire affirmé qu’elle buvait de temps en temps des boissons alcoolisées de façon conviviale, festive, cela n’a rien d’excessif, ni de prohibition, que de déconseiller l’alcool aux femmes enceintes (comme le tabac), comme aux enfants. Mais la première et plus persistance des éducations reste le modèle des parents : vous buvez ; je bois ; vous êtes abstinent, je suis abstinent ; vous ne buvez que modérément, je boirais peut-être modérément aussi, sauf si l’alcool s’empare du cerveau de l’enfant physiologiquement immature et le fait passer, culturellement (par les copains surtout) au stade de non modéré, puis de dépendant.
Je n’ai pas eu à m’occuper de buveurs dépendants, mais de dépendants au tabac : oui ! Et leur histoire est toujours la même : La première cigarette pour faire comme les copains, s’intégrer au groupe, et l’âge avançant le groupe se disloque, mais le tabac reste avec la dépendance qui s’est instaurée avec l’impossibilité de décrocher. Non pas avec trois paquets par jour, mais déjà avec 3 cigarettes, ce qui est peu, très peu ! et pour l’alcool c’est le même processus. Or ce personnage pourrait-il appliquer aux enfants ce discours là ?: « Que dire de plus à quelqu'un qui ne comprend pas le plaisir, la jouissance d'un bon vin, le bonheur du partage, la vérité de la gastronomie. »
j'ai d'ailleurs posé cette question précédemment à laquelle personne n'a répondu: à partir de quel âge un enfant doit-il commencer à s'alcooliser? pour la jouissance d'un bon vin, le plaisir du partage alors que les narines d'un enfant le font se rejeter en arrière à la senteur d'un pinard, au parfum d'une cibiche!: ca pue!
Mais à chacun d’assumer ses choix évidemment !
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47079
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 415
Contact :

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France

Message non lupar Christophe » 18/02/18, 22:06

janic a écrit :Mais à chacun d’assumer ses choix évidemment !


Bin c'est thérapeutique qu'ils disent:

28056272_1978750162377356_4358540092803675572_n.jpg
28056272_1978750162377356_4358540092803675572_n.jpg (44.25 Kio) Consulté 828 fois


:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5904
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France

Message non lupar janic » 19/02/18, 07:41

attribuer au vin des vertus thérapeutiques n'est pas inexact car qu'est ce que du vin sinon du raisin...fermenté! On consomme bien d'autres produits fermentés sans qu'ils soient soupçonnés d'être la cause de 50.000 morts par an. Dans ce produit fermenté ce ne sont pas les composants du raisin, mais de l'alcool que cela produit et qui est dommageable aux organismes et particulièrement le cerveau. :? :(
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47079
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 415
Contact :

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France

Message non lupar Christophe » 04/03/18, 18:35

Ahahahah:

0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6947
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 223
Contact :

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France

Message non lupar chatelot16 » 04/03/18, 19:00

On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

on est en plein dans le sujet ! Henri Poincaré n’était pas carré donc il était rond donc alcoolique
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5575
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 211

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France

Message non lupar sen-no-sen » 04/03/18, 19:17

Si j'ai bien tout compris, pour se couvrir contre toutes les pathologies,il faut boire 2 bouteilles de vin par jour! :mrgreen:
A la votre!Image
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47079
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 415
Contact :

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France

Message non lupar Christophe » 14/04/18, 12:41

Un peu d’alcool nettoie les neurones

Une consommation modérée d’alcool, environ deux verres par jour, favoriserait l’élimination des déchets dans le cerveau et limiterait le risque de démence.


https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/neuro ... -13044.php

Reste à définir où est la limite de la modération (puisque chaque organisme, notamment génétiquement face à l'alcool, est différent)....2 verres de bière c'est pas 2 verres de vodka :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
PVresistif
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 26/02/18, 12:44
x 4

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France

Message non lupar PVresistif » 08/05/18, 08:06

Il y a une sorte de fascisme à vouloir ostraciser les buveurs d alcool;qu on interdise de conduire des voitures aux gens bourrés est très bien car cela en fait des gens dangereux mais on a pas à critiquer quelqu un qui boit 2 litres par jour chez lui c est son problème.
Tout le monde a le droit de choisir de vivre ( ou de mourir ) comme il veut.et m....e a tous les donneurs de leçons.
Il y a une quantité d associations très nuisibles aux libertés publiques ..........
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5904
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Re: Alcool et mortalité: 50 000 morts par an en France

Message non lupar janic » 08/05/18, 09:55

Il y a une sorte de fascisme à vouloir ostraciser les buveurs d alcool;qu on interdise de conduire des voitures aux gens bourrés est très bien car cela en fait des gens dangereux mais
Ce doux raisonnement pourrait paraitre crédible, sauf que les 50.000 morts ne viennent pas tous des accidents de la route et contrairement au discours sur l’alcoolisme, qui serait le fait de gros buveurs, est complètement erroné. On est alcoolo au premier verre comme on est fumeur à la première cigarette. Après c’est effectivement une question quantitative, mais se faire traiter d’alcoolo ce n’est pas socialement bien reçu, évidemment.
on a pas à critiquer quelqu un qui boit 2 litres par jour chez lui c est son problème.
Le principal drame de l’alcoolisme ce n’est pas celui des accidents automobiles, mais celui de la violence familiale sur femmes et enfants et toutes les pathologies afférentes (que les non buveurs doivent payer par leurs cotisations, mais là n’est pas le principal reproche) et les médecins addictologues comme les associations d’aide aux alcooliques dépendants, montrent que le passage de la consommation alcoolique conviviale à la dépendance se fait insidieusement sans que les individus s’en rendent bien compte (ou font semblant de ne rien voir !)
Tout le monde a le droit de choisir de vivre ( ou de mourir ) comme il veut.et m....e a tous les donneurs de leçons.
Il y a une quantité d associations très nuisibles aux libertés publiques ..........

Va dire ça aux victimes de la route ou des violences familiales comme sociales. Mais rassures-toi, l’alcool est un secteur économique important qui n’est pas près de disparaitre, même si certains responsables politiques, sociaux et médicaux commencent à trouver que cette « liberté » coute cher en vie et en malheurs humains à notre société.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité