Vaccins covid : quelle efficacité ? Variants, durée d'immunité, efficacité sur la contamination et sur les cas graves ?

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10162
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 2876

Re: Vaccins covid : quelle efficacité ? Variants, durée d'immunité, efficacité sur la contamination et sur les cas grave




par GuyGadeboisLeRetour » 20/12/21, 20:56

Obamot a écrit :Je t’ai dit, demande à ...

Bah non, je te le demande à toi. J'ai jamais lu de la part de Raymond ou de Blachier que le vaccin avait fait des centaines de milliers de morts. Mais je peux me tromper.
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)

ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12840
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 978

Re: Vaccins covid : quelle efficacité ? Variants, durée d'immunité, efficacité sur la contamination et sur les cas grave




par ABC2019 » 21/12/21, 06:20

Christophe a écrit :
ABC2019 a écrit :oui c'est ça , et 30 % des accidents sont dus à l'alcool, ce qui signifie que 70 % sont dus à des gens sobres, donc LES GENS SOBRES ONT PLUS D'ACCIDENT QUE LES ALCOOLIQUES

Donc ne pas boire au volant tue !!

Merci, au revoir.


Sophisme et comparaison frauduleuse (mais on a l'habitude avec toi) : les accidents sous substance (alcool ou autres) sont bien plus graves et/ou mortels que les autres...

j'applique juste ta méthode, je compte les nombre de morts sous alcool et sans alcool, et il y en a plus sans alcool qu'avec alcool.

Evidemment que c'est un sophisme et une comparaison frauduleuse , comme celui que tu as fait avec les vaccinés !! et pour la même raison :

les contaminations pour les non vaccinés sont bien plus graves et/ou mortelles que les autres...
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)

Mééé nie nui allé a des fetes avec 200 personnes et n'iai meme pas été maladee moiiiiiii (Guignol des bois)
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12840
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 978

Re: Vaccins covid : quelle efficacité ? Variants, durée d'immunité, efficacité sur la contamination et sur les cas grave




par ABC2019 » 21/12/21, 06:24

GuyGadeboisLeRetour a écrit :
ABC2019 a écrit :Donc ne pas boire au volant tue !!

Quelle salope, quel con, quelle sous-merde, quelle truffe, etc, etc, etc... :evil: :evil: :evil:

content de voir que tu méprises ceux qui font des raisonnements bidonnés, c'était évidemment pour montrer à quel point c'était faux de comparer le nombre absolu de morts vaccinés et non vaccinés.

Donc ceux qui font ce raisonnement sont des salopes, des cons, des sous merde, des truffes ...
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)

Mééé nie nui allé a des fetes avec 200 personnes et n'iai meme pas été maladee moiiiiiii (Guignol des bois)
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12840
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 978

Re: Vaccins covid : quelle efficacité ? Variants, durée d'immunité, efficacité sur la contamination et sur les cas grave




par ABC2019 » 21/12/21, 06:42

Christophe a écrit :
Merci, tu confirmes bien, qu'avec 63% de décès vaccinés pour 48% d’hospitalisations vaccinés, les vaccinés MEURENT PLUS à l’hôpital que les non vaccinés !

Donc le vaccin tue bel et bien !

Merci, au revoir !

et pour répondre sur le point précis sur la différence de proportion entre hospitalisés et décès, ça ne veut absolument pas dire que le vaccin "tue", au sens où les vaccinés meurent plus, c'est évident qu'ils meurent MOINS rapportés à leur population : ça veut dire que ceux qui sont hospitalisés le sont dans un état plus grave que les non vaccinés. Soit ça peut etre du à des critères d'admission (on tendra plus facilement à hospitaliser un non vacciné), mais ça peut etre aussi par exemple que les vaccinés hospitalisés sont plus souvent des immunodéprimés chez qui le vaccin n'a pas marché, donc ils meurent aussi plus souvent. Mais évidemment, non vaccinés, il y en aurait encore bien plus.
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)

Mééé nie nui allé a des fetes avec 200 personnes et n'iai meme pas été maladee moiiiiiii (Guignol des bois)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16341
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2064

Re: Vaccins covid : quelle efficacité ? Variants, durée d'immunité, efficacité sur la contamination et sur les cas grave




par janic » 21/12/21, 08:07

abcon
et pour répondre sur le point précis sur la différence de proportion entre hospitalisés et décès, ça ne veut absolument pas dire que le vaccin "tue", au sens où les vaccinés meurent plus, c'est évident qu'ils meurent MOINS rapportés à leur population : ça veut dire que ceux qui sont hospitalisés le sont dans un état plus grave que les non vaccinés. Soit ça peut etre du à des critères d'admission (on tendra plus facilement à hospitaliser un non vacciné)[*], mais ça peut etre aussi par exemple que les vaccinés hospitalisés sont plus souvent des immunodéprimés chez qui le vaccin n'a pas marché, donc ils meurent aussi plus souvent. Mais évidemment, non vaccinés, il y en aurait encore bien plus.
et super débile a encore frappé. Tout ce que tu viens d'écrire pour les vaccinés est valable pour le non vaccinés. Avec ton raisonnement à la con (çà c'est évident!) mais ça peut etre aussi par exemple que les NON vaccinés hospitalisés sont plus souvent des immunodéprimés et autres comorbidités chez qui le vaccin ne marcherait pas, etc... Imagination débridée du narcissique! Arrête le cannabis mélangé au GHB!
[*] Ca c'est la perle des conneries du bouzo!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12840
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 978

Re: Vaccins covid : quelle efficacité ? Variants, durée d'immunité, efficacité sur la contamination et sur les cas grave




par ABC2019 » 21/12/21, 08:13

janic a écrit :abcon
et pour répondre sur le point précis sur la différence de proportion entre hospitalisés et décès, ça ne veut absolument pas dire que le vaccin "tue", au sens où les vaccinés meurent plus, c'est évident qu'ils meurent MOINS rapportés à leur population : ça veut dire que ceux qui sont hospitalisés le sont dans un état plus grave que les non vaccinés. Soit ça peut etre du à des critères d'admission (on tendra plus facilement à hospitaliser un non vacciné)[*], mais ça peut etre aussi par exemple que les vaccinés hospitalisés sont plus souvent des immunodéprimés chez qui le vaccin n'a pas marché, donc ils meurent aussi plus souvent. Mais évidemment, non vaccinés, il y en aurait encore bien plus.
et super débile a encore frappé. Tout ce que tu viens d'écrire pour les vaccinés est valable pour le non vaccinés. Avec ton raisonnement à la con (çà c'est évident!) [i]mais ça peut etre aussi par exemple que les NON vaccinés hospitalisés sont plus souvent des immunodéprimés et autres comorbidités chez qui le vaccin ne marcherait pas,

non les non vaccinés hospitalisés ne sont pas plus souvent des immunodéprimés que les vaccinés, c'est le contraire justement, et ça ne s'inverse pas. Parce que les immunodéprimés sont bien moins protégés par les vaccins. Tu n'as encore rien compris , crétinou, manifestement ce genre de considération excède de loin tes capacités intellectuelles, donc je ne comprends pas bien pourquoi tu continues à te ridiculiser en écrivant n'importe quoi à chaque post.
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)

Mééé nie nui allé a des fetes avec 200 personnes et n'iai meme pas été maladee moiiiiiii (Guignol des bois)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16341
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2064

Re: Vaccins covid : quelle efficacité ? Variants, durée d'immunité, efficacité sur la contamination et sur les cas grave




par janic » 21/12/21, 08:36

abcon
non les non vaccinés hospitalisés ne sont pas plus souvent des immunodéprimés que les vaccinés, c'est le contraire justement, et ça ne s'inverse pas. Parce que les immunodéprimés sont bien moins protégés par les vaccins.
Evident qu'ils sont moins bien protégés puisqu'ils ne sont pas protégés du tout, c'est dans la littérature médicale ,avant cette domination de BP et son impunité,qu'il ne faut pas vacciner les individus les plus fragiles
Par ailleurs ce sont les "scientifiques" mainstream qui disent que les plus à risque sont ceux à comorbidités et les fragiles comme les immunodéprimés, va leur dire qu'ils se plantent lamentablement juste pour te donner raison, pov" naze!
Tu n'as encore rien compris , crétinou, manifestement ce genre de considération excède de loin tes capacités intellectuelles, donc je ne comprends pas bien pourquoi tu continues à te ridiculiser en écrivant n'importe quoi à chaque post.
bougre d'âne et bougre d'andouille ne font qu'un!Tu n'as encore rien compris , connardou, manifestement ce genre de considération excède de loin tes capacités intellectuelles, donc je ne comprends pas bien pourquoi tu continues à te ridiculiser en écrivant n'importe quoi à chaque post. Ouvre au moins un bouquin de biologie médicale! :evil:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12840
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 978

Re: Vaccins covid : quelle efficacité ? Variants, durée d'immunité, efficacité sur la contamination et sur les cas grave




par ABC2019 » 21/12/21, 08:38

mais oui Janic, mais oui ... :roll:
On est dans le délire psychotique là, rien à faire.
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)

Mééé nie nui allé a des fetes avec 200 personnes et n'iai meme pas été maladee moiiiiiii (Guignol des bois)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16341
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2064

Re: Vaccins covid : quelle efficacité ? Variants, durée d'immunité, efficacité sur la contamination et sur les cas grave




par janic » 21/12/21, 09:05

ABCon» 21/12/21, 09:38

mais oui Janic, mais oui ... :roll:
On est dans le délire psychotique là, rien à faire.
mais oui abcile mais oui ... :roll:
Tu es dans le délire psychotique et narcissique là, rien à faire. depuis le temps qu'on te le dis, le répète et le prouve!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 23613
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4261

Re: Vaccins covid : quelle efficacité ? Variants, durée d'immunité, efficacité sur la contamination et sur les cas grave




par Obamot » 21/12/21, 09:48

ABC2019 a écrit :
janic a écrit :abcon
et pour répondre sur le point précis sur la différence de proportion entre hospitalisés et décès, ça ne veut absolument pas dire que le vaccin "tue", au sens où les vaccinés meurent plus, c'est évident qu'ils meurent MOINS rapportés à leur population : ça veut dire que ceux qui sont hospitalisés le sont dans un état plus grave que les non vaccinés. Soit ça peut etre du à des critères d'admission (on tendra plus facilement à hospitaliser un non vacciné)[*], mais ça peut etre aussi par exemple que les vaccinés hospitalisés sont plus souvent des immunodéprimés chez qui le vaccin n'a pas marché, donc ils meurent aussi plus souvent. Mais évidemment, non vaccinés, il y en aurait encore bien plus.
et super débile a encore frappé. Tout ce que tu viens d'écrire pour les vaccinés est valable pour le non vaccinés. Avec ton raisonnement à la con (çà c'est évident!) [i]mais ça peut etre aussi par exemple que les NON vaccinés hospitalisés sont plus souvent des immunodéprimés et autres comorbidités chez qui le vaccin ne marcherait pas,

non les non vaccinés hospitalisés ne sont pas plus souvent des immunodéprimés que les vaccinés,
Preuve/s ?
Lien/s ?

ABC2019 a écrit :Parce que les immunodéprimés sont bien moins protégés par les vaccins.
Preuve/s ?
Lien/s ?


Sinon => poubelle
0 x
— “On a trouvé le mouvement cretintuel ?” :cheesy: (– Christophe 1er) 29/06/22, 23:56


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités