Rénovation, chantier et travaux immobiliers: aide, conseils et méthodes...Restauration d'un mur en pierre de rivière

Aides et conseils pour vos travaux immobiliers en neuf ou rénovation, intérieurs ou extérieurs.
seb1000
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 55
Inscription : 02/05/11, 11:05

Message non lupar seb1000 » 14/04/13, 00:04

me revoilà, désolé de mon absence, mais vous ne m'en voudrez pas quand je vous aurait dit que ma femme à accouché, donc, un peu de trucs à gérer ...
:cheesy:


pour les photos j'essaie de vous faire ça demain.

sinon, allez vous tous dans le sens de chatelot16 au sujet du ciment à la place de la chaux pour ce mur ?
sachant que :
1) j'ai peut que l'humidité du sol ne puisse s'évacuer coté rivière sur les 2m de mur toujours à l'air, et que cette humidité ne reste derrière ce mur et entraine d'autres dégats : la maison est à 2m...

2) pour l'ésthétique, coté rivière, peu importe, mais coté terrain, les pierres jointées à la chaux me tiennent à coeur : est-ce que ce sera compatible avec les pierres cimentées pourvu que le ciment me laisse quelques centimètre pour appliquer la chaux ? il me semble que c'est déconseillé ...
0 x

bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2

Message non lupar bidouille23 » 14/04/13, 10:46

Bonjour ,

pour le beton est aussi beaucoup plus polluant que la chaux autant par sa fabrication que par sa composition , ensuite chatelot nous dis qu'il faut laisser tomber le mur et le refaire , j'imagine qu'il n'as pas souvent refait de mur en vieille maçonnerie , il est bine plus simple de le consolidé que de le refaire ( a moins d'être un bon maçon bercé dans la vieille pierre ;) ) , enfin ton mur n'as pas les pieds dans l'eau vue qu'il est a deux mètre du ruisseau , c'est ta terre qui 'est gorgée d'eau et donc est devenue "élastique" donc poinçonnement et du coup affaissement ...

Pour ma part je préfère mille fois la chaux hydrolique type NHL Z 5 , qui est agrémentée d'une peu de ciment ou pouzzolane , afin d'obtenir une vitrification de la dite chaux au séchage , le 5 indique la résistance a 28 jours en Mpa par cm² ...elle a l'avantage de laisser "transpiré" le mur en effet à l'inverse du béton qui sera effectivement beaucoup plus étanche .

Ton mur a tenue bon un paquet d'année avec une technique ancienne pourquoi vouloir changer de technique ??? On vois les méfaits un peu partout de l'utilisation du béton en lieu et place de la chaux (surtout au niveau des joint des murs en vieille pierre qui ne permettent plus au mur de respirer et qui provoque leur vieillissement prématuré , voir leur mort assurée ) .

Il faut se dire que nos vieux n'était pas si con que ça et que si ça a tenue jusque là , en refaisant la même chose ça vas le faire aussi .

Le plus important dans ton problème c'est de stabiliser le mur en partie basse , donc faire ( car j'imagine que ton mur n'en a pas et est pausé à même le sol) des fondations , la par contre pour se simplifier la vie ( tu peux aussi faire des fondation romaine mais c'est bien plus long et chiant ;) ) le béton sera un atout ...

Perso , quand ont peut évité le béton autant l'éviter , et ne garder son emploie que lorsque cela est nécessaire .

Je t'invite a lire un peu le lien sur le génie civil que je t'ai fournis pour ce qui est de comprendre ce qui se passe avec ton mur ;) ...
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 238

Message non lupar chatelot16 » 14/04/13, 18:17

j'ai beaucoup de vieux mur qui penchent en pierre maconné avec de la terre et très peu de chaux

j'en ai deja refait , maconné avec sable et chaux aerienne , qui a l'avantage de ne pas secher tant quelle est humide , donc on peut laisser la betoneuse pleine le soir et continuer le lendemain !

le scandale c'est que la chaux aerienne est plus chere que le ciment , alors que techniquement elle est 3 fois plus facile a fabriquer que le ciment

j'ai utilisé comme chaux en pate , le resisdu de fabrication de l'acetylene d'une ancienne usine air liquide : chaux gratuite , qui se conserve eternellement tant qu'elle est dans un tonneau avec de l'eau

je me suis aussi amusé a construire un modele reduit de four a chaux a bois pour faire de la chaux aerienne

mais pour ce qui est souvent dans l'eau , il n'y a rien a inventer ! le ciment ordinaire est mieux que la chaux

quand on maçonne avec un mortier faible genre terre et chaux , il faut savoir bien assembler les pierre pour un minimum d'epaisseur de joint ... avec un bon mortier de ciment , qui est plus solide que les pierre , on peut y aller a toute vitesse , en mettant juste les pierre en parement pour l'esthetique , et du mortier en vrac deriere

pour eviter a un mur de soutenement de pencher il faut ajouter du poid en arriere , donc augmenter son epaisseur , peut importe que ce poids soit en haut ou en bas
0 x
bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2

Message non lupar bidouille23 » 14/04/13, 20:14

salut du soir ,

je préfère quand tu parles comme ça chatelot ;) ...

Par contre ici à priorie le soucis est plus en dessous du mur , au niveau des fondations ( s'il y en as d'ailleurs ) , donc avant tout , il faut stabilisé la construction qu'elle soit en terre paille chaux ou tout autre , si le sol s'enfonce même en béton armé banché , à la fin ça casse (plus ou moins vite la est la seul différence ) ...

Avec la superbe saison humide qu'ont as eu la terre est devenus très très souple et donc sujet de poinçonnement .... donc de fissures voir pire ....

Ici le ruisseau est a deux mètres à priori donc , le mur n'as pas les pieds dans l'eau .... donc selon le fournisseur , et rapport au prix effectivement du coup , le ciment est une solution qui a effectivement ses avantages comme tu l'as dis chatelot ... Mais aussi ses inconvénient , côté vide sanitaire effectivement je ne suis pas sur ( mais je n'affirme rien ) que cela soit bon pour la pérennité du bâtiment comme l'as fait remarqué seb1000 .
Perso je suis plutôt de ceux qui sont de refaire comme ça a déjà été fait , a quelques détails prêt , les détails ici étant plus situé au niveau de l'assise des murs ...
0 x
seb1000
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 55
Inscription : 02/05/11, 11:05

Message non lupar seb1000 » 16/04/13, 14:17

me revoilà avec mes photos !

alors, j'ai du mal m'exprimer peut-etre, donc petit rectificatif :
le mur a les pied dans l'eau depuis des siècles probablement, donc j'aurai tendance à faire confiance aux anciens et quand je regarde de près le pied du mur coté rivière (donc mes pieds dans l'eau), il me semble voir le haut du rangée de pierre d'une tailel assez importante

et précision :
le mur est courbe (vu de dessus) pour suivre la rivière, donc ce qui peut faire croire que le mu est atrocement bombé partout, n'est qu'une impréssion due à cette courbure d'origine (du moins je l'espère)

les photos :
coté rivière, vue de face depuis chez le voisin, d'où distingue tout juste la fissure de 14cm de profondeur.
Image

vue de profil depuis ma terrasse en me penchant légèrement au dessus de l'eau
Image

vue de profil les pieds dans l'eau
Image

vue de la fissure avec ma main pour servir "d'échelle" pour vous représenter les dimensions
Image

vue de ma terrasse, l'autre coté du mur
Image
0 x

Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2045
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 95

Message non lupar Forhorse » 16/04/13, 22:19

moi je creuserais de l'autre côté pour y construire un mur en béton armé jusqu’à raz de terre. Avec bonne fondations et "contreforts inversés" (je ne sais pas si ça se dit comme ça)
On peut aussi envisager la mise en place de "L" préfabriqués en béton.
Ainsi le mur actuelle n'aura plus à subir la poussée de la terre et pourra être laissé ainsi sans risque. En cas de besoin, on pourra aussi le reconstruire en une version plus légère, juste comme parement puisqu'il n'aura alors plus qu'une valeur esthétique.

Je pense qu'a l'origine ce mur à été fait sans réel connaissance par un amateur ou un mauvais maçon.
Il ne faut pas non plus croire que tout ce que faisaient les anciens était forcement bien fait. Certains faisaient aussi du mauvais travail (j'en ai eu l'exemple chez moi avec le cas d'un vieux mur de soutènement monté sans aucune fondation)
0 x
bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2

Message non lupar bidouille23 » 16/04/13, 23:03

Salut ,

autant pour moi chatelot :) ... il a les pieds dans l'eau et ventru ce mur ;) ...

Ma première remarque se situe au niveau des Barbacanes absents ( des évacuations d'eau qui se stock du côté de la cours , et qui pousse pour aller vers le côté le plus bas soit la rivière ) , il y en a une et pas de déformation la ou elle est à priori ( au dessus de la longue pierre posé horizontale proche de la surface de l'eau ) .

quelques explication assez claire ici :

http://www.qualiteconstruction.com/file ... nd_a03.pdf


http://www.geotech.sn/MoodleCours/MURS% ... NEMENT.htm

Dans ta situation , la solution de laissé tombé le mur ne me parais pas bonne , j'opterais plus pour décaisser la court devant le mur jusqu'à ses fondations (ou sa base qui a l'air d'être des bloc qui constitue le fond du ruisseau ) .

Ensuite percements du dis mur pour y mettre des tire fond de bonne taille avec des croix (côté ruisseau ) pour reprendre le ventre du mur .

Fabriquer en béton ( c'est plus simple effectivement dans ce cas ) un "arc boutant " la ou la déformation est la plus grande , et sur l'arrière de cet arc boutant tu viens mettre un pièce de reprise des tire fond de croix ,ou une croix avec le tire fond qui fera partie du coulage de l'arc boutant , afin que cet arc reprenne évite au mur de prendre du ventre .

Une fois la stabilisation effectuer tu met en place au moins deux barbacanes et tu comble avec le trou avec ensemble drainant afin de permettre a l'eau a venir dans le future de pouvoir s'évacuer dans la rivière ....

et une bonne injection de chaux ou ciment pour colmater les pierre désolidarisée histoire de fixer pour un bon moment tou ça ...

Je viens de lire le message de forhorse cela reviens au même mise a part la croix en plus , et les barbacanes avec drainage côté court ...L'idée du mur en devant ne sera viable que s'il y a drainage et évacuation de l'eau , sinon c'est le mur en devant qui viendra poussé a son tour sur le mur actuel sauf a faire un mur de fou , mais ce n'est que mon avis ;) ...l'arc boutant est en terme de travaux plus simple et moins couteux je pense .
Il vas par contre te falloir louer quelques outils tel une carotteuse pour faire les écoulements , voir aussi le percement pour passer le tire fond ( et une mini-pelle pour décaver bien sur ) ...

Pour les croix prend exemple sur certaine vieille maison , les pignons haut sont souvent repris avec de tel pièce.

Les anciens faisais souvent bien les choses ;) , vas savoir qui a fait quoi ensuite ;) , combien de propriétaires suivent la première construction, donc combien de modification de terrain etc etc ... pour preuve il y a une barbacane au moins ...

bref c'est moins pire que ce que j'avais compris :) ... ça vas demandé de la sueur et quelque effort mais rien de bien impossible ...
0 x
seb1000
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 55
Inscription : 02/05/11, 11:05

Message non lupar seb1000 » 16/04/13, 23:57

merci pour d'avoir consacré du temps à vos réponses précises

j'avais des brides d'idées similaires, mais pas très nettes dans ma tête, ni dans le comment, le où ... et visiblement j'aurai sous dimensionné mes travaux.
en tout cas vos avis me semblent tenir la route et être bien réfléchis : merci à vous.

moi qui pensais m'en tirer pour 1 semaine de boulot grand maximum et principalement de l'huile de coude ... au vu de ce que bidouille me dis un budget de 500euros me semble explosé et ça me fait bien pâlir car je pense pas pouvoir me permettre plus.

si d'autres personnes ont des avis ou des compléments à apporter à ces réponses (déja bien complètes)

que pensez vous de démonter le mur et de le remonter à partir du niveau où ça semble branlant en inclinant très légèrement le mur coté terrasse et en rejointant ce qu'il y a à rejointer (chaux sable gravier); et en décaissant et en mettant un drainage coté terrasse; et en ajoutant encore des barbacanes ?
ma question va pt'etre vous sembler étrange après vos solutions proposées, mais de cette façon j'ai le sentiment d'éviter le plus couteux des travaux que vous me proposez, mon budget étant le facteur limitant ...
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 238

Message non lupar chatelot16 » 17/04/13, 00:55

exactement ! demonter ce qui penche et le remonter penché volontairement dans le bon sens et ça sera reparti pour quelques siecle

faire des tas de travaux pour soutenir ce qui existe c'est bon pour des monument historique , ce qui n'est vraiment pas le cas
0 x
bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa
x 2

Message non lupar bidouille23 » 17/04/13, 01:42

re ,

la solution me semble aussi bonne , mais avec en plus des barbacanes et bon drainage sinon rebelotte au prochaine grosse saison de pluie ... ;) , ça ne devrais pas plomber ton budget bien au contraire si ont prends la notion de tenue dans le temps en compte :) ...

a plus et bon taff ...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Rénovation, chantier et travaux immobiliers: aide, conseils et méthodes... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité