Obsolescence programmée - Lave linge Bauknecht

Et si on réparait plutôt que de jeter et de changer? Redécouvrez le plaisir des réparations faites soi-même. Comment diagnostiquer un probleme ou trouver des pièces détachées? Réparer tout seul c'est moyen d'économiser de l'argent généralement!
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 5

Obsolescence programmée - Lave linge Bauknecht




par bham » 10/11/13, 17:03

Salut à tous

Je reviens vers vous pour vous faire partager ma dernière expérience d'obsolescence programmée ; celle-ci me laisse un goût amer puisque le lave-linge Bauknecht à chargement horizontal, acheté il y a 2 ans et 4 mois vient de me lâcher.
La garantie est dépassée de 4 mois.

Alors j'entreprends d'autopsier la bête : courroie cassée dû à un jeu trop important du roulement d'axe du tambour - je démonte donc le volant qui entraîne le tambour via la courroie et là je découvre un reste de roulement à billes - en fait je vois 2 billes et une 3è en 2 demi-sphères - tout ça est bouffé, rouillé.
Il faut préciser qu'il y a 2 roulements sur l'axe du tambour, un "externe" que je devrais pouvoir extraire avec un peu de difficulté et un autre "interne", logé entre le fond du tambour et le fond de la cuve. Les deux roulements sont foutus car non étanches bien sûr.
Le "top" de la conception de cette machine est que la cuve en plastique est constituée de 2 parties en plastique soudées thermiquement entre elles ; par conséquent lors du process de fabrication, le tambour en inox est positionné avec ses roulements sur la partie arrière de la cuve en plastique et puis la partie avant de la cuve en plastique (là où il y a le hublot) est alors assemblée à la partie arrière et soudée thermiquement.
De ce fait les deux parties ne peuvent plus être désolidarisées et le tambour en inox ne peut être séparé de la cuve pour pouvoir changer le roulement interne.

Il devient alors évident que :
- le lave-linge ne peut être réparé
- le choix des roulements par le fabricant est voulu de façon à provoquer un point faible fatal à la machine

Voilà donc un lave linge qui a nécessité une énergie grise non négligeable pour sa fabrication et est constitué d'un tas d'éléments encore fonctionnels mais qui est destiné à partir en déchetterie à cause d'un choix délibéré du fabricant.

Nous avions pourtant longuement comparé différents modèles de lave linge avant d'acheter celui-ci, comparant les consommations électriques, la consommation d'eau, la vitesse de l'essorage et nous avions décidé de prendre une marque allemande puisque celle que nous avions avant, made in germany, avait tenu 24 ans.

Force est donc de constater que la "Deutsche Qualität" n'est plus ce qu'elle était et qu'on peut même parler de tromperie voire d'arnaque de la part de ce fabricant.

Donc si l'envie vous venait de vouloir acheter du Bauknecht, je vous invite à passer votre chemin ou bien à prendre une super extension de garantie.
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11190
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1923




par Ahmed » 11/11/13, 09:27

La "non-démontabilité" constitue une source importante d'économie à la fabrication pour l'industriel, en outre elle offre la certitude du renouvellement de l'achat au premier souci... que du bonheur, donc!

Cette question des roulements de machines à laver est classique: confrontés à un milieu humide et détergent, la graisse des roulements disparaît assez vite dès que l'étanchéité (modeste!) ne fait plus son office et les billes/cages de roulement sont alors confrontées à l'abscence de lubrification et à la corrosion, d'où leur destruction rapide.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
pedrodelavega
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3191
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 721




par pedrodelavega » 11/11/13, 10:30

Essayes un miele, ça dure plus de 20 ans.
Moi j'ai un laden, il a 10 ans, j'attends qu'il lâche pour le remplacer par un plus performant.
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2007
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 270




par grelinette » 11/11/13, 11:32

Ahmed a écrit :La "non-démontabilité" constitue une source importante d'économie à la fabrication pour l'industriel, en outre elle offre la certitude du renouvellement de l'achat au premier souci... que du bonheur, donc! ...

Je ne pense pas que ce soit une contrainte économique industrielle en amont. C'est une stratégie au contraire couteuse à court terme mais plus juteuse à moyen terme : on demande à des ingénieurs de réfléchir plus pour calculer et concevoir des mécanismes, interdépendants dans un même ensemble, et dont on cherche à maitriser la fragilité et anticiper la panne au mois, voire au jour près !

C'est même plus poussée que cela car le critère de durée de vie fait maintenant partie des points importants du cahier des charges, sans forcément de lien déterminant avec des critères économiques de fabrication.

Il y a d'ailleurs des domaines ou ce calcul a des conséquences graves : la construction aéronautique et navale.

Les gros bateaux (super tanker) et les avions de lignes fabriqués il y a quelques dizaines d'années, et encore ceux d'aujourd'hui, ont été et sont fabriqués pour des durées de vie précises (20, 30, 40 ans). Or, qui peut prévoir la situation économique ou industrielle avant autant d'avance?

Ainsi, arrivée en fin de vie, en raison de la crise actuelle la plupart des avions ou bateaux sont reconditionnés (rafistolés) pour tenir encore 10 ans et plus, avec les conséquences qu'on connait...
En général on revend ses vieux matériels à des compagnies pauvres et dans un pays lointain, avant qu'ils ne coulent ou s'écrasent a sol.
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
pedrodelavega
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3191
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 721




par pedrodelavega » 11/11/13, 11:50

il y a une différence entre un listo à 200€ et un miele à 900€: la durée de vie n'est pas la même.

Il y a 30 ans , il n'y avait pas de lave-linge à 200€ (de l’époque)
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11190
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1923




par Ahmed » 11/11/13, 12:13

Grelinette, nous sommes d'accord, cette conception est plus coûteuse lors de l'élaboration du produit mais ce coût se rentabilise très vite dans les économies de constructions; or, ce stade est répétitif, contrairement à celui de l'étude en amont.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
raymon
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 901
Inscription : 03/12/07, 19:21
Localisation : vaucluse
x 8




par raymon » 11/11/13, 15:09

J'ai un lave linge a 250 euros il a environ 5 ans et fonctionne toujours sans aucun problème.
Cela serait bien que l'on oblige les constructeurs a une garantie de 5 ans. Ou sans des mesures obligatoire mais incitative fonction de la garantie avec tva modulable par exemple oui je rêve.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Lapin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 823
Inscription : 22/07/05, 23:50
x 2




par Lapin » 11/11/13, 17:02

Prend une miele ,la mienne date de 2001 , fait 2 a 3 lavage tous les jours
et elle ne veux pas crever .
Les seules reparations que j ai fait sont:
2 pompes de vidange qui ont fini par percer au niveau de l axe suite
a l usure ( probablement le sable)
1 joins de hublot, percer par des visses Gyproc sournoisement dissimulee
dans les poches d ou elles sont sortie pour accomplir leur forfait.
2 amortisseur qui ont fini par lacher force de surcharger la bete.

Les piece d origine sont facile a trouver sur le net mais en moins cher
il y a des pieces compatibles. Les dernieres que j ai achete etaient
des compatibles a moitier prix ,tout aussi fiables.

Pour l instant j ai le bouton on/off qui commence a faiblir . La courroie
commence aussi a grincer un peu quand la machine est bien remplie.
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 72764
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8140




par Christophe » 12/11/13, 23:19

Autre exemple perso (pas vraiment d’obsolescence programmée mais de réparation impossible) : https://www.econologie.com/forums/le-syndrom ... 11124.html
0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
olivierd
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 59
Inscription : 11/04/06, 14:52
Localisation : 78 Nord
x 11

Re: Obsolescence programmée - Lave linge Bauknecht




par olivierd » 22/10/16, 19:04

Bonjour
tu aurais dû entendre les roulements quand ils commençaient à lâcher, ça fait un bruit caractéristique...
Personnellement j'ai aussi une miele acquise en 99, qui tourne environ 3 fois pas semaine minimum, sans aucun souci, la seule vérification que j'ai faite, c'est le filtre nickel à 10 ans, pas revu depuis. les caoutchoucs sont nickel, elle est toujours silencieuse.
Elle a en plus une option alimentation eau chaude ou eau de pluie. Je ne regrette pas mon achat.

D'un autre côté, j'ai un LV siemens de la même année, , mon beau-père a acheté le même en Bosch; il a eu plein de pb avec, en fait il n'a jamais bien lavé, le mien marche nickel.

olivier
0 x
700W de PV en autoconso avec routeur tignous...
La permaculture ne s'improvise pas en 15 jours, écoutons Arthur Keller, et n'oublions pas de voter pour le programme qui défend le mieux nos intérêts!


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Panne, dépannage et réparation: réparer soi-même? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 77 invités