Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...Résumé scientifique et théorique du système Pantone

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Avatar de l’utilisateur
Pascalou
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 89
Inscription : 23/01/14, 10:08
Localisation : Magdeburg, Allemagne

Message non lupar Pascalou » 24/02/14, 18:30

Oui je pense aussi comme toi, on a a faire a un moteur a régime non constant, et qui " travail" non plus pas avec constance (monté, descente, autoroute...) Donc c'est trés difficil de donner des rendements ou pertes constante. Malgrés tout, je pence que beaucoup ont étudié de prés nos vieux moteur thermique, donc certaine données ne sont plus a remettre en question même si elle donne une approximation (là je parle évidemment du moteur non pantoné) et donne une base pour s'orienter: par exemple André sur ce forum dit souvent qu'on doit considérer qu'un moteur a son énergie libéré en trois partie: 1/3 refroidissement, 1/3 échappement et 1/3 d'énergie utile. Et ça c'est toujours vrait. ça donne une base pour avancer.

Mais si tu veux t'amuser a calculer:
Avant tout je prendrais un delta T de 700, pas de 500, car la température a la sortie du moteur est entre 650 et 750°C et c'est cette température qui est représentative.
voici deux document qui sont assez complets, mais il y en a plein d'autre si tu cherche, mais là bonne chance, ta du travail qui t'attend:

http://hmf.enseeiht.fr/travaux/CD9900/t ... /refre.htm
http://bibli.ec-lyon.fr/exl-doc/TH_T1442_zlu.pdf
0 x
L'énergie est illimité, elle n'est pas un problème, l'homme constitue le problème!
https://www.econologie.com/fichiers/partag ... xfBlcC.doc

dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 978
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 132

Message non lupar dede2002 » 25/02/14, 12:03

Merci pour ces liens, très intéressants!

Le premier serait intéressant à doper, vu sa consommation gargantuesque :P

J'en suis à la mesure de la température d'échappement, pas facile d'obtenir un résultat exact!

Tiens j'y pense, il n'y a pas que de l'énergie thermique qui part dans l'échappement, on peut ajouter l'énergie cinétique des gaz, qui augmente au carré de leur vitesse*, provenant de la pression à l'ouverture de la soupape et du 4ème temps du cycle.
*qui elle dépend du volume, donc de la température
A+ :D
Dernière édition par dede2002 le 25/02/14, 12:46, édité 1 fois.
0 x
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 978
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 132

Message non lupar dede2002 » 25/02/14, 12:19

Une réflexion au sujet des imbrûlés:

Pour gagner de la puissance, on a conçu des distributions avec un croisement d'ouvertures des soupapes au pmh, pour évacuer le volume de chambre de ses gaz d'échappement et n'avoir que du mélange frais. Ce qui laisse inévitablement passer de l'essence neuve à l'échappement, + ou - selon le régime.

Vers les années 90, la mode est venue aux moteurs multisoupapes (16v), les européens n'ont cherché que la puissance, les japonais ont produit beaucoup de moteurs économiques à croisement de soupapes nul, supprimant ainsi cette perte fatale de HC, diminuant le travail du catalyseur, et crééant une sorte d'EGR passif (volume de chambre = gaz d'échappement).

Peut-être une piste pour pouvoir se passer du catalyseur avec le dopage à l'eau, en tenant compte qu'on n'a "pas besoin" de la puissance maximum du moteur...?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13880
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 568

Message non lupar Flytox » 25/02/14, 18:22

dede2002 a écrit :Une réflexion au sujet des imbrûlés:

Pour gagner de la puissance, on a conçu des distributions avec un croisement d'ouvertures des soupapes au pmh, pour évacuer le volume de chambre de ses gaz d'échappement et n'avoir que du mélange frais. Ce qui laisse inévitablement passer de l'essence neuve à l'échappement, + ou - selon le régime.

Pour les vieux moteur à carburateur ou injection indirecte. Maintenant avec l'injection directe on peut beaucoup limiter le phénomène en injectant plus tard par rapport à la fermeture de la soupape d'échappement. :P

Comme tu le soulignes, le croisement sert principalement à pouvoir prendre plus de régime moteur et les chevaux qui vont avec. Mais comme on se sert rarement du gros surplus de puissance, on se retrouve avec un moteur complètement surdimensionné (trop croisé), pas du tout optimisé, pour les bas régimes de loin les plus utilisés. C'est pas vendeur vitesse maxi 130 km/h :mrgreen:. Le fonctionnement "normal" devient la sous charge au rendement minable. :frown:

Peut-être une piste pour pouvoir se passer du catalyseur avec le dopage à l'eau, en tenant compte qu'on n'a "pas besoin" de la puissance maximum du moteur...?

D'autant plus qu'en obturant partiellement le pot avec le réacteur, on a déjà sacrifié la vitesse de pointe. :mrgreen:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 978
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 132

Message non lupar dede2002 » 25/02/14, 20:42

Flytox a écrit :Maintenant avec l'injection directe on peut beaucoup limiter le phénomène en injectant plus tard par rapport à la fermeture de la soupape d'échappement. :P
:


Les injections directes ne sont (heureusement) pas encore généralisées...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13880
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 568

Message non lupar Flytox » 26/02/14, 20:40

dede2002 a écrit :Les injections directes ne sont (heureusement) pas encore généralisées...


Tu peux développer ? :P
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 978
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 132

Message non lupar dede2002 » 27/02/14, 09:00

On dévie un peu du sujet...
Mon avis personnel de réparateur: c'est une complication et des nouvelles sources de pannes.
Je n'ai cotoyé que quelques modèles VW, dont un qui avait un bug au niveau de la gestion de la sonde à NOx.
La voiture fonctionnait parfaitement avec des gaz (HC,CO) à zéro, mais allumait son témoin "pollution" 300 km après l'avoir reseté.
Solution proposée par l'agence: changer la sonde NOx, son boitier de contrôle, éventuellement le boitier principal et le logiciel.
Pas eu de suite, la cliente a préféré changer de voiture...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Pascalou
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 89
Inscription : 23/01/14, 10:08
Localisation : Magdeburg, Allemagne

Message non lupar Pascalou » 03/03/14, 07:54

J'ai fait beaucoup de calculs, mais ceux-ci semble les plus représentatifs :
On part sur la base de la dissociation de 1 littre de H2O

Cas1) l'eau se dissocie en OH- et H+ :
Chaque liaison O-H a une énergie molaire de 460 kJ
masse molaire eau: 55,6 mol/ l
55,6*460= 25576 kJ
soit : 7,1 Kwh pour 1l dissocié

Cas 2) l'eau se dissocie en H et O :
460*2= 920
soit 14,2 Kwh pour 1 l dissocié

Sur ces bases, et en considérant un cas d'une consommation de 1L/h d'eau par un moteur avec un système Gillier Pantone. Et que cette eau est déjà préchauffé grâce a 1Kwh par l'énergie de l'échappement (déjà calculé), on pourras donc dire que l'energie donné par l'échappement est 1/7 pour le cas 1 et 1/14 dans le cas 2 pour dissocier toute l'eau (ce qui n'est en theorie jamais une dissociation de toute l'eau).
On fait maintenant la théorie que 20% de l'eau seras dissocié, donc le rapport d'énergie prise a l'échappement augmente : 7/10 pour le cas 1 et 1/3 pour le cas 2. Donc dans ces cas, l'énergie encore nécessaire a cette dissociation n'est pas du tout grande. Et certainement fournie dans le moteur au moment de la combustion, ou même peut être a la compression (ce qui serais optimal!)

Il faut considérer que une voiture de 50 Kwh utile délivre 250Kwh thermique.
La vapeur « subit » ce cycle est est diréctement en contact avec cette chaleur thermique puisqu'elle « passe a la moulinette » dans la combustion sous haute pression. De plus il est largement admis que la température monte a au moins 2000°C dans la combustion.
Donc si mes calculs sont juste, la dissociation d'une partie de l'eau est très possible. Et même si ce n'est pas aussi simple, ce calcul permet une base de réfléxion.
Q'en pensez-vous, mes calculs sont ils bon ?
0 x
L'énergie est illimité, elle n'est pas un problème, l'homme constitue le problème!

https://www.econologie.com/fichiers/partag ... xfBlcC.doc
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 978
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 132

Message non lupar dede2002 » 03/03/14, 12:37

Salut :D ,

Au pif, le cas 2 me semble trop élevé, vu que 1 litre d'essence génère environ 10 kWh (pci) dont une part provient de la fabrication d'un litre d'eau?

Je n'ai jamais étudié la chimie...

A+
0 x
Avatar de l’utilisateur
Pascalou
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 89
Inscription : 23/01/14, 10:08
Localisation : Magdeburg, Allemagne

Message non lupar Pascalou » 04/03/14, 11:50

Salut, on ne peut pas comparer essence et eau, l'un est un carburant, l'autre non. L'eau emmagasine les "perte" du moteur (l'énergie du carburant) pour être valorisé par l'eau (dans le réacteur et dans le moteur même). l'eau ne seras jamais un carburant, elle peut seulement transmettre de l'énergie, elle restaras toujours nul au niveau énergétique, c'est a dire qu'elle pourras fournir la même énergie qu'on lui donne, pas plus. C'est la cendre de la combustion de l'hydrogène.
Mais la chaleur thermique fournie par le carburant va être valorisé par l'eau. C'est le mystère que l'on cherche a résoudre.
0 x
L'énergie est illimité, elle n'est pas un problème, l'homme constitue le problème!

https://www.econologie.com/fichiers/partag ... xfBlcC.doc


Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 21 invités