Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...M H D {Magneto-Hydro-Dynamique}

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Avatar de l’utilisateur
Lapin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 823
Inscription : 22/07/05, 23:50
x 1

Message non lupar Lapin » 09/01/06, 21:40

Je suis sur le Q .
Trop fort ! :shock:
Pour la video http://www.youtube.com/watch?v=wS0p0CsFHX0

Quel en a ete la consommation ? :P
0 x

Padawan
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 247
Inscription : 05/01/06, 13:27

pour Tous

Message non lupar Padawan » 10/01/06, 11:17

Merci à tous,
Mais vous tous !avez un potentiel sur ce forum.
Petit récapitulatif sur la MHD et L'EHD
(questions : rendement de la MHD, comparaison EHD/MHD, avis sur Jean Pierre Petit, infos sur les publications sur la MHD)

La MHD permet de déplacer un fluide conducteur (eau salée, plasma...) parcouru par un courant électrique au moyen de champs magnétiques. Une tuyère MHD assure donc la fonction d'un réacteur classique. Le rendement d'un propulseur MHD dépend du champs magnétique appliqué, pour obtenir des rendements satisfaisants il faut appliquer un champ de plusieurs Teslas. Or cela n'est possible actuellement qu'avec des aimants supraconducteur, nécessitant eux même un refroidissement à l'azote liquide. C'est pour cela qu'à l'heure actuelle, les seules applications envisageables sont dans le domaine de la marine. Une vedette MHD de 30 Tonnes a été testée au Japon, sa vitesse de pointe était de l'ordre de 8 Km/h. On voit donc que comparé à un moteur classique la puissance utile est faible. Cependant la MHD présente un gros avantage par rapport aux hélices : du fait de l'absence de pales pour entraîner le fluide, le moteur est parfaitement silencieux, ce qui peut être très intéressant pour les sous-marins.
Pour ce qui est de l'application à l'aéronautique, il y a d'autres difficultés : si l'eau de mer est naturellement conductrice, il est nécessaire d'ioniser l'air pour le rendre conducteur, ce qui cause une dépense d'énergie supplémentaire. Un réacteur MHD est donc beaucoup moins rentable qu'un réacteur classique. Ce n'est donc pas dans la configuration de propulseur classique que la MHD pourra être utilisée. L'intérêt vien du fait que le moteur peut être mis sur tout le pourtour de l'engin en le tapissant d'électrodes, il est ainsi possible en théorie de supprimer l'onde de choc. Cependant un tel dispositif est difficilement comparable avec un réacteur, car pour définir le rendement d'un réacteur on ne prend pas en compte la traînée de l'avion...
A l'heure actuelle, il n'existe pas dans le commerce des alimentations et des générateurs permettant de concevoir un engin mû par MHD.

L'application la plus plausible semble donc le couplage avec un autre mode de propulsion (moteur à réaction), la MHD n'étant utilisée que pour contrôler les écoulements et réduire l'onde de choc.

Pour ce qui est de la comparaison MHD / EHD, on peut dire tout d'abord que l'EHD est plus facile à mettre en oeuvre que la MHD. Pour faire voler un Lifter, il suffit d'un vieux moniteur de télé, un peu de balsa, du fil métallique fin et du papier d'aluminium. Pour faire de la MHD, il faut un matériel un peu plus lourd : des aimants au néodyme de 1,2 Tesla ou de gros électroaimants, des alimentations délivrant plusieurs ampères...
Cependant pour soulever des grosses charges, dans les deux cas on est obligé d'avoir recours à de grosses énergies, pour un lifter il faudrait des millions de volts avec un ampérage non négligeable pour soulever quelqu'un.
On peut dire que l'EHD trouvera plutôt des applications dans des prototypes légers (drônes...) tandis que la MHD permettra des applications de fortes puissances (mais à condition de pouvoir fournir la puissance)
On peut remarquer que l'EHD peut également être utilisée en complément d'une propulsion classique pour réduire la traînée et contrôler les écoulements autour d'un avion.

Concernant les publications en France sur la MHD, il faut savoir que ce qui est courrament désigné sur le forum par MHD, à savoir le déplacement de fluide (eau, plasma) par un champ magnétique pour propulser un véhicule, n'est pas abordé académiquement. Les publications concernant la MHD sont nombreuses, mais elles concernent l'astrophysique (étude des mouvement du plasma magnétisé de la couronne solaire, étude du confinement du plasma dans les Tokamak pour la fusion nucléaire contrôlée...). La MHD telle qu'elle est enseignée est une discipline, au même titre que la thermodynamique, c'est à dire un ensemble d'équations et de modèles, l'aspect technologique et en particulier les applications à l'aéronautique n'est pas du tout abordé.
Jean Pierre Petit est le seul scientifique français à avoir travaillé sur la MHD appliquée à la propulsion, mais malheureusement il n'a rencontré aucun soutient en sont temps, bien au contraire, et n'a pas pu concrétiser ses découvertes théoriques.
Actuellement à la retraite, il a définitivement tourné la page de la MHD et se consacre à d'autre travaux (égyptologie, analyse politique...). Il garde une certaine rancœur (compréhensible...) contre tous ceux (gouvernement, laboratoires...) qui s'intéressaient à ses travaux, car leur seul but était de piller ses travaux. De plus les principaux débouchés de ces laboratoires étaient la recherche militaire. Cela à eu pour malheureuse conséquence de lui faire refuser de transmettre ses connaissances, même à ceux qui n'en n'auraient pas fait mal usage.
Par ailleurs, ayant bataillé toute sa carrière pour la MHD, il semble faire preuve d'une certaine partialité en faveur de cette technologie, condamnant à priori toute autre (EHD...)
Enfin, en ce qui concerne la validité de ses recherche, je pense qu'il faut expérimenter concrètement ce domaine de recherche et parler de ce qu'on obtient après les expériences, car
beaucoup trop de « conseillés » scientifiques décourageront ceux qui travailleront dans ces domaines de recherches « exotiques »... C'est dommage car le monde possède un réel potentiel de création et d'innovation, mais certains préfèrent dire qu'il y a une crise d'énergie...
Pour terminer, quoiqu'il y ait tellement à dire, je tiens à féliciter l'ensemble de ce forum
et Mr Martz pour cet investissement dans vos recherches en tout genre entre autre, un moteur plus performant : Pantone .
Vous agissez tous, ensemble et ç'à, c'est de l'énergie!!

A bientôt et bon courage

PS:Je vais essayer de vous joindre tous les détails des videos, je les avait jointe avec mails mais perdus ?!!
0 x
Back to the futur
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49157
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Re: pour Tous

Message non lupar Christophe » 10/01/06, 11:30

Padawan a écrit :PS:Je vais essayer de vous joindre tous les détails des videos, je les avait jointe avec mails mais perdus ?!!


Merci pour les encouragements, mais c'est pas facile tous les jours...bien au contraire...

Pour les vidéos j'en ai recu 4 par mail que j'ai mis plus haut sur ce forum. Pour les autres ( si il y en a ) je n'ai encore rien recu...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49157
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Message non lupar Christophe » 10/01/06, 14:08

Voici de nouvelles photo + commentaires que Padawan m'a transmis en privé :

1) Pour cette vue rapprochée du réacteur, elle est comme je le disais assez simple
2 électrodes en cuivre de 10*35mm et d'une ep=4mm (ep 1mm suffit)
2 aimants Néodymium 30*40 mm et ep= 10mm ( 1.2Tesla en surface)
électrodes espacées de 20 mm
Générateur continu 40V 3A
Eau salée (150 gr de sel / litre)
2) masse de l'ensemble env = 150gr
3) et le voilà en immersion, le réacteur servant de quille. et maintenant mettre un Ampermètre dans le circuit et calculer F = B*I*L
4) Pour bien comprendre
la physique de la Magnétohydrodynamique
une expérience basique sympa....
Même générateur, même aimant placés en dessous du bac rempli d'eau salée et 2 électrodes de cuivre et la video ( voir + haut ) est très explicite....

Image

Image

Image

Image
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49157
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Message non lupar Christophe » 10/01/06, 14:10

Je vous envoi ces quelques photos de la MHD sous basse pression
pour expliquer un peu plus l'expérience de Benoit car dans le plasma le phénomène est
tout aussi observable l'aimant annulaire est au centre de mes 2 électrodes et mon générateur
THT de fabrication maison avec une bobine d'allumage 18 KV 1à 2 mA et fréquence variable
de 700 HZ à 5 KHZ.......

Mais essayez l'expérience suivante :

Pour une expérience assez impressionnante dans l'eau, prenez deux cylindres d'une hauteur de 30mmm qui formeront vos électrodes, celle qui sera au centre est de 20mm de diam. et celle qui sera à la périphérie fera 60 mm un aimant annulaire de 30 mm de diam.Néodymium sous le bac d'eau et là !! .... un superbe syphon MHD l'eau est comme aspirée par le fond...

MHD VORTEX :

Image

posées sur des plots en teflon fils bleu
alimentation centrale de l'électrode.

Image

Aimant Néodymium visible au centre

J'ai des vidéos en fonctionnement de l'expérience si vous êtes intéressé.

Image
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

Le Passant
x 16

Message non lupar Le Passant » 10/01/06, 14:57

econologie a écrit :[...]

J'ai des vidéos en fonctionnement de l'expérience si vous êtes intéressé.

[...]


Très intéressé oui :)
0 x
Bibiphoque
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 749
Inscription : 31/03/04, 07:37
Localisation : Bruxelles

Message non lupar Bibiphoque » 10/01/06, 15:01

Salut,
OUINNNNNN !!!!!, je ne peux pas voir les vidéos, car à mon boulot, ils bloquent l'accès à ce type de fichiers, sans doute parce que ce pourait être des films de Q ualité... :roll: :mrgreen:
@+
0 x
Ce n'est pas parce qu'on dit depuis toujours que c'est impossible qu'il ne faut pas essayer :)
Avatar de l’utilisateur
bob_isat
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 290
Inscription : 26/08/05, 18:07

Message non lupar bob_isat » 10/01/06, 16:36

magnifique video!
pour ce qui est de l'application à l'aéronautqiue, une ingé de l'aérospatial m'a expliqué quil fallait un champs d'environ 100 Tesla pour propulser par MHD un avion de ligne.

Pour produire le champs, pas 36 solutions: on bobine à tour de bras et on fait peter un gros amperage.

PB: par effet joules, il y a une perte phénomenale d'energie dans les enroulements.D'où la recherche effrenée sur les supraconducteurs.

PB: les sup^ra 'classique' doivent être refroidis enormement pour etre efficace (moins 200°C), ce qui induirait un coup energetique de refroidissement enorme dans l'avion MHD.

Mais Il se dit actuellement, dans le milieu de l'ingénierie spatiale française, que des équipes russes ont mis au point un supraconducteur efficace à 0°C, mettant la propulsion par MHD sur le pas de la porte

watch the sky! :wink:
0 x
Padawan
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 247
Inscription : 05/01/06, 13:27

Supra

Message non lupar Padawan » 10/01/06, 18:25

OUPS !
Ouha! Ou , Quand , comment? j'achète ce Supra à 0°C

le seul qui actuellement fait l'objet d'une recherche intensive
c'est le YBaCuO (Yttrium Barium Cuivre à -196°C)
Mais effectivement il existe des new Supra (Les Cuprates)
qui peuvent être supra encore à 33 K mais toxiques et difficile
à mettre sous forme de conducteurs .....pour l'instant bien-sur !
mais je recherche le moyen de contourner ces difficultés, mais bon !
ceci est une autre histoire....!

Bonne continuation à tous :idea:
0 x
Back to the futur
Bibiphoque
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 749
Inscription : 31/03/04, 07:37
Localisation : Bruxelles

Message non lupar Bibiphoque » 11/01/06, 09:36

Salut,
Padawan, voici qq lignes d'information :
http://scholar.google.fi/scholar?q=Dani ... tnG=Search

Une autre question m'interpelle depuis pas mal de temps mais je n'avais pas encore trouver à qui la poser, donc je me lance :P

Existe-t-il des matériaux qui soient à la fois piezzoélectriques et magnétiques ?
@+
0 x
Ce n'est pas parce qu'on dit depuis toujours que c'est impossible qu'il ne faut pas essayer :)


Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités