La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6844
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 305

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par ABC2019 » 21/02/21, 07:45

bardal a écrit : les procédés utilisant l'hydrogène sont disponibles (et déjà utilisés industriellement)

il est produit comment l'hydrogène ?
0 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7414
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 595
Contact :

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par izentrop » 21/02/21, 08:40

ABC2019 a écrit :
bardal a écrit : les procédés utilisant l'hydrogène sont disponibles (et déjà utilisés industriellement)
il est produit comment l'hydrogène ?
L'essentiel est
bardal a écrit :d'éviter près de 6% des émissions mondiales de GES (plus que tous les transports lourds !)...
Réalité ou fiction ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7414
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 595
Contact :

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par izentrop » 21/02/21, 08:51

Tiens un procédé "révolutionnaire", un de plus https://www.largus.fr/actualite-automob ... 44409.html
« La densité de stockage d'énergie de cette pâte est nettement plus élevée que celle d'un réservoir haute pression de 700 bars. Et par rapport aux batteries, elle a une densité de stockage d'énergie dix fois supérieure », détaille le Dr Marcus Vogt. Le carburant sous cette forme offrirait davantage d’autonomie aux véhicules thermiques ou à hydrogène.
Quid du coups énergétique de l'opération ? Extraction du minerai, faisabilité industrielle, recyclage...
Mais rien n'est trop cher pour les politiques, pour donner un semblant de légitimité aux éoliennes.

Il y a déjà eu ce genre de projet avec des hydrures de je ne sait plus quoi ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2127
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 97

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par Maximus Leo » 21/02/21, 11:21

43 millions de tonnes d'hydrogène sont produits à partir du gaz naturel pour la désulfuration en raffineries des carburants pétroliers.

Ces carburants désulfurés à l'hydrogène sont ensuite utilisés dans des véhicules Diesel qui vont relâcher des milliards de tonnes de CO2 dans l'atmosphère en plus des particules, des NOx, et des polluants divers.

Utiliser directement cet hydrogène dans des véhicules à PAC H2 ne rejette que de la vapeur d'eau.
0 x
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2127
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 97

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par Maximus Leo » 21/02/21, 11:30

moinsdewatt a écrit :
Faurecia va fournir à Renault des réservoirs pour véhicules à hydrogène

20 fev 201

L'équipementier Faurecia va fournir à Renault des réservoirs destinés à équiper des utilitaires légers fonctionnant à l'hydrogène, l'une des technologies promettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre des véhicules, ont annoncé les deux entreprises françaises vendredi.

"Une première flotte de véhicules utilitaires légers"
"À partir de fin 2021, Faurecia fournira au groupe Renault des systèmes de stockage à hydrogène pour une première flotte de véhicules utilitaires légers", des éléments qui seront produits au sein de Faurecia à Bavans (Doubs), ont indiqué les sociétés dans un communiqué.

De même source, "en fonction des volumes, l'augmentation de la production sera étendue à une nouvelle usine dédiée aux systèmes de stockage d'hydrogène que Faurecia projette de construire à Allenjoie", également dans le Doubs.

L'hydrogène, qui permet de produire de l'électricité via une pile à combustible en ne dégageant que de la vapeur d'eau, est considéré comme l'une des pistes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre des flottes de véhicules.

Stockage à très haute pression
Déjà éprouvée en petite série par des constructeurs automobiles comme Toyota et Hyundai, cette technologie, qui présente l'avantage d'éliminer le temps de charge des voitures électriques, pose néanmoins de nouvelles contraintes, comme la nécessité de stocker l'hydrogène à très haute pression (plusieurs centaines de bars).
............

https://www.msn.com/fr-fr/finance/econo ... d=msedgntp

Oui, et les réservoirs d'hydrogène gonflés à 700 bar, ça effraie.

Ceux qui prennent les avions de ligne ignorent généralement comment l'oxygène est stocké à bord... :shock: :D
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5675
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 802

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par sicetaitsimple » 21/02/21, 11:32

Maximus Leo a écrit :43 millions de tonnes d'hydrogène sont produits à partir du gaz naturel pour la désulfuration en raffineries des carburants pétroliers.......


Je suppose que c'est une donnée "monde"?

Et alors, ces 43Mt permettent de désulfurer combien de Mt de carburants et autres bases pétrolières?
0 x
bardal
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 504
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 193

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par bardal » 21/02/21, 13:05

izentrop a écrit :
ABC2019 a écrit :
bardal a écrit : les procédés utilisant l'hydrogène sont disponibles (et déjà utilisés industriellement)
il est produit comment l'hydrogène ?
L'essentiel est
bardal a écrit :d'éviter près de 6% des émissions mondiales de GES (plus que tous les transports lourds !)...
Réalité ou fiction ?


Réalité, évidemment, même si la production ne dépasse pas quelques pourcents de la production mondiale d'acier; la technique est au point, pas seulement sur le plan théorique, et de multiples expérimentations cherchent à l'améliorer et à faire le tri parmi les diverses options... La voie la plus prometteuse semble être celle de la chaleur fournie par électricité et la réduction par l'hydrogène. Economiquement, un acier fourni par la voie hydrogène part avec un handicap de 20% par rapport à celui produit par la voie charbon (c'est plutôt moins que le handicap de la voiture électrique); une taxe carbone rééquilibrerait évidemment les choses...

@ABC L'hydrogène est essentiellement synthétisé à partir de méthane, c'est une évidence; mais là n'est pas le sujet, puisque nous nous plaçons dans l'hypothèse d'un hydrogène décarboné...

PS Ce n'est pas 6% des émissions de GES qui sont dues à la sidérurgie, c'est 9%... errare humanum.
0 x
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6844
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 305

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par ABC2019 » 21/02/21, 13:30

bardal a écrit :@ABC L'hydrogène est essentiellement synthétisé à partir de méthane, c'est une évidence; mais là n'est pas le sujet, puisque nous nous plaçons dans l'hypothèse d'un hydrogène décarboné...

un hydrogène décarboné produit avec des techniques de production d'électricité , utilisant des matériaux eux même produits avec de l'hydrogène décarboné, ça risque de couter bien plus que 20 % de plus. On ne sait pas puisque pour le moment, un système entier bati là dessus, c'est de la science fiction.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4884
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 512

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par moinsdewatt » 21/02/21, 14:11

sicetaitsimple a écrit :Je suppose que c'est une donnée "monde"?


Oui.

La France seule utilise 544 000 t d' hydrogéne pour le secteur du raffinage (chiffre 2014). C'est 59 % de la consommation d hydrogène en France.

http://www.afhypac.org/documents/tout-s ... A8ne%20est
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4884
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 512

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par moinsdewatt » 01/03/21, 20:16

Du lourd pour l'hydrogène :

Le japonais Komatsu veut être le pionnier de la transition des engins miniers vers l'hydrogène
Leader japonais des engins de construction, Komatsu veut convertir ses véhicules à l'hydrogène. L'équipementier prévoit que ses premiers camions à hydrogène seront commercialisés à l'horizon 2030.

1er mars 2021 Usine Nouvelle Roman Epitropakis

L’engouement pour l’hydrogène prend de l’ampleur à travers le monde, notamment pour les engins professionnels L’entreprise Komatsu, leader japonais des équipements de construction et principal concurrent de Caterpillar, a annoncé développer ses véhicules pour cette énergie.

Des camions opérationnels à l’horizon 2030

Pour son passage à l’hydrogène, Komatsu a choisi de commencer par convertir ses camions à benne lourds pour l'industrie minière. Le programme de développement doit commencer en 2021 pour obtenir des camions opérationnels à l’horizon 2030.

La chasse au CO2 n’est pas une stratégie inédite pour l’entreprise japonaise. Elle dispose déjà de véhicules électriques comme le camion à benne basculante Komatsu 980 E. La plupart de ses autres véhicules fonctionnent encore au diesel, une énergie que Komatsu entend à terme remplacer.

Komatsu ancré dans le secteur minier

Komatsu prévoit de s’équiper avec des piles à combustibles étrangères. Celles-ci devront fournir la puissance nécessaire pour mouvoir un poids considérable. Quand il est chargé, un camion à benne peut peser près de 600 tonnes, voire plus. Komatsu espère faire baisser le coût des piles à combustible par une production de masse. L’équipement minier représente une part essentielle de l’activité du japonais avec 40% de ses ventes. Pour renforcer sa position dans ce secteur, l'entreprise avait acheté en 2017 l'américain Joy Global, fabricant de machines minières. En 2020, le chiffre d'affaires de Komatsu était de 2 444 milliards de yens (19 milliards d’euros).

Engagement dans l'électrique

A l'horizon 2030, le constructeur japonais se fixe comme objectif de diviser par deux ses émissions de CO2 provenant de ses équipements de construction et d'exploitation minière par rapport à ses émissions de 2010. Pour cela, il s'est associé avec l'américain Proterra qui fabrique des véhicules électriques commerciaux. Komatsu cherche à démarrer la production de masse avec ce partenaire d'ici 2023 avant ses rivaux.

https://www.usinenouvelle.com/article/l ... e.N1063354
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités