La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
phil59
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 274
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 38

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par phil59 » 29/01/21, 18:30

Au GPL, j'ai eu plusieurs voiture, avec des réservoir entre 36L et 100L. Pas de soucis particulier.

ça prend un peu place, certes, mais pas de pb avec ça.
0 x

Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2127
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 97

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par Maximus Leo » 30/01/21, 10:24

GuyGadeboisLeRetour a écrit :
Maximus Leo a écrit :Mais ma commune avait fait l'acquisition d'une Opel GNV, après 2 ans ils ont laissé tomber.

Sais-tu pourquoi ?

Non.
L'équipe municipale a totalement changé. A priori, ils vont passer au VE.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4884
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 512

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par moinsdewatt » 13/02/21, 12:11

La RATP se met à l'hydrogène avec Toyota
Mar 09/02/2021 — Et évidemment l'Air Liquide.
moteurnature

Image

Les usagers de la ligne 189 de la R.A.T.P. vont prochainement avoir une jolie surprise : ils vont pouvoir expérimenter un autobus à hydrogène. Le test doit durer 3 mois, l'autobus a été construit par CaetanoBus, il utilise les mêmes piles à combustible qu'une Toyota Mirai. Avec 5 réservoirs d'hydrogène, son autonomie est de 450 km, sans aucune émission de CO2 ni aucun polluant toxique, et faire le plein, c'est là l'immense avantage par rapport à une propulsion électrique sur batterie, ne demande que 9 minutes. Il faudrait plusieurs heures si l'autobus utilisait une batterie qui donne la même autonomie, et le véhicule serait aussi considérablement plus lourd, si lourd qu'il faudrait probablement réduire son nombre de passagers...

L'hydrogène sera évidemment fourni par le grand spécialiste français des gaz industriels, Air Liquide, et avec les taxis déjà en circulation dans la capitale, on se prend à rêver que Paris devienne une ville leader pour la mobilité hydrogène. C'est bien parti pour !


https://www.moteurnature.com/30792-la-r ... vec-toyota
1 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2558
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 707

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par GuyGadeboisLeRetour » 14/02/21, 20:04

TrainHydrogène.JPG
TrainHydrogène.JPG (213.27 Kio) Consulté 322 fois

Courrier International 11/02/2021
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4884
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 512

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par moinsdewatt » 19/02/21, 01:05

La société grenobloise Hydrogen Refueling Solutions a levé 97,3 millions d'euros au total

AFP parue le 18 févr. 2021

La société grenobloise Hydrogen Refueling Solutions (HRS) a annoncé jeudi avoir levé 97,3 millions d'euros au total lors de son introduction à la Bourse de Paris, l'option de surallocation ayant été intégralement exercée.

Holding HR, l'actionnaire principal de HRS, a cédé 501 554 actions supplémentaires au prix unitaire de 25,30 euros, soit un montant de 12,7 millions d'euros, précise un communiqué de HRS. Cette somme s'ajoute aux 84,6 millions d'euros déjà levés par la société qui fabrique et installe des stations hydrogène.

À la suite de cette opération, Holding HR détient 74,6% du capital de HRS. Le reste est flottant et négocié sur le segment Euronext Growth de la Bourse de Paris, dédié plus spécialement aux PME en croissance. Les fonds levés vont "nous permettre d'accélérer notre développement et de jouer un rôle majeur pour la démocratisation de l'hydrogène dans les transports", avait récemment commenté Hassen Rachedi, fondateur et PDG de l'entreprise.

Créée en 2004, HRS a débuté dans la tuyauterie industrielle complexe et l'ingénierie, pénétrant le marché de l'hydrogène comme intégrateur de stations de ravitaillement pour Air Liquide jusqu'en 2019. La société, qui compte 34 collaborateurs, a développé une gamme complète de stations de ravitaillement en hydrogène utilisables par tous types de véhicules à pile à combustible.

Le groupe table sur un développement accéléré de l'hydrogène, dans les chariots élévateurs, les poids lourds, puis pour le BTP et les voitures particulières.


https://www.connaissancedesenergies.org ... rse-210218
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4884
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 512

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par moinsdewatt » 20/02/21, 11:37

Faurecia va fournir à Renault des réservoirs pour véhicules à hydrogène

20 fev 201

L'équipementier Faurecia va fournir à Renault des réservoirs destinés à équiper des utilitaires légers fonctionnant à l'hydrogène, l'une des technologies promettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre des véhicules, ont annoncé les deux entreprises françaises vendredi.

"Une première flotte de véhicules utilitaires légers"
"À partir de fin 2021, Faurecia fournira au groupe Renault des systèmes de stockage à hydrogène pour une première flotte de véhicules utilitaires légers", des éléments qui seront produits au sein de Faurecia à Bavans (Doubs), ont indiqué les sociétés dans un communiqué.

De même source, "en fonction des volumes, l'augmentation de la production sera étendue à une nouvelle usine dédiée aux systèmes de stockage d'hydrogène que Faurecia projette de construire à Allenjoie", également dans le Doubs.

L'hydrogène, qui permet de produire de l'électricité via une pile à combustible en ne dégageant que de la vapeur d'eau, est considéré comme l'une des pistes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre des flottes de véhicules.

Stockage à très haute pression
Déjà éprouvée en petite série par des constructeurs automobiles comme Toyota et Hyundai, cette technologie, qui présente l'avantage d'éliminer le temps de charge des voitures électriques, pose néanmoins de nouvelles contraintes, comme la nécessité de stocker l'hydrogène à très haute pression (plusieurs centaines de bars).
............

https://www.msn.com/fr-fr/finance/econo ... d=msedgntp
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9752
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1119

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par Ahmed » 20/02/21, 12:36

L'hydrogène représente surtout une formidable bouffée d'oxygène (sic!) pour des industries et des capitaux en mal d'opportunités. Le programme européen de conversion (c'est au font un mot qui convient bien avec sa connotation religieuse) se présente comme une manne de subventions dont chaque région de France espère bien bénéficier en créant les structures ad hoc. Que ce soit de la fumisterie (à "proprement" parlé!) n'entre pas en ligne de compte, puisque c'est bon pour l'économie...
2 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5675
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 802

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par sicetaitsimple » 20/02/21, 21:31

Ahmed a écrit :L'hydrogène représente surtout une formidable bouffée d'oxygène (sic!) pour des industries et des capitaux en mal d'opportunités. Le programme européen de conversion (c'est au font un mot qui convient bien avec sa connotation religieuse) se présente comme une manne de subventions dont chaque région de France espère bien bénéficier en créant les structures ad hoc. Que ce soit de la fumisterie (à "proprement" parlé!) n'entre pas en ligne de compte, puisque c'est bon pour l'économie...


Assez bizarrement, je suis d'accord avec toi. Pour des raisons qui à la fois se rejoignent mais en même temps sont très éloignées.
Pour moi, la production d'hydrogène par voie d'électrolyse, si hydrogène par électrolyse il doit y avoir, doit être d'abord ciblée sur les industries qui ont besoin d'hydrogène (la molécule chimique) dans leurs process. Raffineurs, industries pétrochimiques au sens large, fabricants d'engrais azotés,..
Toutes ces industries se fournissent en hydrogène par reformage de méthane (gaz naturel), donc toute substitution c'est de la consommation de gaz naturel en moins. Bon, ça coute certainement plus cher de faire de l'électrolyse que du reformage, mais sur le litre d'essence ou de gazole TTC à la pompe, ça ne va pas faire une grosse différence. Et créer une taxe sur une énergie "renouvelable", on sait faire.
Et ce sont des industriels, capables de gérer ça au long cours.
En revanche, je pense qu'il y aura beaucoup de désillusions parmi les collectivités locales qui s'engagent précipitamment dans cette voie, avec une petite station et quelques véhicules, comme tu le dis pour leurs responsables les yeux brillants de subventions et d'espoirs que ça contribue à leur image et leur éventuelle réélection.
1 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9752
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1119

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par Ahmed » 20/02/21, 21:53

Assez bizarrement, je suis aussi d'accord avec toi et pour des raisons globalement identiques (à quelques nuances près). Les quelques élus susceptibles de s'opposer par nature à ces projets déraisonnables ont été pris de cours (d'après mes contacts perso). D'autre part, il est très difficile de critiquer un projet si glamour et si facile à "vendre"; pourtant il serait aisé de proposer une alternative bien moins coûteuse, réaliste et éprouvée: le trolley... mais aller faire rêver avec ça!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
bardal
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 504
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 193

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?




par bardal » 21/02/21, 06:53

sicetaitsimple a écrit :
Ahmed a écrit :L'hydrogène représente surtout une formidable bouffée d'oxygène (sic!) pour des industries et des capitaux en mal d'opportunités. Le programme européen de conversion (c'est au font un mot qui convient bien avec sa connotation religieuse) se présente comme une manne de subventions dont chaque région de France espère bien bénéficier en créant les structures ad hoc. Que ce soit de la fumisterie (à "proprement" parlé!) n'entre pas en ligne de compte, puisque c'est bon pour l'économie...


.../...

Pour moi, la production d'hydrogène par voie d'électrolyse, si hydrogène par électrolyse il doit y avoir, doit être d'abord ciblée sur les industries qui ont besoin d'hydrogène (la molécule chimique) dans leurs process. Raffineurs, industries pétrochimiques au sens large, fabricants d'engrais azotés,..
Toutes ces industries se fournissent en hydrogène par reformage de méthane (gaz naturel), donc toute substitution c'est de la consommation de gaz naturel en moins. Bon, ça coute certainement plus cher de faire de l'électrolyse que du reformage, mais sur le litre d'essence ou de gazole TTC à la pompe, ça ne va pas faire une grosse différence.
.../...



Il y aussi un autre usage "chimique" de l'hydrogène très rentable en termes d'émissions de GES, c'est la substitution du charbon dans la sidérurgie (les minerais des métaux sont pratiquement tous des oxydes et doivent être réduits); les procédés utilisant l'hydrogène sont disponibles (et déjà utilisés industriellement) et permettraient d'éviter près de 6% des émissions mondiales de GES (plus que tous les transports lourds !)...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités