Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9333
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 477

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar Remundo » 19/06/20, 22:48

le mot "générateur" est mal choisi,

ce sont des accumulateurs électrochimiques à roulettes, mais ils ne génèrent rien, pire, à cause de leurs pertes internes, ils rendent toujours moins au réseau que ce qu'ils ont pris, et cela même s'ils restent parfaitement immobiles. Ce sont en réalité des consommateurs nets d'énergie. Quel que soit le scénario choisi.

Concernant le V2G, il y a encore un autre point délicat, c'est que si vous faites du V2G, le réseau fait cycler votre batterie et vous n'y gagnez rien...

Or une batterie qui cycle, c'est une batterie qui perd de l'autonomie...

Là je n'ai pas la réponse, mais personnellement ça ne me plairait pas énormément d'user ma batterie pour faire plaisir à RTE... :roll:

Autre point délicat : vous pensiez avoir chargé votre VE, manque de bol le réseau a pompé, et du coup vous avez 40 km d'autonomie alors que vous comptiez joindre un Ami très cher à 100 km (c'est un exemple...). Bref comment concilier les besoins du réseau avec les vôtres, qui peuvent être soudains et imprévus...

J'ai rarement lu des réflexions intéressantes à ce sujet... :idea:
0 x
ImageImageImage

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4922
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 697

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar sicetaitsimple » 19/06/20, 23:33

Remundo a écrit :Autre point délicat : vous pensiez avoir chargé votre VE, manque de bol le réseau a pompé, et du coup vous avez 40 km d'autonomie alors que vous comptiez joindre un Ami très cher à 100 km (c'est un exemple...). Bref comment concilier les besoins du réseau avec les vôtres, qui peuvent être soudains et imprévus...


M'enfin, tu plaisantes!!!!
Bien entendu, tu garderas la main, et pourras programmer ton utilisation (charge/décharge/autoconsommation) de façon à avoir X% de charge à telle heure de la journée en fonction de tes besoins, le matin avant de partir au boulot, à midi le WE si tu veux aller chez des amis ou te promener, à 20h si tu veux rejoindre ta maîtresse (c'est ton exemple), etc..., etc....

Le réseau se démerdera comme d'habitude, mais en bénéficiant d'un certain foisonnement, aidé par des tarifs de plus en plus différenciés en fonction du jour et de l'heure (un peu plus sophistiqué que le heures pleines/ heures creuses actuel).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9333
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 477

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar Remundo » 19/06/20, 23:54

je ne plaisante pas, puisque tout ce que tu décris au futur de l'indicatif n'existe pas encore.

mais merci pour les idées :idea:
0 x
ImageImageImage
Eric DUPONT
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 632
Inscription : 13/10/07, 23:11
x 27

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar Eric DUPONT » 20/06/20, 08:54

le stockage avec la voiture électrique a des limites, il ne permet pas le stockage saisonnier et donc ne contribue pas aussi bien au développement du photovoltaïque comme pourrait le faire l’hydrogène et encore mieux l'azote liquide. des que l'azote liquide sera fonctionnel, l’énergie pourra etre produit localement sans nécessité de coupler l’éolien ou l'hydraulique.

Comme il a ete dit le cout du photovoltaïque baisse chaque année, il va atteindre les 3 centimes. il n'y aura plus besoin du nucleaire, du gaz, des constructeurs de voitures thermiques, qui aujourd'hui font la pluie et le réchauffement...euh le beau temps.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12585
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 413

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar Obamot » 20/06/20, 09:23

Eric DUPONT a écrit :des que l'azote liquide sera fonctionnel,

Ah ! Ça fait plus de dix ans que vous en parlez et toujours rien? Bah non, ça marche toujours pas alors...

Par contre pour les STEP, on est au moins sûr que ça marche et c’est efficace pour régler le problème du facteur de charge,
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pompage-turbinage

On peut en créer partout où il y a de la déclivité ã exploiter, créer des lacs artificiels là où c’est possible, c’est une vraie solution (même si partielle) au problème. Mais les pouvoirs publics n’ont pas l’air très pressés!

Le Na-ion aussi fonctionne très bien, mais là non plus, ça n’avance pas!
0 x
Ma liste d’ignorés de ‘gentils’ trolls certifiés et ‘punis’, sont: ABC2019, Izentrop, Pedrodelavega, Sicetaitsimple,

Eric DUPONT
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 632
Inscription : 13/10/07, 23:11
x 27

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar Eric DUPONT » 20/06/20, 09:35

si la voiture a hydrogène se met en place et donc les stations hydrogène pour faire le plein, la voiture a azote liquide pourra en profiter en se servant de l’hydrogène pour réchauffer l'azote...avec une meilleur efficience que n'importe quel pile a combustible. En attendant les voitures rouleront a l'azote liquide. Azote liquide produit localement par l'agriculteur du coin dans son champs sous le nez des petroliers.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12585
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 413

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar Obamot » 20/06/20, 09:49

Eric DUPONT a écrit :si la voiture a hydrogène se met en place et donc les stations hydrogène pour faire le plein, la voiture a azote liquide pourra en profiter en se servant de l’hydrogène pour réchauffer l'azote...avec une meilleur efficience que n'importe quel pile a combustible. En attendant les voitures rouleront a l'azote liquide. Azote liquide produit localement par l'agriculteur du coin dans son champs sous le nez des petroliers.

A ce jour, je ne connais pas d’étude qui prouve que l’azote liquide a de “l’efficience” et ça fait plus de dix ans....
Donc j’ai pas envie d’en parler.

Autant développer le solaire thermique de Désertec avec stockage dans du sel en fusion, 5 jours d’autonomie pour une centrale, ça oui... Mais il nous faut une politique cohérente en Europe, et nous rapprocher de la Russie pour mettre fin au chantage terroriste (des U$A) et stabiliser la région des bords de la Méditerranée... Lã est le nouvel Eldorado des EnR.
0 x
Ma liste d’ignorés de ‘gentils’ trolls certifiés et ‘punis’, sont: ABC2019, Izentrop, Pedrodelavega, Sicetaitsimple,
phil59
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 183
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 28

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar phil59 » 20/06/20, 15:53

Programmer la charge restante désirée est un minimum, sinon pas de V2G.

Puis les tarifs d'achats seront plus haut, ou, au pire, si tu rends une quantité d'énergie au réseau, tu aura le doit à la même en gratuite, ce qui n'est pas inintéressant non plus.

Quant au cyclage des batteries, il me semble avoir lu que Tesla avait des cellules qui supportaient 1 500 000 km, d'où un nombre de cycle hyper important ....
Ce qui est sur Tesla aujourd'hui sera présent sur énormément de voiture demain.

15 000 000 de voitures peuvent être électrique et peuvent contribuer au V2G, et quand il y a trop de production des énergies renouvelables, là, effectivement, si on ne peut pas tout stocker, avec des "volants d'inertie" par exemple, pourquoi ne pas produire de l'hydrogène ....

Si on arrive à faire baisser le nombre de véhicule thermique en France en dessous des 10 000 000, ça serait déjà très bien.

Comme tout, c'est les excès qui sont causes de pb ....

C'est pour la France, et dans le monde ???????
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12585
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 413

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar Obamot » 20/06/20, 16:31

Bein oui, il faut (notamment) produire de l’hydrogène ! Ce sera de plus en plus un “mix énergétique”.

C’est pas compliqué, je pense que si ils existent un jour, les V2G ne seront disponibles qu’en location.

Ce seraient des batteries (avec des roues...) qui accessoirement pourraient nous amener d’un point A à un point B...
Mais en ce moment il n’y a absolument pas le moindre embryon d’infrastructure qui le permettrait...
Soit les places de parc reliées au réseau électrique... Et si c’était le cas, ce ne pourrait être qu’une partie de la solution...car tous les utilisateurs potentiels en auraient toujours besoin à peu près au même moment, aux heures de pointe, pour aller au travail ou en revenir... pour faire les courses... Aller chercher les gosses à l’école... Dommage !
0 x
Ma liste d’ignorés de ‘gentils’ trolls certifiés et ‘punis’, sont: ABC2019, Izentrop, Pedrodelavega, Sicetaitsimple,
Eric DUPONT
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 632
Inscription : 13/10/07, 23:11
x 27

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar Eric DUPONT » 20/06/20, 16:49

la solution est la voiture a azote liquide. les autres solutions ne sont pas aussi compétitives en terme d’environnement et de coût. l'hydrogene est la solution des petroliers et la voiture electrique est une demi solution avec une butés incontournable... faire le plein avec de l'energie prealablement produit et stocke a moindre cout.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités