Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 91

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar Maximus Leo » 09/02/20, 21:28

La Toyota Mirai II est commercialisée :


0 x
"La théorie, c'est quand on sait tout mais que rien ne marche. La pratique, c'est quand tout marche mais personne ne sait pourquoi". Albert Einstein.

Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 91

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar Maximus Leo » 10/02/20, 00:14

La Toyota Mirai II est commercialisée
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4571
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 468

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar moinsdewatt » 19/06/20, 00:28

McPhy et ses alliés vont déployer 14 stations à hydrogène autour de Lyon

AFP parue le 18 juin 2020

Un groupement d'entreprises structurées autour du groupe drômois McPhy a été retenu pour déployer 14 stations fournissant de l'hydrogène pour automobile dans les grandes villes d'Auvergne-Rhône-Alpes, selon des communiqués publiés jeudi.

Ce contrat va générer pour McPhy 11 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit l'équivalent d'une année de chiffre d'affaires.

Il est associé pour ce projet à deux autres sociétés régionales spécialistes de l'hydrogène, Atawey (Savoie) et TSM (Isère).

Le contrat été passé dans le cadre du projet Zero Emission Valley lancé par la région Auvergne-Rhône-Alpes et dont la mise en oeuvre est assurée par la société Hympulsion qui compte notamment à son capital Engie, Michelin et le Crédit agricole.

Le projet ZEV mobilisera près de 52 millions d'euros sur dix ans, dont 15 millions financés par la région, 14,4 millions par l'ADEME et 10,1 millions par l'Europe.

Ce projet, l'un des plus importants du genre en Europe, prévoit le déploiement dans les trois ans de 20 stations et de 1.200 véhicules professionnels à hydrogène.


https://www.connaissancedesenergies.org ... yon-200618
0 x
phil59
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 183
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 28

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar phil59 » 19/06/20, 19:33

Pour moi, ça reste quitter un groupe pétrolier pour un autre .... hydrogène ...

L'électricité, en France, reste un bon plan, avec la possibilité d'alimenter 15 000 000 de VE, sur un total actuel de 35 000 000 de véhicule thermiques.

Et l'électricité, on peut presque la fabriquer tout seul .... sans dépendre de gros groupes ....
0 x
Eric DUPONT
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 632
Inscription : 13/10/07, 23:11
x 27

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar Eric DUPONT » 19/06/20, 19:47

l'hydrogene fera pas le poids face a l'azote liquide.
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4922
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 697

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar sicetaitsimple » 19/06/20, 20:07

phil59 a écrit :Pour moi, ça reste quitter un groupe pétrolier pour un autre .... hydrogène ...
L'électricité, en France, reste un bon plan, avec la possibilité d'alimenter 15 000 000 de VE, sur un total actuel de 35 000 000 de véhicule thermiques.
Et l'électricité, on peut presque la fabriquer tout seul .... sans dépendre de gros groupes ....


Par ailleurs, un véhicule de particulier moyen ne sert à rien environ 95% du temps. Avec les VE actuels, qui disposent d'une batterie d'environ 40/50kWh, ces 95% du temps inutiles pourraient être utilisés pour stocker/déstocker, que ce soit au niveau individuel ( chez soi avec du PV par exemple) ou collectif (via le réseau).
Ca demande encore certainement des évolutions techniques ( V2G vehicule to grid) et réglementaires (notamment en termes de tarifs d'utilisation du réseau), mais j'ai peu de doutes sur le fait que ça devienne à terme un schéma très largement répandu.
0 x
phil59
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 183
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 28

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar phil59 » 19/06/20, 20:14

Oui, tout à fait, les V.E sont des "générateurs" à roulettes qui permettront le passage du nucléaire à des énergies comme alternatives, qui ne produisent pas à 100% du temps, suivant la météo.

Le V2G, c'est une des solutions pour se débarrasser du nucléaire, très propre à court terme, et une "m*rd*" sur le long terme, malheureusement.

Ce n'est que mon avis ...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9333
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 477

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar Remundo » 19/06/20, 21:06

on aurait pu écrire la même chose il y a 10-15 ans...

Le V2G par ci, le H2 par là...

Et bé rien ne s'est fait...

Pour le H2, c'est physiquement un gouffre énergétique.

Pour le V2G, il y aurait pas contre quelque chose à faire.... Mais il faudrait mettre d'accord les équipementiers autos, les producteurs d'électricité, l'Etat, RTE... beaucoup de pognons en jeu avec comme toujours des grands gourmands qui veulent gagner en bouffant les autres.

Bilan des courses : statut quo.
0 x
ImageImageImage
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4922
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 697

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar sicetaitsimple » 19/06/20, 21:39

phil59 a écrit :Oui, tout à fait, les V.E sont des "générateurs" à roulettes qui permettront le passage du nucléaire à des énergies comme alternatives, qui ne produisent pas à 100% du temps, suivant la météo
Le V2G, c'est une des solutions pour se débarrasser du nucléaire, très propre à court terme, et une "m*rd*" sur le long terme, malheureusement.
Ce n'est que mon avis ...


C'est ton avis, mais il est très teinté franco-français (tu parles deux fois de nucléaire).
Alors que le sujet est de mon point de vue commun à l'ensemble des pays plus ou moins développés.
L'Allemagne, pour ne prendre que cet exemple, ne passera pas de 50GW (environ) aujourd'hui installés en PV à 100GW comme elle l'envisage sans développer des moyens de stockage. Et le VE est de ce point de vue le moyen idéal, les gens l'achètent d’abord pour se déplacer 5% du temps mais en plus vont pouvoir l'utiliser ( dans des conditions techniques et réglementaires dont j'ai dit qu'elles n'étaient pas encore forcément réunies aujourd’hui) pour d'autres usages.
1 x
phil59
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 183
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 28

Re: La voiture à hydrogène EnR : l’avenir ?

Message non lupar phil59 » 19/06/20, 22:35

ça ne contredit pas que je dis.

1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités